L’Exercice au XIXe et XXe siècle.
Download
1 / 98

Jacques Gleyse IUFM de Montpellier - PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on

L’Exercice au XIXe et XXe siècle. Un système « d’hygiénisation » et de contrôle des corps. De l’aristocratie à la bourgeoisie et au peuple. Jacques Gleyse IUFM de Montpellier. Le programme 2005. Épreuve n° 1 : Activités physiques et sportives et civilisations

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Jacques Gleyse IUFM de Montpellier' - dakota


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Jacques gleyse iufm de montpellier

L’Exercice au XIXe et XXe siècle.Un système « d’hygiénisation » et de contrôle des corps. De l’aristocratie à la bourgeoisie et au peuple

Jacques Gleyse

IUFM de Montpellier

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le programme 2005

Le programme 2005

Épreuve n° 1 : Activités physiques et sportives et civilisations

Les conceptions et les pratiques d’éducation physique scolaire et non-scolaire de 1815 à 1970, en relation avec :

— le changement de conception du monde socialet l’évolution des théories sociologiques ;

— la transformation des représentations du corps.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


El ments de bibliographie

Eléments de bibliographie

Andrieu G. L’Homme et la force, Paris, Actio, 1988.

Arnaud P. Le militaire, l’Ecolier et le Gymnaste, Lyon, PUL, 1991.

Arnaud P. & Terret T. (dir.) Education et politique sportive, XIXe et XXe siècle, Paris, CTHS, 1995.

Arnaud P. & Terret T. (dir.) Sport, Education et art XIXe et XXe siècles, CTHS, 1996.

Cebe P., Lecocq G., Gleyse J. L’EPS de ses environnements à l’élève, Paris, Vigot, 2004.

Defrance J. L’Excellence corporelle, Rennes, PUR et AFRAPS, 1987.

Foucault M. Surveiller et Punir, Paris, Gallimard, 1975.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


El ments de bibliographie1

Eléments de bibliographie

Foucault M. Le Souci de soi, Paris, Gallimard, 1984.

Gleyse J. L’Instrumentalisation du corps, Paris, L’harmattan, 1997

Gleyse J. Archéologie de l’Education physique au XXe siècle en France, Paris, PUF, 1995 (rééd. L’harmattan, 2006).

Léziart Y. Sport et dynamiques sociales, Paris, Actio, 1989.

Rauch A. Le Corps en éducation physique, Paris, PUF, 1982

Rauch A. Le Souci du corps, Paris, PUF, 1983.

Soares C. & Gleyse J. La naissance d’une pédagogie de l’hygiène (1880-1931) au Brésil, STAPS, 74, 47-69.

Thibault J. Les Aventures du corps dans la pédagogie française. Paris, Vrin, 1977.

Vigarello G. Le Corps redressé, Paris, Delarge, 1978

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques

Préalables théoriques

Michel Foucault, dans Les mots et les choses, une archéologie des sciences humaines :

« Cette enquête archéologique a montré deux grandes discontinuités dans l'épistémè de la culture occidentale : celle qui inaugure l'âge classique vers le milieu du XVIIème siècle et celle qui, au début du XIXème marque le seuil de notre modernité. Au plan archéologique, on voit que le système des positivités à changé d'une façon massive au tournant du XVIIIème et du XIXème siècle. Non pas que la raison ait fait des progrès ; mais c'est que le mode d'être des choses et de l'ordre qui en les répartissant les offre au savoir a été profondément altéré » (Foucault 1966, p.13 , 14).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques1

Préalables théoriques

Michel Foucault, Surveiller et Punir, Paris, Gallimard, 1975.

La discipline. Chapitre “ Les corps dociles ”. Sous partie : “ Les répartitions ”

« La discipline procède d’abord à la répartition des individus dans l’espace, pour cela elle exige plusieurs techniques.

1—La clôture

2 —La localisation élémentaire du quadrillage

3 —La règle des emplacements fonctionnels

4—Dans la discipline, les éléments sont interchangeables puisque chacun se définit par la place qu’il occupe dans une série, et par l’écart qui le sépare des autres. L’unité n’est donc ni le territoire (unité de domination) ni le lieu (unité de résidence), mais le rang : la place que l’on occupe dans un classement, le point où se croisent une ligne et une colonne, l’intervalle dans une série d’intervalle que l’on peut parcourir les uns après les autres » (p. 143 à 147).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques2

Préalables théoriques

BIO-POUVOIR, HYGIENISATION DE LA SOCIETE

MICRO-POUVOIR

Le fondement se situe, dans l’armée, les alignements militaires, mais dans les visions de Jean-Baptiste de La Salle (meurt en 1720 mais ses écoles lui survivent et se développent au XIXe siècle pour scolariser jusqu’à 3,5 m d’élèves). De La conduite des écoles chrétiennes. La classe sous ses maîtres : il dit utiliser les

« principes utilisés naguère pour façonner des ouailles pour l’église et des sujets pour le Roy ».

« Chacun des élèves aura sa place réglée et aucun d’eux ne la quittera sans consentement de l’inspection des écoles »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques3

Préalables théoriques

« Il faut faire en sorte que ceux dont les parents sont négligents et ont de la vermine soient séparés de ceux qui sont propres et n’en ont point, qu’un écolier léger et éventé soit entre deux sages et posés et un libertin ou un seul athée entre deux qui ont de la piété »

Voici posé le système de « carcéralisation » mais aussi de bio-pouvoir qui va être mis en œuvre au travers de la toilette externe (l’hygiène) et interne (l’exercice).

Une lutte sourde et implacable (D. Denis « L’institution scolaire. Naissance d’un consensus dogmatique », 1999) va avoir lieu dans l’école entre Le Silence et l’immobilité et le mouvement et le bruit :

— L’emploi du temps vient des communautés monastiques

— Le corps requis doit être docile jusque dans ses moindres opérations

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques4

Préalables théoriques

Elias Norbert La Civilisation des mœurs, Paris, 1973

Elias Norbert La Dynamique de l’Occident, Paris, 1975

Issus de la thèse : Über den Prozess der Zivilisation (1939 éditée en 1969 en langue française).

La Civilisation trouve son point de départ dans les pratiques aristocratiques d’éducation qui, ensuite, se vulgarisent par le biais de la bourgeoisie et se popularisent par le biais de l’école.

