slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais » PowerPoint Presentation
Download Presentation
MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais »

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 5

MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais » - PowerPoint PPT Presentation


  • 63 Views
  • Uploaded on

MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais » « Massilia nos apparten » ( titreprovisoire ) Projeti nspiré de « BruxellesNousAppartient » Contexte et ambition

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais »' - birch


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

MARSEILLENOUSAPPARTIENT « Massilia mon pais »

« Massilia nos apparten » (titreprovisoire)

Projetinspiré de «BruxellesNousAppartient»

Contexte et ambition

En 2000, Bruxelles était capitale européenne de la culture, tout comme Marseille le sera en 2013. Le projet Bruxelles Nous Appartient fit partie des nombreux projets lancés cette année là. En 2010, BNA existe toujours : http://www.bna-bbot.be. L’idée est de transposer à Marseille le concept, en l’adaptant à Marseille Provence 2013.

slide2

Mais kesako ?

  • Marseille Nous Appartient est une construction artistique permanente et en total renouveau qui se base sur la mémoire orale contemporaine des habitants de sa ville pour créer et inventer. Comment ? MNA offre à chacun la liberté d’enregistrer un entretien ou une conversation avec la personne de son choix autour de leur vie à Marseille. L’enregistrement est mis en ligne dans une base de donnée publique. Son contenu est décrit sous forme de mots clés et de thèmes afin de le rendre accessible dans le moteur de recherche de la base de donnée. A partir de ce catalogage, ce sont autant d’univers des habitants de Marseille qui s’offrent à une découverte inédite. Cette source vivante est un puits d’imagination et d’information. En plus de constituer un très riche document sur les habitants de Marseille, MNA est un support exceptionnel pour la création artistique. Des morceaux de puzzle à l’infini pour construire imaginer et valoriser un répertoire en renouvellement perpétuel, voilà comment valoriser la collecte sonore que représente MNA.
slide4

Pourquoi cette envie ?

  • Marseille est une ville dont le potentiel narratif est gigantesque. Cyrille Carillon, à l’origine de cette initiative, a vécu à Bruxelles de 1997 à 2003. Depuis il vit et travaille à Marseille comme ingénieur du son/créateur sonore. Il a vécu le projet Bruxelles Nous Appartient comme un exercice culturel formidable, novateur, original, démocratique et source de création multi-artistique. Le projet étant pérenne, puisque encore complètement d’actualité à Bruxelles : comment résister à la tentation de réinventer le projet à Marseille ?
comment passer de l envie l amorce du projet
Comment passer de l’envie à l’amorce du projet ?
  • Le projet repose sur un moteur à 4 temps. Les dates indiquées sont des projections provisoires.
  • Temps 1 (2011) : Faire connaître et populariser le projet afin de susciter des interviews à réaliser par les habitants de Marseille. Un relai est activé grâce aux associations partenaires qui travaillent depuis des années sur le terrain de Marseille et le réseau de communication des partenaires est sollicité pour faire savoir l’existence du projet et son ambition.
  • Temps 2 (2011/2013) : Les collectes sonores sont réalisées par les habitants. La base de donnée est mise à jour et le fonds sonore se crée et s’enrichie de témoignages.
  • Temps 3 (2013) : La base de données est suffisamment fournie pour commencer sa mise en valeur artistique sur le modèle de Bruxelles Nous Appartient.
  • Temps 4 (201…) L’expérience continue et grandit comme à Bruxelles.