connaissance de l entreprise l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Connaissance de l’entreprise PowerPoint Presentation
Download Presentation
Connaissance de l’entreprise

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 62

Connaissance de l’entreprise - PowerPoint PPT Presentation


  • 321 Views
  • Uploaded on

Connaissance de l’entreprise. Partie 1 Création d’entreprise : de l’idée au projet. Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble. La création d’entreprise.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Connaissance de l’entreprise' - daniel_millan


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
connaissance de l entreprise

Connaissance de l’entreprise

Partie 1 Création d’entreprise : de l’idée au projet

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la cr ation d entreprise
La création d’entreprise
  • Une aventure excitante mais risquée si elle n’est pas bien préparée
  • Taux moyen d ’échec des entreprises qui se créent : - 20% dès la première année- 30% pour la période des deux premières années - 40% pour les trois premières années - 50% pour les cinq premières années
  • 5 ans après la création, une entreprise sur deux a survécu ...

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les facteurs de succ s pour la cr ation d entreprise
Les facteurs de succès pour la création d’entreprise
  • Quels sont les facteurs de succès pour la création d’entreprise ?
  • Le créateur : homme ou femme, motivations, qualités
  • Son idée : existence d ’un marché, possibilité d’exploiter ce marché avec succès
  • La conception et la mise en œuvre de son projet
  • La chance ou la bonne étoile

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le cr ateur
Le créateur
  • Bien qu’il n’y ait pas de profil type du créateur, les quatre qualités suivantes sont indispensables au candidat créateur :
  • être animé d’une volonté farouche de se dépasser et d’aller toujours plus loin
  • savoir faire face aux difficultés et ne jamais s’avouer vaincu
  • être capable de changer de cap à temps si l’idéen’est pas rentable et savoir retomber sur ses pieds
  • faire l’effort de bien se connaître

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le prix payer pour cr er
Le prix à payer pour créer
  • Créer son entreprise, c’est s’exposer à différentes difficultés à surmonter :
  • la solitude : le créateur est un être seul, souvent incompris. Son caractère novateur éveille le scepticisme de ses futurs clients, fournisseurs, financiers, son entourage. Il est seul à décider.
  • l’insécurité : perte de contrat, problème bancaire, concurrence nouvelle, accident de santé
  • la méfiance : patience et modestie sont des valeurs à cultiver par les futurs patrons en attendant la notoriété pour être considérés et respectés
  • le sacrifice familial : un équilibre important à gérer
  • le sacrifice financier : savoir commencer avec un salaire réduit

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

quelques conseils pratiques aux futurs cr ateurs
Quelques conseils pratiques aux futurs créateurs
  • Apprendre à vendre ses idées
  • Présenter ses idées de façon concise
  • Ne pas négliger les conseils
  • Accepter de démarrer petit
  • Pour convaincre, être convaincu soi-même
  • Réfléchir avant de s’associer
  • Ne jamais oublier les concurrents

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

Siège Social:FFCCRE - CCI de Nantes16 Quai Ernest Renaud44100 NANTES

Tél : 02 40 44 60 68Fax : 02 40 44 62 44E-mail : info@ffccre.net

Rôle : Animation d ’un réseau de clubs de créateurs et repreneurs d ’entreprises. Soutien aux créateurs lors de la conception de leur projet et pendant le développement de leur entreprise

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise8
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

Faites le point et formez-vous | Demandez conseil | Réalisez une étude de marché | Présentez un "business plan" | Choisissez un cadre juridique |Trouvez un financement | Vous pouvez vous lancer | Sur le WEB |

Les jeunes diplômés qui montent leur propre société sont encore marginaux en France. Voici les principales étapes du créateur d'entreprise et les organismes à contacter. Un conseil : montrez-vous tenace

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise9
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

L'Agence Pour la Création d'Entreprises

Adresse : 14 rue Delambre 75682 Paris Cedex 14Tél : 01 42 18 58 58Télécopie: 01.42.18.58.00E-mail : info@apce.com

Qu’il s’agisse d’information, d’orientation des créateurs ou d’optimisation des systèmes d’appui à la création d’activités, l’APCE peut apporter une aide plus que significative à tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, accompagnent la création d’entreprises, autant dire la création d’emplois.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise10
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

