slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PowerPoint Presentation
Download Presentation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 48

- PowerPoint PPT Presentation


  • 160 Views
  • Uploaded on

Des modes d’apprentissage diversifiés dans une approche client personnalisée: Formule gagnante de la région de la Capitale Nationale. Colloque de la R.A.C. 17 et 18 avril 2007 Montréal. Équipe des personnes ressources. Andrée Gauvin c.o. C.S. de la Capitale

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - benjamin


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Des modes d’apprentissage diversifiés dans une approche client personnalisée:Formule gagnante de la région de la Capitale Nationale

Colloque de la R.A.C.

17 et 18 avril 2007

Montréal

quipe des personnes ressources
Équipe des personnes ressources
  • Andrée Gauvin c.o. C.S. de la Capitale
  • Sonia Gaudreault c.p. Cégep de Ste-Foy
  • Sophie Lemieux c.p., Julie Frève enseignante Cégep Limoilou
  • Christiane Nadeau c.p. Cégep F.-X. Garneau
  • Roger Arsenault c.o. Coordonnateur

Projet de concertation régionale, région 03

nos objectifs
Nos objectifs
  • Mieux faire connaître la diversité de l’offre de service de la région 03
  • Partager les expériences et réalisations en vue d’un accompagnement adapté aux besoins de la clientèle
  • Recueillir les commentaires et suggestions afin d’enrichir l’offre de service
diversit et particularit de l offre de service de la r gion
Diversité et particularité de l’offre de service de la région
  • Origine de la R.A.C. dans la région 03
  • Participants à la Table de concertation
  • Principes directeurs
  • État du dossier
  • Services offerts actuellement et clientèle visée
  • Particularités régionales
  • Modèle qui retient le plus l’attention actuellement
origine de la r a c dans la r gion
Origine de la R.A.C. dans la région
  • Petite histoire

- 1985 à 1987, début au collégial et comm. scolaires

- 1990, début d’un service organisé dans une C.S.

mais aucun service au collégial

- 1991 à 1999, développement accéléré dans

une C.S. et pour quelques programmes dans une

autre C.S.

- 1999 à 2005, offre de collaboration entre C.S. des

régions 03-12

origine
Origine…
  • Petite histoire (suite)

- 2002, nouvel essai dans les collèges du Québec

- 2004 - 2005 nouvel élan dans les collèges de la région avec une offre plus structurée

les participants la table de concertation r gionale
Les participants à la Table de concertation régionale

Les Commissions scolaires

- De Charlevoix

- De la Capitale

- Des Découvreurs

- De Portneuf

- Des Premières-Seigneuries

les participants
Les participants …
  • Les collèges

- Cégep François-Xavier-Garneau

- Cégep Limoilou

- Cégep de Sainte-Foy

- Formation continue Charlevoix

  • Les autres partenaires

- Emploi et Solidarité sociale (MESS)

- Immigration et Communautés culturelles (MICC)

- Éducation, Loisir et Sport (MELS)

  • Constituée formellement en mars 2006
les participants9
Les participants …
  • Mandat de la Table

- Décider des orientations, des mandats

opérationnels et soutenir la réalisation du

projet

  • Mandat du coordonnateur (juin 2006)

- Élaborer et réaliser le plan d’action

- Analyser les services actuels

- Développer des hypothèses de modèles

- Plan de promotion

- Soutenir la Table et les comités de travail

les participants10
Les participants …
  • Comité de travail (septembre 2006)

- Formé de personnes conseillères d’orientation ou conseillères pédagogiques en R.A.C., désignées par leur collège ou C.S.

- Ont toutes et tous reçu la formation MELS

- Mandat de nature surtout opérationnelle

principes directeurs
Principes directeurs
  • Engagement réciproque et solidaire
  • Respect mutuel des niveaux d’enseignement et de la répartition des champs d’expertise et d’intervention
  • Participation active à la réalisation et au suivi du projet
  • Modèle orienté vers les besoins de la clientèle
tat du dossier
État du dossier
  • Portrait régional

- fait auprès des établissements scolaires

et auprès des organismes partenaires

  • Intérêt marqué pour un modèle d’organisation
  • Réflexion en cours sur la répartition
  • Comité de travail en place et actif

- soutien mutuel

- mise en commun des outils de travail et

de l’expertise

services offerts actuellement
Services offerts (actuellement)
  • Offre de service dans chaque collège ou C.S.
  • Au collégial

-15 programmes, dont 6 du DEC et 9 AEC

- autres à venir dont la R.A.C. en F.G.