Elias N. & Dunning E. Sport et civilisation, Paris, 1992.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pr alables th oriques5

Préalables théoriques

De la communauté à la société (le trajet de 1815 à 1970 des pratiques corporelles ?)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Rapides rep res biographiques

Rapides repères biographiques

Francisco Amoros y Ondeano 1770-1848

Pokhion Henrick Clias 1782-1854

Napoléon Laisné 1811-1896

Hippolyte Triat 1813-1881

Eugène Moïse Paz 1836-1901 (USGF 1873)

Napoléon Dally 1821-1888

Pascal Grousset 1844-1909

Georges De Saint-Clair 1845-1910

Fernand Lagrange 1846-1909

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Rapides rep res biographiques1

Rapides repères biographiques

Philippe Tissié 1852-1935

Georges Demenij 1850-1917

Georges Hébert 1875-1957

Ernest Loisel 1882 -1943

Jean Le Bouch (1924-2003)

Pierre Parlebas (1934)

Robert Merand (1920)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Hygi nisation des corps nettoyer le dedans et le dehors et le mettre en ordre

Hygiénisation des corps. Nettoyer le dedans et le dehors et le mettre en ordre

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Un aristocrate bourgeois

Un aristocrate bourgeois le mettre en ordre

Le Duc d’Orléans (1747-1793) Philippe Egalité aristocrate éclairé, membre du club des Jacobins à partir de 1789 — Franc-Maçon, Grand Maître du Grand Orient de France — qui prit pour préceptrice de ses enfants Madame Félicité de Genlis (1746-1830) largement gagnée aux idées progressistes et bourgeoises de Rousseau, de Locke ou de Basedow selon lesquelles l’éducation du corps est aussi importante que l’éducation de l’esprit et même en est la condition nécessaire.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les lumi res clairent

Les « lumières » éclairent le mettre en ordre

Madame De Genlis publie en 1783 un ouvrage intitulé Adèle et Théodore ou lettres sur l’éducation, (Paris, Maradan)

largement inspiré des idées venues de Suisse (Rousseau, Ballexserd), dAllemagne (Basedow) ou dAngleterre (Locke: l’exergue de louvrage est en anglais). Le titre lui-même se rapproche de Emile ou de lEducation, de Jean-Jacques Rousseau, paru en 1762.

Ces idées sont nouvelles mais doivent aussi renvoyer à des travaux bien plus anciens tels ceux de Simon de Vallembert (1565) ou de lAbbé Fleury (1686), précepteur des princes de Conty.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Un point de d part militaire et civil le marquis se sotelo amoros y ondeano 1770 1848

Un point de départ militaire et civil : Le Marquis se Sotelo, Amoros y Ondeano (1770-1848),

1821 Gymnase normal, militaire et civil. Idée et état de cette institution au commencement de l’année 1821, Paris, Rougeron :

« Depuis l’an 1815, je me suis occupé de prouver la nécessité d’établir en France un bon système d’éducation physique, gymnastique et morale ; de proposer les moyens qu’on devait employer pour réussir, et de lui consacrer les établissemens ou Gymnases que son importance réclame et mérite. J’ai indiqué à l’autorité et au public toutes les dispositions qui devraient servir à consolider cette institution et à la répandre. » (p. I, Avant-Propos)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


A rer l espace et les corps

Aérer l’espace et les corps Sotelo, Amoros y Ondeano (1770-1848),

Amoros, selon Etienne Dally (1886, p. 810), jouit des faveurs de la Restauration et plus précisément de la cour (fondées, peut-être, sur des relations maçonniques et sur sa position légitimiste).

Concession de l’immense parc de Grenelle, sa vie durant.

avec l’appui de Laisné, ministre de l’intérieur :

— 300000 francs or (au même moment un enseignant de lycée de province touche environ 1000 francs par an — 83 f par mois —), pour les travaux.

— Amoros avait obtenu, lui, 600 francs de rente mensuelle en tant qu’émigré espagnol de marque.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L hygi ne d abord dedans le micro pouvoir s installe

L’hygiène d’abord dedans. Le micro pouvoir s’installe Sotelo, Amoros y Ondeano (1770-1848),

le préfet de la Seine monsieur Chabrol décide le 25 Octobre 1820 :

« 1er qu’un établissement d’éducation physique gymnastique et morale serait formé à Paris sous la dénomination de Gymnase civil normal ; 2ème que les élèves royaux et communaux y seraient gratuitement admis ; 3ème que Mr Amoros en était nommé directeur. »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


De l aristocratie la bourgeoisie et l aristocratie retour la case d part

De l’aristocratie à la bourgeoisie et à l’aristocratie retour à la case départ

La révolution et la monarchie de Juillet, qui naît le 31 Juillet 1830 suite aux insurrections du 29 Juillet 1830 ne renouvelle pas son appui à Amoros.

La monarchie tempérée basée sur l’aristocratie est remplacée par une monarchie tempérée basée sur la bourgeoisie. Le Duc d’Orléans, Louis-Philippe, fils de Philippe Egalité, donc élevé par les soins de Mme de Genlis (avec le souci de la gymnastique) arrive au pouvoir.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La gymnastique comme souci de soi et syst me sanitaire de contr le

La gymnastique comme souci de soi et système sanitaire de contrôle

« La gymnastique embrasse la pratique de tous les exercices qui tendent à rendre l’homme plus courageux, plus intrépide, plus intelligent, plus sensible, plus fort, plus industrieux, plus adroit, plus véloce, plus souple, plus agile, et qui nous dispose à résister à toutes les intempéries des saisons, à toutes les variations des climats ; à supporter toutes les privations et les contrariétés de la vie, à vaincre toutes les difficultés, à triompher de tous les dangers et de tous les obstacles, àrendre enfin des services signalés à l’Etatet à humanité. La bienfaisance et l’utilité commune sont le but principal de la gymnastique ; la pratique de toutes les vertus sociales, de tous les sacrifices les plus difficiles et les plus généreux, sont les moyens et la santé le prolongement de la vie, l’amélioration de l’espèce humaine,l’augmentation de la force et de la richesse individuelle et publique sont les résultats positifs »(ibid.).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Clias personna non grata

Clias contrôlepersonna non grata

Il rallie l’Angleterre et est nommé surintendant des exercices somascétiques de l’armée et de la marine.

En 1830 il revient en France mieux accueilli par la monarchie de Juillet que par la Restauration, mais à Besançon

En 1835, il devient inspecteur des école primaires de la ville de Paris

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Clias personna non grata1

Clias contrôlepersonna non grata

« Je viens de présenter une série d’exercices gradués, les avantages et le bien-être qui en résultent de l’emploi sagement coordonné de toutes les forces du corps, ainsi que de leur application dans une foule de circonstances présentes. L’influence de la gymnastique sur les organes physiques de l’homme comme les facultés intellectuelles, m’a convaincu, par une longue expérience et des observations réitérées de l’utilité pour les progrès de la science d’un ouvrage purement élémentaire […] Loin d’avoir songé un instant à étonner le spectateur […] je n’ai adopté que des exercices qui m’ont paru tendre plus ou moins directement à un but d’utilité soit qu’il développe les formes en fortifiant la constitution humaine, soit que je les ai crus propres à rendre la santé, à remédier à des infirmités locales ou accidentelles ; soit seulement qu’ils dussent coopérer à rendre plus apte à éviter les dangers, à en préserver ses semblables, à les arracher à la mort […] Ma méthode, divisée en trois sections principales, peut être consacrée avec succès aux trois premières époques de la vie. Dans les exercices préparatoires les parens trouveront des règles sûres pour développer, à peu de frais, la force et l’agilité de leurs enfants. L’homme fait astreint à une vie trop sédentaire, ne saurait mieux employer ses heures de repos qu’en se livrant à quelques-uns de nos exercices compliqués, pour maintenir un parfait équilibre entre l’esprit et le corps » (ibid., p. 190-191)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Clias personna non grata2

Clias contrôlepersonna non grata

« Armons l’homme contre les événements imprévus ».