Isère Entreprendre

Pascale JOUD1, place du Verseau Parc Sud GalaxieBP 209, 38 432 ECHIROLLESTél : 04.76.69.63.77Fax : 04.76.69.63.10

E-mail : isere@reseau-entreprendre.org

RESEAU ENTREPRENDRE est une fédération d'associations de chefs d'entreprises qui aident des créateurs d'entreprises avec des méthodes d'entreprises.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise11
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

GRENOBLE NORD 15/17 RUE DENFERT-ROCHEREAU 38028 GRENOBLE CEDEX Tél:04-76-87-61-43 Fax:04-76-47-21-59

GRENOBLE SUD 89 RUE GENERAL MANGIN 38100 GRENOBLE SUD Tél:04-76-40-72-61 Fax:04-76-33-81-59

www.anpe.fr

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise, et vous avez besoin d'acquérirune méthode pour organiser vos démarches.

Comment vous y prendre pour préparer votre projet de création ou de reprise d'entreprise ?Comment vérifier que vous avez bien pris en compte les différents moyens à mobiliser ?Comment identifier les points à améliorer ?

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise12
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

Agence Pour l ’Emploi des Cadres 5, place Robert Schuman - 38000 GrenobleTel : +33 (0)4 76 70 48 45

www.apec.asso.fr

CREATION / REPRISE D'ENTREPRISE

Porteurs de projets de création d'entreprise

Acquérir les connaissances indispensables au démarrage de sa propre entreprise Formaliser le plan d'entreprise et les prévisionnels de l'activité

Etude marché, bases comptables et fiscales, tableaux de bord financiers, prévisionnels, choix de statut, plan d'entreprise, marketing

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

adresses pour les cr ateurs d entreprise13
Adresses pour les créateurs d ’entreprise

Espace Entreprendre 04 76 28 25 25espace.entreprendre@grenoble.cci.fr

Vous aider à monter votre projet.Du projet à l'entreprise, l'Espace Entreprendre de la CCI de Grenoble épaule tous ceux qui ont un projet de création pour mener à bien leur parcours. Ce service intègre la formation, le conseil et l'accompagnement sur mesure pour répondre aux spécificités de chaque projet.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le projet
Le projet
  • Quelques questions auxquelles il vous faut répondre :
  • Quels seront vos produits ou services principaux ?
  • Allez vous produire, vendre, réparer, livrer ?
  • Qui seront vos clients ? Où sont-ils localisés ?
  • Qui seront vos concurrents ?
  • Qu ’allez vous apporter de nouveau au marché ?
  • Quelle est l ’évolution du secteur d ’activité ?
  • Avez-vous une idée de votre lieu d ’implantation ?
  • Quel rapport votre projet a avec vos compétences professionnelles ?
  • De quels moyens financiers disposez-vous pour investir dans votre entreprise ?

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

identification des facteurs cl s de r ussite
Identification des facteurs clés de réussite
  • Marketing :
  • qualité des vendeurs, réseau de distribution, prix de vente, service après-vente
  • Recherche Développement
  • Introduction nouveaux produits
  • Production :
  • gestion approvisionnements, compétence acheteurs, gestion stocks, gestion fabrication
  • Gestion financière et comptable
  • Recherche capitaux, gestion trésorerie, relations banque, gestion comptable
  • Choix et gestion des hommes
  • Qualité du personnel, climat entreprise, aptitudes dirigeant

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

l tude de march
L’étude de marché
  • Quelques conseils pour réaliser une étude de marché
  • constituer un échantillon représentatif en nombre et qualité par rapport à l’activité envisagée
  • rédiger le questionnaire : besoins de la clientèle, caractéristiques idéales du produit, prix du produit, autres facteurs pouvant influencer l’achat du produit
  • savoir poser les bonnes questions claires et précises
  • ne pas anticiper les réponses qui feront plaisir
  • recueillir les informations (poste, téléphone, enquêteur)
  • dépouiller et analyser les informations

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

l exemple de l innovation technologique
L ’exemple de l’innovation technologique
  • Créer une entreprise sur l’innovation technologique, c’est accepter de prendre un double risque : celui propre à la création et celui de la nouveauté. Quelques questions à se poser :
  • Quelle est la nature exacte de mon innovation ?
  • Le procédé fonctionne-t-il ?
  • Le marché est-il réceptif à mon idée ?
  • Quel est le coût de la mise en œuvre initial de l ’idée (investissements de départ) ?
  • Quelle est l’évaluation des besoins nécessaires à la croissance et au développement de l’entreprise ?

