slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Leader LR Le financement en temps de crise PowerPoint Presentation
Download Presentation
Leader LR Le financement en temps de crise

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

Leader LR Le financement en temps de crise - PowerPoint PPT Presentation


  • 130 Views
  • Uploaded on

Leader LR Le financement en temps de crise. Le 30 mai 2013 Samuel BRAU. Le financement en temps de crise Agenda de la présentation. Panorama de la situation en 2012 Etat des lieux des financeurs Ses conséquences sur les PME Les leviers de financement Le renforcement des fonds propres

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Leader LR Le financement en temps de crise' - astra


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Leader LR

Le financement en temps de crise

Le 30 mai 2013

Samuel BRAU

slide2

Le financement en temps de crise

Agenda de la présentation

  • Panorama de la situation en 2012
  • Etat des lieux des financeurs
  • Ses conséquences sur les PME
  • Les leviers de financement
  • Le renforcement des fonds propres
  • Le financement bancaire
  • Les financements publics
  • Conclusion
  • L’intérêt du plan stratégique
  • La crise, une opportunité
slide3

Panorama de la situation en 2013

Les fonds d’investissement

Evolution du différentiel entre investissements et levées

Sources : www.afic-data.com / Grant Thornton

On mesure un fossé de financement entre les montants investis et les montants levés sur le marché depuis 4 ans (menaces d’arrêt de la loi ISF TEPA en 2012 n’ont pas été neutres)

Les investissements réalisés par les fonds ont été plus faibles en 2012 qu’en 2011 (mais on n’observe pas de chute drastique comme en 2009)

slide4

Panorama de la situation en 2013

Les fonds d’investissement

Situation de repli en 2012 après un retour à la normale en 2011

  • Baisse des montants investis de 37,7% et du nombre d’entreprises soutenues de 8,6%
  • baisse du ticket moyen investi

Sources : www.afic-data.com / Grant Thornton

  • Le capital innovation est au plus bas depuis 2005
  • Le capital développement marque une rupture de croissance
  • Le capital-transmission a été particulièrement impacté par les incertitudes fiscales
slide5

Panorama de la situation en 2013

Le financement bancaire

En mars 2013, les encours de crédits mobilisés par les PME (hors entrepreneurs individuels et hors activités immobilières) progressent de 2,2 % sur un an (cf. statistiques de la banque de France)

16ème baromètre KPMG-CGPME sur le financement et l’accès au crédit des PME (déc. 2012)

slide6

Panorama de la situation en 2013

Le financement public

  • Les bailleurs de fonds publics sont l’Union européenne, l’Etat français et les collectivités locales. Il n’y a pas de chiffres précis pertinents sur l’année 2012 (environ 6 000 dispositifs pour 60 milliards d’€uros distribués).
  • Cependant, trois événements de taille sont intervenus :
  • La loi de programmation européenne 2007-2013 est en train de se terminer. La programmation 2014 – 2020 est en cours de négociation (avec un budget européen voté par les Etats en baisse)
  • Au niveau national, l’Etat lutte contre son déficit et de nombreuses coupes budgétaires sont et/ou vont être votés
  • L’Etat français est en train de diminuer sa contribution auprès des collectivités locales. Enfin, la politique d’aides aux entreprises est très disparate d’une région à une autre.
slide7

Panorama de la situation en 2013

conclusion

  • D’après l’observatoire du financement des entreprises en date du 22 février 2012, trois sujets doivent être traités dans une proche avenir :
  • Les accords de Bâle III vont entraîner une évolution de la politique de crédits aux entreprises conduite par les banques.
  • Certaines catégories d’entreprises, particulièrement celles exerçant une activité industrielle ou celles cherchant à déployer rapidement un produit ou un service innovant peuvent rencontrer des difficultés d’accès au financement bancaire
  • Globalement, les besoins des entreprises sont en moyenne plus longs et plus risqués que les placements actuellement recherchés par les investisseurs Le dispositif Solvabilité II accroit cette tendance pour les assureurs.
slide8

Panorama de la situation en 2013

Conclusion

  • Du fait de la baisse de la demande, de l’accroissement de l’offre et du renforcement des contraintes réglementaires, les financeurs ont rehaussé leurs critères d’éligibilité
  • En parallèle, de nombreuses sociétés ont été fragilisées par la crise (problème de trésorerie et de BFR qui s’allonge…) et présentent des santés financières moins bonnes qu’auparavant
  • Les financeurs ont donc investi dans moins d’entreprisesmême s’il y a toujours de l’argent sur le marché
slide9

Panorama de la situation en 2013

Les conséquences pour les PMEs

La sous-capitalisation des entreprises s’est aggravée

Les financeurs demandent plus de garantie aux dirigeants

Les entreprises fragiles sont moins aidées, ce qui a accru les faillites et les périodes d’observation

slide10

Le financement en temps de crise

Agenda de la présentation

  • Panorama de la situation en 2013
  • Etat des lieux des financeurs
  • Ses conséquences sur les PME
  • Les leviers de financement
  • Le renforcement des fonds propres
  • Le financement bancaire
  • Les financements publics
  • Conclusion
  • L’intérêt du plan stratégique
  • La crise, une opportunité
slide11