« l’amélioration et le bonheur de l’espèce humaine »

« La gymnastique est l’art de régler les mouvements du corps, de manière à développer ses forces à augmenter son agilité, sa souplesse, sa stabilité ; à entretenir ou à rétablir la santé, à servir enfin au développement des facultés tant physiques que morales » (p. 2).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Fran ois guizot 1737 1874 ministre

François Guizot (1737-1874) ministre contrôle

« L ’accès au livre et la réduction de l’ignorance conditionnent la maîtrise des passions et la conduite raisonnable »

Ecoles Normales d’instituteurs crées le 28 Juin 1933 (avec des prémisses le 19 août 1828) et obligation pour chaque commune d’entretenir soit seule soit en réunion au moins une école publique de rémunérer un instituteur au moins…

La lutte contre l’Ecole des Frères de JB de La Salle…

Créée les Brevets (dont sortira le CAEG bien plus tard).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Contexte favorable mais effet n gatif

Contexte favorable mais effet négatif contrôle

Le Gymnase Amoros périclite jusqu’en 1838

Napoléon Laisné est nommé en 1837 sous inspecteur des travaux et exercices du gymnase normal militaire et civil de Paris.

Il formera à partir de 1840 de très nombreux instituteurs à la gymnastique. (Les débuts de l’hygiénisation et du contrôle du peuple).

Malgré ce double contexte favorable plus personne n’influence le pouvoir… les gymnases vont se développer d’abord dans un cadre libéral… La bourgeoisie commence à exercer le contrôle sur elle-même. Puis les classes laborieuses vont devenir « les classes dangereuses » (comme aujourd’hui d’ailleurs), qu’il va falloir civiliser.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Regains

Regains contrôle

Narcisse Salvandy (1795-1856) formé par l’armée au départ souhaite dynamiser l’enseignement de la gymnastique dans les écoles :

Le 21 Octobre 1845 il nomme une commission à la quelle participe Napoléon Laisné, Clias… chargée de :

1 constater l’état actuel des exercices gymnastiques dans les lycées et collèges de Paris et Versailles

2 De chercher les causes qui ont fait délaisser ou négliger les exercices

3 d’apprécier l’influence de la gymnastique, telle qu’elle a été pratiquée, sur les études, sur la santé, sur les mœurs des élèves

4 d’examiner de quelle utilité pourrait être de remettre les exercices gymnastique en pratique »

La commission rend ses conclusions en Janvier 47… mais

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La ii me r publique dure presque 4 ans

La IIème République dure presque 4 ans contrôle

La révolution éclate le 23 Juillet 1848, bien analysée par Karl Marx, comme une révolution bourgeoise, et décrite par de nombreux auteurs littéraires dont Flaubert dans L’Education sentimentale. L’hygiénisation de la société peut commencer.

Lamartine fait fonction de chef d’Etat…

Des lois sur la limitation du temps de travail (10 h par jour) et sur l’interdiction de l’esclavage sont votées

La constitution est votée le 4 Novembre 1848 (Président élu au suffrage universel pour 4 ans non renouvelable)

Avec 75% des suffrages Louis Napoléon Bonaparte est élu…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Des annonces dans le domaine de l exercice

Des annonces dans le domaine de l’exercice contrôle

Napoléon Dally et Hippolyte Triat dans la mouvance des intellectuels romantiques lancent un appel solennel lors des évènements de Février 1848 :

« Citoyens ! La Révolution de 1848 vient enfin de réaliser dans la loi ce qui était insensiblement réalisé dans le cœur du peuple français, la vérité écrite dans les évangiles : liberté, égalité, fraternité. Avec cette vérité seront mises en raport toutes nos institutions sociales. Une des réformes, la plus essentielle des réformes doit porter sur l’éducation.

Que le gouvernement décrète qu’il sera établi un ministère de l’éducation publique et que l’éducation y formera trois sections distinctes : Education physique, Education intellectuelle, Education professionnelle et sociale [•••]

Les soussignés demandent que soit institué au ministère de l’instruction publique une division spéciale de l’éducation physique, où l’on s’occupera de l’introduction immédiate de la gymnastique rationnelle dans toutes les écoles et les pensionnats de l’un et l’autre sexe […] qu’à cet effet soit immédiatement et par initiative établi dans chaque arrondissement de Paris un vaste gymnase propre aux exercices physiologiques de mille personnes et pouvant contenir au moins dix mille spectateurs. Les citoyens Triat et Dally directeur du gymnase central de l’Allée des Veuves, offrent au Gouvernement provisoire, le concours gratuit de leur expérience pour la prompte réalisation de cette grande institution hygiénique et républicaine »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Sans effet

Sans effet… contrôle

Une commission est mise en place le 25 Mai 1848 par Hippolyte Carnot qui demande aux chefs d’établissements « si l’on doit augmenter la place de l’Education physique »…

L’enseignement primaire sous l’impulsion de ce ministre devient gratuit le 5 juillet 1848 mais

Le vote des Lois Falloux le 5 juillet 1848, promulguées par les partis conservateurs remettent en cause le système d’instruction publique… Les congrégation religieuses reprennent toute leur place…

Pourtant le nombre des élèves dans les écoles publiques ou des Frères est passé de 860000 à 3,4 millions…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L empire des exercices et de l hygi ne

L’Empire des… exercices et de l’hygiène ? contrôle

Le coup détat du 2 Décembre 1851 maintient, avec le soutien de l’armée Louis Napoléon Bonaparte au pouvoir…

La fusillade des boulevards les 4 mai fait de nombreux morts… Paris est terrorisée et ne bouge plus…

Le 10 décembre la répression est victorieuse… les militaires reprennent partout le dessus…

Les 20 et 21 décembre un plébiscite intervient qui nomme le « Prince président » pour 10 ans, mais Louis Napoléon Bonaparte maintient le suffrage universel…

Le 7 novembre après les élections législatives Napoléon, rétablit l’Empire

Il faut satisfaire maintenant les militaires qui ont porté l’Empereur Napoléon III au pouvoir…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L hygi nisation de paris faire respirer a rer

L’hygiénisation de Paris. Faire respirer. Aérer contrôle

Georges Eugène Haussman (27 Mars 1809-27 Janvier 1891). Préfet de la Seine de 1853 à 1870.

