slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement Présenté par: Mr Mohamed O Diagne PowerPoint Presentation
Download Presentation
Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement Présenté par: Mr Mohamed O Diagne

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement Présenté par: Mr Mohamed O Diagne - PowerPoint PPT Presentation


  • 259 Views
  • Uploaded on

ATELIER UNICEF – WHO Lutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques en Afrique de l’Ouest et du Centre Dakar, Sénégal 14-15-16 Mai 2008. Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement Présenté par: Mr Mohamed O Diagne. Mission d’Enda RUP.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement Présenté par: Mr Mohamed O Diagne' - daniel_millan


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

ATELIER UNICEF – WHOLutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques en Afrique de l’Ouest et du Centre Dakar, Sénégal 14-15-16 Mai 2008

Expérience d’un partenariat dans le cadre d’un programme intégré d’assainissement

Présenté par: Mr Mohamed O Diagne

mission d enda rup
Mission d’Enda RUP

Relais pour le développement Urbain Participé (RUP)

Créé en 1983

Agir sur le terrain

- pour et avec les habitants

- pour une meilleure gestion des villes et villages,

- pour une amélioration des conditions de vie des populations

défavorisées.

cinq axes strat giques
Cinq Axes stratégiques

1. Développement d’outils pour un aménagement concerté des villes et villages

2. Appui à la production sociale de biens et services de base en milieux urbain et périurbain défavorisés

Dont l’accès à l’eau, à l’assainissement, micro crédit, santé, et l’appui au micro entreprenariat pour le ramassage des ordures ménagères et compostage, la gestion des eaux usées, etc.

3.Promotion d’une gestion urbaine plus solidaire, concertée, efficace (Agenda 21 locaux)

4. Formation des acteurs populaires

5. Animation de réseaux de réflexion, d’échanges d’information

partenariat recherche action
Partenariat recherche- action

Dans le cadre du

Processus

d’Amélioration Durable

de

l’Environnement (PADE)

objectifs du pade
Objectifs du PADE
  • Assainissement des quartiers urbains pauvres
  • Valorisation agricole des déchets
  • Gestion participative des communautés de base
  • Création d’auto emploi et génération de revenus
  • Allègement des charges de travail de la femme
  • Innovations technologiques appropriées et adaptées au contexte local africain
  • Utilisation de technologies adaptées et capitalisation de l’expérience
slide6

Activités du PADE

Assainissement intégré et à faible coût

- Depuis les années 90

- Rufisque, Yoff Saint Louis et Pikine et sous région Ouest Africaine (Cameroun, Burkina Faso).

- Gestion des déchets solides ménagers (compostage),

  • Gestion des déchets liquides (épuration extensive des eaux usées et recyclage des eaux usées dans l’agriculture urbaine),

- Assainissement semi collectif avec tuyau faible diamètre et/ou condominium(Rufisque et Ouakam),

  • Minimisation des risques sanitaires liée à la réutilisation des eaux usées dans l’agriculture : construction de bassin de décantation et de distribution des eaux (Pikine)
recherche action
RECHERCHEACTION

1. Mise en place d’une équipe pluridisciplinaire

2. Activités de recherche

3. Formation

4. Mise en pratique

slide8

Recherche action (1)

1. Mise en place d’une équipe de recherche pluridisciplinaire

  • l’Université Cheikh Anta Diop,
  • L’ IFAN, (préciser)
  • L’ISRA, (,,),
  • L’ISED (,,)
  • la Direction de l’Hygiène publique.

2. Activités de recherche (Pikine)

- Déterminer les différents types de contamination dues au contact des eaux usées sur les plantes maraîchères,

- Résultats : plus forte contamination chez les légumes feuilles et tubercules ( laitue, choux, carotte, pomme de terre) que chez les légumes fruits (moindre contact avec les eaux)

quelques r sultats li s aux risques 1
Quelques résultats liés aux risques (1)
  • Chez les maraîchers de Pikine

- risques élevés de contamination des légumes avec 68 % de maraîchers utilisant l’arrosage par aspersion

- Env. 60% de maraîchers passent plus de 3 heures dans les eaux usées pour les arrosages et sans protection