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

Territoire

Population

Travail - Emploi

Revenus - Salaires

Conditions de vie - Société

Santé

Enseignement - Éducation

Économie

Commerce extérieur

Entreprises

Agriculture - Industrie agroalimentaire

Industrie - Construction

Commerce

Services

INSEE

18 Bd A. Pinard

75674 Paris Cedex 14

Tel : 01 41 17 50 50

www.insee.fr

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit19
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

142, rue du Chevaleret, 75013 ParisTél. : 01 40 77 85 10 - Fax : 01 40 77 85 09

www.credoc.asso.fr

Le CRÉDOC, Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie, est un organisme d'études et de recherche au service des acteurs de la vie économique et sociale.Depuis sa création en 1953, le CRÉDOC analyse et anticipe le comportement des individus dans leurs multiples dimensions : consommateurs, agents de l'entreprise, acteurs de la vie sociale.Il a mis en place depuis 1978 un dispositif permanent d'enquêtes sur les modes de vie, opinions et aspirations des Français et s'est spécialisé dans la construction de systèmes d'information, les enquêtes quantitatives ad hoc, les enquêtes qualitatives par entretien et l'analyse lexicale.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit20
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

Bureau d ’Informations et de Prévisions Economiques

L'Atrium - 6, place Abel Gance 92652 Boulogne-Billancourt

Tel :01 46 94 45 22

Fax :01 46 94 45 99

www.bipe.fr

  • Le BIPE, première société européenne de conseil s'appuyant sur la prévision économique et la prospective appliquée, apporte depuis quarante ans aux dirigeants des analyses et des recommandations pertinentes pour leurs actions. Le BIPE intervient dans l'aide à la décision et le conseil en orientation d'activité : définition de stratégies produits, prix, activités et marchés ; éclairage prospectif de l'environnement des entreprises et de leurs clients, la prévision et la prospective sectorielle.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit21
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

Centre Français du Commerce Extérieur

10 Avenue d ’Iéna - 75016 Paris

Tel : 01 40 73 30 00 Fax : 01 40 73 39 79

www.cfce.fr

  • Le CFCE a pour mission de favoriser le développement des entreprises françaises et notamment des PME-PMI sur les marché étrangers. Il fournit à plus de 25 000 clients dans tous les secteurs d'activités et pour chaque pays :
    • des produits d'information pour aller à l'essentiel: études et bases de données, opportunités d'affaires, guides, informations dans les domaines réglementaire, juridique et fiscal... des prestations et des études personnalisées pour un appui spécifique : conseils de nos experts, sélections d'opérateurs, études statistiques, veille concurrentielle... un accès simple et immédiat à l'information: site internet, Librairie du Commerce International, séminaires, périodiques (le MOCI, bulletins sectoriels...), Club Carrefour Iéna International, Médiathèque

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit22
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

Agence pour la diffusion de l ’information technologique

www.adit.fr

L ’objectif de l ’ADIT est d ’informer sur les stratégies et politiques technologiques mises en oeuvre à l'étranger. Sont aussi fournies des informations sur les nouveaux programmes scientifiques, les montants des investissements, budgets, subventions et appuis financiers, les collaborations entre états, universités et entreprises privées, les actions visant à valoriser la R&D dans les domaines de la science et de la technologie, les principales réformes, projets de loi et réglementations, les transferts de technologies, les relations et échanges internationaux.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit23
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

Organisation de Coopération et Développement Economique2, rue André Pascal75775 Paris Cedex 16Tel : 01 45 24 82 00 www.oecd.org

L'OCDE regroupe 30 pays membres, tous attachés à la démocratie et l'économie de marché. Ses relations de travail avec plus de 70 autres pays, des ONG et la société civile lui confèrent une envergure mondiale. Renommée pour ses publications et ses statistiques, ses travaux couvrent tout le champ économique et social, de la macroéconomie aux échanges, à l' éducation, au développement, et à la science et à l'innovation.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit24
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

