la d pression p rinatale
Download
Skip this Video
Download Presentation
LA DÉPRESSION PÉRINATALE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 33

LA DÉPRESSION PÉRINATALE - PowerPoint PPT Presentation


  • 94 Views
  • Uploaded on

LA DÉPRESSION PÉRINATALE. Martin St-André, MDCM Psychiatre Clinique spécialisée 0-5 ans. Colloque de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille Montréal, le 12 février 2008. Objectifs. Décrire les symptômes de la dépression périnatale

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LA DÉPRESSION PÉRINATALE' - debbie


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la d pression p rinatale

LA DÉPRESSION PÉRINATALE

Martin St-André, MDCM

Psychiatre

Clinique spécialisée 0-5 ans

Colloque de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille

Montréal, le 12 février 2008

objectifs
Objectifs
  • Décrire les symptômes de la dépression périnatale
  • Décrire les facteurs de risque et de protection de la dépression périnatale
  • Décrire quelques pistes thérapeutiques dans la prise en charge communautaire de la dépression périnatale
la grossesse une crise d veloppementale
La grossesse: une crise développementale
  • Changements identitaires majeurs
  • Bouleversements de l’image corporelle
  • Enjeux liés à l’interdépendance
  • Réconciliation avec la famille d’origine
  • Ouverture psychologique
  • Transformations conjugales
slide5
Espoir 1

Gustav Klimt 1903

pr occupations fr quentes de la parentalit pr coce
Préoccupations fréquentes de la parentalité précoce
  • Capacité de nourrir
  • Crainte d’être « vidée »
  • Peur de perdre son identité
  • Tolérer des sentiments ambivalents
  • « Être pris en flagrant délit » d’avoir besoin d’aide
vrai ou faux
Vrai ou faux?
  • La dépression anténatale est presque aussi fréquente que la dépression post-natale?
  • Le risque de dépression du post-partum est augmenté chez les femmes ayant vécu un niveau élevé d’anxiété anténatale?
  • La dépression post-natale survient chez 1% des pères?
anxi t et d pression p rinatales
Anxiété et dépression périnatales
  • Anxiété: 4,7% des femmes avec un trouble anxieux durant la grossesse (Moses-Kolko, 2005); 21,9% avec des taux élevés d’anxiété (Heron, 2004)
  • Dépression anténatale (Gaynes, 2005)
    • Majeure: 3,1- 4,9%
    • Mineure: 8,5 -11%
  • Dépression post-natale (Gaynes, 2005)
    • Majeure: 1,0 - 5,9%
    • Mineure: 6,5 -12,9%
  • Prise d’antidépresseurs: 14% des femmes au moment de la conception (Bérard, 2004)
d pression ant natale
Dépression anténatale
  • La grossesse ne protège pas de la dépression
  • Symptômes dépressifs fréquents en anténatal
d pression ant natale facteurs de risque
Dépression anténatale:Facteurs de risque
  • Psychopathologie individuelle ou familiale
  • Stresseurs socio-économiques, migration
  • Situation familiale ou conjugale à risque
  • Absence de réseau de soutien
  • Histoire d’attachement avec la famille d’origine
  • Grossesse non désirée
  • Âge maternel précoce ou tardif
d pression p rinatale aspects biologiques
Dépression périnatale: aspects biologiques
  • Héritabilité familiale (génétique)
  • Dimension hormonale contributive
    • Effets dépresseurs de la progrestérone
    • Effets neuromodulateurs des estrogènes
d pression ant natale profil clinique
Humeur dépressive prolongée

Pleurs fréquents

Perte d’intérêt, incluant au sujet de la grossesse

Fatigue, ralentissement

Perte de concentration

Autodépréciation, culpabilité, ruminations

Somatisations

Perturbations du sommeil

Atteinte pondérale

Idées suicidaires

Dépression anténatale, profil clinique

Lusskin SI, Pundiak TM, Habib SM (2007), Can J Psychiatry, 52: 479-488

blues cafard du post partum
Blues (cafard) du post-partum
  • 30 à 80 % des femmes
  • 2 premières semaines post-natales
  • 48-96 hres maximum
  • Pleurs irrépressibles
  • Labilité émotionnelle transitoire et légère
  • Nécessite réassurance et psycho-éducation
d pression post natale facteurs de risque
Dépression post-nataleFacteurs de risque
  • Psychopathologie individuelle ou familiale, particulièrement dépression post-natale antérieure (indiv. ou chez sœur)
  • Stresseurs socio-économiques, migration
  • Situation familiale ou conjugale à risque
  • Absence de réseau de soutien
  • Anxiété et dépression anténatales
  • Histoire d’attachement avec la famille d’origine
  • Grossesse non désirée
  • Âge maternel précoce ou tardif
facteurs de risque dpp caract ristiques du bb
Facteurs de risque DPP : caractéristiques du BB
  • Problèmes de santé, retards du développement
  • Prématurité
  • Gémellité
  • Phénotype du bébé (sexe, apparence)
  • Tempérament difficile
risque de d pression majeure durant le post partum
Risque de dépression majeure durant le post-partum

60

50

40

Incidence (%)