Va vouloir aérer et ainsi contrôler Paris (les quartiers populaires qui ont tant posé de problèmes au moment du coup d’Etat avec les barricades).

L'idée maîtresse des travaux est une meilleure circulation de l'air et des hommes, en adéquation avec les théories hygiénistes qui sont alors en plein essor, suite à l'avènement des « Lumières » au XVIIIe siècle et à l'épidémie de choléra de 1832. La volonté d'entraver d'éventuels nouveaux soulèvements populaires, en souvenir de ceux de 1830 et 1848, entre aussi en jeu.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Chasser les microbes purifier les corps

Chasser les microbes purifier les corps contrôle

Louis Pasteur (1822-1895)

Découvre « les microbes », les virus et les vaccins entre 1840 et 1863.

Cela change radicalement le rapport au

Propre et au sale

Dès lors la bourgeoisie a des raisons

Scientifiques d’imposer l’hygiène au

Peuple en tant que micro-pouvoir.

Laver les corps dehors (hygiène)

et dedans (exercice) nouveau système

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Militaire et civil l exercice comme contr le sanitaire

Militaire et civil l’exercice comme contrôle sanitaire contrôle

La République aurait sans doute ouvert une Ecole Normale Civile de Gymnastique

Le IId Empire ouvre une Ecole Normale Militaire le 15 Juillet 1852 à Joinville le Pont

Remerciés pour services rendus à l’Empereur Le Capitaine D’Argy, Napoléon Laisné, Le Lieutenant Colonel Derué et Pascaud, se retrouvent à la direction….

L’Empereur a plus confiance dans les militaires que dans les Républicains comme Dally et Triat…

Joinville accueille dans deux cours annuels de 6 mois 175 sous-officiers (certains sont instituteurs) et 25 officiers.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le contr le des corps par la gymnastique et l hygi ne l ecole un syst me disciplinaire

Le contrôle des corps par la gymnastique et l’hygiène à l’Ecole. Un système disciplinaire.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L instruction publique mise au pas de gymnastique

L’Instruction publique mise au pas… de gymnastique l’Ecole. Un système disciplinaire.

Nicolas Fortoul (1811-1856) prescrit le port du costume noir pour les instituteurs et interdit celui de la barbe… il connaît la contrainte corporelle…

Il se préoccupe aussi de la gymnastique :

Le 14 Juin 1854 loi sur l’instruction publique mise au service du régime et structuration face à l’enseignement catholique…

Le 7 Novembre 1853 Nomme Léon Bérard professeur de médecine à la tête d’une commission

But : « indiquer les exercices les plus propres à développer les forces physiques de la jeunesse confiée aux lycées et la mettre en mesure d’accomplir sans fatigue le travail intellectuel »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L instruction publique mise au pas de gymnastique1

L’Instruction publique mise au pas… de gymnastique l’Ecole. Un système disciplinaire.

Le 13 Mars 1854 sont publiés :

Le rapport adressé à Mr le Ministre de l’Instruction publique et des cultes par Mr Bérard chargé d’indiquer les exercices de gymnastique qui feront parti de l’enseignent des lycées

Le règlement sur l’enseignement de la gymnastique dans les lycées de l’Empire

Les programmes annexés au règlement sur l’enseignement de la gymnastique

Le 18 avril une circulaire aux recteurs sur « l’organisation de la gymnastique dans les lycées »…

« La gymnastique fait partie de l’enseignement des lycées et est l’objet d’un enseignement régulier qui est donné aux frais de l’établissement »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La cour imp riale et l empereur fr quentent le gymnase triat ave des veuves

La cour impériale et l’Empereur fréquentent le gymnase Triat, ave des Veuves…

Napoléon III pense qu’il est soigné de coliques néphrétiques ou hépatiques par la gymnastique…

Un tournant… avec L’Empire Social (Louis Girard)

Victor Duruy (1811-1894), républicain-social-libéral, nommé ministre de l’Instruction publique.

La gymnastique devient vraiment scolaire…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


1862 manuel d hygi ne les classes populaires sont sales physiquement et moralement
1862 Manuel d’hygiène : Les classes populaires sont sales physiquement et moralement.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Les physiquement et moralement.manuels d’hygiène et de morale corollaires de la gymnastique. Il faut nettoyer le peuple dedans et dehors. Le purifier.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Un système de contrôle (technologie de soi) exercé par la bourgeoisie urbaine et intellectuelle sur le peuple

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La peinture t moigne
La peinture témoigne bourgeoisie urbaine et intellectuelle sur le peuple

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La toilette et l exercice
La toilette et l’exercice bourgeoisie urbaine et intellectuelle sur le peuple

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La toilette et l exercice1
La toilette et l’exercice bourgeoisie urbaine et intellectuelle sur le peuple

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Au XIXe siècle, le bain devient une pratique hygiéniste bourgeoise. Avec l’apparition des premières stations thermales, les bains sont considérés comme curatifs (comme à l’époque romaine), précédant la mode des bains de mer (1820-1840). Par ailleurs, le développement de l’adduction d’eau publique permet la multiplication des bains publics (125 à Paris en 1850). À la même date, 950 000 Parisiens prennent plus de deux millions de bains publics, soit une moyenne de 2,23 bains par habitant et par an.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le rapport hillairet d pos le 1er octobre 1868 l extension scolaire du syst me de contr le

Le rapport Hillairet déposé le 1er Octobre 1868 L’extension scolaire du système de contrôle.

Le 15 février 1868 Mr Hillairet Médecin du lycée St Louis est chargé, par Victor Duruy, de réaliser un rapport :

« sur les questions relatives à l’enseignement de la gymnastique dans toues les écoles et de lui présenter un programme méthodique des exercices convenables aux divers âges et dans diverses catégories d’établissements scolaires »

Moïse Paz visite plusieurs pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Hollande…) pour étudier les systèmes

Hillairet lui-même se rend dans plusieurs pays (Angleterre, Suède, Danemark, Suisse, Italie) et sillonne la France

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le rapport hillairet d pos le 1er octobre 1868 discipline hygi ne deux micro pouvoirs

Le rapport Hillairet déposé le 1er Octobre 1868 Discipline & hygiène deux micro-pouvoirs

Il constate le manque de gymnases et d’enseignants

Emet plusieurs vœux :

1 rendre la gymnastique obligatoire dans les lycées, collèges collèges communaux, les Ecoles normales primaires et les écoles primaires publiques