EIC Grenoble

5 Place Robert Schumann - BP1509 - 38025 Grenoble Cedex 1

Tel : 04 76 28 28 37 Fax : 04 76 28 28 35

eic@esc-grenoble.fr www.grex.fr

Informer. Conseiller. Assister. Tel est le triple rôle joué par les Euro Info Centres auprès des petites et moyennes entreprises. Leur objectif ? Etre présents auprès des PME à toutes les phases de leur développement.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

sources d informations sur les march s et secteurs d activit25
Sources d’informations sur les marchés et secteurs d’activité

101 rue de Grenelle - 75117 Paris

Tel : 01 43 19 24 24

www.industrie.gouv.fr

L'information est organisée en quatre grandes rubriques : Agora, Espace pratique, Observatoire, et Bibliothèque. L'Agora : le calendrier des principaux rendez-vous de l'industrie classés par thème, les manifestations organisées par le ministère , des forums de discussion. L'Espace Pratique : aides, conseils, normes, formations…tout ce qui peut être utile aux entreprises. L'Observatoire : conjoncture, statistiques, innovation technologique La Bibliothèque : découvrir les publications du secrétariat d'Etat à l'industrie, les télécharger ou les commander, le magazine Industries.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

elaboration du business plan
Elaboration du business plan
  • L ’élaboration du business plan est une des étapes essentielles dans la démarche de création d ’entreprise. Son contenu et sa qualité sont essentielles pour la suite des opérations, et en particulier la recherche de financement. Il doit comprendre :
  • les caractéristiques du marché exploité
  • les caractéristiques des services et des produits commercialisés
  • le marché potentiel du produit ou du service
  • la politique de prix, de vente, de distribution, de publicité, de promotion
  • la politique des stocks (matières premières, composants, semi-finis, finis)
  • la politique de fabrication, de sous-traitance
  • la politique du personnel (recrutement, salaire, formation)
  • la politique d ’investissement et de financement, le budget prévisionnel, le plan de trésorerie, les crédits
  • la structure juridique choisie
  • les sources de conseil
  • les formalités à exécuter pour lancer l ’entreprise

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

ouvrages sur la cr ation d entreprise
Ouvrages sur la création d ’entreprise

Guide pratique de l ’entrepreneur, Bruno Pays, Editions de l ’Organisation, 2002

Stratégie pour la création d ’entreprise, Robert Papin, Dunod, 2002

Créer ou reprendre une entreprise, APCE, Editions de l ’Organisation, 2002

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

connaissance de l entreprise28

Connaissance de l ’entreprise

Partie 2 Création d ’entreprise : du projet à la mise en oeuvre

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

notions de gestion comptable
Notions de gestion comptable
  • Posséder les qualités de créateur et trouver la bonne idée ne suffit pas.
  • Les principaux échecs des petites et moyennes entreprises résident dans le non-respect (ou la méconnaissance !) de quelques principes très simples de gestion comptable et financière.
  • Tout banquier contacté par un créateur va lui réclamer :
  • un bilan
  • un compte de résultat
  • un plan de financement
  • un budget prévisionnel de trésorerie

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le bilan
Le bilan
  • Le bilan est une « photographie » de la situation patrimoniale de l ’entreprise à un instant donné (par exemple la fin de l ’année).
  • Il se présente sous la forme d ’un tableau qui comprend deux parties :
  • l ’actif : détaille la valeur des différents biens dont l ’entreprise dispose (Emplois)
  • le passif : précise comment ces biens ont été financés ou encore détaille comment l ’entreprise utilise ces biens pour exercer son activité (Ressources)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

pr sentation simplifi e du bilan
Présentation simplifiée du bilan

ACTIF

PASSIF

ACTIF

IMMOBILISE

(net)

CAPITAUX

PROPRES

ACTIF

CIRCULANT

DETTES

Utilisation des capitaux (Emplois)

Origine des capitaux (Ressources)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

l actif
L ’Actif

Frais d ’établissement

Immobilisations

incorporelles

Fonds de commerce, brevets, logiciels, ...

