cours de bact riologie facult de m decine de f s n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès PowerPoint Presentation
Download Presentation
Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès - PowerPoint PPT Presentation


  • 208 Views
  • Uploaded on

Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès. Dr. Sylvestre Tigaud Laboratoire de Bactériologie Centre de Biologie Nord Hôpital de la Croix-Rousse CHU de LYON. Les antibiotiques. Dr. Sylvestre Tigaud sylvestre.tigaud@chu-lyon.fr Tel : +33 4 72 07 18 44 Fax : +33 4 72 07 18 42

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès' - belden


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
cours de bact riologie facult de m decine de f s

Cours de BactériologieFaculté de Médecine de Fès

Dr. Sylvestre Tigaud

Laboratoire de Bactériologie

Centre de Biologie Nord

Hôpital de la Croix-Rousse

CHU de LYON

les antibiotiques

Les antibiotiques

Dr. Sylvestre Tigaud

sylvestre.tigaud@chu-lyon.fr

Tel : +33 4 72 07 18 44

Fax : +33 4 72 07 18 42

Hôpital de la Croix-Rousse

les antibiotiques1
Les antibiotiques
  • Ce sont des substances capables d’inhiber (bactériostase) ou de détruire (bactéricidie) certaines espèces bactériennes
  • Les antibiotiques sont :
    • naturels : produits par des micro-organismes telluriques, bactéries (Streptomyces ) ou champignons (Penicillium)
    • ou semi-naturels
    • ou synthétiques
i les m canismes d action des atb
I - Les mécanismes d'action des ATB
  • 1) Inhibition de la synthèse de la paroi
    • Bétalactamines
      • Pénicilines,
      • Céphalosporines,
      • Monobactams,
      • Carbapénèmes
    • Glycopeptides
      • Vancomycine,
      • Teicoplanine
    • Fosfomycine
    • Bacitracine
i les m canismes d action des atb1
I - Les mécanismes d'action des ATB
  • 2) Inhibition de synthèse ou d’expression de l’ADN
    • Quinolones
    • Rifamycine
    • Sulfamide
    • Triméthoprime
    • Nitro-imidazolés
i les m canismes d action des atb2
I - Les mécanismes d'action des ATB
  • 3) Inhibition de la synthèse des protéines bactériennes
    • Tétracyclines
    • Aminosides
    • Macrolides
    • Synergistines
    • Chloramphénicol
    • Ac. Fucidique
  • 4) Destruction de la membrane cellulaire
    • Polymyxines
ii les m canismes de r sistances
II - Les mécanismes de résistances
  • 1) Inactivation de l'ATB : production d’enzymes
    • -lactamases  ouverture du noyau béta-lactam
      • très nombreuses : penicillinases, céphalosporinases, bétalactamases à spectre élargi…
    • Enzymes inactivant
      • les aminosides
      • les macrolides
      • le chloramphénicol
enzymes d inactivation des aminosides

-I = K,Neo

-II = K,Neo

-III = K,Neo,A,I

-VI = K,Neo,A,I

-I = T,A,I,K,Dbk

-II = T,A,I,K

APH(3')

ANT(4')

-I = T,,N,A,K

-II = G,T,N,K

AAC(6')

-I = G

-II = G,T,N

-III = G,T,K

-IV = G,T,N

-VI = G,T,N

-? = G,N

AAC(3)

Enzymes d'Inactivation des Aminosides

AAC(2') -I =G,T,N,Neo

ANT(2") -I =G,T,K

APH(2")+AAC(6') G,T,N,A,I,K,Neo

ii les m canismes de r sistances1
II - Les mécanismes de résistances
  • 2) Absence ou modification de la cible de l’ATB
    • Absence de paroi
    • Modification de la paroi
      • Staphylocoque et oxacilline,
      • Pneumocoque et -lactamines
    • Modification du ribosome
      • Macrolides
    • Modification des topo-isomérases
      • Quinolones
la sous unit 50s cible des mlsb est modifi e par une m thylase en cas de r sistance
La Sous-Unité 50S, Cible des MLSb est modifiée par une méthylase en cas de Résistance

30S

16S rRNA

50S

23S rRNA

Pn

ii les m canismes de r sistances2
II - Les mécanismes de résistances
  • 3) Défaut de pénétration de l’ATB dans la bactérie
  • Imperméabilité
    • Perte ou modification des porines (protéine qui forme des pores dans la membrane externe des bactéries à Gram- et qui permettent le passage de certaines molécules hydrophiles)
  • Mutation des systèmes de transport
une baisse d expression des porines ou des transports actifs est un m canisme de r sistance
Une baisse d’expression des porines ou des transports actifs est un mécanisme de résistance

Mg++

Porine

GLP

Mb. Externe

Peptido-glycane Parietal

-lactamases

Transportactif

PLP

Mb. Cytoplasmique

ii les m canismes de r sistances3
II - Les mécanismes de résistances
  • 4) Excrétion de l’ATB par un mécanisme d'efflux
    • les bactéries disposent de pompes effluentes qui expulsent l’ATB sans lui laisser le temps d’agir.
    • ce sont des systèmes enzymatiques de la paroi bactérienne
    • phénomènes surtout décrit chez les bactéries à Gram-
    • peut toucher simultanément plusieurs familles (-lactamines et fluoroquinolones)
structure du syst me d efflux actif de pseudomonas aeruginosa
Structure du système d’efflux actif de Pseudomonas aeruginosa

H+

Antibiotique

OprM(J,N)

Membranne externe

MexA (C,E)

Membranne cytoplasmique

H+

MexB (D,F)

iii les supports g n tiques de la r sistance
III - Les supports génétiques de la résistance
  • 1) Le chromosome
  • 2) les plasmides
    • élément bactérien facultatif
    • molécules d'ADN circulaires extra-chromosomiques
    • réplication autonome (indépendamment du chromosome)
    • permettent les transferts de gène de bactérie à bactérie(entre Gram  ou entre Gram- )
iii les supports g n tiques de la r sistance1
III - Les supports génétiques de la résistance
  • 3) les transposons
    • élément génétique, mobiles
    • capables de s'intégrer aux gènes d'une molécules d'ADN (chromosome ou plasmide)
    • capables de se transposer d'un point du génome à un autre
    • permettent les transferts de gène de bactérie à bactérie entre des genres bactériens très éloignés
iv r sistance naturelle ou acquise
IV - Résistance naturelle ou acquise
  • 1) La résistance naturelle
    • caractérise une espèce donnée
    • toutes les souches appartenant à la même espèce sont résistantes à un antibiotique
    • support génétique : le chromosome
      • exemples :
      • Entérobactéries et vancomycine
      • Streptocoques et aminosides
iv r sistance naturelle ou acquise1
IV - Résistance naturelle ou acquise
  • 2) La résistance acquise
    • n'apparaît que dans quelques souches d'une espèce normalement sensible
    • résulte de la mutation ou de l’acquisition d’un ou plusieurs gènes
    • résistance par mutation ne concerne que 10 à 20% des souches isolées en pathologie humaine
    • plus de 80% des cas de résistances bactériennes proviennent de l’acquisition d’information génétique portée par des structures mobiles (les plasmides ou les transposons)
e xemples
Exemples :
  • Entérobactéries et -lactamines : production de -lactamases à spectre étendu codées par des plasmides
    • Klebsiella pneumoniae
    • Enterobacter aerogenes
  • Pneumocoques et Pénicilline : modification de la cible après acquisition des gènes d’autres Streptocoques (rôle des transposons)
  • Staphylocoques et quinolones : mutation chromosomique