- 64% des ménages lavent les légumes pendant 15 mn avant de les consommer crus

  • Analyses parasitologiques Eaux usées

2 larves d’anguillule et 2 oeufs d’ascaris/ litre d’eau usée

quelques r sultats li s aux risques 2
Quelques résultats liés aux risques (2)
  • Analyses parasitologique/ bactériologique des récoltes

- Tomate : 10 larves d’anguillule, 5 œufs d’Ascaris, 1 œuf d’oxyure, des trophozoïtes de Trichomonas intestinalis, kystes d’Entamoeba histolytica

- Salade : 3 larves d’anguillule, 13 œufs d’ankylostome, 6 œufs d’Ascaris, des trophozoïtes de Trichomonas intestinalis

- Poivron et comcombre : 1 larve d’anguillule

- Aubergine amère (diakhatoo): Absence de parasites

  • Analyse bactériologique des produits désinfectés à domicile

- Présence d’E Coli sur les légumes (laitue) pour 19% de ménages.

Confirmation de l’étude du CRDI à la Patte d’Oie (Baldé 2004-2005).

quelques r sultats li s aux risques 3
Quelques résultats liés aux risques (3)

Prévalence des parasitoses intestinales chez les agriculteurs:

chez 21 sujets prélevés était :

  • Ascaris : 57,1%
  • Trichocéphale : 52,3%
  • Entamoeba coli : 28,5%
  • Giardia intestinalis : 4,7%
quelques r sultats li s aux risques 4
Quelques résultats liés aux risques (4)

Charge parasitaire moyenne des sujets infestés:

  • Ascaris : 70 œufs/ gramme de selles avec un maximum de 558 œufs / gr et un minimum de 4 œufs/gr
  • Trichocéphale : 2 œufs/ gr avec un maximum de 22 œufs/gr et un minimum de 1 œuf / gr

Associations de parasites:

8 cas de monoparasitisme

7 cas de biparasitisme

3 cas de triparasitisme

recherche action 2
Recherche action (2)

3. Formation auprès des agriculteurs

  • éducation à l’eau basée sur les valeurs humaines
  • minimisation des risques pour l’utilisation de nouveaux ports vestimentaires (gants, masques, tenues et bottes)

- méthodes culturales pour réduire le contact avec les eaux usées (systèmes d’arrosage au goutte à goutte, par aspersion, par immersion par poquet)

- méthodes de compostages naturels

  • utilisation des engrais et pesticides en tenant des normes prescrites par l’OMS

4. Pratique

- programme sur l’utilisation des eaux usées non épurées dans l’agriculture urbaine selon les normes OMS (financement OMS)

autres r alisations
Autres Réalisations
  • Mise en place d’un systèmes d’assainissement semi collectif et d’une station d’épuration extensive des eaux usées pour leur réutilisation dans l’agriculture urbaine à Rufisque .
  • Réalisation d’un système d’assainissement collectif avec les condominium à Ouakam et Ngor
  • Réalisation d’un centre de formation sur la gestion des ordures ménagères à Khor Saint Louis à travers le programme PADE (Appui à la régie du programme de gestion des déchets de la commune de saint Louis)
  • Réalisation d’une station expérimentale à l’I FAN équipée d’un laboratoire d’analyse des eaux usées afin de proposer des solutions alternatives à la réutilisation des eaux usées.
  • Réalisations de bassins pour la minimisation de risques sanitaires par la réutilisation des eaux usées dans l’agriculture urbaine à Pikine
slide19

Partenariat

  • Institutions de recherches (IFAN,UCAD,ISRA,ISED ,DIR Hygiène Publique)
  • ONG (IAGU)
  • de collectivités locales, l’association des Maires du Sénégal
  • Agence de développement semi étatique (ANCAR, APROSEN)
  • Structures à la base GIE, GPF etc
  • Office Nationale de l’Assainissement
  • Ministères de l’agriculture , de l’assainissement , de l’hygiène publique, de l’environnement et de la santé
partenaires strat giques
Partenaires stratégiques

Depuis plus d’une décennie un certain nombre de partenaires stratégiques participent à l’œuvre de ces recherches avec des financements de recherche et d’infrastructures de recherches

Le CRDI

L’OMS

L’ACDI

La coopération Française de développement

La coopération Autrichienne

La coopération Luxembourgeoise