Actif

immobilisé

Terrains

Immobilisations

corporelles

Constructions

Matériels et outillages

- de marchandises

CE QUE POSSEDE L ’ENTREPRISE

Stocks

- de matières premières

- de produits semi-finis

- de produits finis

Actif

circulant

Créances

Crédits accordés aux clients

Autres créances

- en banque

Disponibilités

- en caisse

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le passif
Le Passif

Capital personnel (entreprise individuelle) ou capital social (sociétés)

Capitaux propres

ou permanents

Réserves (bénéfices non distribués)

Résultat

Subventions d ’investissement et provisions réglementées

Fournisseurs

A moins d ’un an

Dettes fiscales et sociales

Dettes

Dettes bancaires (crédit, escompte, découvert)

Autres dettes

A plus d ’un an

Dettes financières

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la pr sentation officielle du bilan
La présentation officielle du bilan

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le compte de r sultat
Le compte de résultat
  • Le compte de résultat est un tableau qui regroupe l ’ensemble des produits et des charges de l ’entreprise. C ’est un « film » de l ’activité de l ’entreprise.
  • Il se décompose en trois niveaux :
  • opérations d ’exploitation
  • opérations financières
  • opérations exceptionnelles
  • La différence entre les produits et les charges constitue le résultat (bénéfice ou perte)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

pr sentation simplifi e du compte de r sultat
Présentation simplifiée du compte de résultat

CHARGES

EXPLOITATION

PRODUITS

EXPLOITATION

CHARGES

FINANCIERES

PRODUITS

FINANCIERS

CHARGES

EXCEPTIONNELLES

PARTICIPATION

PRODUITS

EXCEPTIONNELS

IMPOT SUR BENEFICES

RESULTAT

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les op rations d exploitation
Les opérations d ’exploitation

CHARGES

EXPLOITATION

ACHATS

CONSOMMES

CHIFFRE

D ’AFFAIRE

PRODUITS

EXPLOITATION

AUTRES

CHARGES EXTERNES

PRODUCTION

STOCKEE

IMPOTS, TAXES,

VERSEMENTS ASSIMILES

PRODUCTION

IMMOBILISEE

SALAIRES ET

CHARGES SOCIALES

AUTRES PRODUITS

GESTION COURANTE

AUTRES CHARGES

GESTION COURANTE

REPRISE SUR AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXPLOITATIONS

DOTATIONS AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXPLOITATION

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les charges d exploitation
Les charges d ’exploitation

Marchandise, variation stock (SI - SF)

CHARGES

EXPLOITATION

ACHATS

CONSOMMES

Matières premières, variation stock

Eau, électricité, téléphone, fournitures...

Crédit-bail, loyer, entretien

AUTRES

CHARGES EXTERNES

Assurance, interim, honoraires, publicité

Transports, déplacements

IMPOTS, TAXES,

VERSEMENTS ASSIMILES

Taxes sur salaire, taxe foncière, taxe professionnelle ...

SALAIRES ET

CHARGES SOCIALES

Charges sociales : URSSAF, ASSEDIC, retraite, maladie ...

AUTRES CHARGES

GESTION COURANTE

DOTATIONS AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXPLOITATION

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les produits d exploitation
Les produits d ’exploitation

Ventes marchandises

CHIFFRE

D ’AFFAIRE

PRODUITS

EXPLOITATION

Production vendue (biens et services)

PRODUCTION

STOCKEE

Stock final - Stock initial

PRODUCTION

IMMOBILISEE

AUTRES PRODUITS

GESTION COURANTE

REPRISE SUR AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXPLOITATIONS

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les op rations financi res
Les opérations financières

CHARGES

FINANCIERES

CHARGES

FINANCIERES

PRODUITS

FINANCIERS

PRODUITS

FINANCIERS

DOTATIONS AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXPLOITATION

REPRISES SUR

PROVISIONS FINANCIERES

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les op rations exceptionnelles
Les opérations exceptionnelles

