slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La dialyse pour « les nuls » 2 Dr Thierry Gauthier Février 2001 PowerPoint Presentation
Download Presentation
La dialyse pour « les nuls » 2 Dr Thierry Gauthier Février 2001

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 37

La dialyse pour « les nuls » 2 Dr Thierry Gauthier Février 2001 - PowerPoint PPT Presentation


  • 593 Views
  • Uploaded on

La dialyse pour « les nuls » 2 Dr Thierry Gauthier Février 2001. Complications durant la séance:. Durant la séance de dialyse, plusieurs types de complications peuvent survenir. La plupart sont bénignes Certaines peuvent être fatales. Complications bénignes:.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La dialyse pour « les nuls » 2 Dr Thierry Gauthier Février 2001' - edythe


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

La dialyse pour « les nuls » 2

Dr Thierry Gauthier

Février 2001

complications durant la s ance
Complications durant la séance:
  • Durant la séance de dialyse, plusieurs types de complications peuvent survenir.
    • La plupart sont bénignes
    • Certaines peuvent être fatales
complications b nignes
Complications bénignes:
  • Le pain quotidien des infirmières:
    • Chute de tension
    • Crampes
    • Céphalées
    • Nausées
    • Douleurs thoraciques (rare)
complications s v res
Complications sévères:
  • La terreur des dialyseurs:
    • Syndrome de déséquilibre
    • Embolies gazeuses
    • Hémolyse
    • Arythmies
chute de ta
Chute de TA :
  • Très fréquent (20-30% des séances)
  • Symptômes:
    • Fatigue
    • Céphalées
    • Nausées
    • Syncope
chute de ta tiologies fr quentes
Chute de TA : étiologies fréquentes
  • Sous-estimation du poids sec
  • Prise pondérale excessive entre les séances
  • Facteurs précipitants:
    • Diabète, amyloïdose, OH (dysautonomie)
    • Antihypertenseurs, benzodiazépines
    • Prise d’aliments pendant la séance
    • Hypoalbuminémie (forces de Starling)
chute de ta tiologies rares
Chute de TA – étiologies rares:
  • Tamponnade (péricardite urémique)
  • Infarctus
  • Septicémie (cathéter !)
  • Réaction au filtre
  • Embolie gazeuse
  • Hémolyse
physiopathologie
Physiopathologie:
  • Jusqu’à 3-4 litres retirés/séance.
  • Volume plasmatique moyen pour 75 Kg:
    • 70 ml/kg x (1-Ht) x poids = 3 litres
  • En l’absence de « refilling intravasculaire » le patient serait choqué…
adaptation physiologique l uf
Adaptation physiologique à l’UF:
  • Forces de Starling: albumine (oncotique)
  • Vasoconstriction veineuse
  • Tachycardie réflexe.
    • Intégrité du système nerveux autonome.
    • Absence de bétabloqueurs
chute de ta prise en charge
Chute de TA : prise en charge
  • Trendelenburg
  • Arrêt de l’ultrafiltration
  • Perfusion de volume (NaCl ou Glucose)
  • Ralentissement de la pompe à sang
pr vention
Prévention:
  • Recommandations sur les apports hydriques
  • Réduction du traitement antihypertenseur
  • Pas de bétabloquants avant HD
  • Réévaluation du poids sec
  • Ultrafiltration (UF) isolée
uf isol e
UF isolée:

UF + HD

Cellule

Extravasc.

Intravasc.

H2O

H2O

UF isolée

Cellule

Extravasc.

Intravasc.

H2O

crampes
Crampes:
  • 5-20% des dialyses
  • Le cauchemar des patients
  • Généralement aux MI
  • Si beaucoup de poids à perdre
  • Si poids sec sous-évalué
crampes prise en charge
Crampes - prise en charge:
  • Arrêt du tirage
  • Objet dur sous les pieds (bidon !)
  • Glace, massage
  • Injection de NaCl hypertonique (1 g)
  • Injection de glucose hypertonique
crampes pr vention
Crampes – prévention:
  • Limiter les boissons
  • Limiter le sel (induit la soif)
  • Réévaluer le poids sec
  • Conductivité augmentée (teneur en Na du bain de dialyse)
  • Magnésium, quinine
c phal es tiologie
Céphalées - étiologie:
  • Souvent inconnue
  • Syndrome de déséquilibre modéré
  • Hypercalcémie pendant la dialyse
  • Chute de tension ou HTA
  • Gros buveurs de café (sevrage par dialyse)
c phal es prise en charge
Céphalées – prise en charge:
  • Paracétamol
  • Correction de la TA
  • Mannitol
naus es tiologie
Nausées - étiologie:
  • Hypotension
  • Syndrome de déséquilibre débutant ou discret
naus es prise en charge
Nausées – prise en charge:
  • Correction de l’hypotension
  • Antiémétique (Primpéran)
complications s v res1