2 Etablir un gymnase modèles dans l’école normale de Cluny, créer en outre une Ecole Normale de Gymnastique à Paris

`3 nommer une commission chargée de délivrer les diplômes facultatifs constant l’aptitude spéciale de l’enseignement de la gymnastique

4 choisir les professeurs parmi les candidats préparés dans les gymnases de leur choix

5 recourir aussi à l’Ecole normale militaire de la Faisanderie

6 constituer une commission d’examen des candidats de toute provenance

7 réserver aux anciens sous-officiers munis du diplôme délivré par la commission d’examen, les fonctions de professeur de gymnastique

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le rapport hillairet d pos le 1er octobre 1868 un tournant d cisif

Le rapport Hillairet déposé le 1er Octobre 1868 un tournant décisif

Il affirme :

« Le défaut de la gymnastique française, c’est de manquer de bases scientifiques, et d’être par conséquent toujours empirique. En effet, très peu de gymnastes ont préludé à leur instruction par des études d’anatomie et physiologie; la plupart se sont moins préoccupés de l’éducation physique de l’enfance comme auxiliaire de l’éducation intellectuelle, que de développer quand même la force »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le rapport hillairet d pos le 1er octobre 1868 un tournant d cisif1

Le rapport Hillairet déposé le 1er Octobre 1868 un tournant décisif

Il définit le système de contrôle des corps :

« La gymnastique est la science raisonnée de nos mouvements, elle a pour but le développement régulier du corps, l’accroissement et l’équilibration de toutes les forces de l’organisme. Un résultat, si important ne peut être obtenu qu’à l’aide d’un enseignement méthodique et scientifiquement institué ».

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les premiers programmes de gymnastique sont publi s le 1er f vrier 1869

Les premiers programmes de Gymnastique sont publiés le 1er Février 1869

« La gymnastique fait partie de l’enseignement donné dans les lycées impériaux et les collèges communaux. Elle y est enseignée conformément au programme n°2 ci-annexé dans la mesure indiquée pour chaque élève par le médecin de l’établissement » (p. 1).

Le décret s’adresse aussi aux Ecoles Normales et aux écoles primaires.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La gymnastique pratique urbaine

La gymnastique pratique urbaine ? Février 1869

En 1815. Marseille compte 183000 habitants, Lyon 150000, Bordeaux 130000 et Rouen 100000. Nantes, Toulouse et Lille ont entre 70000 et 90000 habitants. C’est la ruralité qui est première au cours de cette période.

En 1936, dans sept départements, les campagnes accueillent 90% de la population. La France justement rentre dans une autre logique entre 1815 et 1851. C’est la crise agricole de 1846-47 qui fera basculer le rapport de la ville et de la campagne.

Ainsi, entre 1821 et 1846, la population des chefs-lieux d’arrondissements augmente de 31% contre 16;2% à la population totale.

La population de Paris, elle, s’accroît de 47,6% dans le même temps en passant de 714000 habitants à 1054000.

La France, en 1815, n’est quasiment pas industrialisée et urbanisée. 44% du revenu national provient de l’agriculture et seulement 29% de l’industrie.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Les systèmes communautaires et festifs résistent à la normalisation et au système de contrôle…Les jeux traditionnels en cèdent pas face aux exercices rationnels et à l’hygiénisation.On croit toujours, dans les classes populaires que la crasse protège des maladies

Conférence ENS 26 Janvier 2007


La soule choule horreur de l empire

La soule (choule) horreur de l’Empire normalisation et au système de contrôle…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Des milliers de jeux communautaires et festifs

Des milliers de jeux communautaires et festifs normalisation et au système de contrôle…

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Le mouvement et le bruit face à l’ordre bourgeois. Les « patois » résistent aussi comme la crasse…Les jeux de Balles sont regroupés par Philippe Daryl dans l’Encyclopédie des sports en 1894

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Sur la base des jeux se constituent les premiers sports, qui passent en France au début des années 1870 (1871, 1er club).L’aristocratie contourne le problème…

Allen Guttmann From rituals to records. The nature of modern sports, 1979.

Allen Guttman Games and empire, 1995.

Brohm J.-M. Sociologie politique du sport,

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Les deux formes de l’hygiénisation et du micro-pouvoir. passent en France au début des années 1870 (1871, 1er club).Mens sana in corpore sanopour la bourgeoisie et le peupleMens fervida in corpore lacertosopour l’aristrocratie

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les deux c t s de la barricade

L ’Union Nationale des Sociétés de gymnastique de France créée le 28 septembre 1873 (Eugène Paz)

La Ligue Nationale d’éducation physique, de Paschal Grousset (1844-1909) — alias Philippe Daryl — et la Ligue Girondine d’éducation physique de Philippe Tissié, créées respectivement les 14 Octobre et 21 Décembre 1888,

le Comité pour la propagation des exercices physiques, dit “ Jules Simon ”, du nom de son président (auquel participera très activement le secrétaire général : Pierre de Coubertin), créé le 1er Juin 1888,

Les deux côtés de la barricade

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Communards et versaillais

des personnalités républicaines anti-versaillaises, de gauche, d’anciens communards, quelques membres de l’Internationale ouvrière et des françs-maçons. Á sa tête est Marcellin Berthelot et l’on voit parmi ses membres : Georges Clémenceau, Jean Macé (Fondateur de la ligue de l’enseignement et franc-maçon), Alexandre Dumas, Michel Bréal (bras droit de Jules Ferry), Ferdinand Buisson (directeur de l’enseignement primaire au cabinet Jules Ferry et auteur d’un monument pédagogique républicain le Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire), Fernand Lagrange, Etienne-Jules Marey, Pasteur, Millerand, Octave Gréard (autre collaborateur proche de Jules Ferry et ancien ministre), Jules Verne, Jean Richepin…

A l’inverse, le Comité pour la propagation des exercices physiques dans l’éducation est constitué d’une bonne part de notables réactionnaires ou conservateurs, de droite, et qui ont souvent soutenu Thiers. On y trouve bien sûr à sa tête Jules Simon, mais aussi Georges de St Clair, Godard directeur de l’école Monge (école privée catholique, dite “ libre ”), le prince Georges Bibesco, Le vicomte de Janzé, Marcel Labbé, qui publiera le Traité d’EP de 1930 et sera un proche des Croix de Feu et eugéniste notoire, les généraux Barbe, Thomassin et Lewal (ancien ministre de la guerre, se trouvant au côté de Thiers au moment de la répression de la commune), Georges Picot, de l’Institut des sciences morales, Rieder directeur de l’école Alsacienne (très conservateur)…

Communards et Versaillais

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L int r t pour le plus faible comme syst me de contr le d un c t mod le r publicain
L’intérêt pour « le plus faible » comme système de contrôle… d’un côté (modèle Républicain)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Philippe daryl alias paschal grousset le temps 16 f vrier 1890
Philippe Daryl (Alias Paschal Grousset) contrôle… d’un côté (modèle Républicain)Le temps, 16 Février 1890 :

  • «  Nous ne parlons pas des très sérieux inconvénients moraux que peut avoir cette misérable idée de sport, introduite dans les mœurs scolaires, du pari et des vices anglais venant à la suite.Tout homme qui a le sens pédagogique tant soit peu éveillé comprendra d’emblée qu’il ne s’agit à aucun pris de semer dans nos lycées et nos collèges de la graine de bookmakers... Les chefs d’établissements feront donc sagement en fermant leur porte au sport, […] et de refuser péremptoirement l’accès de leurs collèges aux hommes étrangers à l’Université, à son esprit et à ses devoirs »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pascal grousset alias philippe daryl andr laurie la renaissance physique

Pascal Grousset (alias Philippe Daryl, André Laurie) contrôle… d’un côté (modèle Républicain)La Renaissance physique.

