soci t et conomie m di vales l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Société et économie médiévales PowerPoint Presentation
Download Presentation
Société et économie médiévales

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Société et économie médiévales - PowerPoint PPT Presentation


  • 131 Views
  • Uploaded on

Société et économie médiévales. HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 11 -. L’essor des villes La culture des ‘ulama Le soufisme Exercice de lecture. Stefan Winter Département d’Histoire. I. L’essor des villes. Le commerce méditerranéen Le développement urbain

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Société et économie médiévales' - cheche


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
soci t et conomie m di vales
Société et économie médiévales

HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe

- cours 11 -

  • L’essor des villes
  • La culture des ‘ulama
  • Le soufisme
    • Exercice de lecture

Stefan Winter

Département d’Histoire

i l essor des villes
I. L’essor des villes
  • Le commerce méditerranéen
  • Le développement urbain
  • L’économie religieuse : l’institution du waqf
le commerce m diterran en avant les croisades
Le commerce méditerranéen(avant les croisades)
  • la pax saljuqica au Machrek
  • la « pastoralisation » du Maghreb
    • montée des villes côtières
    • développement de la course (piratage)
  • la « renaissance » européenne médiévale
    • invasions normandes
    • développement des marchés européens
    • essor des cités commerçantes italiennes
      • Pise, Gênes, Venise
l ge des fatimides
l’âge des Fatimides
  • premier grand pouvoir maritime musulman
  • tolérance des étrangers et des minorités
    • Amalfitains d’Italie
  • classe de commerçants juifs (diaspora)
    • la Geniza du Caire comme source historique
  • contrôle de la mer Rouge
    • accès à l’Asie orientale --» traite d’épices
  • le commerce internationale : un monopole de l’État
      • épices (et sucre)
      • esclaves
      • alun (sulfate)
la th se henri pirenne m 1935
la thèse HenriPirenne (m. 1935)
  • un « conflit de civilisations » ?
2 le d veloppement urbain
2. Le développement urbain
  • développement planifié ou sauvage ?
  • lieux de pouvoir :
    • palais
    • citadelle
    • mosquée du vendredi (jami’)
  • lieux « publics »
    • le marché (suq ; bazar)
    • les bains (hammam)
    • les zawiya ou khanqa (loge de soufie)
la privatisation de l espace publique
la privatisation de l’espace publique
  • les secteurs du marché organisés autour de khan-s privés
    • spécialisation économique, ethnique
  • spécialisation reflétée dans l’habitation
    • quartiers distincts pour les orfèvres, les Juifs, les membres d’une tribu…
    • peu de contact entre les communautés
      • milices de quartier
      • aspect de la tolérance ?
slide8

Caravansérail. Tiré de André Miquel, L’islam et sa civilisation VIIe-Xe siècle (Armand Colin, 1968).

khan à Diyarbekir

l conomie urbaine
l’économie urbaine
  • organisation par corporations (guildes)
    • 20 % : alimentation
    • 20 % : textiles
    • 15 % : métaux
    • 10 % : cuir
    • 10 % : construction
    • 5 % : verrerie
    • 5 % : bois
    • vannerie, produits chimiques, céramique, papier

Source : Maya Shatzmiller, « L’organisation du travail urbain et les métiers », dans J.-C. Garcin et al., États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval, Xe-XVe siècle (Presse Universitaires de France, 2000), II, 203-210.

3 l conomie religieuse
3. L’économie religieuse
  • tout échange social et commercial réglé par la shari’a
    • enregistrée auprès du qadi
    • supervision du marché par le muhtasib
  • co-optation des autorités religieuses par le pouvoir étatique
    • dynasties de notables religieux-commerciaux dans toutes les villes
  • symbiose citadine turco-arabe ?
l institution du waqf
l’institution du waqf
  • fondation pieuse établie dans la shari’a
    • mosquées, collèges, khans, fontaines publiques, bains, ponts, aqueducs urbains…
  • institution de « mainmorte »
    • inaliénable (pas d’héritage, pas d’expropriation)
  • stratégie de :
    • salut spirituel
    • bienfaisance et investissement publique
    • protection de biens
    • assurance de succession « sociale »
ii la culture des ulama
II. La culture des ‘ulama
  • La madrasa
  • Les sciences naturelles
  • La philosophie
1 la d finition de madrasa
1. La définition de « madrasa »
  • selon le cliché « essentialiste » :
    • collège médiéval avec corps d’instructeurs et curriculum ; précurseur de l’université
  • selon Michael Chamberlain, Knowledge and Social Practice in Medieval Damascus(1994) :
    • lieu d’enterrement (de souvenir) du fondateur
    • bourses et postes attachés au waqf : stratégie fiscale de la famille
    • l’enseignement se fait ailleurs (n’importe où ; surtout dans les mosquées)
    • curriculum informel, complètement personnel
2 l essor des sciences naturelles
2. L’essor des sciences naturelles
  • Biruni (khwarazmien, m. vers 1050)
    • astronome ; théories du héliocentrisme, du mouvement elliptiques des planètes
    • mathématicien ; travail sur le théorème du sinus, la trigonométrie sphérique
  • Abu ‘Ali Ibn Sina « Avicenne » (iranien, m. 1037)
    • médecin : « Le canon de la médecine »
    • philosophe : développement du

