slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé PowerPoint Presentation
Download Presentation
Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 38

Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé - PowerPoint PPT Presentation


  • 129 Views
  • Uploaded on

Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé. CONDITIONS DE TRAVAIL ET D’EMPLOI Juin 2012. Pour arriver à changer les choses, il nous faut une mobilisation sociale à la hauteur des défis que représentent les inégalités sociales de santé.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé' - chantale-perry


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Base de connaissances sur les inégalités sociales de santé

CONDITIONS DE TRAVAIL ET D’EMPLOI

Juin 2012

slide2

Pour arriver à changer les choses, il nous faut une mobilisation sociale à la hauteur des défis que représentent les inégalités sociales de santé.

Luc Berghmans, 17 novembre 2009, RFIISS, Québec

L’essentiel est d’aider les gens à basculer d’un état d’incapacité reconnue à un état d’égalité où on se considère capable de tout parce qu’on considère aussi les autres comme capables de tout.

Jacques Rancière, Entretien avec Jacques Rancière

à propos de l’ouvrage Le Maître ignorant

slide3

CONDITIONS DE TRAVAIL ET D’EMPLOI

Où, comment et avec qui il faut construire : de grands chantiers

  • Améliorer les conditions de vie quotidiennes, les circonstances dans lesquelles les gens naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent :(CDSS-OMS, 2008)
    • Soutenir le développement des enfants et favoriser la scolarisation en incluant le développement des jeunes enfants.
    • Développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi.
    • Édifier des collectivités plus saines.
    • Promouvoir un mode de vie sain.
    • Favoriser l’accès aux soins et systèmes de soins équitables.
slide4

CONDITIONS DE TRAVAIL ET D’EMPLOI

Quelques données

  • Il est important de considérer la contribution de l’exposition à de mauvaises conditions de travail et d’emploi (insécurité et précarité contractuelle) dans la genèse des inégalités sociales de santé.
  • Plusieurs contraintes physiques et psychosociales ont une prévalence plus élevée dans les catégories d’emploi au bas de l’échelle sociale.
  • Les conditions de travail peuvent être ainsi considérées comme éléments médiateurs ou explicatifs des liens entre défavorisation sociale et mauvaise santé.

(Tiré d’une présentation de Arcand, R., Stock, S et Vézina, M. sur l’Enquête québécoise sur les conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST), INSPQ, 16 décembre 2010)

slide5

CONDITIONS DE TRAVAIL ET D’EMPLOI

Quelques données

  • La prévalence et la gravité de plusieurs problèmes de santé varient selon le statut socioéconomique : les plus pauvres, les moins scolarisés et les classes socioprofessionnelles plus défavorisées sont plus malades. (Marmot et Wilkinson, 2006)
  • Le travail est un déterminant important de la santé et l’amélioration des conditions de travail est une des stratégies indispensables pour diminuer les inégalités sociales de santé.
  • (Commission on Social Determinants of Health, 2008; Marmot et al 2008)
  • (Tiré d’une présentation de Arcand, R., Stock, S et Vézina, M. sur l’Enquête québécoise sur les conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST), INSPQ, 16 décembre 2010 )
slide7

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi ?

  • Les conditions d’emploi et de travail ont une forte incidence sur l’état de santé et l’équité en santé.
    • Si elles sont bonnes, elles offrent une sécurité financière, favorisent le développement personnel, les relations sociales et l’estime de soi et elles contribuent à protéger contre les risques de problèmes de santé et de bien-être.
  • Le travail a le potentiel de jouer un rôle important dans la réduction des inégalités entre les sexes, les ethnies ou toute autre inégalité d’ordre social.
  • Le travail et les pratiques sécuritaires en matière d’emploi ont d’importantes conséquences propices à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement. http://www.un.org/fr/millenniumgoals/
slide8

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi?

