La lunette astronomique
Download
1 / 5

La lunette astronomique - PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on

La lunette astronomique. Objet situé à l’infini. Objectif. Oculaire. En 1610, Galilée invente la lunette astronomique. Illustration de Christian Jégou d'après " Galilée, le messager des étoiles ", aux éditions Découvertes Gallimard. plan focal image de (L 1 ). +. B 1. +.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' La lunette astronomique' - aradia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

La lunette astronomique

Objet situé à l’infini

Objectif

Oculaire

En 1610, Galilée invente la lunette astronomique.Illustration de Christian Jégou d'après " Galilée, le messager des étoiles ",aux éditions Découvertes Gallimard


plan focal image de (L1)

+

B1

+

relation de conjugaison:

or

donc :

soit

Le rayon issu de B passant par O1 n’est pas dévié. On place B1 à l’intersection de ce rayon et du plan focal image.

Oculaire

Objectif

(L2)

(L1)

B

A1

F1'

F2

A

O2

O1

L’objectif (L1) donne, de l’astre observé, une image A1B1.Construire l’image A1B1 en justifiant la méthode choisie.

A1 est confondu avec F’1.L’image se forme dans le plan focal image de (L1).


+

F2’

+

relation de conjugaison:

or

donc

soit

O2A2

(L2)

(L1)

B

A1

F1'

F2

O2

A

O1

B1

Où se forme l’image définitive A2B2 donnée par l’oculaire (L2) ?Justifier la réponse.

L’image définitive est rejetée à l’infini. Ainsi l’œil, en l’observant dans l’oculaire, n’a pas besoin d’accommoder pour la voir nette. Il n’y a pas de fatigue oculaire.


A2

+

F2’

+

B2 à l’infini

Compléter la figure en traçant le rayon émergeant de la lunette correspondant au rayon incident tracé issu de B . Justifier les tracés nécessaires à cette construction.

L’image A2B2 étant à l’infini, tous les rayons issus de B1 émergent de L2 parallèlement entre eux.

Ainsi on prolonge le rayon issu de B .

(L2)

(L1)

B

A1

F1'

F2

O2

A

O1

B1

Le rayon issu de B1 et passant par O2 n’est pas dévié.


(L2)

(L1)

A2

B

A1

F1'

F2

+

O2

A

O1

F2’

+

B1

B2 à l’infini

Tracer un nouveau rayon issu de B1 et parallèle à l’axe optique

Ce rayon émerge de l’oculaire en passant par F’2 le foyer image