docteur jacques carol rhumatologue n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue PowerPoint Presentation
Download Presentation
Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 33

Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue - PowerPoint PPT Presentation


  • 512 Views
  • Uploaded on

EPAULE DOULOUREUSE AFMCV Lavaur Jeudi 23 Avril 2011. Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue. Pathologie dégénérative de la coiffe des rotateurs. Longue portion du biceps. Fréquente. Commune. Surmenage : - fonctionnel. - professionnel. - sportif. Défaillance musculo -tendineuse.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue' - ashanti


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
docteur jacques carol rhumatologue

EPAULE DOULOUREUSE

AFMCV Lavaur

Jeudi 23 Avril 2011

Docteur Jacques CAROL, Rhumatologue

slide3

Fréquente. Commune.

  • Surmenage : - fonctionnel. - professionnel. - sportif.
  • Défaillance musculo-tendineuse.
  • Déséquilibre articulaire.
  • Vieillissement normal après 50 ans.
slide4

Absence de parallélisme anatomo-clinique.

  • Diagnostic lésionnel : Traitement efficace.
  • Interprétation de l’imagerie actuelle.
  • Traitement médical conservateur.
  • Le « moment » du traitement chirurgical.
historique
Historique

Périarthrite scapulo-humérale. Raideur d’épaule.

  • Duplay-Codman
  • De Seze: 1964 démembrement de la PSH:4 tableaux: - épaule gelée - épaule aigue hyperalgique - épaule pseudo-paralytique - épaule douloureuse simple.
  • C.S Neer : 1972 mécanisme conflictuel.
rappel anatomo clinique
Rappel anatomo-clinique
  • Complexe articulaire: - gléno-humérale - acromio-claviculaire - sterno-claviculaire.

2 espaces de glissement: - scapulo-thoracique - sous-acromial.

rappel anatomo clinique1
Rappel anatomo-clinique
  • Complexe articulaire qu’il faut évaluer.
  • Compromis permanent entre mobilité et stabilité :
      • Incongruence articulaire: énarthrose
      • Stabilité: ligaments.capsule.muscles de la coiffe des rotateurs.
rappel anatomo clinique2
Rappel anatomo-clinique
  • Coiffe des rotateurs et la longue portion du biceps
    • Ligaments actifs
    • Centrage de l’articulation gléno-humérale
    • Eviter l’ascension de l’humérus
    • Déséquilibre entre :
            • Stabilisateurs antérieurs et rotateurs internes puissants
            • Stabilisateurs postérieurs et rotateurs externes
rappel anatomo clinique3
Rappel anatomo-clinique
  • Espace sous-acromial
    • Deuxième articulation de l’épaule
    • Plancher: Coiffe des rotateurs et LPB
    • Voûte: Arche acromio-coracoïdienneESPACE DE CONFLIT
rappel anatomo clinique4
Rappel anatomo-clinique
  • L’arc fonctionnel d’élévation est antérieur:
    • Muscle deltoïde antérieur
    • Muscle infra-épineux
    • Epaule: Unité fonctionnelle : Membre supérieur
epid miologie
Epidémiologie
  • Fréquence
  • Motif de consultation
  • La plus fréquente de la pathologie d’épaule
  • Santé publique: - Arrêt de travail - Maladie professionnelle

- Compensations financières

epid miologie1
Epidémiologie
  • Facteurs favorisants: - Age - Hyper-sollicitation : Sport et professionnel
  • Incidence physio-pathologique: - Vascularisation tendineuse: Zone critique - Vieillissement et usure progressive du tendon
bilan d paule
Bilan d’épaule
  • Diagnostic lésionnel:
    • Examen clinique précis
    • Explorations complémentaires
bilan d paule1
Bilan d’épaule
  • DOULEUR: +++
    • Lancinante
    • Insomniante
    • Caractère: Epaule.Face externe du bras
    • Situation socio-professionnelle et sportive de la douleur
    • Traitements antérieurs
  • Impotence fonctionnelle:
    • Secteur de douleur
bilan d paule2
Bilan d’épaule
  • Examen clinique:
    • Torsu-nu.Comparatif.
    • Repères osseux et musculaire
    • Inspection : Déformation, amyotrophie, …
    • Palpation:
      • Examen général
      • Supra-épineux
      • Infra-épineux
      • Sub-scapulaire
      • LPB
      • Crépitations. Accrochage sous la voûte
bilan d paule3
Bilan d’épaule
  • Examen clinique:
    • Mobilité:
      • Actif. Passif.
      • RE. RI. Elévation antérieure
      • Mouvements contrariés.
      • Testing musculaire
      • Rythme scapulo-huméral
bilan d paule4
Bilan d’épaule
  • Examen clinique:
    • Tests spécifiques:
      • Signes de conflit sous-acromial
bilan d paule5
Bilan d’épaule
  • Examen clinique:
    • Tests spécifiques:
      • Articulation acromio-claviculaire
      • Topographie lésionnelle:
        • Coiffe supérieure: Supra-épineux: Test de Jobe
        • Coiffe postérieure: Infra-épineux et teresminor : Signe du Clairon
        • Coiffe antérieure: Sub-scapulaire: Test de Gerber/Belly.Prest.Test
        • LPB: Yergason/Palm-Up Test

