slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL I PERRETANT, P PARES, M PAVAN CENTRE MEDICO CHIRURGICAL PowerPoint Presentation
Download Presentation
DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL I PERRETANT, P PARES, M PAVAN CENTRE MEDICO CHIRURGICAL

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 40

DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL I PERRETANT, P PARES, M PAVAN CENTRE MEDICO CHIRURGICAL - PowerPoint PPT Presentation


  • 160 Views
  • Uploaded on

7èmes Journées Nationales de la Médecine Agréée. REENTRAINEMENT A L’EFFORT CHEZ LE LOMBALGIQUE CHRONIQUE ET ANALYSE DE LA REPRISE DU TRAVAIL . DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL I PERRETANT, P PARES, M PAVAN

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL I PERRETANT, P PARES, M PAVAN CENTRE MEDICO CHIRURGICAL' - dante


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

7èmes Journées Nationales de la Médecine Agréée

REENTRAINEMENT

A L’EFFORT CHEZ LE LOMBALGIQUE CHRONIQUE

ET ANALYSE DE LA REPRISE DU TRAVAIL

DR LE BLAY , S PINON , P QUESADA, JP VALERO, A PUJOL, X BAGNOL

I PERRETANT, P PARES, M PAVAN

CENTRE MEDICO CHIRURGICAL DE READAPTATION DES MASSUES – LYON

CENTRE ORTHOPEDIQUE SANTY - LYON

definir la lombalgie chronique
DEFINIR LA LOMBALGIE CHRONIQUE

DOULEUR LOMBAIRE POUVANT IRRADIER

AU MI ET RESISTANT AU TTT MEDICAL

DEPUIS PLUS DE 3 MOIS

classification des lombalgies
Classification des lombalgies
  • Groupe I : lombalgie aiguë

traitement : 2 à 3 jours de repos + traitement médical

  • Groupe II : récurrence de l ’épisode aigu, 2 à 5 fois par an, bilan radiologique, éventuel scanner ou I.R.M
  • Groupe III : Douleur + ou - permanente, échec des traitements, retentissement sur la vie professionnelle et sociale, dépression. traitement : Prise en charge pluridisciplinaire
  • Groupe IV : versant psychologique majeur

Centre anti- douleur- surveillance

slide5

LE RECONDITIONNEMENT

A L'EFFORT

Sd de déconditionnement associant :

Perte de la flexibilité rachidienne

Désadaptation cardiovasculaire à l’effort

Inhibition neuromusculaire

Incapacité fonctionnelle

Tom MAYER 1984

restauration fonctionnelle du rachis concept
Restauration fonctionnelle du rachis : concept
  • De nombreuses études suggèrent que les programmes de RFR sont efficaces dans la PEC de la LC (Bendix 98, Kuukkanen 96, Mannion 99, Poiraudeau 99, Revel 97, Vanbiervliet 99)
  • L’objectif de ces traitements physiques est de remettre en activité des patients lourdement handicapés en arrêt de travail prolongé, le plus souvent avec un retentissement psycho - social important
slide7

Il est possible d’augmenter

la force des groupes musculaires

lombo-adbominaux chez le

lombalgique avec des exercices

sur des périodes de 3 à 4 mois

POLLOCK 89

BRAITH89

L’amélioration des

performances s’accompagne

d’une diminution des

lombalgies

PLUM 85 MANNICHE 98

FROST 95

slide8

101 PATIENTS

REPARTIS EN 3 GROUPES

(T MAYER 89 )

