La sécurité énergétique du Canada - PowerPoint PPT Presentation

la s curit nerg tique du canada n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La sécurité énergétique du Canada PowerPoint Presentation
Download Presentation
La sécurité énergétique du Canada

play fullscreen
1 / 12
La sécurité énergétique du Canada
123 Views
Download Presentation
brooke
Download Presentation

La sécurité énergétique du Canada

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La sécurité énergétique du Canada Communications, Energy and Paperworkers Union of Canada Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier

  2. Les politiques de l’oléoduc • Besoin d’une politique canadienne de l’énergie • Enjeux très complexes en raison de l’abandon dans lequel le gouver-nement a laissé sa politique nationale pour adopter le continentalisme. • Besoin d’une sécurité énergétique pour les Canadien-nes • Au total, nous produisons plus de pétrole que nous en consommons, mais nous en exportons les deux tiers aux États-Unis. Dans l’est du Canada, nous importons du pétrole pour satisfaire 90 % des besoins de la région de l’Atlantique et du Québec, et 30 % de l’Ontario. • Besoin de développement durable des sables bitumineux • Nos responsabilités face aux générations futures de Canadiens et Canadiennes nous dictent de conserver nos ressources énergétiques non renouvelables tout en développant de nouvelles sources d’énergie renouvelables durables.

  3. Keystone (TransCanada) • Pipeline de pétrole brut (orange) qui partira d’Alberta pour se rendre en Illinois. • Exclusivement pour le marché américain; • 590 000 bpj d’ici 2011; • Peu d’emplois permanents; • Diminue notre sécurité énergétique; • Moins d’investissements et de création d’emplois dans les secteur énergétique et pétrochimiques canadiens.

  4. Alberta Clipper (Enbridge) • Ce pipeline de 1 600 km transportera jusqu’à 800 000 barils de pétrole brut par jour hors du pays vers les É.-U. • Créera seulement deux emplois permanents à temps complet en Alberta; • Approuvé en décembre 2008.

  5. Southern Lights (Enbridge) • Ce pipeline de 3 041 km partira de Chicago et enverra 180,000 bpj d’hydrocarbures légers vers Edmonton. • De tels hydrocarbures sont nécessaires pour diluer le bitume; • Le Dilbit (bitume dilué) est ensuite expédié aux É.-U. pour y être raffiné. • Approuvé en février 2008

  6. Pas moins de 36 projets de pipeline sont en construction ou en demande d’approbation. Nouveaux pipelines Expansions Renversements Diluants La nouvelle carte nord-américaine de l’énergie

  7. L’Office national de l’énergie • Mandat • L’Office national de l’énergie a la responsabilité de s’assurer que l’intérêt du public soit protégé en ce qui a trait au pétrole et au gaz canadiens, incluant l’emploi et la sécurité en approvisionnement. • Réalité • Permet les compagnies pétrolières d’exporter autant de pétrole et de gaz aux É.-U. qu’elles le désirent, sans égard à l’effet sur le Canada. • Exemple ? • La Loi exige que les exportations de plus de deux ans soient assujetties à des audiences publiques et exige que le Canada soit d’abord adéquatement approvisionné avant de permettre les exportations à long terme . Pour contourner ces exigences, tous les permis d’exportation depuis 1986 ont été octroyés pour des périodes de moins de deux ans.

  8. Projet Northern Gateway (Enbridge) • La construction de ce nouveau pipeline de 1 152 km enverra 400,000 bpj de pétrole d’Edmonton à Kitimat, pour être exporté en Asie au sur la Côte ouest américaine par pétrolier.

  9. Keystone XL (TransCanada) • La construction de ce nouveau pipeline de 2 720 km est représentée par des pointillés sur la carte. • Capacité prévue de 750 000 bpj. • Le processus d’approbation se poursuit toujours au Canada. • Il est prévu que la construction soit terminée à la fin de 2012.

  10. Pipelines canadiens

  11. Solutions du SCEP • Le SCEP demande une politique de sécurité énergétique pour les Canadiens et Canadiennes. Cette politique doit inclure : • un développement accru de la capacité des pipelines est-ouest, dont la construction d’un pipeline entièrement situé au Canada, afin d’acheminer le pétrole de l’Ouest canadien vers l’Est canadien. • la révocation des dispositions en matière d’énergie de l’ALÉNA et le rejet des dispositions semblables de tout accord commercial à venir. • Le rétablissement de l’exigence de réserves prouvées d’une durée de 25 ans pour le pétrole, le gaz ou tout autre ressource énergétique comme condition préalable à l’exportation. • un gel de la capacité des pipelines à destination des É.-U. pour le pétrole, le bitume et le gaz naturel et des demandes pour un gel aux niveaux de 2007 de toutes les exportations d’électricité vers les É.-U., jusqu’à ce qu’une nouvelle politique de l’énergie crée un contexte pour les exportations d’énergie qui soit aligné sur nos intérêts nationaux..

  12. MERCI !301, avenue Laurier OuestOttawa (ON) K1P 6M6Téléphone (613) 230-5200Télécopieur (613) 230-5801www.scep.ca Communications, Energy and Paperworkers Union of Canada Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier