REUNION du 9 JANVIER 2014
Download
1 / 12

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Direction de l’Enseignement et de l’Enfance - PowerPoint PPT Presentation


  • 102 Views
  • Uploaded on

REUNION du 9 JANVIER 2014 Bilan de l’instance partenariale de coordination des actions locales Enfance Éducation. VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Direction de l’Enseignement et de l’Enfance. VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Direction de l’Enseignement et de l’Enfance

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Direction de l’Enseignement et de l’Enfance' - axelle


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

REUNION du 9 JANVIER 2014Bilan del’instance partenariale de coordination des actions locales Enfance Éducation

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

Direction de l’Enseignement et de l’Enfance


Ordre du jour

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

Direction de l’Enseignement et de l’Enfance

Instance partenariale de coordination des actions locales Enfance Éducation/AA : réunion du 9 janvier 2014

ORDRE DU JOUR

  • Introduction

  • Rappel des objectifs des actions de coordination des actions locales Enfance Éducation

  • Bilan des actions menées depuis janvier 2013

  • Évaluation des actions

  • Propositions d’actions

  • Conclusion


Introduction
INTRODUCTION

  • Rôle facilitateur de la Ville par la mise en place, depuis décembre 2012, d’un dispositif permettant d’apporter un soutien aux familles dont l’enfant présente des signes de souffrance

  • Garantie de la confidentialité des informations dans le respect de l’intégrité des enfants et des familles


Rappel des objectifs
RAPPEL DES OBJECTIFS

  • Actions envers les enfants et leurs familles

  • Actions partenariales avec les différents acteurs

  • Actions destinées aux services municipaux


  • Soutien aux familles dont l’enfant présente des signes de souffrance dans son lieu de fréquentation :

    ◊ Établissements d’accueil du Jeune Enfant

    ◊ Temps périscolaires

    ◊ Accueil de loisirs

    ◊ Aide aux devoirs

  • Entretiens avec les parents pour :

    ◊ les alerter

    ◊ les inciter à mettre en place un accompagnement de leurs enfants

    ◊ les orienter vers des « personnes ressources »

  • Accompagnement de l’enfant par un animateur pour que l’enfant puisse bénéficier, à la demande des familles, des soins dans les structures médico-sociales :

    ◊ Centre de soins médico-psychologiques pour enfants (CMP)

    ◊ Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP)


Actions partenariales avec les différents acteurs souffrance dans son lieu de fréquentation :

  • Renforcement des échanges entre l’Éducation Nationale et la Direction de l’Enseignement et de l’Enfance afin d’améliorer la coordination des actions menées auprès de l’enfant sur les temps scolaires et périscolaires

  • Continuité de la concertation et de la transmission d’informations auprès du Conseil Général : EDS (Espace Départemental de Solidarité), CRIP (Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes)

  • Mise en place du partenariat avec les structures sociales et médico-sociales : Point Écoute Famille (PEF), CMP et CMPP


Actions souffrance dans son lieu de fréquentation :destinées aux services municipaux

  • Mise en place des procédures relatives :

    ◊ à l’accueil, l’intégration et l’accompagnement

    de l’enfant présentant un handicap ou

    maladies chroniques

    ◊ à la transmission écrite des « observations »

    et/ou des « informations préoccupantes» des

    situations dites « sensibles »

  • Élargissement des échanges entre les différents services de la Ville : Services Sociaux et Handicap, Centre communal d’action sociale (CCAS), PEF


Bilan des actions menees depuis janvier 2013
BILAN DES ACTIONS MENEES DEPUIS JANVIER 2013 souffrance dans son lieu de fréquentation :

  • 22 observations d’enfants en situation dite « sensible » présentant des troubles du comportement dont :

    ◊ 12 enfants en école maternelle

    ◊ 10 enfants en école élémentaire

    ● 2 observations d’enfants en situation dite « subie »

  • 2 Informations préoccupantes (IP) d’enfants transmises à l’EDS et la CRIP

  • 7 enfants présentant un handicap ou une maladie chronique


Bilan des actions menees depuis janvier 20131
BILAN DES ACTIONS MENEES DEPUIS JANVIER 2013 souffrance dans son lieu de fréquentation :

4 propositions d’accompagnement de l’enfant par un animateur sur une structure médico-sociale

4 demandes d’intervention individuelle pendant le temps périscolaire dans l’enceinte de l’école et l’accueil de loisirs

59 dossiers archivés de toute étiologie confondue : 44 dossiers situation «sensible» (dont 31 Observations + 3 IP + 10 situations «subies») 15 dossiers problématique handicap)


Evaluation des actions
EVALUATION DES ACTIONS souffrance dans son lieu de fréquentation :

  • Effet facilitateur constaté auprès des professionnels depuis la mise en place de la coordination des actions locales :

    ◊ Développement des capacités d’observation des professionnels des temps périscolaires permettant de décrypter les signes d’alerte de souffrance de l’enfant et transcrire les éléments d’observation

    ◊ Prise de conscience d’une démarche partenariale complémentaire et synergique basée sur :

    • une meilleure connaissance des missions des partenaires

    • un rapport de confiance avec l’Éducation nationale

    • une concertation des partenaires gravitant autour de l’enfant

      ◊ « Soutien à la parentalité », permettant aux familles, un accompagnement et une orientation vers personnes ressources,

      ◊ Demande d’aides concrètes sollicitées par les familles à l’accompagnement de l’enfant dans des structures médico-sociales


L’information et la formation des animateurs Enfance et Loisirs encadrant les enfants présentant des signes de souffrance et enfants présentant un handicap et maladies chroniques par :

◊ un accompagnement des agents du service

◊ la mise en place de séances d’analyse des pratiques professionnelles

◊ une réflexion sur l’éthique professionnelle

◊ le développement des compétences des professionnels par le biais de la formation

La connaissance des lieux de « soutien à la parentalité » des structures sociales et médico-sociales (LAEP, PEF, CMP, CMPP, CCAS, etc.)

Continuité de la coordination des actions menées auprès de l’enfant sur les temps scolaires (Éducation Nationale)et périscolaires (Ville)

Partage d’expériences avec d’autres collectivités territoriales

PROPOSITIONS D’ACTIONS


CONCLUSION Loisirs encadrant les enfants présentant des signes de souffrance et enfants présentant un handicap et maladies chroniques par :

Poursuivre cette dynamique de confiance mise en place depuis 1 an dans l’intérêt des enfants, des familles et des différents acteurs


ad