GPE 1:simples conseils

GPE 2:programme intensif

d’exercices isométriques

GPE 3: exercices dynamiques

sur 2 semaines

Avantage au traitement

dynamique

Plus grand bénéfice

pour :

la force

la flexion antérieure

et une meilleure confiance

en soi

slide9

OBJECTIFS

AMELIORATION DES PERFORMANCES PHYSIQUES

AMELIORATION DES DOULEURS

REPRISE DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

bilans
BILANS

J 0 J 30

EVA repos

effort

nuit

QDSA sensoriel

emotionnel

HAD

score d’anxiété (0/21) n=7

score de dépression (0/21) n=7

QUEBEC (0/100)

bilans11
BILANS

J0 J30

EXTENSIBILITE

ISCHIO

angle poplité

DT ANT

talon fesse

FESSIERS

Distance creux poplité /plan de la table

PSOAS

angle de la cuisse / horizontal

bilans12
BILANS

J0 J30

TEST DE FORCE

Test de SORENSEN

Test de SHIRADO

Test du Quadriceps

Test ISOCINETIQUE

Fléchisseurs concentrique

Extenseurs concentrique

Fléchisseurs excentrique

Extenseurs en excentrique

ergoth rapie
Ergothérapie:

Test de Pile : Progressive Inertial Lifting Evaluation

  • Soulèvement d’une charge à l’intérieur d’une caisse du sol jusqu’à la hauteur de la taille.
  • Charge de départ 2,5 kg pour les femmes, 5kg pour les hommes.
  • Cadence : 4 aller/retour en 20s.
  • La charge est augmentée de 2,5kg ou de 5kg à chaque fois.
  • Le test est arrêté en cas de mouvement non conforme ou si FC> 85% FC max
  • Le test est validé au soulèvement de la moitié du poids du corps en 20s
programme
PROGRAMME

3 SEMAINES D’ HOSPITALISATION

8h30 – 12h

14h – 17h

Gym de groupe : 2 X 50 mn

Travail individuel : 2 X 1 h

Balnéothérapie : 40 mn

Ergothérapie : 1 h

slide15

LES EXERCICES

  • ETIREMENTS / RPG
  • GAINAGE
  • RENFORCEMENT MUSCULAIRE
  • CARDIO TRAINING
  • PROPRIOCEPTION
slide16

POPULATION:

SEJOUR DE 3 semaines de reconditionnement

N=49

Hommes= 24 femmes= 25

Age moyen= 44 ans

Lombalgies=24 Lomboradiculalgies=25

slide17

RACHIS NON OPERE

DISCOPATHIES……….....11

HERNIES DISCALES………………...7

DLR APRES CURE DE HD..4

ARTHROSE LOMBAIRE……………...4

SPONDYLOLISTHESIS…..4

slide18

RACHIS OPERE

  • ARTHRODESES…13
  • RECALIBRAGES….4
  • HERNIES DISCALES

OPEREES……………2

resultats
RESULTATS

RESULTATS SUBJECTIFS EN FIN DE SEJOUR OBTENUS A PARTIR D’UN QUESIONNAIRE SUR LEQUEL LE PATIENT JUGE UNE QUESTION POSEE:

AVEC UN ACCORD ALLANT DE

PAS D’ACCORD (0/100)

A ACCORD TOTAL (100/100)

questions ayant obtenues un accord important
QUESTIONS AYANT OBTENUES UN ACCORD IMPORTANT

1 - LES CONSEILS D’ECONOMIE DE

LA COLONNE SONT UTILES...............................89,72%

2 - VOUS RECOMMANDERIEZ CE PROGRAMME …………………………………………….…………..86,11%

3 - DUREE DE SEJOUR SUFFISANTE……………………………………….83,33%

questions ayant obtenues un accord important21
QUESTIONS AYANT OBTENUES UN ACCORD IMPORTANT

4- LES EXERCICES D’ AUTOREEDUCATION

SONT FACILEMENT REALISABLES ……80,4%

5-VOTRE NIVEAU DE PERFORMANCE A AUGMENTE……………………………….…79%

questions ayant obtenues un accord intermediaire
QUESTIONS AYANT OBTENUES UN ACCORD INTERMEDIAIRE

6- LA SOUPLESSE DE VOTRE COLONNE VERTEBRALE EST AUGMENTE………………….74,4%

7-LA FORCE DE VOTRE COLONNE EST AUGMENTEE………………………………………….65,4%

questions ayant obtenues un accord moyen
QUESTIONS AYANT OBTENUES UN ACCORD MOYEN