CHARGES

EXCEPTIONNELLES

CHARGES EXCEPTIONNELLES

SUR OPERATIONS GESTION

PRODUITS EXCEPTIONNELS

SUR OPERATIONS GESTION

PRODUITS

EXCEPTIONNELS

CHARGES EXCEPTIONNELLES

SUR OPERATIONS CAPITAL

PRODUITS EXCEPTIONNELS

SUR OPERATIONS CAPITAL

DOTATIONS AMORTISSEMENT

PROVISIONS EXCEPTIONNELLES

REPRISES SUR PROVISIONS

EXCEPTIONNELLES

PARTICIPATION

IMPOT SUR BENEFICES

PERTES

BENEFICES

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

calcul du r sultat
Calcul du résultat

PRODUITS

EXPLOITATION

PRODUITS

FINANCIERS

PRODUITS

EXCEPTIONNELS

-

-

-

CHARGES

EXPLOITATION

CHARGES

FINANCIERES

CHARGES

EXCEPTIONNELLES

=

=

=

RESULTAT

EXPLOITATION

RESULTAT

FINANCIER

RESULTAT

EXCEPTIONNEL

RESULTAT

COURANT

RESULTAT AVANT

IMPOT ET PARTICIPATION

-

=

IS ET

PARTICIPATION

RESULTAT NET

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

pr sentation du compte de r sultat
Présentation du compte de résultat

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le financement
Le financement
  • Le financement des emplois et ressources se décompose en quatre parties :
  • cycle d ’investissement et de financement
  • cycle d ’exploitation
  • hors cycle
  • trésorerie
  • Une estimation des besoins de financement est à réaliser pour les immobilisations et le BFR (besoin en fond de roulement)
  • Différents capitaux (fonds propres, dettes à court terme, moyen terme et long terme) sont à trouver pour démarrer l ’activité

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

le bfr besoin en fond de roulement
Le BFR (Besoin en Fond de Roulement)
  • Le financement des stocks et créances clients est un poste particulièrement à surveiller lors de la création d ’une entreprise.
  • La notion de BFR (Besoin en Fond de Roulement) permet de bien préciser ce type de financement. En première approximation, le BFR est égal à : BFR = STOCKS + CLIENTS - FOURNISSEURS
  • Le BFR augmente avec le chiffre d ’affaires
  • La négociation des délais de paiement permet d ’influer sur le BFR
  • Le Fond de Roulement FR correspond à la différence entre les capitaux permanents (capitaux propres, dettes LT et MT) avec les immobilisations.
  • La trésorerie est la différence entre FR et BFR

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

exemple de tableau de financement
Exemple de tableau de financement

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la recherche de fonds propres
La recherche de fonds propres

Capitaux personnels

Fonds apportés

par créateur

Emprunts à titre personnel : prêt parents, prêt d ’honneur, prêt bancaire

Dons

Aide de l ’état, concours, ANCE ...

Capitaux propres

Prime régionale à la création d ’entreprise

Primes et

subventions

Partenaires financiers : particuliers, sociétés financement, banques, entreprises

Fonds apportés

par associés

Associés « actifs »

Comptes courants

d ’associés

Quasi Fonds

propres

Prêts participatifs

Sociétés de participation, banques, entreprises

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les pr ts d honneur
Les prêts d ’honneur

14 rue Delambre 75014 Paris - tél. 01.40.64.10.20 www.fir.asso.fr

Les PFIL (Plate-Formes d ’Initiative Locale) sont des associations locales qui soutiennent les créateurs d'entreprises par un prêt d'honneur (prêt sans intérêt ni garantie personnelle), un accompagnement et un parrainage par un dirigeant d'entreprise pendant les premières années qui suivent la création

Isère Entreprendre, 1 Place du Verseau, Parc Sud Galaxie, BP209, 38432 Echirolles

Tel : 04 76 69 63 77 Fax : 04 76 69 63 10 isere@reseau-entreprendre.org

Reseau Entreprendre peut constituer des fonds propres en accordant un prêt d'honneur de 80 à 300 KF (variable selon les associations), sans intérêt ni garantie.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les pr ts d honneur49
Les prêts d ’honneur

www.alpes.banquepopulaire.fr

Mis en œuvre par la Banque du Développement des PME, le Prêt à la Création d'Entreprise facilite le financement des petits projets.Le PCE est un crédit de 3 000 à 8 000 euros sans garantie ni caution personnelle du créateur. Celui-ci en en dispose pour financer les frais et dépenses de démarrage de son affaire.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les primes et subventions
Les primes et subventions

ADIE - 14 rue Delambre 75014 Paris, FranceTel (33) 01 42 18 57 87 - Fax (33) 01 43 20 19 50

www.adie.org

L ’ADIE est une association (loi de 1901) qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur propre emploi (sous la forme d'entreprise individuelle, SARL, travailleur à domicile...) . L'ADIE apporte à ses porteurs de projets les moyens financiers pour démarrer ou développer une activité sous la forme d'un prêt