Conditions d’emploi

  • Certaines conditions d’emploi fragilisent la santé : chômage des travailleurs saisonniers, mises à pieds répétitives, travail précaire, travail informel, travail temporaire, travail contractuel, travail des enfants et esclavage/travail servile.
    • Le fait de faire partie d’une population toujours à la recherche du prochain contrat nuit à la santé :
      • La « pression du travail » caractérise les tensions associées non pas au travail lui- même, mais à la précarité du lien d’emploi et à l’obligation de chercher toujours des nouveaux contrats. (Clarke et coll., 2007)
    • L’insécurité d’emploi est également le sort des personnes qui entrent et sortent du marché du travail de manière régulière. (Malenfant et coll., 2007)
    • Des recherches démontrent que les personnes du secteur de travail informel sont souvent exposées aux mauvaises conditions de travail, ce qui nuit à leur santé.(Benach, et coll., 2007)
                  • (CDSS-OMS, 2008)
slide9

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi?

Conditions d’emploi

  • La mortalité est sensiblement plus élevée chez les travailleurs temporaires que chez les travailleurs permanents. (CDSS-OMS, 2008).
  • Il y a une corrélation entre les problèmes de santé mentale et la précarité de l’emploi (travail informel, contrats de travail temporaire à terme imprécis et travail à temps partiel, etc.). (CDSS-OMS, 2008).
  • La précarité de l’emploi telle qu’elle est perçue par les travailleuses et travailleurs nuit à leur santé physique et mentale. (CDSS-OMS, 2008).
  • La précarité d’emploi, et notamment le travail temporaire, est associé à un taux accru d’accidents de travail. (Benavides, et coll., 2006; Fabiano, Currò, Reverberi, Pastorino, 2008).
  • Les liens entre l’insécurité d’emploi et le harcèlement psychologique sont également démontrés. (Baillen, De Witte, 2009).
slide10

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi?

Conditions de travail

  • De mauvaises conditions de travail peuvent affecter la santé mentale presque autant que la perte d’emploi.
  • Les individus qui travaillent dans de mauvaises conditions peuvent être exposés à un ensemble de risques physiques et occupent généralement des emplois peu qualifiés.
  • Les décès associés au travail suite à l’exposition à des risques demeurent un problème extrêmement grave.
  • Le stress professionnel, s’il est associé à un manque de contrôle sur son travail et à peu de reconnaissance, représente un facteur de risque de problèmes de santé physique et mentale.
slide11

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

(CDSS-OMS, 2008)

slide12

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

(CDSS-OMS, 2008)

slide13

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

(CDSS-OMS, 2008)

slide14

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi?

Économie formelle fragilisée

  • Pays à revenu élevé :
    • On observe une montée de l’insécurité d’emploi, des modalités d’emploi précaire (travail informel, travail temporaire, travail à temps partiel et travail à la pièce), des pertes d’emploi ainsi que la fragilisation des protections règlementaires.

Économie informelle précaire

  • Pays à revenus faible et moyen :
    • La majorité de la population active travaille dans l’économie dite informelle, précaire et caractérisée par l’absence de règlementations statutaires susceptibles de sauvegarder les conditions de travail, les salaires, la santé et la sécurité au travail et l’assurance contre les accidents de travail.

(CDSS-OMS, 2008; Quinlan, Mayhew, Bohle, 2001)

slide15

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

(CDSS-OMS, 2008)

slide16

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Pourquoi?

Groupes vulnérables : femmes et enfants

  • Les femmes sont généralement moins avantagées par la protection assurée par le salaire, les avantages et les bénéfices sociaux associés au travail.
  • L’emploi équitable requiert l’éradication de toute mesure coercitive – dont toutes les formes de travail forcé (travail servile, esclavage ou travail des enfants).
    • À l’échelle mondiale, on estime qu’il y a environ 28 millions de victimes de l’esclavage.
    • On estime que près de 186 millions d’enfants de moins de 15 ans travaillaient en 2000, dont 110 millions avaient moins de 12 ans. Pour la tranche d’âge des 5-17 ans, l’estimation passe à 246 millions d’enfants actifs. Parmi ces derniers, près de 171 millions sont astreints à des formes ou des conditions de travail dangereuses. (OIT, 2002)
slide17

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

(CDSS-OMS, 2008)

slide18

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

Comment?