Le danger est inséparable de tous les sports véritables. Mais quand le danger n ’est pas compensé et légitimé par des mérites suffisants,quand il ne se justifie pas par la force et l ’adresse exceptionnelle qu ’il développe, ni par la noblesse de sentiments et de manière qu ’il inspire ; quand au contraire,il est associé au réveil des instincts grossiers qui sommeillent chez la bête humaineet que l ’éducation physique doit combattre, de concert avec l ’éducation morale — où est la raison d ’aller chercherun jeu de sauvages, incorrect et brutal, peu scientifique et probablement plus nuisible qu ’utile,pour l ’enseigner à nos enfants ? » (p. 21)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Georges demenij les bases scientifiques de l ducation physique 1902
Georges Demenij contrôle… d’un côté (modèle Républicain)Les Bases scientifiques de l’éducation physique, 1902 :

  • « L’Education physique s’adresse à tous aux faibles surtout.Les résultats extraordinaires auxquels atteignent certains sujets d’élite frappent l’imagination, on admire le développement musculaire excessif, l’adresse, l’audace poussées jusqu’à la témérité. […] c’est là une exception. Sans prétendre à de tels avantages tous peuvent s’améliorer... [...]Il est urgent de relever le niveau moyen d’une nation au lieu de chercher à produire quelques sujets hors pair»

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

P. TISSIE, contrôle… d’un côté (modèle Républicain)L’Éducation physique au point de vue historique, scientifique, technique, critique, pratique & esthétique, Paris, 1901, p. IX et X.

  • « Sous prétexte d’entraînement, l’institution des records et des championnats avait pour effet […] d’éliminer la masse de tous ceux qui auraient dû bénéficier d’une éducation mieux comprise[…]. Une des causes du piétinement […] était donc l’installation de records et de championnats dans les concours de gymnastique aux agrès, dans les jeux, dans les sports.Toute méthode qui, dans l’ordre physique et dans l’ordre intellectuel, s’applique à faire prévaloir les forts au détriment des faibles par la surenchère contribue à diviser les citoyens d’un même pays ».

Conférence ENS 26 Janvier 2007


H bert georges le sport contre l ducation physique 1925
Hébert Georges contrôle… d’un côté (modèle Républicain)Le Sportcontre l’éducation physique, 1925.

Le Code de la force, 1911

« La nullité physique en premier le record en dernier »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


George h bert l ducation physique virile et morale par la m thode naturelle 1936

« Tant que le sport reste contrôle… d’un côté (modèle Républicain) dans la mesure convenable, il est [...] bienfaisant. Dès qu’il dépasse cette mesure pour atteindre l’outrance, ce qui arrive fatalement, il a des conséquences néfastes [...] son exagération réveilleles sentiments égoïstes et dominateurs et fait éclore le cabotinage, il est malfaisant moralement enfin, dès qu’il devient un but en lui-même et en arrive comme on le constate trop souvent aujourd’hui à n’avoir d’autre idéal que la victoire et le gain pécuniaire, il ne peut plus prétendre à une action éducative, il n’est plus [...] qu’un méfait social »

George Hébert L’éducation physique virile et morale par la méthode naturelle, 1936 :

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Les règles sportives et le rapport au « plus fort » comme système de contrôle… de l’autre (modèle aristocratique)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pierre fr di baron de coubertin discours d ouverture des j o de 1924
Pierre Frédi, Baron De Coubertin « Discours d ’ouverture des J.O. De 1924 »

  • « Nous vivons en contact avec une double erreur. La première est celle des hygiénistes et des pédagogues qui confondent l’éducation physique et le sport : l’éducation physique est chose bonne pour tous ; elle doit être scientifique et modérée.

  • Le sport c’est davantage ; c’est une école d’audace,d’énergie et de volonté persévérante. Par son essence il tend vers l’excès; il lui faut des championnats et des records et c’est sa belle et loyale brutalité qui fait les peuples forts et sains »

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Pierre fr di baron de coubertin le ons de p dagogie sportive 1921
Pierre Frédi, Baron De Coubertin Leçons de pédagogie sportive, 1921.

  • « Le sport est la religion de l’excès »

  • « L’idée de supprimer l’excès est une utopie de non-sportifs. “ Pour que cent se livrent à la culture physique, il faut que cinquante fassent du sport. Pour que cinquante fassent du sport, il faut que vingt se spécialisent. Pour que vingt se spécialisent, il faut que cinq se montrent capables de prouesses étonnantes ”. Impossible de sortir de là tout s’enchaîne. C’est ainsi que le record se tient au sommet de l’édifice sportif. Résignez-vous donc, vous tous adeptes de l’utopie contre-nature de la modération à nous voir continuer de mettre en pratique la devise donnée par le père Didon jadis à ses élèves et devenue celle de l’Olympisme Citius, Altius, Fortius »

Conférence ENS 26 Janvier 2007




Deux groupes et deux syst mes de valeurs antagonistes

Deux groupes et deux systèmes de valeurs antagonistes sportive, 1921.

Ligue Française d ’EP

Comité Jules Simon

1888

Bellin du Côteau, Maurice Baquet Enseigner le sport

1900 à 1945

Grousset, Demenij Hébert,

Années 60

Le sport éducatif (Mérand…)

L’enfant d ’abord (Seurin,Marchand…)

Années 80

Didactique des APS

Psychomot., Didactique de l ’EP

Années 90

Conférence ENS 26 Janvier 2007

Dits « Culuralistes »

Dits « Développementalistes »


Jacques gleyse iufm de montpellier
L’institutionnalisation du système de contrôle et de micro-pouvoir (de la bourgeoisie au peuple) : les programmes

  • Le premier programme Républicain et militaire :

  • La circulaire du 20 mai 1880 et le Manuel de gymnastique et d’exercices militaires de 1880 réédité en1884

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les programmes
Les programmes micro-pouvoir (de la bourgeoisie au peuple) : les programmes

  • Le deuxième programme le 8 Août 1890

  • Dans le Manuel d’Exercice gymnastique et de jeux scolaires de 1891

  • « Il y a une éducation physique comme il y a une éducation morale et une éducation intellectuelle. La gymnastique a pour but le perfectionnement physique de l’homme. C’est l’éducation du mouvement ; elle se propose ni la recherche exagérée de la force musculaire, ni l’habileté excessive à vaincre des difficultés exceptionnelles, mais elle est une des conditions nécessaires de l’harmonie de l’être humain » (Manuel, p. 6).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les programmes1
Les programmes micro-pouvoir (de la bourgeoisie au peuple) : les programmes

  • Le Manuel d’Exercices physiques et de jeux scolaires de 1908 (issu d’une commission du 22 décembre 1904).