Conseil Régional, 78 Route de Paris, BP 19, 69751 Charbonnières

Tel : 04 72 59 40 00 Fax : 04 72 59 42 18 www.cr-rhone.alpes.fr

La Prime Régionale à la création d ’Entreprise (PRCE) d’une subvention attribuée par la région qui peut se combiner avec la prime régionale à l’emploi pour encourager la création d’entreprises. Elle peut être accordée dans l’ensemble du territoire. Le montant maximum de l’aide est fixé à 25 000 € par entreprise, sauf pour les projets situés dans une zone considérée comme prioritaire par le conseil régional, où la prime peut être portée à 35 000 €.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

concours
Concours

44, avenue Marcellin-Berthelot 38030 Grenoble Cedex 02 www.anvar.fr

Tél. : 04 76 40 42 10 - Fax : 04 38 49 91 95 - greno@anvar.fr

Afin d'inciter les jeunes (18-25 ans) à créer leur propre entreprise de technologie innovante et à se former au management d'un tel projet, l'Anvar a créé en 2001 le Prix Jeunes Créateurs de Demain (JCD), en partenariat avec les représentants du ministère de la recherche, du minéfi, du Cirasti, de CDC Pme... membres du jury de sélection (montant : 6000 euros)

Région Rhône Alpes

www.cr-rhone-alpes.fr

La Région Rhône-Alpes dote son concours de quatre prix très attractifs. Elle récompense les deux meilleurs projets par un prix spécial du jury et un premier prix d’un montant de 12 000 euros chacun. Puis elle attribue un deuxième prix d’une valeur de 8 000 euros et un troisième de 5 000 euros. De quoi permettre aux jeunes créateurs d’entreprises de poursuivre leur développement

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les associ s financiers
Les associés financiers

Association Française des Investisseurs en Capital

www.afic.asso.fr

Le capital investissement est un moyen de financer le démarrage, le développement, la transmission ou l'acquisition d'une entreprise. Il permet d'associer au sein de l'entreprise, existante ou à créer, un entrepreneur et son équipe et des investisseurs financiers. Ceux-ci deviennent actionnaires de l'entreprise en contrepartie des fonds apportés et supportent le même risque d'échec que les autres actionnaires. Ils participent à la réussite de l'entreprise, concrétisée par la croissance de l'activité, le versement de dividendes ou la réalisation de plus values lors de la cession de la participation ou de l'introduction en bourse.

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la structure juridique de l entreprise
La structure juridique de l ’entreprise
  • Le choix de la structure juridique de l ’entreprise est une décision importante qui conditionne différents aspects :
  • responsabilité du créateur
  • régime fiscal de l ’entreprise
  • couverture sociale du créateur
  • mode d ’imposition
  • Sur le plan juridique, le créateur doit aussi :
  • protéger le nom de son affaire
  • déposer les marques ou brevets d ’invention

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

l entreprise individuelle
L ’entreprise individuelle

Nombre d ’associés

seul (commerçant ou artisan)

Formalités constitution

très simples - Immatriculationau registre du commerce

Capital social

pas de capital imposé

Responsabilité

le créateur est personnellement et indéfiniment responsable

sur ses biens propres des dettes de l ’entreprise

Cession de parts

ll ’entrepreneur peut librement céder son affaire

Organe de direction

l ’entrepreneur est seul patron

Régime social

travailleur indépendant (non salarié)

Taxation

les taux d ’imposition sont ceux de l ’impôt sur le revenu

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

slide55

La Société Anonyme à Responsabilité Limitée : SARL

Nombre d ’associés

2 au moins, 50 au plus - SARL familiale

Formalités constitution

Plus lourdes et coûteuses - Moins pesantes que pour SA

Capital social

1 € seulement - Apports en nature possibles

Responsabilité

Responsabilité limitée au montant des apports . Responsabilité

dirigeant ou gérant engagée si faute commise

Cession de parts

A prévoir dans les statuts

Organe de direction

Gérant (associé ou non, majoritaire ou minoritaire). AG associés

Publication

Dépôt compte annuel (bilan, compte résultat, rapport AG)

Régime social

Travailleur indépendant ou salarié

Taxation

Impôt société(25% sur les premiers 250 KF de bénéfice, puis 33,33%)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la soci t anonyme sa
La Société Anonyme SA

