slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Rapport Auto Apprentissage Groupe InnovHabitat PowerPoint Presentation
Download Presentation
Rapport Auto Apprentissage Groupe InnovHabitat

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 7

Rapport Auto Apprentissage Groupe InnovHabitat - PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on

Rapport Auto Apprentissage Groupe InnovHabitat. Mercredi 08/01/2014 - 13H45. DESPINASSE Aurélien EMANUEL Caroline HARIZI Abire SEVESTRE Yann. • QUESTION How can we incorporate professional English in our learning of English during our project ( sitting ) meeting ? • OBJECTIFS

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Rapport Auto Apprentissage Groupe InnovHabitat' - avi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Rapport Auto Apprentissage

Groupe InnovHabitat

Mercredi 08/01/2014 - 13H45

DESPINASSE Aurélien

EMANUEL CarolineHARIZI Abire

SEVESTRE Yann

slide2

• QUESTION

  • How can we incorporate professional English in our learning of English during our project (sitting)meeting?
  • • OBJECTIFS
  • Since the beginning, we had difficulties in (doing)practising professional English. That’s why we decided to try activities to develop our professional English skills.
  • • RESSOURCES
  • Meeting around a table
  • Articles in English
  • PowerPoint presentation with a vocabulary list
  • Website wordreference
  • Half-time writing report
  • • ACTIVITIES
  • - We began with an easy activity : we decided to speak in English during a part of our project (sitting) meeting. This discussion lasted (last = durerdans le temps) approximately 20 minutes. We (did) gavefeedback on our meeting with Innov’Habitat. We also spoke about the next steps and particularly, the rivalry analysis in Alsace (rivalry = concurrence) we have to do.
  • To help us, we used the website wordreference to find the vocabulary that we needed.
  • - We also decided to read an English article about an aspect of our project then to do an oral presentation as we’ve already (did) done before. (je veux dire : comme nous avions déjà fait). This time, the presentation has to last, at least 10 minutes (before it was 5 minutes), and each of us has to take in consideration the observations formulated after the first oral presentation.
  • This presentation are scheduled (schedule = programmer) the 8th of January.
  • - For the writing of our report, we decided to share the work according to our English level, to allow those who have the most difficulties to improve themselves, and those who are a comfortable level to correct, it’s a different way to get better.
  • Yann wrote the half of the report and Aurélien and Abire the other half. Caroline corrected gradually.
slide3

• EVALUATION

  • • CONCLUSION
  • This time, we really tried to practice professional English learning. We are quite satisfied of our work. We will reiterate the fact to speak in English during a laps of time. How over, for whose who have had difficulties, we will plan ahead (plan ahead = prévoir à l’avance) the points (witch = sorcière ;-)) whichwill be discussed in English. So they will be more comfortable to speak .
  • The reading of an article is always a good exercise. First it’s typically the kind of thing we can do in the professional world. Then, it helped us in the writing of the report, and gave us bibliographic sources.
  • Regarding (regarding = concernant), the writing of the report, it was the fist time we usedsuch a method.
slide4

• Abire

Parler en anglais lors de notre séance a été pour moi un exercice profitable. Je ne me suis pas sentie mal à l’aise, ou angoissée. En effet, je me suis surprise a prendre le temps de réfléchir avant de parler, ce qui est un excellent exercice pour moi, car j’aimerais parler mois durant les séances pour laisser plus de place aux autres. Et en plus, cet exercice m’aide à construite des phrases simple en anglais.

Concernant la lecture de l’article en anglais, j’ai eu dumal a trouver un article facile à lire et assez long. Finalement, j’ai décidé de prendre un article plutôt court mais que je comprenais, je serais ainsi beaucoup plus à l’aise lors de ma présentation(s)oral.

Enfin, pour l’écriture du rapport, j’ai pense que c’était une bonne idée de tester une nouvelle manière de faire. Le tirage au sort a voulu que j’ai le moins à écrire : introduction et conclusion. Mais (c’est)ces sont les parties que je préfère le moins car il faut savoir être synthétique, chose que j’ai du mal à faire. Et cessont aussi les parties qu’il faut écrire en dernier. Je devais donc attendre que les autres écrivent leur parties avant que je ne puisse écrire la mienne. Cela m’a oblig(er)éàbien penser àquoi mettre dans mes parties avant de les écrire. De plus le fait que ça soit en anglais m’a aussi permis d’être synthétique.

• Aurélien

Tenir une réunion en Anglais est un(e)bon moyen de mixer l’Anglais avec le projet. Nous avons tenu 20 minutes et j’ai trouvé cela particulièrement éprouvant. En effet c’est un exercice clairement différent d’une présentation en Anglais. Je me suis senti angoissé au moment de prendre la parole ; Car je n’ai pas préparé mon discours et bien que j’avais accès à un dictionnaire en ligne, afin d’être spontané et de ne pas prendre trop de temps pour formuler une phrase, j’ai dû improviser, contourner les obstacles, expliquer différemment. Je n’avais pas l’habitude de réaliser un tel exercice je n’ai beaucoup apprécié car je me suis senti à un moment déboussolé, nous n’avons pas tous le même niveau il faut donc expliquer plusieurs fois ou de différentes manières …

J’ai trouvé ma façon de m’exprimer correcte mais peut-être trop réfléchie et manquant d’assurance. La prochaine fois que nous ferons cet exercice je souhaiterai pouvoir me sentir plus à l’aise même si je ne juge pas ma phrase complètement correcte.

