la maladie c liaque au maroc pr a abkari dr a rachid n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La maladie cœliaque au Maroc Pr A. ABKARI Dr A .RACHID PowerPoint Presentation
Download Presentation
La maladie cœliaque au Maroc Pr A. ABKARI Dr A .RACHID

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

La maladie cœliaque au Maroc Pr A. ABKARI Dr A .RACHID - PowerPoint PPT Presentation


  • 567 Views
  • Uploaded on

La maladie cœliaque au Maroc Pr A. ABKARI Dr A .RACHID . INTRODUCTION. AU Maroc on ne dispose pas d’étude de prévalence ni d’étude multicentrique ,mais nous pouvant extrapoler à partir de l’expérience de l’unité de gastroentérologie de CHU casa Cette unité est fonctionnelle depuis 1987

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La maladie cœliaque au Maroc Pr A. ABKARI Dr A .RACHID' - cate


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
introduction
INTRODUCTION
  • AU Maroc on ne dispose pas d’étude de prévalence ni d’étude multicentrique ,mais nous pouvant extrapoler à partir de l’expérience de l’unité de gastroentérologie de CHU casa
  • Cette unité est fonctionnelle depuis 1987
  • Exploration fonctionnelle digestive , activité d’endoscopie , ph métrie , rectoscopie
donnees cliniques
DONNEES CLINIQUES
  • Le profil épidémiologique de la maladie cœliaque à Casablanca est dominé par la forme classique ( diarrhée , retard staturo-pondéral, ballonnement abdominal, signes de malabsorption)
  • Ce tableau est dicté par les bais de recrutement( dans notre unité on ne reçoit que les tableaux clinques graves )
les moyens de diagnostic
LES MOYENS DE DIAGNOSTIC
  • La sérologie
  • essentiellement les anticorps antitransgultaminases
  • Se fait seulement dans les laboratoire privés
  • La biopsie :
  • en perendoscopique à raison de 40 à 50 endoscopie par mois pour biopsie duodénale (CHU de casa )
  • Dans quelques cliniques privée
1 er approche pid miologique de la maladie c liaque casablanca methode
1er :approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCAMETHODE
  • un travail prospectif dans la région de Casablanca en 2005
  • des prélèvements sanguins pour le dosage des anticorps antitransglutaminase chez tous les patients présentant une symptomatologie évocatrice d’une maladie cœliaque
  • tous les patient dont la sérologie est positive vont avoir une biopsie jéjunale
  • Parmi ceux qui ont une sérologie négative , seule les patient dont le tableau clinique est évocateur auront une biopsie jéjunale
1er approche pid miologique de la maladie c liaque casablanca resultats
1er :approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCA RESULTATS
  • 90 patients ont été prélevés
  • Tableau clinque est dominé par :
  • Diarrhée chronique (50%);
  • retard statural ( 65%) ;
  • l’anorexie (64%) ;
  • le ballonnement abdominale (41% );
  • et l’anémie (52%).
1er approche pid miologique de la maladie c liaque casablanca resultats1
1er :approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCA RESULTATS
  • 14 seulement se sont révélé positifs soit 12,7%
  • 11/14 = atrophie villositaire totale (AVT)
  • patients à sérologie négative , 30 cas ont eu une biopsie jéjunale , qui a révélé une atrophie villositaire subtotale dans 6 cas
2 me etude sur int r t des actgse dans le diagnostic et le suivi de la maladie c liaque
2ème :Etude sur Intérêt des ACTGSE dans le diagnostic et le suivi de la maladie cœliaque
  • Étude prospective ayant durée une année.
  • 179 enfant suivis à la consultation de gastroentérologie pédiatrique (CHU CASA ).
methode
METHODE
  • Dosage immunoenzymatique de type ELISA
  • Dosage des IGA pour tous les patients du premier groupe à sérologie négative
  • Biopsie chez les patients du premier goupe avec une sérologie positive , et les patients séronégative avec forte suspicion
  • Les autres malade avaient une, deux ou trois biopsie au moment de la réalisation de la sérologie
groupe 1
Groupe 1
  • 9 cas (18%1) séropositive et 41 cas séronégative
  • Biopsie des cas séropositifs
groupe 11
Groupe 1
  • 22/41 ont eu une biopsie
  • 9/41 biopsie jujée inutile ( clinique peu suggestive et la bonne évolution sous traiement symtomatique
  • Dosage des IGA : diminution chez 8 cas sans déficit
groupe 12
Groupe 1
  • La sérologie concorde avec l’histologie chez les sujets séronégatifs et les sujet séropositifs
  • Le dosage des AC antTGt constitue un excellent indicateur pour éliminer une MC en cas de symptomatologie peu suggestifve et permettent d’éviter le recours à la biopsie inutiles
groupe 2
Groupe 2
  • 54( 68,4%) séronégatifs et 25(31,6% ) séropositfs
  • 26/54 ont eu une biopsie
groupe 21
Groupe 2
  • Chez les 25 malades séropositifs
  • sous groupe 1
  • 14 malades : ne suivaient pas bien le régime
  • 10/14 : biopsie sans amélioration
  • Sous groupe 2 : régime bien suivi
groupe 22
Groupe 2
  • La sérologie concorde toujours avec les résultats des biopsie intestinales
  • Les dosages des AC est le meilleur test pour contrôler l’observance du régime sans gluten
groupe 3
Groupe 3
  • 17 cas ont une sérologie positive ( deux cas perdus de vue )
  • 8 cas: MC exclue : devant l’evolution clinique

Et le résultat de B3

groupe 31
Groupe 3
  • Concordance sérologie histologie et clinique
  • La sérologie peut guider le moment de la vérification histologique pour les enfants candidats à l’épreuve de rechute
groupe 4
Groupe 4
  • Sérologie revenue négative chez 14 cas et positive chez 11 cas
  • Le dosage des anticorps antiTGSe est le meilleur moyen pour vérifier l’adhésion des enfants au régime sans gluten
3 me etude du syst me hla en association avec la maladie c liaque au maroc
3ème Etude du système HLA en association avec la maladiecœliaque au Maroc
  • Chez l’adulte
  • Partenaire : Service Médecine C, Avicenne.
  • Centre d’Histocompatibilite de l’Aquila (Italie).
  • Financement : Coopération Maroco-Italienne
  • L’objectif a été de chercher l’existence d’une éventuelle association entre la maladie cœliaque et les gènes HLA classe II DQ2/ DQ8 et d’évaluer le risque additionnel des gènes HLA DR3, DR5 et DR7

Rapport d’activité 2008Institut National d’Hygiène

probl mes de la prise en charge
PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE
  • Moyens de diagnostic
  • endoscopie seulement au niveau des CHU et dans quelques cliniques privée
  • Prix d’endoscopie peut aller jusqu'a 1500DH( 150 euro
  • La sérologie uniquement dans les laboratoire privés ( 400dh = 40 euro)
  • L’examen histologique se fait au niveau de CHU et des laboratoires privés (300dh= 30 euro)
probl mes de la prise en charge1
PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE
  • du prix très élevé des produits(Le budget mensuel pour un régime sans gluten est d’environ 100 euro
probl mes de la prise en charge2
PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE
  • l'étiquetage des produits qui reste très défaillant
  • prise en charge par l’assurance maladie obligatoire (AMO)?