Nombre d ’associés

au moins 7- pas de maximum

Formalités constitution

Longues et coûteuses

Capital social

38 000 € au moins - Apports en nature possibles

Responsabilité

Responsabilité limitée au montant des apports . Responsabilité

dirigeant ou gérant engagée si faute commise

Cession de parts

Libre, sauf clause prévue dans les statuts

Organe de direction

L ’AG d’actionnaires élit un CA qui désigne un PDG

Publication

Dépôt compte annuel (bilan, compte résultat, rapport AG)

Régime social

Salarié

Taxation

Impôt société( 33,33%)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les formalit s juridiques sarl sa
Les formalités juridiques(SARL,SA)
  • Au moins un mois avant le début des activités, différentes formalités sont à accomplir :
  • Elaborer les statuts de la société
  • Trouver un siège social
  • Rechercher un commissaire aux comptes (SA, SARL si bilan10MF, CA 20MF ou salariés 50)
  • S ’assurer auprès de l ’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) que le nom envisagé pour la société est libre
  • Convoquer les associés à l ’assemblée constitutive (SA)
  • Réclamer le versement des apports en espèces et déposer les fonds sur un compte bloqué
  • Se procurer un registre pour l ’enregistrement des procès verbaux des AG et CA (SA)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les formalit s juridiques sarl sa58
Les formalités juridiques(SARL,SA)
  • Après la signature des statuts, les formalités suivantes sont à effectuer :
  • Publier un avis de constitution dans un journal d ’annonces légales (150 à 500 euros selon longueur du texte)
  • Faire enregistrer les statuts auprès de la Recette Principale des Impôts (environ 100 euros)
  • Demander l ’immatriculation au registre du commerce (200 à 300 euros)
  • Pour tout renseignement et obtention de dossier, s ’adresser au Centre de Formalité des Entreprises de la Chambre de Commerce et d ’Industrie

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la protection du nom commercial
La protection du nom commercial

W.T.C./EUROPOLE5, place R.Schuman - BP 151538025 Grenoble Cedex 01TEL : 04 76 84 08 84FAX : 04 76 84 06 87 Mél.: grenoble@inpi.frwww.inpi.fr

Accédez aux dessins et modèles français du dernier Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle (BOPI) publié

Accédez aux deux dernières années de demandes de brevets françaises, européennes et internationales

Icimarques, accédez directement aux marques en vigueur en France : marques françaises, européennes et internationales

Euridile : accédez directement aux 2 700 000 entreprises immatriculées au Registre National du Commerce et des Sociétés

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

les formalit s administratives sociales et fiscales
Les formalités administratives, sociales et fiscales
  • Formalités à effectuer au centre de formalités des entreprises qui se chargent de transmettre un exemplaire à :
  • centre des impôts (déclaration d ’existence)
  • INSEE (attribution numéro SIREN)
  • URSSAF et caisse de sécurité sociale (affiliation allocations familiales)
  • caisse régionale d ’assurance maladie
  • caisse professionnelle de retraite (assurance vieillesse)
  • Si le créateur emploie des salariés :
  • l ’inspection du travail
  • l ’ASSEDIC (assurance chômage)
  • la caisse d ’assurance maladie des salariés (immatriculation du salarié)

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la l gislation sociale
La législation sociale
  • Ce que tout créateur devrait savoir en matière de législation sociale :
  • la convention collective qui régit éventuellement l ’activité prévue
  • le contrat de travail (CDI, CDD, temps partiel, temporaire)
  • les formalités d ’embauche
  • la durée du travail et les congés
  • les obligations de l ’employeur en matière de salaires (SMIC)
  • les maladies et les accidents du travail
  • les relations de l ’entreprise avec l ’inspection du travail
  • les représentants du personnel (délégués, comité d ’entreprise, délégués syndicaux, CHSCT)
  • les cotisations sociales
  • la participation et l ’intéressement des salariés

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

la fiscalit
La fiscalité
  • Les différentes impositions à la charge des entreprises :
  • l ’impôt sur les sociétés (IS)
  • la taxe professionnelle (déclaration des salaires)
  • la taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
  • la taxe sur les salaires (4,25% des salaires)
  • la taxe d ’apprentissage (0,5% des rénumérations)
  • la participation à la formation professionnelle (1,5% des salaires)
  • l ’investissement obligatoire dans la construction (0,45% des salaires)
  • la taxe sur les voitures particulières des sociétés

Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble