Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les traditions de la vie politique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les traditions de la vie politique

Les traditions de la vie politique

102 Views Download Presentation
Download Presentation

Les traditions de la vie politique

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les traditions de la vie politique - l’analyse de Polybe (au milieu du IIe s.): « la constitution mixte » Histoires, 6,1-2 L’équilibre entre pouvoir royal, pouvoir aristocratique, pouvoir démocratique

  2. Les traditions de la vie politique - l’analyse de Polybe - les valeurs romaines La vision idéalisée de Caecilius Metellus…

  3. L’éloge funèbre de Q. Caecilius Metellus (mort en 221) «  Il avait réalisé les dix objectifs suprêmes à la recherche desquels les sages passent leur vie : il avait voulu être le premier guerrier le meilleur orateur le général le plus valeureux diriger les plus grandes opérations remplir les plus hautes fonctions posséder la plus grande sagesse passer pour le sénateur le plus éminent acquérir une grande fortune sans renoncer à l’honnêteté laisser de nombreux enfants et jouir du prestige le plus éclatant dans la cité » Pline, Histoire naturelle, 7, 139-140

  4. Les traditions de la vie politique Les réalités de la fin de la République - l’affaiblissement des pouvoirs républicains Sénat, comices, peuple… - les influences grecques valorisation de la réussite individuelle tentation du pouvoir personnel recherche du prestige et courant anti-hellénique… - l’enrichissement par la conquête Butins, ager publicus, indemnités de guerre mines, grand commerce, adjudications, tributs…

  5. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile

  6. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat

  7. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . Les influences

  8. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . Les influences le mythe d’Alexandre

  9. Le mausolée d’Auguste Modèle : le tombeau d’Alexandre -Diamètre 87 m

  10. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . les influences le mythe d’Alexandre les monarchies hellénistiques

  11. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . les influences . les besoins de l’Empire

  12. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . les influences . les besoins de l’Empire . les limites des institutions républicaines

  13. Après la guerre civile, la naissance d’un nouveau régime : le principat ________________ Les traumatismes de la guerre civile Les origines du principat . les influences . les besoins de l’Empire . les limites des institutions républicaines . les aspirations à la paix

  14. Ara pacis (construit de -13 à -9 av. J.-C.)

  15. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire commandement de l’armée viager illimité

  16. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire commandement de l’armée triomphe

  17. Butin de Titus sur les Juifs le chandelier à sept branches - Arc de Titus

  18. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire commandement de l’armée triomphe juridiction civile et criminelle

  19. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire - La puissance tribunicienne viagère… mais renouvelée inviolabilité droit d’auxilium (assistance à la plèbe)

  20. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire - La puissance tribunicienne - Autres privilèges . convocation et présidence du Sénat . élargissement du pomerium . soutien des candidats aux magistratures . la clause discrétionnaire . le droit de conclure des traités

  21. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire - La puissance tribunicienne - Autres privilèges - Les pouvoirs religieux . droit d’auspices . droit d’initiative religieuse . membre de tous les collèges … et pontifex maximus

  22. Auguste en grand pontife (12 av. J.-C.) Palais Massimo alle Terme

  23. Les pouvoirs de l’Empereur et la survivance des institutionsrépublicaines - L’imperium proconsulaire - La puissance tribunicienne - Autres privilèges - Les pouvoirs religieux - La survivance des institutions . les comices . les magistrats

  24. Le droit romain et sa diffusion dans l’Empire une des meilleures approches de la civilisation romaine

  25. L’abondance (et les lacunes) des sources textes de lois senatus-consultes édits du préteur La diversité des sources – mais de datation tardive droit du citoyen droit de la famille, droit pénal droit commercial, droit des biens droit international droit sacré … connaissance indirecte par les sources littéraires

  26. Evolution du droit . Les incertitudes concernant le droit archaïque origine sacrale assurée… … mais actes civils car les objets du droit sont profanes le ius est alors l’ensemble des formules utilisées pour s’adresser aux autorités (religieuses ou civiles) . L’acte fondateur du droit : la loi des douze tables (encore citées à l’époque de Justinien – mort en 565 !...) importance de l’écriture et de l’affichage du droit avec la loi des XII tables, distinction définitive entre le droit privé, le droit sacré et le droit public

  27. Cicéron, De l’orateur « Libre à tout le monde de protester : je n'en dirai pas moins ce que je pense. Oui, prenez toutes les collections d'ouvrages de tous les philosophes réunis ; à lui seul, le petit livre des XII Tables, source et fondement de nos lois, me paraît, tant par son autorité imposante que par sa féconde utilité, leur être infiniment supérieur ».

  28. Cicéron préteur en 66 Sculpture de Jean-Antoine Houdon(1803) Musée du Louvre

  29. Distinction très précoce entre droit public et droit privé - ius publicum = relations entre citoyens et la res publica - ius privatum = relations des citoyens entre eux = le ius civile mais lien étroit entre droit privé et statut social accordé par Rome Le droit est l’expression de la volonté des citoyens (vote des lois générales par les comices) mais il est mis en œuvre par des techniciens du droit et complété par les jurisconsultes (--> jurisprudence) par les édits du préteur

  30. Les édits des préteurs permettent… - la distinction entre fas (le juste) et nefas  qui relève de l’autorité des Pontifes - le respect des mores (normes, traditions, vertus, valeurs)  qui dépend des censeurs - la définition du ius privatum (l’application du droit privé)  qui relève des préteurs Contrairement aux lois des XII Tables qui n'envisageaient que des faits (les dettes, l'acte de violence sur autrui ), les édits des préteurs tiennent compte des circonstances et des motivations

  31. Exemples : dispositions de deux des XII tables Table IV : Limite à la toute-puissance du pater familias (patria potestas)Si un père a vendu trois fois son fils (comme esclave), que le fils soit libéré de la puissance paternelle. Table VIII : Répression des délitsSi quelqu'un a brisé un membre d'autrui et s'il n'y a pas de transaction, que s'applique la loi du talion.Si quelqu'un commet un acte de violence contre autrui, que la réparation soit de vint-cinq as de bronze.

  32. Les édits des préteurs constituent une nouvelle source de droit Ils répondent aux besoins nouveaux de la société romaine Contrairement au droit civil, le droit prétorien n'est pas réservé aux citoyens (il est donc applicable aux étrangers) N’existait que le droit des étrangers – le ius peregrinus essentiellement pour faciliter les échanges, le commerce

  33. Exemple d’édits du préteur • Je ne tiendrai pas compte de ce qui aura été commis • sous la menace.- Quand il s'agira d'une affaire impliquant, selon la rumeur, • un mineur de moins de vingt-cinq ans, je lui accorderai toute • mon attention, selon les circonstances. • Si quelqu'un avait fait sien un bien par usage ou s'il s'était • emparé d'un bien qui aurait été perdu par absence d'usage, • pour autant que la victime de l'appropriation, absente pour le • service de l'Etat, ne soit pas à même de se défendre, ou qu'elle • soit en prison ou aux mains de l'ennemi et n'ait dès lors pas • la possibilité d'intenter une action en justice, j'accorderai une • action sur ces faits dans le délai de l'année au début de • laquelle aura existé la possibilité de faire valoir ses droits

  34. Droit international Les héritages du ius gentium « droit des gens » commun à tous les peuples droit naturel (?) Le bellum iustum la victoire fournit la preuve du soutien des dieux (pax deorum) de la supériorité du droit romain et des vertus romaines