les psychotropes n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES PSYCHOTROPES PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES PSYCHOTROPES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 48

LES PSYCHOTROPES - PowerPoint PPT Presentation


  • 496 Views
  • Uploaded on

LES PSYCHOTROPES. CLASSIFICATION selon Delay et Deniker (1957). Psycholeptiques = « Sédatifs psychiques » Neuroleptiques Tranquillisants hypnotiques. Psychoanaleptiques = « Stimulants des activités mentales » Anti- dépresseurs Psychotoniques Normothymiques

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

LES PSYCHOTROPES


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. LES PSYCHOTROPES

    2. CLASSIFICATIONselon Delay et Deniker (1957) • Psycholeptiques = « Sédatifs psychiques » • Neuroleptiques • Tranquillisants • hypnotiques

    3. Psychoanaleptiques = « Stimulants des activités mentales » • Anti-dépresseurs • Psychotoniques • Normothymiques = « Régulateurs de l’humeur » • Psychodysleptiques

    4. REGLES DE PRESCRIPTION • Pathologie et stade d’évolution • Observance • Complémentarité des thérapeutiques • Posologie et Voie d’administration • Interactions médicamenteuses • Terrain : enfant, sujet âgé, grossesse

    5. LES NEUROLEPTIQUES

    6. DEFINITIONS • NL = « anti-psychotiques » • Psychoses +++ Dépersonnalisation Rupture avec le monde extérieur Perte de la réalité • Aiguës (< 6 mois) • Chroniques

    7. Symptômes positifs ou productifs • Effet antipsychotique des NL Symptômes négatifs ou déficitaires • Effet désinhibiteur des NL Actions des NL: • Sédative • Anti-productive • anti-déficitaire

    8. MECANISME D’ACTION • NL = antagonistes des récepteurs dopaminergiques centraux D1 et D2 +/- effets : • Antisérotoninergiques (R5HT2 et R5HT3) • Antihistaminiques • Anticholinergiques ou atropiniques • Adrénolytiques

    9. CLASSIFICATION I- LES PHENOTHIAZINES Propriétés : • anti-psychotiques • désinhibitrices • anti-émétisantes • anticholinergiques Chef de file = Chlorpromazine (LARGACTIL)

    10. Phénothiazines aliphatiques et pipéridinées • Action sédative prononcée Lévomépromazine (NOZINAN) Cyamémazine (TERCIAN) Thioridazine (MELLERIL) Propériciazine (NEULEPTIL) • Phénothiazines pipérazinées (NL polyvalents) • Effet désinhibiteur marqué Fluphénazine (MODITEN) Pipotiazine (PIPORTIL)

    11. Indications: • Etats d’agitation • États psychotiques aigus et chroniques • Névralgies faciales, algies du zona … • Anxiété, troubles psychosomatiques • Vomissements et nausées

    12. II- LES BUTYROPHENONES Propriétés : • Anti-psychotiques • Désinhibitrices • Sédatives • Anti-émétisantes Chef de file = Halopéridol (HALDOL)

    13. Butyrophénones sédatives Pipampérone (DIPIPERON) Dropéridol (DROLEPTAN) • Butyrophénones désinhibitrices Penfluridol (SEMAP) Triflupridol (TRIPERIDOL) • Pimozide (ORAP) Effet désinhibiteur Durée d’action prolongée (1 prise/jour)

    14. Indications : • États d’agitation • États psychotiques aigus et chroniques • Anxiété, troubles psychosomatiques • Nausées et vomissements • Tics = Syndrome de Gilles de la Tourette

    15. III- LES THIOXANTHENES Propriétés: • Sédatives • Anti-psychotiques • Anticholinergiques Flupentixol (FLUANXOL) Zuclopentixol (CLOPIXOL) Indications : • Syndromes schizophréniques paranoïdes • Délires chroniques • Psychoses hallucinatoires chroniques • États d’agitation psychomotrice • Déséquilibres psychologiques graves

    16. IV- LES BENZAMIDES SUBSTITUES Propriétés : • Sédatives • Antipsychotiques • Désinhibitrices Indications : • États psychotiques aigus et chroniques • États d’agitation et d’agressivité • Algies intenses et rebelles • Mouvements anormaux type chorée • Ulcères digestifs, colopathies, vertiges

    17. Benzamides à effets polyvalents Sulpiride (DOGMATIL, SYNEDIL) Amisulpride (SOLIAN) Clozapine (LEPONEX) Loxapine (LOXAPAC) • Benzamides sédatifs Tiapride (TIAPRIDAL) Sultopride (BARNETIL)

    18. V- LES NEUROLEPTIQUES ATYPIQUES Ils sont à la fois antagonistes des récepteurs dopaminergiques et des récepteurs sérotoninergiques. Indiqués dans le traitement de la schizophrénie • Diminution des troubles extrapyramidaux Rispéridone (RISPERDAL) Olanzapine (ZYPREXA)

    19. EFFETS SECONDAIRES • Troubles neurologiques extrapyramidaux = Syndrome Parkinsonien +++ • Troubles psychiques • Troubles endocriniens • Hypotension orthostatique • Effets atropiniques • Photosensibilisation et allergie

    20. Hépatite chronique • Hypo ou hyperthermie • Apparition de dyskinésies permanentes tardives • Torsades de pointe • Arythmie ventriculaire, troubles de l’ECG • Syndrome malin des NL +++

    21. PRECAUTIONS D’EMPLOI • Prescription d’un antiparkinsonien anticholinergique • Prescription d’un correcteur des hypotensions • Surveiller apparition d’un syndrome malin des NL +++

    22. Soleil, alcool • Somnolence • Grossesse, allaitement • Sujets âgés, parkinsoniens, épileptiques • Surveiller surdosage  Toujours nécessité d’un suivi psychothérapique et de mesures sociales d’accompagnement.

