dr o bellon h pital d aix en provence septembre 2011 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Dr O. BELLON Hôpital d’Aix-en-Provence Septembre 2011 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Dr O. BELLON Hôpital d’Aix-en-Provence Septembre 2011

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 39

Dr O. BELLON Hôpital d’Aix-en-Provence Septembre 2011 - PowerPoint PPT Presentation


  • 202 Views
  • Uploaded on

GESTION des DECHETS. Dr O. BELLON Hôpital d’Aix-en-Provence Septembre 2011. définitions. DEFINITION :. La production de déchet n'est pas un phénomène récent, augmentation de cette production par les ménages et les industriels Les centres de soins

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Dr O. BELLON Hôpital d’Aix-en-Provence Septembre 2011' - brilane


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
dr o bellon h pital d aix en provence septembre 2011

GESTION

des

DECHETS

Dr O. BELLON

Hôpital d’Aix-en-Provence

Septembre 2011

definition
DEFINITION :
  • La production de déchet n'est pas un phénomène récent,
  • augmentation de cette production
    • par les ménages
    • et les industriels
    • Les centres de soins
  • urgence à réagir……depuis des années
  • Ménages :
    • 265 kg par personne et par an à PARIS en 1958,
    • 470 kg par personne et par an dans les années 1980
    • En 2011 : campagne « ça déborde »
  • Avant 1975 : gestion anarchique =>loi cadre, obligation pour chaque commune de collecter et éliminer les déchets des ménages….
definition d chets
DEFINITION : Déchets
  • Trois catégories :
    • les déchets inertes : terrils miniers, déchets de carrière, déblais et gravats. encombrants mais ne posent pas de problèmes de toxicité, mis en décharges contrôlées.
    • les déchets banals : assimilables aux ordures ménagères. Ils sont incinérés, valorisés ou mis en décharges contrôlées : papiers, cartons, plastiques, verres…..
    • les déchets spéciaux : caractérisés par la présence d'éléments nocifs : traitements spécifiques à leurs caractéristiques afin de les inerter.
definition valorisation
DEFINITION : valorisation
  • La loi du 15 juillet 1975 introduit la notion de valorisation des déchets générés par les industries et les ménages.
  • Recyclage :
    • ensemble de techniques ayant pour objectif de récupérer des déchets et de les réintroduire dans le cycle de production dont ils sont issus (LAROUSSE )
  • Valorisation :
    • transformation d'un déchet en vue d'une utilisation plus noble (LAROUSSE   )
definition valorisation1
DEFINITION: valorisation
  • La valorisation des déchets d’emballages est obligatoire
    • très peu effective au niveau des établissements de santé
  • Le décret du 13 juillet 1994
    • impose aux détenteurs qui ne sont pas des ménages la valorisation de leurs déchets d'emballages,
      • dès lors qu'ils en produisent plus de 1100 litres par semaine
      • ou qu'ils ne les remettent pas à la collecte de la commune.
  • Et dans votre structure?
definition das
DEFINITION : DAS
  • Le décret n°97-1048 du 6 novembre 1997 (CSP)
    • précise les dispositions relatives à l’élimination
      • des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés,
      • et des pièces anatomiques.
  • les déchets d'activités de soins sont :
    • issus des activités de diagnostic,
    • de suivi
    • de traitement
      • préventif,
      • curatif
      • palliatif,
    • dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire".
definition das1
DEFINITION : DAS
  • Les déchets d'activités de soins peuvent présenter divers risques
    • infectieux,
    • chimiques et toxiques,
    • radioactifs,
    • mécaniques
  • qu’il convient de réduire pour protéger :
    • les patients hospitalisés,
    • le personnel de santé,
    • les agents chargés de l’élimination des déchets
    • l’environnement.
definition das2
DEFINITION : DAS
  • Générateurs
  • sous le vocable DAS, on trouve trois catégories
    • les déchets d’activités de soins des établissements de santé,
    • les déchets médicaux diffus,
    • les déchets de soins des ménages et des personnes en automédication.
definition das3
DEFINITION : DAS
  • Les déchets médicaux diffus
    • sont produits par
      • le secteur des professionnels en exercice libéral
      • les laboratoires d'analyses médicales
    • sont caractérisés par
      • la production de faibles quantités de déchets,
      • très dispersée géographiquement :
        • les cabinets de soins,
        • les domiciles des patients,
        • les laboratoires d'analyses.
definition das4
DEFINITION : DAS
  • Les déchets de soins des ménages et des personnes en automédication
    • sont produits par toute personne hors intervention d'un professionnel de santé (libéral ou établissement de santé).
      • malades
        • diabétiques,
        • insuffisants rénaux,
        • insuffisants respiratoires,
      • porteurs
        • de virus (herpès, hépatite, sida),
        • Bactéries (BMR) tests à domicile. Ces déchets sont
    • Sont caractérisés par
      • la production de très faibles quantités,
      • extrêmement dispersée géographiquement.
  • - nouvelles réglementations 2010-2011
definition dasri
DEFINITION: DASRI
  • Définis par le décret n°97-1048. Et avril 2002
  • Sont considérés comme DASRI ceux qui :
    • Soit "présentent un risque infectieux
      • contiennent des microorganismes viables ou leurs toxines,
        • dont on sait ou dont on a de bonnes raisons de croire qu'en raison de leur nature, de leur quantité ou de leur métabolisme, ils causent la maladie chez l'homme ou chez d'autres organismes vivants".
    • Soit relèvent de l'une des catégories suivantes :
      • Matériels et matériaux piquants ou coupants destinés à l'abandon, qu'ils aient été ou non en contact avec un produit biologique,
      • Produits sanguins à usage thérapeutique incomplètement utilisés ou arrivés à péremption",
      • Déchets anatomiques humains, correspondant à des fragments humains non aisément identifiables.
definition dasri combien
DEFINITION: DASRI combien?
  • Déchet dangereux.
  • établissements de santé :
    • est bien connu
    • environ 145 000 tonnes (2001) / an
  • déchets médicaux diffus
    • mal connu
    • lié à l'activité du professionnel libéral, à la réalisation ou non d'un tri et aux conditions d'appréciation de la notion de risques infectieux.
    • de 5 à 10 000 tonnes/ an
  • déchets de soins des ménages
    • n'a fait l'objet d'aucune étude au plan national.
  • 155 000 tonnes/an.
dasri cadre reglementaire
DASRI : CADRE REGLEMENTAIRE
  • La liste européenne des déchets établit une nomenclature à 6 chiffres
    • pour les déchets dangereux et non dangereux.
    • liste unique définie dans l’annexe II du décret n°2002-540 du 18 avril 2002
    • remplace
      • la nomenclature des déchets publiée dans l'Avis du 11 novembre 1997
      • le décret du 15 mai 1997 relatif à la classification des déchets dangereux.
  • Classés dans la rubrique 18 de la liste des déchets.
  • Les déchets dangereux sont identifiés à l’aide d’un astérisque (*).
  • Le nouveau décret du 18 avril 2002 transpose
    • la décision 2001/573/CE qui établit la liste des déchets
    • la Directive 91/689/CE qui définit un déchet dangereux.
dasri cadre reglementaire1
DASRI : CADRE REGLEMENTAIRE

exemple : 18 01

Déchets provenant des maternités, du diagnostic, du traitement ou de la prévention des maladies de l’homme

18 01 01 : objets piquants et coupants

18 01 02 : déchets anatomiques et organes

18 01 10 * : déchets d’amalgames dentaires

reglementations
REGLEMENTATIONS
  • Arrêté du 23 août 1989
    • précisant les conditions d'incinération des déchets hospitaliers dans les UIOM.
  • Directive n°90/679/CEE du 26 novembre 1990
    • concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents biologiques au travail.
  • Loi 95-101 du 2 février 1995
    • 5 plans régionaux pour l’élimination des déchets ménagers et assimilés (PREDAS)
  • Décret n°97-1048 du 6 novembre 1997 modifiant le Code de la santé publique
    • et précisant les dispositions relatives à l’élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés, et des pièces anatomiques.
reglementations1
REGLEMENTATIONS
  • Arrêtés du 7 septembre 1999
    • relatif aux modalités d'entreposage des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques.
    • relatif au contrôle des filières d'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques.
  • Arrêté du 20 septembre 2002
    • relatif aux installations d'incinération et de co-incinération de déchets non dangereux et aux installations incinérant des déchets d'activités de soins à risques infectieux
  • Décret du 18 avril 2002
    • relatif à la classification des déchets
reglementations2
REGLEMENTATIONS
  • Arrêté du 5 décembre 2002 modifiant l’arrêté du 1er juin 2001 modifié
    • relatif au transport des marchandises dangereuses par route (dit "arrêté ADR").
  • Circulaire du 3 juillet 2003 n° 2003/325
    • relative à la désignation de conseillers à la sécurité pour le transport de marchandises dangereuses dans les établissements de santé
  • Arrêté du 24 novembre 2003
    • relatif aux emballages des DASRI et assimilés
  • Circulaire du 11 janvier 2005 n° 2005/34
    • relative au conditionnement des DASRI et assimilés
  • Circulaire du 13 février 2006
    • Relative aux déchets générés par les traitements anticancéreux
reglementations3
REGLEMENTATIONS
  • Décision n° 2008-DC-0095 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008
    • fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l'élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l'être du fait d'une activité nucléaire, prise en application des dispositions de l'article R1333-12 du code de la santé publique
  • Arrêté du 23 juillet 2008 portant homologation de la décision n° 2008-DC-0095 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008 - fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l'élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l'être du fait d'une activité nucléaire, prise en application des dispositions de l'article R.1333-12 du code de la santé publique
reglementations4
REGLEMENTATIONS
  • Arrêté du 3 août 2010 modifiant l'arrêté du 20 septembre 2002
    • relatif aux installations d'incinération et de co-incinération de déchets non dangereux et aux installations incinérant des déchets d'activités de soins à risques infectieux
  • Arrêté du 29 mai 2009 relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit "arrêté TMD")
reglementations5
REGLEMENTATIONS
  • R. 1335-8-1 du code de la santé publique,
    • la liste des pathologies conduisant pour les patients en autotraitement à la production de déchets d'activité de soins à risque infectieux perforants
  • Arrêté du 23 août 2011 fixant, en application de l'articleDécret n° 2011-763 du 28 juin 2011
    • relatif à la gestion des déchets d'activités de soins à risques infectieux perforants produits par les patients en autotraitement
  • Décret n°2010-1263 du 22 octobre 2010
    • relatif à l'élimination des déchets d'activités de soins à risque infectieux produits par les patients en autotraitement
dasri responsabilite
DASRI : RESPONSABILITE
  • la responsabilité d’élimination incombe :
    • à l'établissement producteur,
    • à la personne morale pour le compte de laquelle un professionnel de santé exerce l’activité productrice de déchets
      • (exemple de l’hospitalisation à domicile),
    • dans tous les autres cas, à la personne physique qui exerce l’activité productrice de déchets
      • exemple des patients en automédication,
      • médecins,
      • infirmières
classification des d chets
Classification des déchets
  • Décret no 2002-540 du 18 avril 2002 relatif à la classification des déchets
    • J.O.
  • Circulaire du 3 octobre 2002 relative à la mise en œuvre du décret n° 2002-540 du 18 avril 2002 relatif à la classification des déchets Circulaire du 3 octobre 2002 relative à la mise en œuvre du décret n° 2002-540 du 18 avril 2002 relatif à la classification des déchets
    • Texte non paru au Journal officiel
  • Guides +++
    • INRS
    • DAS à risque comment les éliminer (MSS-2009)
classification des d chets1
Classification des déchets
  • Au sein de la structure
    • ???????
  • Tri efficace
    • simple
    • sécuritaire
    • cohérent
    • stable dans le temps
    • suivi et évalué
classification des d chets2
Classification des déchets
  • Tri efficace
    • simple
      • typologie
      • connue de tous
      • problèmes des contraintes de travail ++++
classification des d chets3
Classification des déchets
  • Tri efficace
    • sécuritaire
      • aucune DASRI dans le ménager
      • …….
classification des d chets4
Classification des déchets
  • Tri efficace
    • cohérent
      • réglementation
      • filières d ’élimination
      • organisation des soins
      • Locaux
      • matériel
classification des d chets5
Classification des déchets
  • Tri efficace
    • stable dans le temps
      • sinon erreurs ++++
    • suivi et évaluation
      • dans le service
        • par le service
        • par EOH
      • dans le circuit
        • par direction
        • par EOH
        • par le laboratoire
        • par les services producteurs spécifiques
classification des d chets6
Classification des déchets
  • Problèmes de tri
    • identification des producteurs de déchets
      • infectieux
      • chimiques
      • toxiques
      • radioactifs
      • Anatomiques
    • Identifier la fréquence et la chronologie de production
    • Quantifier les production
    • Évaluer les risques
      • Production, conditionnement
      • Collecte, entreposage
      • Enlèvement, traitement final
les d chets risque infectieux
Les déchets à risque infectieux

Deux motifs de « classement » :

  • en raison de leur nature,
  • en raison de leur origine
les d chets risque infectieux par nature
Les déchets à risque infectieux« Par nature »
  • Les piquants, coupants, tranchants, dès leur utilisation,
  • Tout article de soins ou … évocateur de soins (impact psycho-émotionnel),
  • Après un contact ou non avec un liquide biologique !!!
les d chets risque infectieux de part leur origine
Les déchets à risque infectieux« De part leur origine »

Déchets issus d’activité chez des patients infectés

« Précautions standards et particulières »

les fili res d limination
Les filières d’élimination

Deux filières principales :

    • pour les déchets ménagers,
    • pour les déchets à risque infectieux
  • Deux parties distinctes
    • Interne au service : production à l’enlèvement
    • Externe au service : services techniques et interne puis procédures externes…..toujours sous responsabilité de la structure
classification des d chets7
Classification des déchets
  • Art. 4.
    • Le préfet peut décider,
      • dans des cas exceptionnels,
      • sur la base de preuves
        • techniques et scientifiques
        • fournies par le détenteur à partir d'expertises extérieures,
      • qu'un déchet classé sur la liste de l'annexe II comme dangereux ne possède aucune des propriétés de l'annexe I.
    • Le préfet compétent est celui du lieu de détention des déchets.
classification des d chets8
Classification des déchets
  • Art. 4.
    • Le préfet peut également,
      • dans des cas exceptionnels,
      • par une décision motivée,
      • prise après que le détenteur ait été mis à même de présenter ses observations,
      • décider qu'un déchet qui n'est pas classé comme dangereux sur la liste de l'annexe II présente cependant une ou plusieurs des propriétés énumérées à l'annexe I.
    • Les décisions prises en application du présent article sont communiquées annuellement à la Commission des Communautés européennes.