1) Pistes d’actions politiques

2) Pistes d’actions pour la santé publique

slide19

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

1) Pistes d’actions politiques

Développement et mise en œuvre de politiques sociales et économiques pour :

  • Assurer le plein emploi.
  • Assurer un salaire suffisant pour mener une vie saine.
  • Favoriser des occasions de formation pour accéder à l’emploi : aide nécessaire pour acquérir un ensemble adéquat de compétences et de qualifications pour prendre part à un travail de qualité.
  • Soutenir des normes du travail sûr et décent.
  • Promouvoir des politiques qui résolvent le problème de l’emploi précaire.
  • Améliorer les conditions de travail.
  • (Pistes du rapport de la CDSS-OMS, 2008)
slide20

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

1) Pistes d’actions politiques

Soutenir des normes du travail sûr et décent

      • L’État joue un rôle fondamental dans la réduction et l’atténuation des effets négatifs sur la santé causés par des conditions délétères d’emploi et de travail.
      • Les principes de base des normes de l’Organisation internationale du travail sont les fondements des pratiques équitables en matière d’emploi et de conditions de travail décente :
    • Liberté d’association et reconnaissance du droit de négociation collective.
    • Élimination du travail forcé ou obligatoire.
    • Abolition du travail des enfants.
    • Élimination de la discrimination en matière d’emploi.
  • La mise en application des normes de travail de base a le potentiel de réduire significativement les inégalités de santé entre les sexes.

http://www.ilo.org/ilolex/french/index.htm

slide21

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

1) Pistes d’actions politiques

Soutenir des normes du travail sûr et décent

  • Travail excessif :déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée
      • Effets négatifs sur l’état de santé et le bien-être.
  • Rétablissement de l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée :
      • Accorder aux parents le droit de disposer du temps nécessaire pour s’occuper de leurs enfants.
      • Profiter de services de garde de qualité, quels que soient les moyens financiers des parents.
      • Profiter des autres avantages et bénéfices sociaux associés à l’emploi : heures de travail flexibles, congés payés, congé parental, partage du travail et congé longue durée.
  • (Pistes du rapport de la CDSS-OMS, 2008)
slide22

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

1) Pistes d’actions politiques

Améliorer les conditions de travail

  • Protection pour tous.
  • Politiques de santé et sécurité au travail, incluant le stress professionnelet les comportements qui nuisent à la santé.
  • Certains pays ont entrepris des démarches pour inciter les entreprises à tenir compte des conséquences pour la santé au travail de leurs choix lors de la restructuration de leur entreprise. (Quinlan, 2007)
  • La plupart des pays européens ont choisi d’encadrer de manière particulière le travail temporaire, y compris le travail impliquant un recours aux agences temporaires de travail. (Arrowsmith, 2006)
  • (Pistes du rapport de la CDSS-OMS, 2008)
slide23

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

2) Pistes d’actions pour la santé publique

Interventions de prévention

  • Agir sur les contraintes physiques liées au travail.
  • Agir sur les contraintes organisationnelles liées au travail.

Activités de surveillance

  • Suivre l’évolution de la santé et des contraintes du travail.
  • Orienter les interventions et évaluer leur efficacité.
  • Privilégier l’enquête populationnelle :
    • Sous-estimation de la prévalence des problèmes de santé dans les données d’indemnisation puisqu’un très faible pourcentage de travailleurs effectue des demandes d’indemnisation.