Complications sévères:

Syndrome de déséquilibre

Réaction au filtre

Embolie gazeuse

Hémolyse

Arythmies

syndrome de d s quilibre
Syndrome de déséquilibre:
  • Souvent lors des premières séances
  • Variation importante de l’urée pendant la séance
    • Gradient d’urée entre cellules et plasma
    • Œdème cérébral
  • Variation rapide du pH dans le LCR
d s quilibre sympt mes
Déséquilibre – symptômes:
  • Céphalées
  • Nausées, vomissements
  • Confusion, agitation
  • Convulsions
  • Coma
  • Décès
d s quilibre prise en charge
Déséquilibre – prise en charge:
  • Atteinte modérée:
    • Réduire le débit de la pompe à sang
    • Raccourcir la séance
    • NaCl ou glucose hypertonique
d s quilibre prise en charge1
Déséquilibre – prise en charge:
  • Atteinte sévère:
    • Arrêt immédiat de la séance
    • Mannitol i.v. (100 ml à 20%)
    • Si la cause du coma est le déséquilibre, récupération en 24h.
d s quilibre pr vention
Déséquilibre – prévention:
  • Première séance de dialyse courte (1h)
  • Allongement progressif des séances
    • J1: 1h
    • J2: 2h
    • J3: 3h
  • Puis 3h 3x/sem
  • Débit sanguin réduit (200 ml/min).
  • Filtre peu performant
r action au filtre
Réaction au filtre:
  • Type A – anaphylaxie:
    • Dans les premières minutes de la dialyse
    • Dyspnée, malaise, sensation de chaleur
    • Collapsus cardio-respiratoire
  • Cas modérés:
    • mouchage, larmoiement, toux, urticaire.
r action au filtre tiologie
Réaction au filtre – étiologie:
  • IgE anti oxyde d’éthylène (stérilisation)
  • Contamination du filtre par des bactéries
  • Réaction à la liquémine
  • La membrane ne joue pas de rôle sauf AN69 si traitement par IEC.
r action au filtre traitement
Réaction au filtre – traitement:
  • Interrompre la dialyse immédiatement
  • Ne pas restituer le sang
  • Mesure de réanimation habituelles si nécessaire.
r action au filtre type b
Réaction au filtre – type B:
  • Plus fréquente que le type A
  • Début plus tardif (1 heure)
  • Douleurs dorsales et thoraciques
  • Exclure une origine ischémique
  • Poursuivre la dialyse
  • Disparition des symptômes en 1 heure
embolie gazeuse
Embolie gazeuse:
  • Aspiration d’air au niveau d’une canule
  • Fuite sur le circuit
  • Défaillance du détecteur d’air
embolie gazeuse clinique
Embolie gazeuse – clinique:
  • Patients assis:
    • L’air migre vers le cerveau (jugulaire)
    • Troubles neurologiques graves.
    • Le patient entend le bruit de l’air dans sa tête
embolie gazeuse clinique1
Embolie gazeuse – clinique:
  • Patient couché:
    • Mousse dans le VD
    • Embolie pulmonaire gazeuse
    • Toux, dyspnée, constriction thoracique
    • Signes d’embolies périphériques
    • Mousse dans le circuit
embolie gazeuse prise en charge
Embolie gazeuse – prise en charge:
  • Trendelenbourg
  • Décubitus latéral gauche
  • Oxygène 100%
  • Discuter l’aspiration de l’air dans le VD
  • Transfert aux S.I.
h molyse
Hémolyse:
  • Toujours due à un problème technique
    • Hypotonicité du bain de dialyse
    • Surchauffe du sang dans le circuit
    • Bain contaminé (formaldéhyde, cuivre, chloramine…)
h molyse clinique
Hémolyse – clinique:
  • Constriction thoracique
  • Douleurs dorsales
  • Dyspnée
  • Sang couleur Porto dans le circuit
  • Risque d’hyperkaliémie
h molyse prise en charge
Hémolyse – prise en charge:
  • Arrêt immédiat de la dialyse
  • Ne pas restituer le sang
  • Transfert aux S.I.
  • Surveillance de la kalièmie.
arythmies
Arythmies:
  • F.A.
    • Fréquente et souvent transitoire
    • Favorisée par l’hypokaliémie
    • Corriger le K du bain si nécessaire
    • Poursuite de la dialyse si hémodynamique O.K.
    • Exclure une péricardite sous-jacente