slide1 l.
Download
Skip this Video
Download Presentation
« Puisque tu m’as offert cette belle paire de gants avant les premiers froids, je vais te laisser visiter le Royaume

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

« Puisque tu m’as offert cette belle paire de gants avant les premiers froids, je vais te laisser visiter le Royaume - PowerPoint PPT Presentation


  • 144 Views
  • Uploaded on

« Puisque tu m’as offert cette belle paire de gants avant les premiers froids, je vais te laisser visiter le Royaume de Halloween » dit le gentil épouvantail à Lisette. Qu’elle est fière, notre Lisette ! Elle suit scrupuleusement les indications de l’épouvantail et

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '« Puisque tu m’as offert cette belle paire de gants avant les premiers froids, je vais te laisser visiter le Royaume' - brice


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2

« Puisque tu m’as offert

cette belle paire de gants

avant les premiers froids,

je vais te laisser visiter

le Royaume de Halloween »

dit le gentil épouvantail

à Lisette.

slide3

Qu’elle est fière, notre Lisette !

Elle suit scrupuleusement les

indications de l’épouvantail et

s’assied dans sa citrouille-carrosse.

(Une citrouille-carrosse, cela ne

vous rappelle rien ?)

slide4

« -Bonjour, Madame la Citrouille !

- Grgrrr ! Ggrrr !

- Oh ! Ne prenez pas cet air méchant ! J’ai vu maman vous

sculpter, et elle a fait un délicieux potage avec votre intérieur,

même que j’en ai repris ! »

Pfffttt ! Soupire la citrouille. Les temps ont bien changé… Les

enfants d’aujourd’hui n’ont peur de rien !

slide5

Lisette se retourne en entendant rire.

« Halloween Greetings ! » lui disent d ’une même voix un beau chat

noir et un hibou dodu.

« - Merci ! » dit poliment la fillette.

slide6

Elle savait que les citrouilles pouvaient servir à beaucoup de

choses, mais constituer une chorale, non, elle ne savait pas !

Et c’était tout à fait réussi !

Seulement… seulement… deux petites souris curieuses se sont

approchées et le chef de chœur… enfin, vous imaginez la suite !

slide7

« -Que vous arrive-t-il, Madame ?

- ben… - avoue piteusement la sorcière cachée derrière son

mur - je ne sais plus trop ce que j ’ai mis là-dedans; alors…

sauve-toi vite, au cas où… »

Lisette n ’a pas fait trois pas qu ’elle entend une explosion.

Elle revient en courant, mais trouve la sorcière saine et

sauve : ouf !

slide8

-Hummm ! Que ça sent bon !

- N ’est-ce pas ? Disent en

chœur les trois cuisinières. C ’est

nous qui fabriquons toutes les

sucreries que l’on distribue aux

enfants pour Halloween. »

Lisette reprend sa flânerie, les

poches bourrées de gourmandises

diverses.

slide9

Plus loin, elle entendit une grand-mère occupée à

transmettre son savoir à ses petits-enfants, et

s’éloigna discrètement.

slide10

Ah ! Quel spectacle fascinant ! Voyons ! Dit-on « aéroport »,

pour des balais ? En tout cas, cela s ’envole et atterrit

dans tous les sens !

slide11

En voilà une qui se prend pour le Père Noël ! Mais sa mine est plutôt

pati.. Patubi.. Pabi…Ah ! Voilà ! Lisette a retrouvé le mot :

pa-ti-bu-laire ! Elle est si fière qu ’elle se le répète plusieurs fois

à voix haute !

slide12

Oh ! Quelle classe ! Quelle ma-es-tria !

