dependance tabagique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
DEPENDANCE TABAGIQUE PowerPoint Presentation
Download Presentation
DEPENDANCE TABAGIQUE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 49

DEPENDANCE TABAGIQUE - PowerPoint PPT Presentation


  • 132 Views
  • Uploaded on

DEPENDANCE TABAGIQUE. Dr Simone GUILLERMET Praticien Hospitalier à l'Hôpital Bichat ADDICTOLOGUE 68 bd Voltaire, 92600 Asnières Tel: 01 47 33 10 00 email: simone.guillermet@free.fr. Dépendance tabagique selon le DSM-IV (1).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'DEPENDANCE TABAGIQUE' - clemance


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
dependance tabagique

DEPENDANCE TABAGIQUE

Dr Simone GUILLERMET

Praticien Hospitalier à l'Hôpital Bichat

ADDICTOLOGUE

68 bd Voltaire, 92600 Asnières

Tel: 01 47 33 10 00

email: simone.guillermet@free.fr

d pendance tabagique selon le dsm iv 1
Dépendance tabagique selon le DSM-IV (1)
  • 1) tolérance: manifestée par le besoin d'accroître les doses consommées pour obtenir une intoxication ou un effet désiré ou une diminution des effets à dose consommée constante.
  • 2) symptôme de sevrage à la suite d'une période d'abstinence.

DR GUILLERMET

dsm iv 2
DSM-IV (2)
  • 3) fumer plus ou plus longtemps que prévu
  • 4) un désir persistant de fumer et des efforts infructueux de diminution ou de contrôle de la consommation.
  • 5) beaucoup de temps passé à fumer ou à se procurer du tabac.

DR GUILLERMET

dsm iv 3
DSM-IV (3)
  • 6) abandonner ou réduire ses activités sociales professionnelles ou de loisir à cause du tabac.
  • 7) continuer à fumer malgré la connaissance des risques pour la santé.

DR GUILLERMET

d pendance au tabac
Dépendance au tabac
  • Pharmacologique (nicotinique)
  • Psycho-comportementale.

DR GUILLERMET

d pendance nicotinique 1
Dépendance nicotinique (1)
  • Drogue puissante pour le fumeur,
  • inhalée dans les gouttes de goudrons,
  • diffuse des alvéoles pulmonaires dans les capillaires alvéolaires et rejoint la circulation artérielle.
  • Parvient au cerveau en moins de 10 secondes.

DR GUILLERMET

d pendance nicotinique 2
Dépendance nicotinique (2)
  • Se fixe sur les récepteurs nicotiniques des neurones dopaminergiques de l'aire tegmentale ventrale et du noyau accubens, ( circuit de récompense ).
  • La structure de la nicotine ressemblant à celle de l'acétylcholine agit comme " une fausse clé " sur ces récepteurs.

DR GUILLERMET

effet shoot au niveau c r bral
Effet "shoot" au niveau cérébral"
  • Inhalation profonde de la fumée sous forme de "bolus"artériel.
  • Ce "shoot" de nicotine induit et entretient la dépendance.
  • Phénomène d'autotitration: le fumeur ajuste inconsciemment sa consommation de façon à entretenir sa nicotinémie pour être "bien".

DR GUILLERMET

m tabolisme de la nicotine
Métabolisme de la nicotine
  • Principalement métabolisée au niveau du foie,
  • 1/2 vie d'élimination: 2 heures environ.
  • Métabolite important: la COTININE peut être dosée dans les urines comme marqueur biologique: 1/2 vie de 16 heures environ.

DR GUILLERMET

mesure de la d pendance la nicotine
Mesure de la dépendance à la nicotine.
  • Le test de FAGERSTRÖM
  • La mesure du monoxyde de carbone dans l'air expiré à l'aide d'un CO testeur
  • Eventuellement le dosage de la cotinine urinaire.