(Tiré d’une présentation de Arcand, R., Stock, S et Vézina, M. sur l’Enquête québécoise sur les conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST), INSPQ, 16 décembre,2010 )

slide24

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

2) Pistes d’actions pour la santé publique

Formation des intervenants en sécurité au travail

  • Sensibiliser et outiller les milieux de travail.
    • Identification des facteurs de risque et prise en charge via des formations qui intègrent les résultats de recherche.
  • Mettre en place des formations pour soutenir les démarches de prévention.
  • Réduire l’exposition aux contraintes physiques et organisationnelles du travail afin de favoriser la réduction des inégalités sociales de santé dans la population.

(Tiré d’une présentation de Arcand, R., Stock, S et Vézina, M. sur l’Enquête québécoise sur les conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST), INSPQ, 16 décembre 2010 )

slide26

Exemple 1 : Participation des travailleurs au développement des droits collectifs au travail, au mouvement des travailleurs ainsi qu’aux politiques et au marché du travail mis en place par les États providence modernes

slide27

Exemple 2 : Participation d’acteurs sociaux à une action collective permettant de négocier les mesures de protection

slide28

Exemple 3 : Garanties d’emploi fournies par l’État aidant les gens à franchir le seuil de pauvreté

slide29

Exemple 4 : Mécanismes qui permettent d’évaluer le coût d’une vie saine afin de calculer le niveau de salaire vital propre à chaque pays

slide31

Exemple 6 : Renforcer les contrôles réglementaires sur les pratiques et élaborer des lois qui limitent le recours à l’emploi précaire

slide32

Exemple 7 : Élaborer des normes relatives au milieu de travail en vertu desquelles l’environnement psychosocial devient légitimement une partie intégrante des conditions de travail

slide33

Agir pour développer des pratiques sécuritaires en matière d’emploi

ET CHEZ VOUS?

  • Y a-t-il des projets, des interventions ou des politiques qui encouragent les pratiques sécuritaires en matière d’emploi ?
  • Entrevoyez-vous des possibilités de mettre en place dans votre milieu des interventions ou des politiques pour améliorer la santé au travail et les conditions d’emploi ?
in galit s sociales de sant tat des lieux
Références et ressources

Avis juridique sur l’utilisation des documents

Remerciements

Inégalités sociales de santé : état des lieux
slide35

Références et ressources (anglais)

  • Aittomäki A, Lahelma E, Rahkonen O, Leino-Arjas P, Martikainen P. The contribution of musculoskeletal disorders and physical workload to socioeconomic inequalities in health, Eur J Public Health , 2007 Apr. 17(2):145-50.
  • Bauer Georg F., Huber Carola A., Jenny Gregor J., Müller Frithjof, Hämmig Oliver (2009). Socioeconomic status, working conditions and self-rated health in Switzerland: explaining the gradient in men and women, Int J Public Health , 54, 23-30.
  • Benach, J., Muntaner, C., Santana, V. (2007). Employment conditions and health inequalities: World Health Organisation.
  • Benavides, F. G., Benach, J., Muntaner, C., Delclos, G. L., Catot, N., Amable, M. (2006). Associations between temporary employment and occupational injury: what are the mechanisms? Occupational and Environmental Medicine, 63, 416-421.
  • Borg Vilhelm, Kristensen Tage S. (2000). Social class and self-rated health: can the gradient be explained by differences in life style or work environment?, Social Science & Medicine , 51 1019-1030.
  • Clarke, M., Lewchuk, W, de Wolff, A, King, A. (2007). This just isn’t sustainable : Precarious employment, stress, and workers health, International journal of law and psychiatry, vol 30, no 4-5, 311-326.
  • Commission on Social Determinants of Health. (2008). CSDH final report: closing the gap in a generation: health equity through action on the social determinants of health. Geneva: World Health Organization.
  • Hagen KB, Tambs K, Bjerkedal T. What mediates the inverse association between education and occupational disability from back pain? –A prospective cohort study from the Nord-Trøndelag health study in Norway, Soc Sci Med , 2006 Sept., 63(5):1267-75. Epub 2006 May 15.
slide36