  • « L’éducation physique a pour objet de perfectionner l’homme et de l’améliorer par la pratique d’exercices méthodiques de jeux et de sports. Bien dirigée, elle entretient la santé, favorise le développement normal de l’enfant, accroît l’énergie physique et morale de l’adulte, maintient cette énergie jusque dans l’âge avancé, rend adroit, fortifie le caractère et affermie la volonté. En résumé, elle augmente la valeur générale de l’homme tant au point de vue individuel qu’au point de vue social. Le but de l’éducation physique est double : donner l’énergie et apprendre à utiliser au mieux cette énergie » (p.1).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les programmes2
Les programmes micro-pouvoir (de la bourgeoisie au peuple) : les programmes

  • Le premier règlement d’Education physique paraît le 21 Janvier 1910 chez Fournier

  • Il porte la marque de Philippe Tissié et des militaires de Joinville.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Purifier aérer, nettoyer dedans, dehors l’ensemble du peuple pour accroître les rendements industriels.Se soucier de soi

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Canguilhem pour comprendre
Canguilhem pour comprendre ? peuple pour accroître les rendements industriels.

  • « Il ne serait pas absurde de penser que la bourgeoisie a annexé la langue dans le temps où elle accaparait les instruments de la production ». (Canguilhem, 1966, p. 192).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L exercice l eau et la di te pour purifier dans un manuel de morale de 1909
L’exercice, l’eau et la diète pour purifier… dans un manuel de morale de 1909

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Après la première guerre mondiale Exercice et Hygiène corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Conférence ENS 26 Janvier 2007


L usine comme syst me de contr le
L’usine comme système de contrôle corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Les premières gymnastiques anamorphoses des manufactures

Les gymnases usines des corps.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Gymnases et manufactures
Gymnases et manufactures corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « Un meilleur arrangement du travail dans l’atelier industriel obtient le même produit avec moins d’efforts, et il faut moins d’effort encore si une amélioration des mœurs et de l’opinion rend moins nécessaires la garde et la surveillance » (Smith A., p. 127).

  • «  L’économie scientifique nous indique l’importance des arrangements sociaux et d’atelier, au point de vue qui lui est propre : l’économie pratique doit exposer l’ensemble de ces arrangements et en étudier les détails dans leurs relations avec cet ensemble » (ibid. T2, p. 14).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Gymnases et manufactures1
Gymnases et manufactures corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Michèle Perrot, disciple de Michel Foucault qui s’est intéressée aux structures industrielles :

« Plier cette main d’œuvre rétive, indocile, habituée à contrôler son processus de travail, à la régularité des horaires et des rythmes, au respect de l’ordre et de la hiérarchie, à l’économie des gestes et des paroles, à la fixité du corps, opérer un véritable dressage industriel, par la discipline : telle est la fonction majeure de l’usine, fille de la manufacture. Pour cela elle s’appuie sur tout un arsenal réglementaire prévoyant les horaires des entrées et des sorties, les pauses, les interdits, l’emplacement de chacun et sanctionnant d’amende chaque manquement à l’ordre » (Perrot M., 1979, p. 483).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Gymnases et manufactures2
Gymnases et manufactures corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « Lorsqu’on considère l’art au point de vue de ses diverses applications, on reconnaît qu’il se développe dans quatre ordres de faits assez distincts :

  • 1° art dans la discipline morale qui détermine un travail musculaire et d’épargne plus ou moins énergétique et soutenu ;

  • 2° art dans les rapports de l’homme avec la matière, c’est-à-dire dans les inventions mécaniques, physico-chimiques et physiologiques ;

  • 3° art dans les arrangements de coopération que font entre eux les hommes pour leurs travaux industriels ;

  • 4° art dans les arrangements sociaux. » (Adam Smith, ibid., p. 73)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Usines des corps taylorisme et ep
Usines des corps, taylorisme et EP ? corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • Une étude récente (Gleyse J., 1999), parue dans Sport history review, a montré comment les discours de :

  • Taylor dans Scientific Management, paru en 1902

  • et ceux de Georges Demenij, dans différents ouvrages contemporains, étaient proches, aussi bien dans la forme que dans le fond et à différents point de vue.

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Demenij et taylor
Demenij et Taylor corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • FW Taylor :« Un des éléments accessoires à ce gain considérable de rendement est que l’ouvrier systématiquement entraîné, capable d’exécuter des travaux plus difficiles qu’autre fois acquiert un état d’esprit qui lui fait estimer son travail et ses chefs. La direction scientifique signifiera pour les employeurs et les employés qui l’adopteront la disparition de toutes des causes de discussion et de désaccord » (Taylor F.W., rééd. 1911, p. 115 et 116).

  • Demenij, Mécanisme et éducation des mouvements, en 1903 :

  • « La science peut à coup sûr, fixer les limites des efforts que l’on doit raisonnablement demander à l’homme sans le détruire. On peut ainsi obtenir de ce dernier une série d’efforts et de travaux compatibles avec la réparation de ses forces. Ces progrès porteront surtout sur l’amélioration du sort des travailleurs. Ainsi, l’exploitation immorale du travailleur pourrait être combattue ou atténuée par une entente réciproque. » (Demenij G., 1903, p. 517 et 518).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Demenij et taylor1
Demenij et Taylor corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « Les résultats obtenus proviennent principalement : 1° de la substitution de la science au jugement individuel de l’ouvrier, 2° du choix et de la formation scientifique de cet ouvrier qui est étudié, instruit, entraîné et pour ainsi dire expérimenté » (Taylor F.W, 1911, p. 97).