DR GUILLERMET

test de fagerstr m
Test de Fagerström
  • Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette?
      • Moins de 5 minutes? 3
      • 6 à 30 minutes? 2
      • 31 à 60 minutes? 1
      • après 60 minutes? 0

DR GUILLERMET

test de fagerstr m1
Test de Fagerström
  • Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits (cinéma, bus…)?
      • oui 1
      • non 0

DR GUILLERMET

test de fagerstr m2
Test de Fagerström
  • Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable?
      • la première 1
      • une autre 0

DR GUILLERMET

test de fagerstr m3
Test de Fagerström
  • Combien de cigarettes fumez-vous par jour?
      • 10 ou moins 0
      • 11 à 20 1
      • 21 à 30 2
      • 31 ou plus 3

DR GUILLERMET

test de fagerstr m4
Test de Fagerström
  • Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée?
      • oui 1
      • non 0

DR GUILLERMET

test de fagerstr m5
Test de Fagerström
  • Fumez-vous si une maladie vous oblige à rester au lit?

oui 1

non 0

DR GUILLERMET

r sultat
Résultat
  • 0 - 2 : dépendance très faible
  • 3 - 4 : dépendance faible
  • 5 : dépendance moyenne
  • 6 - 7 : dépendance forte
  • 8 -10: dépendance très forte

DR GUILLERMET

dosage du co en ppm
Dosage du CO en ppm
  • 0 à 5 chez le non fumeur
  • 5 à 10 chez le fumeur passif
  • > à 10 chez le fumeur
      • demi-vie courte de 4 à 6 heures
      • le CO est un facteur d'hypoxie; des taux élevés d'HbCO sont un facteur de risque d'ischémie ( coronarienne ) et peuvent initier des lésions vasculaires (endothéliales)

DR GUILLERMET

dosage de cotinine urinaire
Dosage de Cotinine urinaire
  • < à 5 ng/mL chez le non fumeur
  • peut atteindre 1500 ng/mL chez le fumeur
  • moyen efficace d'apprécier le tabagisme passif (un taux supérieur à 10 ng/mL peut être observé chez le conjoint d'un fumeur.

DR GUILLERMET

traitement de la d pendance nicotinique
Traitement de la dépendance nicotinique
  • les substituts nicotiniques
      • les timbres
      • les comprimés sublinguaux
      • l'inhaleur
      • les gommes

DR GUILLERMET

signes de sous dosage fr quents
Signes de sous-dosage, fréquents.
  • Pulsions à fumer
  • Irritabilité
  • Agressivité.
signes de surdosage plus rare
Signes de surdosage, plus rare.
  • Nausées
  • Hypersalivation
  • Douleurs abdominales, diarrhée
  • Tachycardie
  • Sueurs
  • Céphalées
  • Lipothymies
chez la femme enceinte
Chez la femme enceinte:
  • En principe, pas de S.N. à la première consultation.
  • si prescription de S.N.,commencer par les formes séquentielles.
  • En cas d'utilisation de patch, ménager une fenêtre thérapeutique nocturne.
bupropion zyban ci
BUPROPION: ZYBAN*: CI
  • ATCD de convulsion
  • Tumeur du système nerveux central
  • ATCD d'anorexie, boulimie
  • Sevrage alcool ou BZD
  • Trouble bipolaire
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
utiliser une demi dose si
Utiliser une demi-dose si:
  • Insuffisance hépatique légère à modérée,
  • Insuffisance rénale légère à modérée,
  • Sujet agé,
  • diabétique traité par insuline ou hypoglycémiant,
  • ATCD de traumatisme crânien.
si utilisation du bupropion
Si utilisation du Bupropion
  • Il existe des bons et des mauvais répondeurs,
  • Il n'y a pas lieu de poursuivre le traitement au delà de 7 semaines si pas d'efficacité,
  • Surveiller la T.A.+++
  • Respecter un intervalle d'au moins 8 heures entre les prises.
la var nicline ou champix

la Varénicline ou Champix*

Agoniste partiel des récepteurs à l'acétylcholine.

