union comorienne contre le cancer l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER PowerPoint Presentation
Download Presentation
UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 40

UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER - PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on

UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER. Premières Journées nationales contre le Cancer Cancer du col utérin Présentation destinée aux femmes Dr ADA. Contexte socio-économique. Maladie cruelle qui pose un réel problème de santé publique

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER' - cianna


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
union comorienne contre le cancer
UNION COMORIENNE CONTRE LE CANCER

Premières Journées nationales contre le Cancer

Cancer du col utérin

Présentation destinée aux femmes

Dr ADA

contexte socio conomique
Contexte socio-économique
  • Maladie cruelle qui pose un réel problème de santé publique
  • En 2010, le cancer tuera plus que le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis
  • Cancer : 1ère cause de mortalité dans le monde.
  • 84 millions de morts de 2005 à 2015
dans le monde
Dans le monde
  • le cancer du col de l’utérus se classe au 3ème rang derrière le cancer du sein et le cancer colorectal,
  • Représente près de 10% de tous les cancers diagnostiqués chez la femme [14].
  • Dans les pays en développement, le cancer du col se classe au deuxième rang et représente 15% de tous les cancers.
  • Dans les pays industrialisés, 7ème rang des cancers
slide4

En France:

  • 10ème cancer féminin en terme de fréquence

3 068 femmes en 2005 = 10 femmes/100 000

pic d’incidence à 40 ans

  • 15ème cancer féminin en terme de mortalité

1 000 décès par an = 3,4 femmes/100 000

pic de mortalité à 50 ans

  • Entre 1980 et 2005 diminution

- de l’incidence de 2,9% par an

- de la mortalité de 4% par an

  • Aux Comores

Incidence :57 pour 100 000 femmes

d finition et historique
Définition et Historique
  • Le cancer du col de l’utérus est une maladie néoplasique maligne
  • qui se développe lentement et asymptomatiquement;
  • Il peut être détecté à ce stade (asymptomatique) par un frottis appelé test de Papanicolaou.
  • A ce stade initial de son développement, le cancer est appelé : Cancer In Situ.
  • Cancer micro invasif : il se définit comme une lésion cancéreuse précoce.
  • Cancer invasif : c’est un cancer bien constitué avec envahissement des vaisseaux par les cellules cancéreuses
d finition et historique6
Définition et Historique
  • Ce processus de lésion précancéreuse peut prendre une dizaine d’année ou plus pour devenir un cancer symptomatique.
  • Les lésions invasives peuvent créer des localisations à distance appelées métastases.
d finition et historique7
Définition et Historique

Stade d’évolution du cancer

Invasif cliniquement occulte

(8 ans)

Invasif cliniquement symptomatique

(2,5 ans)

Micro invasif

(2 ans)

Décès

pathog nie du cancer du col
Pathogénie du cancer du col

80% des infections à HPV sont transitoires et asymptomatiques

20% vont provoquer des lésions précancéreuses et 1% des cancers du col

Cancer du col : ultime conséquence de l’infection à HPV

femme sans signe clinique
Col anormal

Rouge

Irrégulier

Saignant au contact

Femme sans signe clinique
forme bourgeonnante
Hémorragique

Friable ulcéré

Biopsie indispensable pour affirmer le diagnostic

Frottis n’a pas d’intérêt ici

Forme bourgeonnante
sympt mes
Symptômes
  • saignement post coïtal : saignements déclenchés par les rapports.
  • saignement post ménopausique
  • des infections récurrentes
  • des ulcères (plaies) sur le col
  • pertes souvent fétides et striées de sang
synth se
Synthèse
  • Partout dans les pays développés où des campagnes de sensibilisation, d’information et de dépistage sont en route, on voit un net recul du taux d’incidence et de la mortalité de 50 à 80% depuis l’introduction du test de dépistage
facteurs de risque
Facteurs de risque
  • Facteurs infectieux
  • Facteurs comportementaux et sociaux
facteurs de risque20
Facteurs de risque

L’infection par le papillomavirus HPV[10].