  • Le propos est pratiquement identique chez Georges Demenij à la même époque :

  • « L’éducation physique peut actuellement être établie sur des lois physiques et biologiques. Cette évolution est fatale, à moins qu’elle ne soit condamnée à rester indéfiniment dans les mains des empiristes » (Demenij G., 1902, p. II).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


A rer
Aérer ! corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Guy de Maupassant se fait le témoin de cet envahissement :

  • « Cent cheminées géantes vomissent dans l’air des serpents de fumée, d’autres moins hautes crachent des haleines de vapeur ; tout cela se mêle, s’étend, plane, couvre la ville, empli les rues, cache le ciel, éteint le soleil […], une odeur de cheminée, de goudron, de houille flotte, contracte la gorge, oppresse la poitrine, et parfois une âcre saveur de fer, de forge, de métal brûlant, d’enfer ardent, coupe la respiration ».

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le charbon partout dans le corps
Le charbon partout… dans le corps corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « D’après le pois d’acide carbonique trouvé dans l’air sortant, on calculait la quantité de carbone brûlé ; le poids de l’oxygène combiné dans cet acide carbonique était retranché de celui qui manquait à l’air, ce déficit permettait de calculer la quantité d’oxygène brûlé » (Hirn G.-A., 1868, p. 80).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Le corps industriel
Le corps industriel corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « Parmi les hypothèses imaginées pour exprimer les phénomènes de la contraction musculaire, celle qui fait dépendre des combinaisons de l’hydrogène, du carbone, de l’azote et de autres substances combustibles qui se trouvent dans le corps charnu du muscle, avec l’oxigène qu’apporte le sang des artères, n’est pas sans probabilité » (Richerand, 1825, p. 249).

  • « Quelle est la cause de la chaleur animale ? La chaleur animale résulte 1ère de la circulation du sang, 2ème de la combustion de l’hydrogène et du carbone dans les poumons et les vaisseaux capillaires » (De Brewer E.C., 1858, p. 470).

  • « Il existe […] un EQUIVALENT MECANIQUE du travail et un EQUIVALENT CALORIFIQUE de la chaleur » (Hirn G.-A., 1868),

  • «  ce que nous venons de constater quant à nos moteurs du monde physique, s’applique nécessairement et textuellement aux moteurs organisés et […] au moteur-homme, qui nous est le plus facile à étudier » (Hirn G.-A., 1887, p. 678)

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les hommes machines vapeur moteurs et locomotives
Les hommes machines à vapeur, moteurs et locomotives corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Gustave Adolphe Hirn produit les premières métaphores dans ce domaine et pour ce qui concerne l’exercice physique, au cours du XIXe siècle :

  • « Comme mécanicien, je conclus donc que le moteur humain rendait seulement douze pour cent. Nos machines à vapeur aujourd’hui rendent tout autant : l’œuvre de l’homme, vous le voyez supporte le parallèle avec le moteur vivant. Une machine à vapeur qui fournit le travail d’un cheval de moyenne force, pèse au moins dix fois plus que le moteur animé » (Hirn G.-A., 1868, p. 45).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Lagrange
Lagrange corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

Fernand Lagrange, lui aussi, propagateur des logiques thermodynamiques du corps humain, retrouve dans ses textes, qui pourtant se veulent scientifiques, le monde industriel du XIXe siècle :

  • « Le corps humain a été comparé, en tant que source d’énergie à une machine fonctionnant par la chaleur. On sait qu’aucune machine ne crée de la force. Les moteurs les plus parfaits ne font que transformer la chaleur en mouvement » (Lagrange F., 1888, p 28).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Demenij
Demenij corporelle (lavage, eau) sont toujours associés dans les deux types de Manuels

  • « L’homme, l’ouvrier, a une vie active plus longue que celle des machines inanimées ; par exemple les plus perfectionnées des machines à vapeur ne resteraient pas en feu, plus de quinze à vingt ans sans nécessiter une réparation […] Bien rares les moteurs qui approchent, même de loin, cette perfection mobile » (ibid ., p. 670).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Les moyens de contr le de l exercice du dehors militaire au dedans citoyen ou plut t civil

Les moyens de contrôle de l’exercice du dehors militaire au dedans « citoyen » ou plutôt « civil »

Conférence ENS 26 Janvier 2007

Citoyen ?


Jacques gleyse iufm de montpellier

«  au dedans « citoyen » ou plutôt « civil »Il est possible que la pédagogie active reste encore longtemps une utopie, que les contradictions qu’elle contient restent inconciliables, que les essais tentés partout soient sans lendemain. C’est pourtant dans son cadre que nous devons chercher une méthode d’éducation physique car elle seule permet à l’éducateur d’aujourd’hui de faire des hommes (ibid.) ».

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Les Instructions du 23 mars et du 11 juillet 1938 en constituaient également le bastion avancé en affirmant que :

“ De toutes ces tentatives que l'on groupe sous le nom général d'Ecole Nouvelle et qui visent à faire appel direct à l'activité spontané de l'enfant, nous avons beaucoup à tirer. Nous souhaitons que la curiosité de nos maîtres soit orientée dans ce sens ”.

Le retour à l'ordre moral qui suivra ne permettra pas la mise en place du vœu exprimé :

“ L'enfant devient l'artisan de sa propre éducation en même temps que son social se développe ”

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier

Roger Marchand, constituaient également le bastion avancé en affirmant que :dans un texte intitulé “ Pour une pédagogie de l’intérêt ” (Revue EPS, n° 48, Janvier 1960, p. 7) développe une vision de l ’EP où l'élève est le centre.

« Mais enfin que faut-il d’abord connaître pour enseigner le latin à John ? Le latin, cela va de soi  ! Non. Il faut d’abord connaître John. » (p. 7).

« Ce n’est pas d’abord l’Education physiqueet ses techniques, le sport et ses techniques, les activités de Plein-Air. Etc.qu’il faut connaître, mais l’Enfant, l’Adolescent, l’Homme.Le bien connaître à commencer par les besoins vitaux qu'il révèle, autant d'ordre psychique que physique et organique, autant d'ordre humain que social » (ibid.).

Conférence ENS 26 Janvier 2007


Jacques gleyse iufm de montpellier
Les systèmes de micro-pouvoir et de contrôle articulés sur plusieurs registres touchant au souci de soi et aux représentations du corps

  • Un système de micro pouvoir s’installe (de l’aristocratie à la bourgeoisie et au peuple)

  • Il faut domestiquer, civiliser les « classes dangereuses » (aujourd’hui passer les « sauvageons » au « karcher »)

  • Après le bain et l’exercice l’usine contrôle l’intérieur et l’extérieur du corps. Il faut contrôler le dehors puis le dedans… s’épanouir en se soumettant (Hameline)…

  • Les pédagogies « actives » améliorent l’efficace

Conférence ENS 26 Janvier 2007


En conclusion
En conclusion sur plusieurs registres touchant au souci de soi et aux représentations du corps

« L’exercice est bien le symbole dont use une société pour parler de ses fantasmes de rationalisation instrumentale des corps » (Gleyse J. Archéologie…, 1995 rééd. 2006)

Conférence ENS 26 Janvier 2007