3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux PowerPoint Presentation
Download Presentation
3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux

play fullscreen
1 / 34
3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux
625 Views
Download Presentation
ebony
Download Presentation

3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. 3ème partie: LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE Le message nerveux

  2. Introduction du système nerveux • 1. Réception de l ’information • Milieu interne • Milieu extérieur • 2. Intégration : analyse des informations, mémorisation et prise de décision • 3. Action • Organes internes • Muscles volontaires (comportement)

  3. Organisation du système nerveux

  4. 1-TISSUS NERVEUX : STRUCTURE ET ULTRASTRUCTURE DU NEURONE ET DU NERF Le tissu nerveux est formé de 2 types cellulaires : - Les neurones : cellules nerveuses proprement dites, capables de générer et de transmettre l’information. (10%) - Les cellules gliales : cellules qui protègent et entourent les neurones tout en leur fournissant des nutriments (90%)

  5. 1-1- Le neurone Le neurone ou cellule nerveuse est une cellule hautement spécialisée qui correspond à l’unité fonctionnelle du Système Nerveux (SN) 1-1-1- Caractéristiques des neurones • Acheminent les messages sous forme d’influx nerveux entre les différentes parties du corps • Cellules excitables • Ne se divise pas (amitotique)(sauf rares exceptions). • Longévité extrême (+ de 100 ans) • Métabolisme très élevé (5% du poids du corps, 20% de la consommation d ’énergie, apport en 02 et glucose permanent) • sensibles aux drogues qui modifient leur fonctionnement (alcool, nicotine, excitants…).

  6. D ’un corps cellulaire • De prolongements fins = axone et dendrites Prolongements 1-1-2- Structure des neurones Chaque neurone est formé : Neurone = 3 parties : corps cellulaire+ axone + dendrites

  7. ? ? Les trois structures fonctionnelles communes à la plupart des neurones STRUCTURE RECEPTRICE = ? STRUCTURE CONDUCTRICE = ? STRUCTURE SECRETRICE = ?

  8. L'influx se dirige vers corps cellulaire Corps cellulaire Noyau Axone, l'influx s'éloigne du corps cellulaire Dendrites Axone Arborisation terminale

  9. dendrite axone

  10. A retenir

  11. La dendrite (dendron: arbre) courte, effilée et bien ramifiée (ramifications dendritiques ). Elles réceptionnent les stimuli, et les amènent au corps cellulaire. Le corps cellulaire Il contient le noyau et les organites impliqués dans la synthèse des neurotransmetteurs. Il est de forme très variable (cellules pyramidales du cortex, somas ovoïdes des cellules de Purkinje, motoneurones multipolaires de la moelle épinière ) fig 2 Il assure la synthèse des constituants nécessaires à la structure et aux fonctions du neurone et ce, pendant toute la vie de l'individu. L’axone Prolongement long, fin et cylindrique qui peut être myélinisé et plus ou moins ramifié. On parle alors de ramifications axoniques. Il permet le transport et l’émission du message nerveux.

  12. Cette structure ramifiée permet de connecter les neurones entre eux : chaque neurone peut ainsi stimuler des milliers de neurones et être stimulé par des milliers de neurones. connexion

  13. Prolongements peuvent être très ramifiés F- cellules de Purkinje du cervelet C- cellule pyramidale D- neurone en étoile

  14. Neurones colorées par la méthode de golgi (chrome argenté)

  15. Formée de cellules gliales qui s ’enroulent autour de l ’axone. 1-1-3- La gaine de myéline

  16. Arborisation terminale Dendrites Corps cellulaire Axone recouvert de myéline

  17. SNP fibre myélinisées avec cellules de schwann SNC fibre myélinisées sans cellules de schwann

  18. Axone du dendrite Gaine de myéline noyau Cytoplasme de la Cellule de schawnn Cellule de schawnn Cellules de schwann= cellules non nerveuses qui accompagnent les neurones noyau Étranglement de ranvier Cellules de schwann s’enroulant autour de l’axone ou de la dendrite Axone myélinisé en coupe transversale noyau Gaine de myéline Axone ou dendrite

  19. Espaces entre les cellules de Schwann = nœuds de Ranvier

  20. 1-1-4- classification des neurones Classificationstructurale dendrite axone Neurone bipolaire 2 prolongements émergent de la cellule: une dendrite et un axone axone Neurone multipolaire De nombreux prolongements émergent du corps cellulaire: un grand nombre de dendrites et un seul axone dendrites Neurone unipolaire Un prolongement émerge du corps cellulaire et se sépare en 2 prolongements qui constituent l’axone 1 seul se termine par des dendrites axone dendrites

  21. Classification fonctionnelle Neurone sensitif Neurone moteur Neurone d ’association (ou interneurones)

  22. Neurone sensitif (neurone unipolaire) Neurone moteur (neurone multipolaire

  23. 1-1- Le nerf Gaine de tissu conjonctif Les nerfs sont constitués d ’axones de cellules nerveuses: l’observation d’une coupe de nerf révèle que celui-ci est constitué de plusieurs faisceaux de fibres nerveuses reliées par un tissus conjonctif vascularisé. Chaque faisceau est constitué d’un grand nombre d’axone de cellules nerveuses Axone Nerf rachidien ~ 600 000 fibres nerveuses Vaisseaux sanguins

  24. Axone Gaine de myéline Endonèvre Périnèvre Épinèvre Vaisseaux sanguins

  25. Le neurone est capable de transmettre un influx nerveux en réponse à un stimulus : il est dit excitable. Lorsqu’il reçoit un stimulus, le neurone passe de l’état de repos à l’état actif. Il produit alors un influx électrique appelé potentiel d’action qui se propage le long de l’axone. L’excitabilité et la conductibilité du neurone sont à la base du fonctionnement du SN. ? Nous allons donc voir comment une excitation se traduit en information, puis comment cette information est ensuite conduite et transmise.

  26. 2-GENESE DU MESSAGE NERVEUX 2-1- Dispositif de montage et mesure du potentiel de membrane

  27. 2-2- Mesure du potentiel de transmembranaire au repos ( = sans stimulation) 2-2-1- Enregistrement et résultats Voir poly 2-2-2- origine du potentiel de repos Voir poly

  28. Polarisation de la membrane du neurone Potentiel de repos : -70 mV

  29. Électrode stimulatrice Électrode de référence Électrode réceptrice nerf