  • Deux virus sont retrouvés dans la sphère génitale de la femme.
    • Le papillomavirus humains (PVH), le type 16 et 18 est oncogène.
    • Le virus de l’herpès (type2 HSV2)
    • 80% des femmes en activité génitale sont atteintes par le HPV.
  • 99% des cancers du col contiennent un virus HPV.
  • Ces virus parviennent au col par voie sexuelle.
  • Comportement sexuel est un facteur de risque.
facteurs de risque21
Facteurs de risque
  • Facteurs comportementaux[10]
    • L’activité sexuelle précoce
    • Femmes avec partenaires multiples
    • Le partenaire masculin à relations multiples
facteurs de risque22
Facteurs de risque
  • Le tabagisme
    • les fumeuses de longue date
facteurs de risque23
Facteurs de risque

Contraception

  • les préservatifs réduisent le risque
  • les contraceptifs oraux semblent l’ augmenter
    • L’évaluation de l’effet de la prise de contraceptifs oraux reste délicate car cette variable est fortement associés à d’autres facteurs comme , l’activité sexuelle et le suivi en matière de test PAP.
facteurs de risque24
Facteurs de risque

Parité

  • Le nombre de d’accouchement est un facteur qui va de pair avec le cancer du col.
  • Les multiples grossesses auraient un effet traumatique ou immunosuppressif cumulatif sur le col facilitant l’infection par le HPV.
facteurs de risque25
Facteurs de risque

Aliments

  • Les fruits et légumes contenant de la carotène, de la vitamine C, vitamine A et vitamine E semblent réduire le risque de cancer[1].
  • immunodépression
    • VIRUS DE L’IMMUNODEFICIENCE HUMAINE HIV/SIDA
    • Faiblesse du système immunitaire
    • Action synergique HIV /HPV
    • Augmentation du risque des lésions pré- cancéreuses[1].
qui fera un cancer du col
Qui fera un cancer du col ?
  • La population à haut risque de cancer du col est constituée par les femmes qui ont :
  • des rapports sexuels avant 17 ans,
  • des partenaires sexuels multiples,
  • un mariage avant 20 ans,
  • Plus de 5 enfants et le premier avant 20 ans,
  • Des infections génitales répétées (papillomavirus, herpès II)
  • Un bas niveau socio-économique.
pr vention
Prévention
  • Le cancer du col de l’utérus constitue une menace évitable pour la santé publique.
  • Son histoire est bien connue et passe par plusieurs phases précancéreuses dépistables.
  • Il existe des tests de dépistage, des tests de diagnostic et aussi différents stratégies de traitement.
pr vention secondaire par le frottis
Prévention secondaire : par le frottis
  • Le frottis cervico- utérin est un examen cytologique qui consiste à prélever des cellules du col de l’utérus. Ces frottis sont ensuite interprétés dans un laboratoire anatomo- cytologique qui détermine le type et le degré des anomalies cellulaires.
pr vention secondaire par le frottis29
Prévention secondaire : par le frottis
  • Il est recommandé aux femmes de 25-65 ans de l’effectuer tous les 3 ans après 2 frottis normaux à 1 an d’intervalle[4-5].
  • Dans les pays à risque connu, il faut commencer dès l’âge de 20 ans.
  • En cas de frottis anormal, il est nécessaire de réaliser des tests de diagnostic : Frottis cervico utérin de contrôle, colposcopie - biopsie, curetage de l’endocol, conisation, test HPV[4].
r alisation du frottis
Réalisation du frottis
  • Idéalement par un médecin formé
  • Absence de saignement abondant
  • Pas de rapports depuis 2 jours (+/-)
  • Pas de toucher vaginal avant ni de lubrifiant
  • Meilleurs résultats si col trophique
pr vention primaire
Prévention primaire

Prévention primaire : par les vaccins : GARDASIL OU CERVARIX

  • Qui doit –on vacciner ?
  • Les jeunes filles de 14 ans.
  • Ce vaccin peut être proposé aux filles de 15-23 ans qui n’auraient pas eu des rapports sexuels ou si l’activité sexuelle a débuté il y’a moins d’1 an [4 -12].
  • Ce sont des vaccins prophylactiques, ils préviennent mais ne soignent pas l’infection.
  • L’efficacité de ces vaccins est extrêmement élevée, il est de 100% chez les jeunes filles qui n’ont pas déjà été en contact avec le HPV.
  • Elle diminue si la femme a été déjà infectée par le virus.
principe du traitement
PRINCIPE DU TRAITEMENT

Méthodes

  • Chirurgicales

- Conisation:ablation d’une partie du col

- Hystérectomie totale avec ablation d’une partie du vagin

- Colpohystérectomie élargie

slide34
Radiothérapie

Curiethérapie traite le col et lesparamètres

Radiothérapie pelvienne traite l’ensemble du pelvis 5 séances par semaines pendant 6 semaines

la chimioth rapie
La chimiothérapie
  • Objectifs :
  • - Consiste à utiliser des médicaments anti cancéreux.
  • - Traiter non seulement l’organe atteint par un cancer mais l’ensemble de l’organisme pour traiter les métastases et les récidives.
  • Plusieurs médicaments à visée anti cancéreux sont utilisés, la durée du traitement est de 4- 6 mois
  • Les effets secondaires sont :
  • Vomissement, perte des cheveux, fatigue importante.
pronostic
PRONOSTIC

Survie à 5 ans

  • 100% : cancer in situ
  • 80%: cancer invasif sans signe clinique
  • 50% : cancer invasif atteignant le haut du vagin
  • 25% : si le 1/3 inférieur du vagin est atteint
  • 5%: si le pelvis est atteint
surveillance
SURVEILLANCE

S’il s’agissait d’un cancer débutant traité par conisation ou hystérectomie simple:

  • surveillance annuelle.

