jack jedwab octobre 2011 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Jack Jedwab Octobre 2011 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Jack Jedwab Octobre 2011

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 12

Jack Jedwab Octobre 2011 - PowerPoint PPT Presentation


  • 114 Views
  • Uploaded on

Les relations intergroupes et de groupe : les perceptions canadiennes. Jack Jedwab Octobre 2011. Méthodologie . Ce sondage a été effectué en ligne à travers tout le Canada avec un échantillon représentatif de 2 345 Canadiens, entre le 20 septembre et le 3 octobre 2011 .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Jack Jedwab Octobre 2011' - didier


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
m thodologie
Méthodologie
  • Ce sondage a été effectué en ligne à travers tout le Canada avec un échantillon représentatif de 2 345 Canadiens, entre le 20 septembre et le 3 octobre 2011.
  • Les données finales sont pondérées selon l’âge, le sexe, la langue, le niveau d’éducation, la région et la composition du foyer (s’il comprend ou non des enfants de moins de 18 ans) afin d’obtenir un échantillon représentatif de la population canadienne.
  • La marge d’erreur d’un échantillonnage probabiliste de 2 345 répondants serait de 2  %, 19 fois sur 20.
  • Les répondants ont été sélectionnés au hasard parmi le Panel Internet de LégerWeb qui comprend plus de 350 000 foyers canadiens. Un procédé de stratification a été utilisé lorsque la liste d’invitation a été dressée pour assurer une représentation optimale des répondants. Léger Marketing a choisi les panélistes au hasard en faisant des sondages téléphoniques. Plusieurs méthodes de contrôle de la qualité ont été mises en œuvre pour assurer l’exactitude et la représentativité des sondages que Léger Marketing effectue auprès de ses panélistes.
  • Dans les tables, les chiffres rougesindiquent une proportion considérablement plus importante que celle des autres groupes. Les chiffres bleus indiquent une proportion considérablement plus basse que celle des autres groupes.
introduction
Introduction
  • Les perceptions des communautés canadiennes reflètent souvent les images actuelles perçues par la population et pourraient avoir des répercussions sur la pleine participation et l’inclusion des groupes qui sont perçus négativement. En effet, on pourrait dire que les membres des communautés qui sont mal perçues risquent de confronter des stéréotypes dans la société. La présentation qui suit se penche sur les perceptions de divers groupes religieux, ethniques et linguistiques ainsi que sur le degré auquel les relations bilatérales sont perçues négativement ou positivement.
slide4

Parmi les groupes que nous sélectionnés, ce sont les musulmans que les Canadiens perçoivent le plus négativement, suivi par les athées et les autochtones. Trois des quatre groupes qui sont le plus positivement perçus sont des minorités visibles, ce qui peut surprendre certaines personnes puisque la vulnérabilité est souvent associée à la visibilité. Les données du sondage indiquent que ceci aurait changé puisque le pays devient de plus en plus multiracial.

slide5

Ici, les perceptions des divers groupes diffèrent selon la langue. La perception qu’ont les anglophones et les francophones à l’égard des noirs est plus positive que celle des allophones. Les anglophones perçoivent les juifs le plus positivement, mais ces derniers sont au deuxième rang le plus bas au Québec, suivi des musulmans. Les athées sont bien perçus des francophones, mais pas des anglophones ni des allophones.

les relations la coh sion et l harmonie
Les relations, la cohésion et l’harmonie
  • Les données sur les perceptions des groupes sont liées à la perspective des relations intergroupes. Les politiques multiculturelles du Canada et l’objectif de cohésion et d’harmonie sociales sont souvent liés aux tentatives d’aborder des relations problématiques. Ce qui suit examine comment on perçoit l’état de six relations qui sont généralement vues comme étant les plus difficiles à régler lorsqu’on tente d’établir une cohésion. Ces relations sont entre différents groupes religieux, de minorités visibles, linguistiques, autochtones et de classe sociale. Ce sont ces relations qui ont été désignées par certains observateurs comme étant des « lignes de faille » qui doivent être rectifiées.
slide7

Une proportion considérable de Canadiens semble se préoccuper de toutes ces relations. Ils sont pessimistes surtout à l’égard des relations entre musulmans et non-musulmans, des relations entre les segments les plus riches et les plus pauvres de la population et les autochtones et non-autochtones. D’un autre côté, les Canadiens semblent se préoccuper beaucoup moins de la relation entre les minorités visibles et les blancs.

slide8

Les francophones semblent se préoccuper des relations entre les juifs et les non-juifs plus que les autres Canadiens. Ils sont aussi beaucoup plus positifs à l’égard des relations entre les francophones et les Canadiens non-francophones que le sont les anglophones.

slide9

In Canada, the USA and the UK it is relations entre Musulmans and non-Musulmans that represent the population’s main concern. Relations along class lines a concern to continue monitoring

slide10

Athées Better Appreciated in Canada and the UK than in the US. Immigrants Fare Poorly in UK. Athées perceived less well than Musulmans in the US

conclusion est ce que les lignes de faille font basculer nos attentes
Conclusion: Est-ceque les lignes de faille font basculernosattentes?
  • Les résultats du sondage semblent indiquer qu’il y aurait un changement de paradigme quant à la perception que les relations entre les minorités visibles et les blancs sont à la base des problèmes liés à l’avancement de la cohésion sociale et de la compréhension interculturelle. Aux États-Unis, par contre, ce sont les relations entre les Afro-Américains et les blancs qui sont au cœur de l’histoire du pays. Au Canada, les relations entre les anglais et les français ont auparavant été perçues comme étant le défi principal pour atteindre la cohésion et la stabilité. Cela demeure quand même un défi aux yeux de plusieurs Canadiens – plus chez les anglophones que les francophones -, mais ce sont les relations entre les musulmans et les non-musulmans, et les relations entre les autochtones et les non-autochtones qui se démarquent comme étant nos principales préoccupations du 21e siècle. Les relations entre classes sociales se sont aussi démarquées comme étant une préoccupation majeure, non seulement au Canada, mais aussi aux États-Unis (où le mouvement «OccupyingWall Street » attire de plus en plus d’attention) et encore plus au Royaume-Uni. Ce sont, dans ces trois pays, les relations entre les musulmans et non-musulmans qui représentent la préoccupation principale de la population.
conclusion est ce que le concept de minorit visible toujours aussi pertinent
Conclusion : Est-ceque le concept de minorité visible toujoursaussi pertinent?
  • Les résultats du sondage au Canada soulèvent la question de la pertinence du concept de minorité visible, expression qui rassemble divers groupes, comme moyen utilisé pour comprendre la perception et/ou la condition collective des personnes qui ne sont pas « blanches ». Les catégories sont beaucoup trop hétérogènes pour bien analyser la relation et utiliser ce concept pourrait ne plus nous donner d’aperçus utiles à l’égard des vulnérabilités ou préjugés de groupe. La vulnérabilité continue des personnes de descendance africaine ou autre peut être diminuée par cette catégorisation puisqu’il y a, à un certain degré, une population cohésive non minorité visible. Les préjugés fondés sur cette notion de groupe identifié comme étant minorité visible pourraient aussi être en train de changer, ce qui pourrait nous mener à ignorer la vulnérabilité de certains groupes dans une situation où les relations entre classes sociales sont de plus en plus préoccupantes.