  • Les Commissions scolaires

- 40 programmes, dont 37 du DEP et 3 ASP

- 33 de ceux-ci sont offerts par 1 C.S.

- dédoublement pour certains programmes

client le vis e
Clientèle visée
  • Clientèle en provenance de l’immigration

- mise à l’essai à succès dans un métier

de la construction

  • Entreprises technologiques de la région
  • Personnel technique et de soutien en santé
  • Personnel technique et de soutien administratif
  • Militaires en changement de carrière
  • Personnel de l’hôtellerie et de la restauration
particularit s r gionales
Particularités régionales
  • Grand territoire situé entre fleuve et montagnes
  • Certains établissements offrent la R.A.C. et participent à son développement, parfois depuis plusieurs années
  • Peu ou pas d’expérience de collaboration entre les établissements
  • Concentration des établissements au centre du territoire
  • Volonté évidente de faire progresser le dossier dans l’intérêt de la clientèle, particulièrement chez les membres du comité de travail
mod le privil gi
Modèle privilégié
  • Encore à définir, mais intérêt marqué pour un guichet à prépondérance régionale en soutien à des points de services dans chaque établissement
  • Devra assurer un continuum de services

interordres, harmonisés et cohérents

  • Devra favoriser l’accès aux services de R.A.C. tant pour l’évaluation que pour la formation manquante diversifiée
exp riences et r alisations en vue d un accompagnement adapt aux besoins
Expériences et réalisations en vue d’un accompagnement adapté aux besoins
  • Formation d’appoint préalable aux évaluations formelles (Christiane)
  • Formation manquante et prescription détaillée en vue d’un formation autodidacte (Sonia)
  • Formation manquante adaptée aux besoins et aux style d’apprentissage (Sophie et Julie)
  • Formation manquante individualisée, à temps partiel et pour une partie de la compétence (Andrée)
formation d appoint pr alable aux valuations
Formation d’appoint préalable aux évaluations
  • Description du contexte
  • Provenance du besoin
  • Solutions proposées
  • Résultats

Christiane Nadeau Cégep F-X Garneau

description du contexte
Description du contexte
  • Clientèle œuvrant dans le secteur financier ou immobilier
  • Secteur régi par l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour la clientèle du secteur financier et par l’Association des courtiers et agents immobiliers du Québec (ACAIQ)
description du contexte suite
Description du contexte(suite)
  • Clientèle en emploi
  • Obligation de détenir un permis ou une licence pour pratiquer
  • Certaines parties de la formation ont un caractère très théorique
provenance du besoin
Provenance du besoin
  • Exigence du marché du travail soit l’obligation de détenir un permis
  • Pour exercer comme courtier ou comme agent immobilier, une formation de niveau collégial en immobilier est obligatoire
  • Obligation, dans certains cas, de refaire la formation suivie quelques années antérieurement en vue de renouveler le permis
provenance du besoin suite
Provenance du besoin(suite)
  • Demandes importantes venant de travailleurs du secteur financier
  • Certaines parties de la formation ayant un caractère très théorique. Donc, nécessité d’une formation d’appoint avant l’évaluation des acquis
solutions propos es
Solutions proposées
  • Certaines parties de la formation ayant un caractère très théorique, nous proposons alors une formation d’appoint avant l’évaluation des acquis et des compétences
  • Importance d’une évaluation rigoureuse du dossier du candidat
  • Divers types de formation d’appoint:

- matériels pédagogiques développés pour un apprentissage à distance

- formation intensive 2 jours (préparatoire à l’examen synthèse)

r sultats observ s
Résultats observés
  • Très positifs
  • Démarche bien reçue de la part du marché du travail
  • Près de 125 candidats par année proviennent du secteur financier
  • Taux de réussite 95%
exemple
Exemple
  • Madame Lebel travaille à titre d’agente service financier à la caisse populaire de Charlesbourg depuis 8 ans.
  • Elle a suivi la formation (cours) Placement des particuliers pour obtenir un permis « Courtage en épargne collective » qu’elle réussit avec succès.
  • Quelques années passent, elle change de fonction…elle ne renouvelle pas son permis.
  • Quelques années passent, elle retourne à ses fonctions initiales…Il faut refaire la formation pour renouveler le permis.
slide26

Formation manquante Prescription détaillée relativement aux éléments de compétences partiellement atteints en vue d’une formation autodidacte