8-LES DOULEURS SONT DIMINUEES…53,05%

9-ETUDE DU POSTE DE TRAVAIL……..43,33%

reprise professionnelle
REPRISE PROFESSIONNELLE

49 questionnaires – 43 réponses

Sur les 36 patients ayant une activité prof avant la PEC :

28 SONT EN ARRET DE TRAVAIL :

19 en maladie

7 en AT

2 artisans

5TRAVAILLENT

1 formation,

1 Sport étude,

1 chômage

slide27

24/36 ONT REPRIS LE TRAVAIL (66%)

11 / 19 qui étaient en arrêt maladie

5 qui ne se sont pas arrêtés pendant le ttt

4 / 7 qui étaient en AT

1 qui a poursuivi le sport étude

1 qui a poursuivi sa formation professionnelle

1 au chômage est en attente de CES

slide28

12 /36 qui n’ont pas repris:

8 en prolongation d’arrêt de travail:

4 en maladie

3 en AT

1 artisan

1 licencié pour inaptitude

2 mis en invalidité

1 en attente formation

slide29
2 POPULATIONS

POPULATION /REPRISE DU TRAVAIL : 24

POPULATION /PAS DE REPRISE :12

conclusion
CONCLUSION

Les éléments différents de façon significative entre les 2 populations apparaissant comme facteurs de bons résultats sont:

L’age (39 vs 50)

L’absence de douleur en fin de programme

Score faible d’anxiété de dépression et de Québec et qui n’augmente pas durant le séjour

Amélioration des tests musculaires extenseurs du tronc et quadriceps

slide35

CONCLUSION

L’ OBJECTIF PRINCIPAL D’ UN PROGRAMME DE RECONDITIONNEMENT A L’ EFFORT EST LA REPRISE DU TRAVAIL

Cet objectif doit être partagé par le patient et par l’ensemble de l’équipe

conclusion36
CONCLUSION

Dans la littérature:

Les facteurs prédictif de reprise du travail à long terme sont:

L’age

La pénibilité au travail

La durée des douleurs de l’épisode actuel

L’age de début des douleurs

Le score FABQ travail à l’inclusion

Folz Bourgeois (2007) rev rhum

conclusion37
CONCLUSION
  • La présence au travail à un an du programme est corrélée à:

L’index de Dallas de début et de fin de stage

L’importance de l’arret de travail avant le stage

Et l’item »se sent capable de travailler » en fin de stage

Bontoux Ann med phys read 2004

conclusion38
CONCLUSION

Les facteurs prédictifs de la repris e du travail sont:

L’age

Le contexte de l’accident (AT)

La durée de l’arret de travail

Le niveau de qualification professionnelle

Ndao J réadapt med 2004

conclusion39
CONCLUSION

FACTEURS PRONOSTIC DE MAUVAIS RESULTAT

(Fouquet 2003, Bourgeois2004)

  • AT
  • Une EVA trop élevée à l’entrée
  • Un arrêt de travail trop long (sup 15 mois)
  • FABQ
  • Dans notre étude:
  • Score plus élevé de douleur en début de traitement
  • Aggravation des douleurs lors des exercices
  • Scores d’anxiété et de dépression plus élevés en début de traitement et
  • qui restent élevés en fin de séjour
  • Score de Québec plus élevé en début de traitement
slide40

Proposer un reconditionnement le mieux adapté possible

afin que les groupes de travail soient homogènes

Réactivation physique : 2/3 semaines, exercices actifs peu intenses (arthrodèses, sujets de plus de 50 ans, arthroses sévères, absence de projet professionnel)

Reconditionnement à l’effort niveau 1: 3 semaines, 6 heures de rééducation par jour (projet professionnel , sujets jeunes, HD opérées)

Reconditionnement à l’effort niveau 2: 3 semaines, travail intensif + cybex (idem +volonté de reprendre une activité physique ou sportive)