Effets indésirables semblent modérés: nausées, constipation, insomnie, perturbation des rêves, céphalées.

Une certaine toxicité cardiaque à long terme n'est pas exclue.

Risque d’abus? Risque suicidaire?

Attente d’études versus S.N.

slide28

La nicotine reste le médicament de premier choix quand une aide médicamenteuse est jugée utile dans le sevrage tabagique. MOTIVER et SOUTENIR les patients reste primordial.

d pendance psycho comportementale
Dépendance psycho-comportementale.
  • besoin du geste
  • fumer est un plaisir
  • fumer me détend
  • fumer soutient le moral
  • fumer est un geste automatique
  • fumer me stimule
  • ...

DR GUILLERMET

les stades de pr paration l arr t du tabac
Les stades de préparation à l'arrêt du tabac

Source: Prochaska and Di Clemente, Am Psychologist 1999,47:1102

DR GUILLERMET

preparation
PREPARATION
  • La peur pour sa santé
  • Donner l’exemple
  • Notion de dépendance
  • Coût financier

DR GUILLERMET

l arr t
L’ARRÊT
  • Brutal ou progressif ?
  • Date de l’arrêt ?
  • Jeter son paquet ou son briquet ?
  • Prévenir son entourage ?
  • Syndrome de sevrage…

DR GUILLERMET

l apprentissage on ne peut pas aller sur une le d serte
L’APPRENTISSAGE on ne peut pas aller sur une île déserte
  • Eviter les fumeurs et les lieux où l’on fume ?
  • Avoir des activités ?
  • Avoir une bonne hygiène de vie ?

DR GUILLERMET

slide34
Il est impossible que le

phénomène s’éteigne de

lui-même si l’on continue

à l’alimenter.

DR GUILLERMET

slide35

Comportement

Soulagement

Manque

DR GUILLERMET

slide37
Jamais la connaissance

d’un risque ne suffit à

modifier un comportement.

DR GUILLERMET

il faut que j ai envie de
Conscience

Volonté

Rationnel

"Je tiens"

Régulations

Automatismes

Désir

"je lache"

"Il faut que..." "J'ai envie de..."
slide39
AVOIR DE LA VOLONTE

pour décider

ÊTRE MOTIVE

pour durer.

DR GUILLERMET

slide40
Le choix de l’ARRÊT

La date de l’ARRÊT

appartient au patient.

DR GUILLERMET

slide41
Une fois la décision d’arrêt

prise, le fumeur rentre dans

une phase d’apprentissage

actif.

DR GUILLERMET

slide42
REAPPRENDRE A ETRE

UN NON FUMEUR

DR GUILLERMET

slide45
Faire face aux envies de fumer:
    • Boire lentement un verre d’eau
    • Respirer profondément
    • Se laver les dents
    • Faire quelque chose
    • ...

DR GUILLERMET

en r sum fumeur d cid arr ter
En résumé: fumeur décidé à arrêter:
  • Substituts nicotiniques si besoin, à dose suffisante (reévaluer).
  • Suivi +++: psychothérapie de soutien.
  • Utiliser les méthodes de TCC +++.
  • Puis, si arrêt non obtenu, orienter vers une consultation spécialisée.

DR GUILLERMET

si le patient h site arr ter ou est haut risque mais refuse l arr t
Si le patient hésite à arrêter ou est à "haut risque" mais refuse l'arrêt :
  • Lui proposer un arrêt progressif en utilisant les formes orales des substituts nicotiniques en remplacement de cigarettes.
  • Suivi…(entretien motivationnel).
pour tous le conseil minimal
Pour tous: le Conseil Minimal.
  • Etes-vous fumeur?
  • Envisagez-vous d'arrêter de fumer?
  • Balance décisionnelle
slide49
Dans l’arrêt du tabac,

il n’y a pas d’échec,

seulement des succès

différés…

DR GUILLERMET