Jobe

imagerie
Imagerie
  • Radiographies: +++- Face. Double obliquité. 3 rotations.- Incidence en défilé du supra-épineux de Neer.- Sensibilisées: · Abduction contrariée (Leclercq) · Face stricte décubitus dorsal (J-J. Railhac).
imagerie1
Imagerie
  • Echographie:- Peu couteux- Accès facile- Doppler-énergie- Analyse statique et dynamique- Insuffisance pour étude articulaire, osseuse et rapports anatomiques.
imagerie 2 me intention
Imagerie: 2ème intention
  • Précision lésionnelle.
  • Bilan pré-chirurgical.ARTHRO-SCANNER
imagerie 2 me intention1
Imagerie: 2ème intention
  • IRM: - coupes dans les 3 plans de l’espace - différentes séquences: T1 et T2 - gadolinium
r sultat de l imagerie
Résultat de l’imagerie
  • Etat de la coiffe:
    • Analyse de chaque tendon
    • Rupture partielle ou perforation
    • Taille de la brèche
    • Degré de rétraction du moignon tendineux
    • Involution graisseuse musculaire
r sultat de l imagerie1
Résultat de l’imagerie
  • Voûte acromio-coraco-claviculaire:
    • Anomalie de l’acromion: Crochu
    • Ligament acromio-coracoïdien
    • Arthrose acromio-claviculaire
  • Bourse acromio-deltoïdienne: Bursite.
tableaux cliniques
Tableaux cliniques
  • Epaule douloureuse simple:Tendinite simple
    • Douleur récente
    • Mobilité sub-normale
    • Tests spécifiques: Supra-épineux et LPB
    • Bilan radio et écho normal ou zonehypoéchogène.

IRM : Hypersignal modéré. Bursite sous-acromio-deltoïdienne

tableaux cliniques1
Tableaux cliniques
  • Epaule douloureuse simple: TRAITEMENT CONSERVATEUR:
    • Repos. Antalgiques. AINS.
    • Rééducation.
    • Infiltration locale de corticoïdes
tableaux cliniques2
Tableaux cliniques
  • EPAULE DOULOUREUSE COMPLEXE:

Tendinopathie dégénérative/ Rupture de la coiffe des rotateurs/ Arthropathie gléno humérale

    • Douleurs anciennes
    • Rebelles aux traitements
    • Déficit de mobilité
    • Tests spécifiques
    • Amyotrophie
tableaux cliniques3
Tableaux cliniques
  • EPAULE DOULOUREUSE COMPLEXE:

Tendinopathie dégénérative/ Rupture de la coiffe des rotateurs/ Arthropathie gléno humérale

    • Radio : Diminution de l’espace acromio-huméral : Incidence de Railhac
    • Echo et IRM: Orientation thérapeutique:
      • Perforation
      • Rupture partielle ou transfixiante
      • Trophicité musculaire
tableaux cliniques4
Tableaux cliniques
  • EPAULE DOULOUREUSE COMPLEXE:

Tendinopathie dégénérative/ Rupture de la coiffe des rotateurs/ Arthropathie gléno humérale

    • Evolution: Arthropathie gléno-humérale: Omarthrose
      • Epaule douloureuse hémorragique
      • Fausse rétraction capsulaire
      • Epaule pseudo-paralytique
tableaux cliniques5
Tableaux cliniques
  • EPAULE DOULOUREUSE COMPLEXE:

Tendinopathie dégénérative/ Rupture de la coiffe des rotateurs/ Arthropathie gléno humérale

    • Traitement:
      • Infiltration locale corticoïde: Effet partiel
      • Rééducation:
        • Rééquilibration musculaire – Stabilité gléno-humérale
        • Rééducation manuelle des muscles abaisseurs et stabilisateurs d’épaule
      • Chirurgie
tableaux cliniques6
Tableaux cliniques
  • TENDINOPATHIE CALCIFIANTE:

Périarthrite calcifiante: - Femme jeune

- Bilatérale

    • Forme stable:
      • Découverte radiologique
      • Supra-épineux
      • Phénomène de conflit
      • Abstention thérapeutique
tableaux cliniques7
Tableaux cliniques
  • TENDINOPATHIE CALCIFIANTE:
    • Forme instable
      • Calcification du rhumatisme à apatite
      • Déstabilisation des cristaux
      • Epaule aigue hyperalgique: Bursite aigue
      • Evolution : Effacement progressif de la calcification
      • Radio et écho
      • Traitement: - Repos. Cryothérapie - AINS. Corticothérapie - Infiltration corticoïde - Ondes de choc - Chirurgie
tableaux cliniques8
Tableaux cliniques
  • RETRACTION CAPSULAIRE:
    • Forme algoneurodystrophique sympathique réflexe
    • « Epaule gelée » : - Examen d’épaule et du membre supérieur - Déminéralisation radiologique de la tête humérale - Scintigraphie osseuse. IRM - Arthro-scanner: Restriction de la capsule. - Traitement: Distension capsulaire. Mobilisation rapide. Rééducation indolore et prolongée