J’aimerai donc pour la prochaine séance dans l’objectif de me sentir plus à l’aise :

Eviter les blancs et ne pas les combler de « euhhh ».

De moi-même, plusieurs fois dans la séance, expliquer un point en Anglais

Nous pouvons donc pour le moment continuer sur ce principe mais caller plusieurs points en Anglais dans une même séance. Voire en se focalisant sur une personne pour l’aider à s’améliorer.

slide5

Concernant la présentation orale : Lors de la dernière présentation je n’avais pas préparé de « speech » ce qui m’avait handicapé. Pour cette présentation je vais presque intégralement écrire mon discours en laissant place pour de l’improvisation et chercher à identifier ce que je ressens dans l’une et l’autre situation. De plus cet exercice me permettra de travailler sur ma fonction tertiaire : Si.

• Caroline

To speak English during our meeting for about 20 minutes was a new experience. I felt comfortable and tried to explain myself in a way that everybody could understand me. I think that we should try to do this exercise more often especially with the approaching intermediate presentation in English.

My work for the report consist of the correction of texts that the other team-members have written. Sometimes I have real difficulties to understand what they want to express and I think that it’s good that we are back in school now to discuss these parts. Interesting is as well that their writing is really dependant of the day. One day it is really good and another day it isn’t. I know this phenomenon from myself in French as well as in English but particularly in oral expression.

• Yann

Pour la rédaction du rapport intermédiaire, nous avons mis en place une démarche constructive d’apprentissage. En effet j’avais à ma charge la rédaction d’environ la moitié du rapport (car j’ai le plus faible niveau d’anglais), Abire et Aurélien se partageant le reste. Restait à Caroline le rôle de correcteur de nous trois.

Ainsi j’ai pu avancer de mon côté les parties que j’avais à rédiger puis j’avertissais Caroline de l’avancée de mes travaux pour qu’elle puisse me corriger (en rouge) tout en laissant apparaître mes fautes. La deuxième phase visait à se retrouver tout les deux à la rentrée pour faire un bilan de ma rédaction et corriger ensemble mes erreurs et harmoniser notre travail.

Les points forts de cette méthode :

_ J’ai trouvé que le niveau de langue utilisé lors de cette rédaction n’était pas d’un niveau insurmontable pour moi et cela m’a obligé à rédiger de l’anglais.

_ J’avais un travail de rédaction et Caroline de correction et je crois que c’est ce qui correspondait le mieux à nos besoins en termes d’apprentissage.

_ Le fait de voir que Caroline me corrigeait régulièrement me motivait pour continuer. Je savais que je n’étais pas seul livré à moi même et ses mots d’encouragement étaient agréables.

_ Ayant un certain nombre de pages à rédiger, j’ai du commencer le travail assez tôt et m’organiser de façon à ne pas imposer à Caroline une correction de dernière minute. Mais en tant que « J » en profil MBTI, cela n’a pas été trop difficile pour moi.

slide6

Les points faibles de cette méthode :

_ A la fin des quelques jours que j’ai consacré à la rédaction j’ai ressenti en moi un sentiment de ras-le-bol et de lassitude. Je pensais alors que mon anglais commençait à se détériorer mais finalement, au vu des corrections de Caroline, je n’ai pas fait plus d’erreurs sur la fin qu’au début.

_ Travaillant seul de mon côté pendant les vacances, j’ai énormément abusé du site « Wordreference ». Peut-être que j’aurai du également travaillé en compagnie de Caroline afin qu’elle m’incite à trouver par moi même en reformulant ou en trouvant des synonymes. Cependant je pense que travailler avec Caroline m’aurait découragé car j’aurai eu la volonté de la laisser rédiger seul.

Ainsi, je trouve que cette méthode de travail a été pour moi très enrichissante et bénéfique pour m’améliorer à l’écrit en anglais. Même s’il est encore possible d’optimiser cette méthode sur certains points, notre mode de fonctionnement sur cette partie de notre travail est positif.

slide7

• EQUIPE APPRENANTE

Dans le but d’améliorer notre mode de fonctionnement en équipe apprenante nous avons travailler sur nos profil MBTI.

Nous avons décider de travailler sur nos fonctions tertiaires en effectuant un exercice donner par M. Bary. Cependant chacun de nous doit faire l’exercice de tout les autres en plus du sien.

Voici les exercices en fonction du profil MBTI :

Nous allons faire un bilan de ces exercices le mercredi 8 janvier. Nous avons également définit des objectifs suite aux feedback sur les rôles que nous effectuons toutes les 3 semaines environ. Nous avons convenu que chacun devait avoir définit son ou ses objectif(s) pour le 8 janvier, mais certains en ont déjà formulé