Notation des pays d afrique sub saharienne perspectives long terme
Download
1 / 12

Notation des pays d’Afrique sub-saharienne: perspectives à long terme - PowerPoint PPT Presentation


  • 93 Views
  • Uploaded on

Notation des pays d’Afrique sub-saharienne: perspectives à long terme. Eric PAGET-BLANC Head of Supranational ratings. Sur 11 pays d’Afrique subsaharienne notés par FITCH, 10 ont des notes de catégorie spéculative. Le faible niveau des notes s’explique par:.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Notation des pays d’Afrique sub-saharienne: perspectives à long terme' - bibiane


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Notation des pays d afrique sub saharienne perspectives long terme

Notation des pays d’Afrique sub-saharienne: perspectives à long terme

Eric PAGET-BLANC

Head of Supranational ratings


Sur 11 pays d afrique subsaharienne not s par fitch 10 ont des notes de cat gorie sp culative
Sur 11 pays d’Afrique subsaharienne notés par FITCH, 10 ont des notes de catégorie spéculative


Le faible niveau des notes s explique par
Le faible niveau des notes s’explique par: ont des notes de catégorie spéculative

Niveau de pauvreté élevé - Revenu / hbt = 2.727 USD (sur base PPA), soit 7,3% de celui des Etats-Unis

Faible niveau de développement humain (classement PNUD)

La forte dépendance des revenus des matières premières et des aides des pays riches

Problèmes important de gouvernance - Indice de corruption de transparency international = 3,1 sur 10

Instabilité politique dans certains pays


Un d ficit structurel de la balance courante malgr la croissance soutenue du pib
Un déficit structurel de la balance courante, ont des notes de catégorie spéculativeMalgré la croissance soutenue du PIB


Un endettement ext rieur net important dette ext rieure recettes ext rieures en fin 2004
Un endettement extérieur net important - ont des notes de catégorie spéculativeDette extérieure / recettes extérieures (en %) à fin 2004


L endettement des pays d afrique subsaharienne s est globalement r duit ces derni res ann es
L’endettement des pays d’Afrique subsaharienne s’est globalement réduit ces dernières années


La dette se caract rise par un fort taux de concessionnalit
La dette se caractérise par un fort taux de concessionnalité

Service de la dette supportable

Pression des partenaires extérieurs pour améliorer la gestion des finances publiques

Incitation forte pour accorder la priorité au remboursement de la dette extérieure par rapport à la dette domestiques

- Notes en devises locales souvent égales ou inférieure à note dette extérieure


L initiative ppte a contribu r duire l endettement dette publique ext rieure pib en
L’Initiative PPTE a contribué à réduire l’endettement concessionnalitéDette publique extérieure / PIB en %


La proposition d annulation de dette du g8 aura un impact mod r sur l endettement
La proposition d’annulation de dette du G8 aura un impact modéré sur l’endettement

14 pays africains bénéficiaires immédiatement - 5 notés par Fitch

Critères similaires à l’Initiative PPTE

Porte sur la dette multilatérale – 40 Mds USD

Dette n’est pas annulée, mais service est pris en charge par le G8

Réduction de la dette est étalée sur sa durée de vie résiduelle

Intérêt majeur: incitation à la discipline budgétaire


L impact favorable des r ductions de dette sera en partie effac par des d veloppements n gatifs
L’impact favorable des réductions de dette sera en partie effacé par des développements négatifs

Pauvreté devrait persister:

  • - Insuffisance des efforts de développement humain (santé, éducation)

  • - Croissance trop rapide de la population et manque d’infrastructures

    Revenus vont demeurer dépendants des matières premières et des dons:

  • - Industrialisation lente, car les IDE sont faibles

  • - Nécessité de distinguer les producteurs de pétrole (Nigéria, Gabon, Cameroun, Angola, Tchad), qui vont bénéficier de la hausse des cours

    Déséquilibre des comptes extérieurs ne vont pas disparaître:

  • Déficit des comptes courant va se maintenir

  • Les IDE augmentent à des rythmes différents selon la situation politique et l’amélioration de la gouvernance

  • Pas de reflux massif de l’endettement, une fois que l’effet PPTE sera absorbé


Mais les disparit s entre pays vont se creuser
Mais les disparités entre pays vont se creuser effacé par des développements négatifs

Afrique australe (Afrique du Sud, Bostwana, Lesotho, Namibie): potentiel d’amélioration important, favorisé par la Zone Monétaire Commune (CMA);

Pays insulaires (Cap Vert, Maurice): orientation vers les services selon le modèle tunisien;

Ghana: Croissance soutenue et consolidation fiscale réussie;

Pays producteurs de pétrole (Angola, Gabon, Guinée Equatoriale, Nigéria): impact favorable durable de la hausse des cours du pétrole. Mais problèmes sérieux de gouvernance.


Peu d am lioration attendre dans plusieurs pays
Peu d’amélioration à attendre dans plusieurs pays effacé par des développements négatifs

Zone UEMOA: Peu d’espoir de rééquilibrage des comptes courants.

  • Développement de l’industrie sera lent. Dépendance des cours de matières premières agricoles (coton, arachide) va perdurer;

  • Amélioration de la capacité institutionnelle, mais instabilité politique

  • A noter les efforts du Mali, du Bénin, et du Sénégal.

    Zone CEMAC

  • Potentiel économique plus important qu’en UEMOA;

  • Problèmes sérieux de gouvernance – découragent les IDE et favorisent les fuites de capitaux.

    Afrique de l’Est: Améliorations, surtout en matière de gouvernance, mais exposition aux chocs extérieurs demeure importante.


ad