    23. INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES • Alcool • Anti-émétisants apparentés aux NL • Agonistes dopaminergiques, lévodopa • Lithium • Anticholinergiques • Antihypertenseurs • Médicaments dépresseurs du SNC • Topiques GI • Médicaments augmentant le risque de torsades de pointe • Médicaments hypokaliémiants

    24. LES NEUROLEPTIQUES INJECTABLES • Voie IM : • dans les situations d’urgence • Sous forme « Retard »

    25. LES TRANQUILLISANTSou ANXIOLYTIQUES

    26. Médicaments de l’anxiété, de l’hyperémotivité et des situations de stress • Utilisés dans les insomnies d’endormissements, dans divers états névrotiques mineurs • Névroses

    27. Plusieurs familles chimiques (BZD …) • Risque de dépendance • Délai d’action quasi-immédiat • Durée de prescription max = 12 semaines

    28. I- LES BENZODIAZEPINES ANXIOLYTIQUES • Groupe des « Psycholeptiques » • Actions : • Anxiolytique • Myorelaxante • Anticonvulsivante • Amnésiante • Sédative et hypnotique

    29. A- Mécanisme d’action • Récepteurs du GABA • Stimulation de l’activité des neurones inhibiteurs • Diminution de l’excitabilité de la cellule nerveuse • Rôle de la demi-vie

    30. B- Les principales BZD anxiolytiques • BZD à t1/2 courte ou intermédiaire  clotiazepam (VERATRAN) (t1/2 = 5h)  oxazepam (SERESTA) (t1/2 = 10h)  alprazolam (XANAX) (t1/2 = 12h)  lorazepam (TEMESTA) (t1/2 = 12h)  bromazepam (LEXOMIL) (t1/2 = 20h)

    31. BZD à t1/2 longue • diazepam (VALIUM) (t1/2 = 32h) Voie orale / Voie injectable • clorazepate dipotassique (TRANXENE) (t1/2 = 40h) Voie orale / Voie injectable Délivrance TRANXENE 20mg

    32.  clobazam (URBANYL) (t1/2 = 20 à 50h) Voie orale  prazépam (LYSANXIA) (t1 /2 = 65h) Voie orale  nordazepam (NORDAZ) (t1/2 = 65h) Voie orale • loflazepate d’éthyle (VICTAN) (t1/2 =77h) Voie orale

    33. C- Propriétés pharmacocinétiques • Résoption digestive rapide • T ½ variable • Dégradation hépatique • Élimination urinaire • Passage transplacentaire et dans le lait maternel

    34. D- Indications thérapeutiques • Anxiété • Insomnies • Agitation • Delirium tremens • Affections psychosomatiques • Contractures musculaires • Épilepsie • Crise convulsive • Tétanos • Énurésie • Anesthésie

    35. E- Effets indésirables • Somnolence • Vertiges • Asthénie • Hypotonie musculaire • Amnésie antérograde • Réactions paradoxales • Modifications de la libido • Réactions allergiques • Dépendance psychique !!! (Syndrome de sevrage ou phénomène rebond) • Surdosage !!!

    36. F- Contre-indications des BZD • Hypersensibilité • Insuffisance respiratoire • Apnée du sommeil • Insuffisance rénale ou hépatique • Myasthénie • Allaitement • Grossesse • Alcool

    37. G- Intéractions médicamenteuses • Déconseillé Alcool • Précautions d’emploi Cimétidine Phénytoïne • A prendre en compte Dépresseurs du SNC Morphiniques, barbituriques, autres BZD Clozapine

    38. II- LES CARBAMATES • Méprobamate (EQUANIL) Indications : Voie orale: anxiété, insomnies, contractures musculaires Voie injectable: agitation, delirium tremens, crise d’angoisse, prémédication

    39. Propriétés : Anxiolytique, sédatif, myorelaxant, hypnotique • Pharmacocinétique : résoption digestive rapide, T1/2 de 6 à 16h , métabolisation hépatique, élimination urinaire, passage transplacentaire et dans le lait maternel • Effets indésirables : Somnolence diurne, dépendance et sevrage Allergies, nausées, vomissements, diarrhée, céphalées, vertiges, ataxie, excitation …

    40. Surdosage : Somnolence, coma, défaillance respiratoire, insuffisance circulatoire Ttmt : lavage gastrique + traitement symptomatique • Contre-indications : Insuffisance respiratoire, grossesse, allaitement, enfant (forme orale à 400mg et forme inj) • Interactions médicamenteuses : Alcool, médicaments dépresseurs du SNC

    41. III- AUTRES ANXIOLYTIQUES • BUSPIRONE (BUSPAR) • Pas d’effet sédatif,myorelaxant, anticonvulsivant • Délai d’action 1 à 3 semaines • Pas de dépendance, ni de sevrage • Pas d’altération des capacités psychomotrices ou cognitives

    42. Mécanisme d’action : Agoniste des récepteurs 5HT1 Effets indésirables : Nausées, vertiges, céphalées Précautions d’emploi : Conducteurs, utilisateurs de machines Prescrire à doses progressives

    43. HYDROXYZINE (ATARAX) Anxiolytique, sédatif Propriétés anti-H1 et anticholinergiques Effets indésirables : Effets atropiniques Somnolence diurne PE chez les conducteurs et les utilisateurs de machines

    44. PROPRANOLOL (AVLOCARDYL) Bêtabloquant Indiqué dans le « trac » avec manifestations fonctionnelles cardiaques