Les leviers de financement

Le renforcement des fonds propres

  • Le processus des grosses levées est appliqué pour des levées plus petites (rappelons que le ticket moyen a baissé). Les projets sont regardés à la loupe par les investisseurs dont notamment :
  • Un schéma d’opération crédible leur permettant de sortir
  • Une équipe complémentaire et soudée
  • Un projet alliant génération de multiples
  • Une fiabilité des prévisions
  • L’entrepreneur doit donc être lisible et préparer ses réponses
  • avant que celles-ci soient posées.
slide12

Les leviers de financement

Le renforcement des fonds propres

Schéma de l’opération

Production des documents

Marketing

Offres fermes

Négociations finales

L’enjeu est de définir quelle sera la meilleure ingénierie financière à mettre en place pour financer l’entreprise tout en défendant au mieux les intérêts et/ou projets des actionnaires

L’objectif est de préparer tous les documents qui seront nécessaire pour réussir la levée de fonds

Le marketing permet d’identifier les partenaires financiers qui souhaitent étudier l’opération. Lors de cette phase, le cadre général de la négociation est défini.

Tous les éléments permettant au partenaires financiers de se décider sont fournis et la négociation est menée avec chaque fond. Qui s’engage de façon ferme sur l’opération

Les dernières éléments permettant de lever les conditions suspensives sont fournis. L’opération est conclue.

1 mois

. . .

2 mois

1 mois

2 mois

slide13

Les leviers de financement

Le financement bancaire

  • Le rôle de la notation Banque de France a été accru….Les conditions du crédit (taux d’intérêt – durée – garantie) dépendent en partie de leur note.
  • Les banques recherchent de la rentabilité et privilégie le dette court terme (factor) car la responsabilité de la dette est diluée sur les créanciers
  • Les banques réduisent leur durée d’encours
  • Elle commence à privilégier la notion de pool pour les activités industrielles et ainsi limiter leurs risques
slide14

Les leviers de financement

Le financement bancaire

La capacité d’emprunt de l’entreprise est déterminé suivant certains ratios

slide15

Les leviers de financement

Le financement bancaire

  • Les établissements bancaires considèrent :
    • l’endettement net de la société. Ce dernier intègre la dette court terme et les prêts participatifs.
    • la couverture des frais intègre les intérêts des OC
    • La variation de BFR de l’entreprise doit rester inférieur à l’accroissement de la DCT
slide16

Les leviers de financement

Les financements publiques

  • Au niveau européen. Le cadre de la nouvelle loi de programmation 2014-2020 n’est toujours pas finalisé. Certains dispositifs vont être allégés (du type FUI) au profit d’autres
  • Au niveau national
    • Création de la BPI regroupant OSEO, FSI, CDC Entreprises et FSI Régions avec un budget d’engagement de 40 milliards d’€uros
      • Le volet innovation un peu moins aidé (PTZi au lieu d’ADI)
      • OSEO a du mal à se positionner vis-à-vis des banques pour la partie garantie
    • Crédit impôt Recherche
      • 80% de contrôle en 2012-2013 versus 7% en 2008
      • 60% des dossiers en contentieux
    • Mise en place d’emprunts obligataires (du type GIAC – Euronext)
    • Renforcement des prêt participatifs (SOFIRED, OSEO)
  • Au niveau local (stable jusqu’aux prochaines élections)
slide17

Les leviers de financement

Les financements publiques

  • (Nouveaux) critères regardés :
  • Plus de finances et moins de technique (par exemple OSEO-ADI)
  • La e-réputation
  • L’origine des holding de participation (surtout pour les instructions au niveau national)
  • Les entreprises ayant des bilans fragiles sont délaissées
slide18

Le financement en temps de crise

Agenda de la présentation

  • Panorama de la situation en 2013
  • Etat des lieux des financeurs
  • Ses conséquences sur les PME
  • Les leviers de financement
  • Le renforcement des fonds propres
  • Le financement bancaire
  • Les financements publics
  • Conclusion
  • L’intérêt du plan stratégique
  • La crise, une opportunité
slide19

Conclusion

L’intérêt du plan stratégique

  • La crise économique a dégradé la santé financière de nombre d’entreprises. Il est donc important dans ces périodes sensibles de :
  • S’assurer avant d’initier un projet que l’entreprise a validé son financement
  • S’assurer que ce projet ne dégradera pas la santé financière de l’entreprise (ou de manière contrôlée)
  • N’empêchera pas de réaliser des projets clés ultérieurement
  • Ne bloquera pas ultérieurement les projets des actionnaires (actifs et/ou passifs)
  • S’assurer que l’entreprise ne financera pas ses projets long terme avec des ressources court terme et que l’équilibre court terme / long terme est cohérent.
  • La réalisation d’un plan stratégique à 5 ans
  • permet de s’assurer de tous les points cités au dessus.
slide20

Conclusion

La crise, une opportunité

  • Sortir d’une période de crise avec une bonne santé financière peut générer des opportunités :
  • En terme d’émergence de nouveaux besoins
  • de croissance externe (on est alors un prédateur et pas une cible)
  • de renforcement de sa crédibilité auprès des financeurs