medicaments et grand ge abus et dependance olivier drunat@brt aphp fr n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
MEDICAMENTS et Grand âge ABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr PowerPoint Presentation
Download Presentation
MEDICAMENTS et Grand âge ABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 31

MEDICAMENTS et Grand âge ABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr - PowerPoint PPT Presentation


  • 88 Views
  • Updated on

Pour modifier le bloc système d’information patient : Menu « Affichage », « Masque », « Masque de titre ». Cliquer dans le bloc texte. Modifier le texte. MEDICAMENTS et Grand âge ABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr. Pour modifier la date :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

MEDICAMENTS et Grand âge ABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
  1. Pour modifier le bloc système d’information patient : Menu « Affichage »,« Masque », « Masque de titre ». Cliquer dans le bloc texte. Modifier le texte. MEDICAMENTSet Grand âgeABUS ET DEPENDANCE olivier.drunat@brt.aphp.fr Pour modifier la date : Menu « Affichage »,« En-tête et pied de page ». Personnaliser vos informations de date. Cliquer sur « Appliquer partout ». Vaires Sur Marne, le 17 Janvier 2012

  2. Une question difficile • Une révolution dans l’histoire humaine (on ne meurt plus de la tuberculose, les fous sortent des asiles, les cancers sont contrôles, les virus sont inhibés…) • Une maladie = un médicament • Une reconnaissance du statut de malade • Un facteur de qualité de vie et de survie • Un énorme marcher • Un coût pour la société • Des prescripteurs responsables • Des systèmes de contrôle • Des affaires…

  3. Définition « médicament » « Toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit pouvant être administré à l’homme ou à l’animal, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques. »

  4. Que faut-il pour faire un médicament ? Temps 12 ans en moyenne Médecins Chercheurs Chimistes Pharmaciens Médicament Bio-informaticiens Biologistes Ingénieurs Industriels Argent 10-20% du chiffre d’affaire soit plusieurs milliards d’euros par an

  5. Molécules 5 000 500 000 Développement clinique Recherche et développement Développement préclinique Exploitation Extension Enregistrement 10 1 Temps Brevet d’exclusivité Extension 0 4 6 14 15 20 25 Générique Histoire de la vie d’un médicament AMM

  6. Qu’est-ce qu’une personne âgée ? • Un individu avec une histoire de vie unique et notamment des expériences de médicaments • Un organisme qui évolue • Une probabilité croissante d’être malade • Des pathologies associées • Un bon client pour le pharmacien

  7. Quels éléments de réflexion • > 65 ans soit 16% de la population française consomment 39% de la dépense pharmaceutique française (Cour des comptes 2003) • > 20% des hospitalisations des  80 ans liés à un accident iatrogénique • 10% des hospitalisations lié à défaut d’observance

  8. Consommation Médicale Totale par personne (2010)

  9. Augmentation en volume des dépenses de médicaments  1er rang en termes de contribution à la croissance totale des soins et biens médicaux

  10. Taux de consommateurs de pharmacie en 1 mois selon l’âge % ans

  11. Taux de consommateurs de pharmacie sur 1 an Source : Credes- SPS 2000

  12. L’automédication • Peu avouée, d’où un chiffrage est très aléatoire (26% à 38%) • Pas plus fréquente chez les sujets âgés • Préoccupante en gériatrie : se surajoute à une liste de médicaments déjà longue • Elle doit être systématiquement recherchée (interaction médicamenteuse) • Laxatifs (60%*) et médicaments gastro-intestinaux • Antalgiques (26%*) : !! AINS • Antitussifs et somnifères (7%*)

  13. La consommation médicamenteuse des personnes âgées se caractérise par une polymédication En moyenne 3,9 médic / PA  65 ans / jour au domicile 1,9:50-59 ans3:60-69 ans 3,9:70-79 ans 4,4  80 ans donc consomment 3 à 5 médic  / jourF>H 30,6% ordonnances  65 ans comportent  5 médic (Assurance Maladie)

  14. Nombre de conditionnements prescrits par personne en 1 mois (2000)

  15. Le 1er déterminant de la consommation pharmaceutique des PA est l’état de santé • Le nombre de maladies  avec l’âge En moyenne > 7 maladies à partir de 65 ans • Le nombre de médicaments  parallèlement au nombre de maladies • PA polypathologique est polymédiquée