30

20

10

0

Antécédents

de dépression

du postpartum

DM pendant

la grossesse

Antécédents

de DM

Risque pour

l’ensemble de

la population

O’Hara MW, et al.Postpartum Depression: Causes and Consequences. New York, NY

Springer-Verlag; 1995. O’Hara MW et al. J Abnorm Psychol. 1984;93:158-171. (tiré de Poulin MJ, 2005)

risques de la d pression post partum non trait e
Risques de la dépression post-partum non traitée
  • Fonctionnement de la mère
  • Développement social, émotionnel et cognitif de l’enfant
  • Attachement et interaction mère-enfant
  • Effets familiaux
d pression majeure du post partum
Dépression majeure du post-partum
  • La complication périnatale la plus fréquente!
  • Validée transculturellement
  • Critères identiques à dépression anténatale
  • Symptomatologie « spécifique »
    • culpabilité excessive envers bébé
    • incapacité de s’attacher au bébé
    • anxiété marquée, obsessions, phobies d’impulsion (e.g. échapper bébé)
    • confusion identitaire marquée
    • honte
phobies d impulsion ou risque de passage l acte
Risque de passage à l’acte:

Impulsivité antérieure

Histoire traumatique

Abus de substances

Parcous antisocial

Violence intrafamiliale

Perte de contact avec la réalité (psychose)

Phobies d’impulsion ou risque de passage à l’acte?
  • Phobie d’impulsion :
  • Lié à humeur dysphorique
  • Honte et culpabilité associées
  • Autres symptômes anxieux associés
d pression majeure ou trouble de l adaptation d pression mineure
Dépression majeure ou trouble de l’adaptation (« dépression mineure ») ?
  • Tout changement d’humeur ne correspond pas nécessairement à un diagnostic de dépression!
  • Sévérité des symptômes
  • Durée des symptômes ( > 2 semaines)
  • Gravité de la perturbation du fonctionnement
d pistage de la dpp l chelle d edinburgh cox 1987 trad n guedeney
Dépistage de la DPP: l’échelle d’Edinburgh(Cox, 1987; trad. N. Guedeney)

Pendant la semaine qui vient de s’écouler :

1- J’ai pu rire et prendre les choses du bon côté

2- Je me suis sentie confiante et joyeuse en pensant à l’avenir

3- Je me suis reprochée, sans raisons, d’être responsable quand les choses allaient mal

4- Je me suis sentie inquiète ou soucieuse sans motifs

5- Je me suis sentie effrayée ou paniquée sans vraiment de raisons

6- J’ai eu tendance à me sentir dépassée par les évènements

7- Je me suis sentie si malheureuse que j’ai eu des problèmes de sommeil

8- Je me suis sentie triste ou peu heureuse

9- Je me suis sentie si malheureuse que j’en ai pleuré

10- Il m’est arrivé de penser à me faire mal

profils d volution de la d pression post partum
Profils d’évolution de la dépression post-partum
  • Incidence augmente progressivement durant le première année post-partum
  • Apparition parfois soudaine, parfois insidieuse
  • Évolution vers dépression psychotique extrêmement rare
  • Sévérité variable
  • Durée variable
  • Modulé par contexte de la famille et du réseau
d pression post natale chez les p res
Dépression post-natale chez les pères
  • Incidence = 3,6% (N=8400)
  • Liens entre symptômes dépressifs chez mères ET chez pères
  • Peut durer jusqu’à 1 an post-partum
  • Effets retrouvés sur développement de l’enfant

(Ramchandani et al., 2005)

un b b seul a n existe pas winnicott 1965
Un bébé seul, ça n’existe pas(Winnicott, 1965)
  • Soutenir le nourrisson …
  • …en soutenant la mère et son réseau social
  • …en soutenant les intervenants communautaires
  • …en soutenant les équipes cliniques
fant mes et f es dans la chambre d enfant
Fantômes et fées dans la chambre d’enfant

Possibilités de transformation et de résilience, avec un appui thérapeutique

d pression p rinatale
Dépression périnatale

Réduire les facteurs de risque:

  • Isolement social
  • Stress socio-économique
  • Stresseurs familiaux
  • Stresseurs en lien avec l’enfant
  • Stresseur en lien avec le travail
d pression p rinatale1
Dépression périnatale

Renforcer les ressources de la famille

  • Habiletés maternelles
  • Leviers culturels « naturels »
  • Partage d’expérience
  • Favoriser l’investissement du bébé
les psychoth rapies en p rinatalit
LES PSYCHOTHÉRAPIES EN PÉRINATALITÉ
  • Tout le monde doit-il suivre une psychothérapie?
  • Thérapies interpersonnelles (Spinelli, 2003)
  • Thérapies cognitivo-comportementales (Chabrol, 2002; Cooper, 2003)
  • Thérapies sensibles aux aspects intergénérationnels et aux processus d’attachement
  • Approches systémiques
  • Flexibilité du cadre, approches intégratives
les approches psychopharmacologiques
Les approches psychopharmacologiques
  • Parfois nécessaire de poursuivre ou d’amorcer un antidépresseur durant la grossesse ou le post-partum
  • Dans l’ensemble, très bon profil de sécurité des antidépresseurs durant la grossesse et l’allaitement (résultats de grossesse; suivi des nourrissons)
  • La médication est perçue différemment selon les patientes
  • Patientes très sensibles à nos réactions, croyances et préjugés
la prescription et le r seau de soins
Pharmacien

Médecin de famille

Famille

Obstétricien

Patiente

Conjoint

Psychiatre

Travailleur social

Diététiste

Infirmière

Médias

La prescription et le réseau de soins

Org.Commun.

en guise de conclusion
En guise de conclusion
  • Dépression périnatale est repérable dans la communauté
  • Importance d’une approche centrée sur la famille dans son ensemble
  • Rôle central des ressources communautaires dans le repérage et le soutien offert aux mères plus vulnérables
  • Nécessité de coordination avec le réseau CSSS et les équipes médicales
ad