néoplatonisme

      • Dieu émanations d’Intellects
3 le regain de la philosophie
3. Le regain de la philosophie
  • Abu Bakr ibn Tufayl (« Abbubacer »), 1110-1185
    • médecin ; auteur du roman philosophique « Le Vivant, fils du vigilant »(le Robinson Crusoe arabe)
  • Ibn Rushd (« Averroès »), 1126-1198
    • recension et commentaire d’Aristote
      • diffusés en Espagne / Europe
    • philosophie permise par la shari’a…
      • …mais réservée à l’élite
      • la révélation pour les masses
iii le soufisme
III. Le soufisme
  • Exercice de lecture
  • Les débuts du soufisme
  • Les grands soufis
  • Le rôle social du soufisme
exercice de lecture changer
Exercice de lecture [changer]
  • groupes de 4-6
    • 2 sous-groupes (re)lisent et résument :
      • al-Ghazali, Livre de l’amour
      • Ibn al-‘Arabi, L’arbre du monde12 min
  • discussion/comparaison en groupe 12 min
  • conclusion en plénière 8 min
    • quel est l’argument ?
    • quelles autorités sont invoquées ?
    • qu’est-ce qui risque de soulever de l’opposition ?
1 les d buts du soufisme
1. Les débuts du soufisme
  • mysticisme et ascétisme intellectuel
    • tradition chrétienne (copte)
    • reprouvé par l’islam ?
  • appui de l’islam légal et théologique
    • gnose ; savoir profond passé de maître à disciple
    • basé à Kufa et Baghdad
      • persécution de al-Hallaj, 923
la de politisation du soufisme
soufisme (souf : laine des habits) rendu plus acceptable par al-Ghazali (m. 1111)

déclin de la philosophie, du mu’tazilisme, du chiisme...

accommodation entre le pouvoir et la religion

organisation de voies initiatiques (tariqa) pour la transmission du savoir

leadership charismatique

rival du chiisme ?

création de réseaux pyramidales

organisations secrètes ?

la de-politisation du soufisme
2 les grands soufis
2. Les grands soufis
  • ‘Abd al-Qadir al-Gilani (m. 1166)
    • fondateur de la première confrérie
    • très sunnite, conservateur
    • origine de la plupart des tariqa (ordres)
  • Muhyi al-Din Ibn al-‘Arabi (m. 1240)
    • d’origine andalouse ; vit à Konya, Damas
  • plus haut développement de la pensée mystique islamique
  • pas de voie initiatique, mais a inspiré tous les soufies
    • ordre Mevlevi (derviches tourneurs)
  • wahdat al-wujud : l’unicité de l’existant
    • panthéisme ?
3 le r le social du soufisme
3. Le rôle social du soufisme
  • commandités par les élites
    • contribution aux beaux-arts (poésie, calligraphie)
    • reflète la diversité sociale, ethnique de la population
  • association avec des corporations
    • pôles de rencontre hors mosquée
    • renforce les identités musulmane et civique
rep res bibliographiques
repères bibliographiques
  • Chamberlain, Michael. Knowledge and social practice in medieval Damascus, 1190-1350 (Cambridge University Press, 1994).
  • Garcin, Jean-Claude (dir.). États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval Xe-XVe siècle (Presses Universitaires de France, 1995-2003), tome II : Sociétés et cultures.
  • Geoffroy, Éric. Initiation au soufisme (Fayard, 2003).