chapitre 2 conomie et d veloppement n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
CHAPITRE 2: ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT PowerPoint Presentation
Download Presentation
CHAPITRE 2: ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 13
Download Presentation

CHAPITRE 2: ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT - PowerPoint PPT Presentation

amir-burgess
151 Views
Download Presentation

CHAPITRE 2: ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. CHAPITRE 2: ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT LE RÉGIME FRANÇAIS NOTES DE COURS 1

  2. QUELS SONT LES EFFETS DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES SUR LA SOCIÉTÉ ET LE TERRITOIRE EN NOUVELLE-FRANCE ?

  3. 1) Le développementéconomique: moteur de la colonisation • Le mercantilisme • La France s’intéresse à sacolonievers la fin du XVIe siècle, grâce à la fourrure. • La colonies’insèredans la politiquemercantiliste de la métropole. • MERCANTILISME: Politiqueéconomique qui permet à unemétropole de s’enrichir en exportant des produitsmanufacturésfaits à partir des différentesmatières premières qu’elleimporte de ses colonies.

  4. B)Unecolonie-comptoir • Pour exploiter de manière plus importante les fourrures, les Français doivent s’établir sur le territoire. Ceci amène donc la métropole à fonder une colonie comptoir en Amérique du Nord. • Premiers poste de traite: • Tadoussac, en 1600, Pierre de Chauvin • 1604, Du Gua De Monts fonde un poste de traite en Acadie. • Québec, en 1608, Samuel de Champlain fonde le premier poste de traite permanent

  5. Poste de traite à Tadoussac en 1600 Habitation de Québec fondé par Champlain en 1608

  6. Trois-Rivières, par le sieur de Laviolette, en 1634 • Québec compte à peine 20 colons en 1620. La Nouvelle-France est une colonie comptoir.

  7. C) LE SYSTÈME DES COMPAGNIES • Peu de monopoles s’intéressent au peuplementavant 1627, puisqu’iln’est pas rentable. De plus, unecoloniecomptoir ne nécessitequequelquesemployés (soldats, coureurs des bois et agents de commerce). • Après 1627, l’État oblige le peuplement de la colonie. C’est à ce moment que La Compagnie des Cent-Associésestcréée, par le Cardinal de Richelieu.

  8. En 1645, la Communauté des Habitants (composée d’actionnaires de Québec) obtient le monopole. Plusieurs conflits vont nuire au développement de la colonie. • Louis XIV prend en charge la colonie en 1663 (Gouvernement royal) et met en place des compagnies d’État qui lui seront redevables. • Fondation de la Compagnie des Indes occidentales en 1664.

  9. 2) LES CONSÉQUENCES DU COMMERCE DES FOURRURES SUR LA SOCIÉTÉ ET LE TERRITOIRE A) Le commerce et les explorations • Le commerce des fourruresvaentraîner: - l’établissement de postes de traite et de forts sur le territoire - une expansion du territoirede la région des GrandsLacsjusqu’auGolfe du Mexique. - unefaiblesse du peuplement

  10. B) Des alliances • Le commerce des fourruresvaentraîner des alliances entre les Français et les Hurons. Cesderniersvontobtenir des produitseuropéens en échange de leur aide militaire. • Les Autochtonesvont distribuer les produitsfrançais en utilisantleursdifférentsréseauxd’échanges.

  11. C) Les rivalités entre la Nouvelle-France et les colonies anglo-américaines • Au milieu du XVIIe siècle, les explorateurs Des Groseillers et Radisson explorent les régions au nord-ouest des Grands Lacs. • Avec l’aide du gouvernement britannique ils seront responsables de la création de la (Compagnie de la Baie d’Hudson), en 1670. • Les Français doivent dorénavant livrer une vive concurrence aux Anglais qui exploitent le même territoire nord-américain.