Sonia Gaudreault Cégep Sainte-Foy

contexte et provenance du besoin en r a c
Contexte et provenance du besoin en R.A.C.
  • Contact initial par le CHUQ à l’automne 2003
  • Problématique vécue par les secrétaires du CHUQ
  • Diverses pistes afin de trouver la meilleure solution
  • Solutions proposées par le Cégep Sainte-Foy
r a c au chuq
R.A.C. au CHUQ
  • Développement d’une attestation d’études collégiales en partenariat avec le CHUQ
  • Développement des outils R.A.C. notamment:

- balises préparatoires

- évaluation des compétences

- grille de correction incluant la prescription de la formation manquante

grille de correction incluant la prescription de la formation manquante
Grille de correction incluant la prescription de la formation manquante
  • La grille permet au candidat de

- faire le lien entre l’attendu et le rendu

- se repositionner

- réorienter ses techniques de préparation

- retravailler en mode autodidacte les compétences partiellement atteintes

- connaître les prochaines étapes

r sultats observ s indicateurs quantitatifs de r ussite
Résultats observésIndicateurs quantitatifs de réussite
  • Depuis la première cohorte en 2004

- 136 candidats inscrits au processus

- 129 candidats ont terminé le processus

- sachant que tous ceux qui ont terminé le processus se sont fait reconnaître 9 compétences, 1161 compétences ont été reconnues!

- 4% des 1161 compétences n’ont été atteintes que partiellement

- 100% des compétences atteintes partiellement ont été atteintes complètement grâce aux prescriptions de formation manquante

formation manquante adapt e aux besoins et aux styles d apprentissage
Formation manquante adaptée aux besoins et aux styles d’apprentissage
  • Description du contexte
  • Provenance du besoin
  • Solutions proposées
  • Résultats observés

Julie Frève et Sophie Lemieux Cégep Limoilou

contexte
Contexte
  • Programme visé

- DEC en Techniques de l’informatique

- 3 voies de sortie

- compétences communes (tronc commun)

contexte suite
Contexte (suite)
  • Clientèle

- majoritairement en emploi, cherche DEC

- avec parcours scolaire antérieur mixte

- ayant souvent complété certifications privées

besoin
Besoin
  • Formation « manquante » requise pour une compétence commune « Appliquer une approche de développement par objets »
  • Formule adaptée à la clientèle des 3 voies de sortie
  • Respect de l’autonomie et de l’engagement au travail de la clientèle
solution
Solution
  • Formation à distance asynchrone
  • 3 modules indépendants, visant le « cœur » de la compétence
  • Association possible avec le milieu du travail dans le processus d’acquisition et d’évaluation des compétences
description de la formation
Description de la formation
  • Autonomie
  • Collaboration
  • Autoévaluation
r sultats observ s39
Résultats observés
  • Histoire de cas
  • Pistes de réflexion
formation manquante en secr tariat et comptabilit
Formation manquante en secrétariat et comptabilité
  • Profil de la clientèle
  • Description du contexte et provenance du besoin
  • Solutions proposées
  • Résultats observés

Andrée Gauvin Commission scolaire de la Capitale

profil de la client le
Profil de la clientèle
  • Clientèle à prédominance féminine
  • Clientèle déjà sur le marché du travail
  • Statut précaire d’emploi (contractuel ou temps partiel)
  • Mère monoparentale
  • Disponibilités restreintes
description du contexte et provenance du besoin
Description du contexte et provenance du besoin
  • Améliorer sa situation d’emploi
  • Faciliter l’accessibilité à la formation à une clientèle peu nombreuse
  • Répondre aux besoins de formation
  • Augmenter la diplomation
  • Permettre à tout adulte de développer son plein potentiel
  • Maintenir la motivation
solutions propos es43
Solutions proposées
  • Intégrer la clientèle R.A.C. dans un groupe régulier temps plein déjà formé en formation individualisée
  • Fournir un maximum de flexibilité en matière d’objectifs, de durée et d’horaire
  • Avoir une formation adaptée aux besoins
  • Avoir un rythme approprié aux contraintes
solutions propos es suite
Solutions proposées(suite)
  • Illustration d’un cas réel
solutions propos es suite ressources impliqu es
Solutions proposées (suite)ressources impliquées
  • Grande collaboration entre le service de la R.A.C. et le centre de formation professionnelle
  • Souplesse et capacité d’adaptation aux changements de la part de la direction et des enseignants
  • Un suivi particulier et rigoureux
r sultats observ s46
Résultats observés
  • 9 personnes en secrétariat et 3 personnes en comptabilité se sont prévalues de cette formation
  • Plus de 53 modules réalisés en formation manquante partielle ou complète
  • Le taux de diplomation en hausse