Références et ressources (anglais)

  • Kaikkonen R, Rahkonen O, Lallukka T , Lahelma E (2009). Physical and psychosocial working conditions as explanations for occupational class inequalities in self-rated health , European Journal of Public Health , 1-6.
  • Leclerc A, Gourmelen J, Chastang JF, et al. Level of education and back pain in France: the role of demographic, lifestyle and physical work factors, Int Arch Occup Environ Health , (2009) 82:643-652.
  • Malenfant R., A. LaRue, M. Vézina, (2007). Intermittent Work and Wellbeing .One Foot In the Door, One Foot Out., Current Sociology, vol. 56, no 6, , p. 814-835.
  • Marmot M., Friel S., Bell R., Houweling T., Taylor S. (2008). Closing the gap in a generation: health equity through action on the social determinants of health. Lancet; 372: 1661-69.
  • Marmot M, Wilkinson R, (2006). eds. Social determinants of health. Oxford: Oxford University Press.
  • Mehlum IS, Kristensen P, Kjuus H, Wergeland E. Are occupational factors important determinants of socioeconomic inequalities in musculoskeletal pain?, Scand J Work Environ Health , 2008, 34(4), 250-259.
  • Melchior M, Roquelaure Y, Evanoff B et al. Why are manual workers at high risk of upper limb disorders? The role of physical work factors in a random sample of workers in France (the Pays de la Loire study) Study Group, Occup Environ Med , 2006 November, 63(11):754-761.
  • Melchior M, Krieger N, Kawachi Iet al, 2005. Work Factors and Occupational Class Disparities in Sickness Absence: Findings From the GAZEL Cohort Study, Am J Public Health , 2005, 95:1206-1212.
  • Quinlan, M., Mayhew, C., Bohle, P. (2001). The Global Expansion of Precarious Employment, Work Disorganization, and Consequences for Occupational Health: Placing the Debate in a Comparative Historical Context. International Journal of Health Services, 31(3), 507-536.
  • Quinlan, M. (2007). Organisational restructuring/downsizing, OHS regulation and worker health and wellbeing. International Journal of Law and Psychiatry, 30(4-5), 385-399.
remerciements
Remerciements
  • Comité scientifique organisationnel (CSO)
  • Experts de validation des contenus
  • Chaire Approches communautaires et inégalités de santé (CACIS)
  • Institut national de santé
  • publique du Québec (INSPQ)
slide38

IMPORTANT

Avis aux utilisateurs

Le RÉFIPS-section des Amériques offre ce site Web pour appuyer sa mission qui est d’être un réseau d’échanges pour faire reconnaître et renforcer la promotion de la santé dans le monde francophone. En accédant au site Tribune ISS géré par le RÉFIPS-section des Amériques (le " site Web") et en l'utilisant, les utilisateurs acceptent les modalités énoncées ci-dessous et s'engagent à les respecter. Si vous ne l'avez pas encore fait, veuillez les lire et consultez-les à nouveau de façon régulière car elles peuvent être modifiées périodiquement.

Cette base de connaissance et ce site WEB ne prétendent à aucune exhaustivité et le RÉFIPS-section des Amériques n’assure aucune responsabilité quant à l’exactitude et l’intégralité des contenus répertoriés. Afin de respecter la Loi sur les droits d’auteurs, la liste des références bibliographiques est rédigée et des hyperliens sont disponibles vers les producteurs de l’information originale ou une base de données la répertoriant.

Le contenu de ce site Web peut être utilisé et reproduit à des fins non commerciales, personnelles ou éducatives, avec mention de la source. Si vous utilisez un lien vers le site Web d’un tiers à partir de ce site, vous devrez vous conformer aux conditions de droits d’auteur de ces sites. Les renseignements publiés sur notre site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0.

Voir http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/deed.fr