(c’est encore un mot compliqué que Lisette aime bien placer dans

la conversation : ça fait classe !)

slide13

Une jeune sorcière propose à Lisette d ’essayer et lui prête

son balai. Mais… une chose est d’avoir la monture, autre chose

de savoir la diriger ! Le premier essai n’est guère concluant...

slide14

Au deuxième essai, la posture n ’est peut-être pas

parfaite, mais enfin… elle tient sur son balai.

slide15

Voilà qui est parfait ! Vous ne trouvez pas ? Pourtant, le chat,

obligeamment prêté avec le balai, ne paraît pas très rassuré...

slide16

Lisette ne savait pas qu ’il y avait des vamps parmi les sorcières.

Celle-ci la salue bien gentiment. Mais Lisette n’ose pas

lâcher son balai, et lui répond d’un signe de tête...

slide17

Une jeune sorcière s ’est bien moquée de Lisette et de

ses essais. Pour lui montrer ses prouesses, elle se

lance dans une démonstration de virtuosité… qui tourne

à la catastrophe ! Lisette a éclaté de rire...

slide18

Et celle-ci, ce qu ’elle est

sexy ! Lisette ne connaît

pas le sens exact de ce mot,

mais son grand frère

l’emploie lorsqu’ils croisent

une jolie fille dans la rue !

Alors… Elle aime collectionner

les beaux mots de sa belle

langue, et ne rate jamais une

occasion d ’en apprendre

ou de s’en servir ! Vous

aviez remarqué, hein ?

slide19

Sexy ? Eh bien ! On en peut pas en

dire autant de celle-ci !!!

slide20

Tiens ? Une sorcière en robe

rouge ! Lisette pensait qu’elles

étaient toujours en noir !

Mais de toute façon, c’est

une originale, regardez ! Elle

monte en amazone !

slide21

Et une autre en viol…

« Yolande ! Que fais-tu là ?

- chut ! Je suis entrée en fraude !

Cela se voit, que je ne suis pas

une vraie sorcière ? Et si je remets bien mon chapeau, ça va

mieux ? »

slide22

Les fillettes voient même un chat

passer au volant… non, non ! Un balai

n’a pas de volant ! … aux commandes

de son balai. Mais… un balai n’a pas

de commandes non plus !

Que c ’est compliqué, la langue

française !

slide23

Elles se mirent à débattre d’une

grave question :

Sur un avion, on dit « une aviatrice ».

Et sur un balai ? Une balayeuse ?

Non… la balayeuse, c’est leur maman,

et ni l ’une ni l ’autre n ’imagine sa

maman à califourchon sur un balai !

Alors…une balayiste ?

slide24

En voilà une originale ! Sa robe

est bien colorée ! Même son chat

est jaune et blanc. Et elle aussi

s ’amuse bien ! Finalement, tout

le monde s’amuse ici !

Tout le monde ? Elles entendent

pourtant des soupirs à fendre

l ’âme !

slide25

« - Que t’arrive-t-il ? Tu ne vas pas t’amuser avec les autres ?

- Pas de chance ! C ’est moi qui suis de garde auprès de la grand-mère.

Avec toutes leurs baguettes, avec toute leur magie, elles ne sont

même pas capables de lui rendre ses jambes ! »

Pour la consoler un peu, Lisette vide sur ses genoux tous les bonbons de

ses poches, n’en gardant qu’un pour Yolande et un pour elle (tout de

même !) Et elles ont eu la joie de voir sourire leur nouvelle amie avant

de s ’éloigner.

slide26

« Mes enfants ! La nuit se termine dans votre monde à vous,

et celui-ci va s ’évaporer comme un rêve dans la

lumière de l’aube !

Guylaine va vous éclairer pour vous montrer la route !

Au revoir ! »

slide27

« Voilà, mes petites, vous êtes

arrivées ! Au revoir ! Et dites

bien autour de vous qu ’une sorcière,

c ’est gentil, et que leur rendre

visite, ce n ’est pas sorcier : Il

suffit pour cela de s ’enformir et

de faire un beau rêve...

slide28

Musique : « comme des yeux d ’enfant »

Florian Bernard au synthétiseur.

Jacky Questel - octobre 2004

questeljacky@wanadoo.fr