S’il s’agissait d’un cancer évolué, invasif:

  • surveillance tous les 3 mois.
recommandations
Recommandations
  • vaccination des adolescentes de 14 ans
  • frottis de dépistage à toutes les femmes
  • lutter efficacement contre les facteurs de risque
r f rences bibliographiques
Références bibliographiques
  • 1- Eliane Duarte-Franco, MD, maîtrise en hygiène publique, Eduardo L. Franco,

Maîtrise en hygiène publique, doctorat en santé publique (McGill University).Page 1-20.

  • 2- BEN AISSA BENNOUR BEN HAMIDA KAMMOUN MANSOUR MHAMD

La Tunisie Médicale:Dépistage du cancer du col de l’utérus :Page 203-206

  • 3- Curado MP,Edwards B,Shin HR, Storm H,Ferlay J. Cancer incidence in Five continents vol .IX IARC Scientific publications N°.160.Lyon:IARC Press,ed.2004
  • 4 – Duport Nicolas: Données épidémiologique sur le cancer du col de l’utérus

Etat de sa connaissance – actualisation 2008 , Invs p1 - 30

  • 5- Fédération des Gynécologies et Obstétriciens de Langue Française. Conférence de consensus sur le dépistage du cancer du col utérin, Lille 5 – 6 – 7 – 8 septembre 1990. Recommandation. J Gynécol Obstét Biol Reprod 1990 ; 19 :1-16
  • 6- Ferlay J Bray F, Pisani P Parkin DM.Globacan 2002: Cancer incidence, Mortality and prevalence worldwide.
  • 7- GDIN MASSOT : ARCHIVES OF PUBLIC HEALTH : Dépistage du cancer du col de l’utérus Page : 181- 192
  • 8- G. BODY : Encyclopédie Médicochirurgical (Paris) 600A10 (60-600 A10) – 11-1988
  • 9- J-Lansac P.Lecomte Gynécologie pour le praticien 2ème Edition.
  • 10-Liaw Kl Glass Ag Detection of Human papillomavirus DNA in cytologically normal Women and subsquent cervical squamous intra épithélial lesion ; J

J. Natl cancer inst 1999 91 954 - 60

  • 11-Michel Castaigne Luton : Revue du Praticien Article : cancer du col de l’Utérus : épidémiologie, anatomie
r f rences bibliographiques40
Références bibliographiques
  • 12- Monsonego J. infections à papillomavirus. Etat des connaissances pratiques et prévention vaccinale. Springer. Paris, 2006.
  • 13-MATHLOUTH BEN MRAD MERAI KILANI DJENAYAH ,La presse médicale : Métastase cardiaque d’un cancer du col de l’utérus.

Page 1292

  • 14- N’guessan K.KOUAKOU F. Loué V, Angoi V MALI MEDICAL 2009 TOM XXIV N°3 : Épidémiologie et prise en charge du cance
  • 15- SCHAFFER : Évaluation Économique du dépistage du cancer du col de l’utérus. Page (2503--2512)
  • 16- Scheurer ME, Tortolero-Luna G,Adler-Storthz K.Human papillomavirus infection :biology, epidemiology and prevention ;

Int J Gynecol Cancer 2005;15(5):727-46.

  • 17- Shneider A Hot2M ; iNcreased prevalence of Human papillomavirus in the lower genital tracet of pregnant women. Int j.cancer 1987 40 198 - 201
  • 18- Stewarty BW,Kleihues P Les cancers de l’appareil génital Féminin, un de cancer dans le monde.

Jarc press, Editor 2005 lyon P:218-26

  • 19- Sasco AJ Epidémiologie du cancer du col de l’utérus 605 –A-10
  • 20- WIKIPEDIA, l’encyclopédie libre: Cancer du col utérin: fr.wikipedia.org/
  • 21-ZYLBERAIT : la revue de Médecine Interne (Paris) -1995 Article : Chimiothérapie et traitement systémique du cancer