  16. Nombre d’affections par personnes (2000)

  17. Classes thérapeutiques à partir de 65 ans

  18. Le médicament est avant tout une chance pour la PA Espérance de vie

  19. MAIS polymédication source de iatrogénie • Iatrogénie • 20% des hospitalisations des > 80 ans 70 % seraient évitables • Déterminant : polymédication et non âge - Cumul d’ordonnances (OPH +++) - Domicile: erreur prescription: choix > dose > déficit éducation - Hôpital: erreur prescription + erreur administration: souvent posologie

  20. Population âgée cumule risques de mauvaise observance • Polymédication [78% pour 1 / 54% pour 3 / 21% pour 6] • Troubles cognitifs (mémoire): oublis • Dépression: risque  3 • Caractère asymptomatique de la maladie • Mauvaise connaissance des médicaments et des indications • Isolement • Fréquence prises [83% 1 prise / 47% 3 prises (IC)] • Craintes effets II • Difficultés liées au packaging

  21. Difficultés liées au packaging • Troubles sensoriels • Déficits neurologiques • Déficits rhumatologiques Sur 120 p hospitalisés (82 ans)  75% ne pouvaient casser 1 cp Sur 119 p domicile (82 ans)  20% ne pouvaient pas ouvrir pilulier Chez p  70 ans connus comme ayant handicap / prise TTT  1/3 sans aide au domicile

  22. Effets indésirables graves évitables liés aux médicaments en France Les classes médicamenteuses en cause et taux d’évitabilité (TE) par classe :  Anticoagulants : 33% (TE 39%)  Méd cardio-vasculaires 17% (TE 68%)  Anti-inflammatoires NS : 8% (TE 80%)  Anti-infectieux 7% (TE 43%)  Antalgiques : 7% (TE 43%)  Cytostatiques 6% (TE 0%)  Psychotropes : 3% (TE 80%) Castot A, site Ccecqa (étude ENEIS)

  23. La prévention des effets indésirables évitables Décision médicale inappropriée Administration inappropriée Mauvaise observance Pharmacien, infirmier, patient Patient, entourage Médecin

  24. Le « SWISS CHEESE MODEL » Un accident se produit à partir du moment ou des faiblesses (« trous ») dans les défenses et les barrières de sécurités sont en perspective. • - défenses technologiques, • - sécurités liées aux acteurs eux-mêmes, • barrières correspondant aux procédures, • contrôles administratifs… 25

  25. Des médicaments pour bien vieillir ?

  26. Prévention du vieillissement pathologique Prévention primaire : les vaccinations Tétanos Pneumocoque Grippe

  27. Contrôle tensionnel (PA < 140/90 mmHg)population totale = 32%hypertendus traités = 47% 80 ans : hommes 38%, femmes 23%

  28. Consommation de psychotropes selon l’âge Tranquillisants ou somnifères Antidépresseurs Baromètre Santé 2000

  29. Échelle Cognitived’Attachement aux BZD • Autoquestionnaire, Vrai = 1 Faux = 0 • Où que j’aille, j’ai besoin d’avoir ce médicament avec moi • Ce médicament est pour moi comme une drogue • Je pense souvent que je ne pourrai jamais arrêter ce médicament • J’évite de dire à mes proches que je prends ce médicament • J’ai l’impression de prendre beaucoup trop de ce médicament • J’ai parfois peur à l’idée de manquer de ce médicament • Lorsque j’arrête ce médicament, je me sens très malade • Je prends ce médicament parce que je ne peux plus m’en passer • Je prends ce médicament parce que je vais mal quand j’arrête • Je ne prends ce médicament que lorsque j’en ressens le besoin • Le questionnaire ECAB est constitué de 10 items cotés 1 ou 0. Le score total au questionnaire est obtenu par la somme des points aux différents items. Un score ≥ 6 permet de différencier les patients dépendants des patients non dépendants avec une sensibilité de 94 % et une spécificité de 81 %.

  30. Merci et Questionmais pas de consultation