l encyclop die et les philosophes des lumi res n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’encyclopédie et les philosophes des Lumières PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’encyclopédie et les philosophes des Lumières

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 64

L’encyclopédie et les philosophes des Lumières - PowerPoint PPT Presentation


  • 162 Views
  • Uploaded on

L’encyclopédie et les philosophes des Lumières. INTRODUCTION. XVIII°s. >> siècle des « Lumières » Philosophie des Lumières pqoi?. LUMIERES >< OBSCURANTISME ESPRIT CRITIQUE = !! SUPERIORITE DE LA RAISON Philosophie >> système de pensée au service d’un idéal humain

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’encyclopédie et les philosophes des Lumières' - amina


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
introduction
INTRODUCTION
  • XVIII°s. >> siècle des « Lumières »

Philosophie des Lumières

  • pqoi?
slide5
LUMIERES >< OBSCURANTISME
  • ESPRIT CRITIQUE = !!
  • SUPERIORITE DE LA RAISON
  • Philosophie >> système de pensée au service d’un idéal humain
  • Lumières: importance de la RAISON
1 contexte historique
1 Contexte historique
  • Successeurs de Louis XIV >> difficultés
  • Lesquelles?
1 probl me
1° problème
  • Réformer/ moderniser la France (noblesse « lourde », privilèges)
  • Monarchie contestée
2 probl me
2° problème:
  • Retard pris par la France (surtout agricole)
  • ./. Angleterre , entrée dans la Révolution Industrielle
cons quences pb1 et pb 2
Conséquences pb1 et pb 2
  • La bourgeoisie (marchands) prend de l’ampleur et dénonce le système en vigueur en France (monarchie et noblesse + clergé tout puissants)
si cle d inventions
Siècle d’inventions
  • Machine à vapeur
  • Métiers à tisser
  • Manufactures et premières usines
importance de la presse
Importance de la presse
  • >> diffusion des idées nouvelles
  • Les salons littéraires subsistent
2 les philosophes des lumi res
2. Les philosophes des lumières
  • Héritiers des Humanistes du XVI° siècle
  • Et successeurs de l’honnête homme classique du XVII°s.
une m thode pour saisir le monde
Une méthode pour « saisir » le monde
  • RIGUEUR et méthode
  • Esprit critique
  • Usage de la Raison
  • Observation
  • Ouverture à tous les domaines du savoir: religion, sciences, technique, politique, justice, etc..
  • Egalement, un peu d’imagination
texte1 fontenelle entretien sur la pluralit des mondes
Texte1 Fontenelle: Entretien sur la pluralité des mondes
  • « Simplement spectateur du monde… »
  • 1. Relevez les images par lesquelles le texte rend sensible, en les simplifiant, les grandes lois de la physique.
texte1 fontenelle entretien sur la pluralit des mondes1
Texte1 Fontenelle: Entretien sur la pluralité des mondes
  • Réponses question 1
  • Cours d’astronomie système de Copernic (pas encore accepté par tous à l’époque)
  • (Terre = planète parmi d’autres, tournant autour du soleil, perdu parmi d’autres étoiles); planète =/= étoile
  • L1: luminosité du soleil (hydrogène>>helium et photons (= grains de lumière) = réaction thermonucléaire
  • L2: pas de réaction de fusion ds les planètes car pas assez chaudes; corps solides captent les photons, et les rejettent pour perdre cette énergie en trop
  • Propagation de la lumière, des photons( cf infrarouge, ultraviolet, rayon X, en fct° de sa longueur d’onde )
  • L 13/14: relativité: un corps en mvt peut être perçu différemment en fct° de l’observateur (cf .train en gare, tapis roulant)
texte1 fontenelle entretien sur la pluralit des mondes2
Texte1 Fontenelle: Entretien sur la pluralité des mondes
  • 2. Quelle constatation Fontenelle émet-il au sujet de la critique du point de vue ?
slide27
Le point de vue qu’on a sur les choses est relatif, et pas absolu
  • => Être sceptique, critique à l’égard des idées reçues
  • Une certaine humilité devant les mystères de la nature et de l’univers mais une certaine confiance dans les capacités de l’hô à comprendre le monde
texte1 fontenelle entretien sur la pluralit des mondes3
Texte1 Fontenelle: Entretien sur la pluralité des mondes
  • Montrez que cette méthode voit son champ d’application se déplacer, ici, du monde physique à celui de la société et de la morale.
slide29
L’idée que l’on se fait des choses dépend de la situation dans laquelle on se trouve soi-même
  • Tout dépendra du positionnement de l’observateur (extrême relativité des jugements)
2 les philosophes des lumi res suite
2. Les philosophes des lumières (suite)
  • ENGAGEMENT des philosophes contre l’injustice, les superstitions, l’arbitraire, les préjugés
  • >> « punitions, sanctions royales»
  • censure, exil (Rousseau, Voltaire, Diderot)
3 l esprit d observation
3. L’ESPRIT D’OBSERVATION
  • TOUS LES DOMAINES SONT PASSES EN REVUE (politique, religion, société, etc..)
  • Lecture texte 2 (Article « Courtisan »)
  • 1. Quelle est son opinion concernant la Cour et les courtisans. Comment différencie-t-il ces deux termes ?
texte courtisan d alembert
Texte « Courtisan » (D’Alembert)
  • Nuance entre les termes (courtisan et homme de cour)
  • Homme de Cour = qui entoure, encadre, conseille le roi (cela semble rare, ici…)
  • Courtisan: qui tourne autour du Roi, l’empêche de voir la réalité
  • Constat de D’Alembert: autour du Roi: peu de véritables « hommes de cour » et de philosophes, mais beaucoup de courtisans, qui recherchent leur seul profit…
observez la prudence et l ironie de la fin de l article
Observez la prudence et l’ironie de la fin de l’article…
  • . Néanmoins (car nous ne voulons rien outrer) il faut peut-être qu'il y ait à la cour des philosophes, comme il faut qu'il y ait dans la république des lettres des professeurs en Arabe, pour y enseigner une langue que presque personne n'étudie, et qu'ils sont eux-mêmes en danger d'oublier, s'ils ne se la rappellent sans cesse par un fréquent exercice.
3 l esprit d observation suite
3. L’ESPRIT D’OBSERVATION (suite)
  • Examen critique de la monarchie (ex Montesquieu, Lettres persanes 1721, De l’esprit des Lois (1748); Voltaire Lettres philosophiques (1743)
slide35
Critique de la religion
  • Surtout Voltaire: Lettres philosophiques, Candide; article sur le fanatisme, l’intolérance
  • Critique des privilèges et de l’inégalité dans la société
4 la sup riorit de la raison
4. La supériorité de la raison
  • Méthode: tout remettre en question, par l’usage de la RAISON
  • Optique didactique, apprendre au lecteur, enseigner, enrichir son raisonnement.
  • Articles de l’Encyclopédie= persuasifs
5 esprit de contestation
5. ESPRIT DE CONTESTATION
  • Contre l’obscurantisme
  • Contre les superstitions, le merveilleux, les traditions qui ne reposent sur rien de tangible
  • Rejet de l’idée « ancien, donc forcément bon »
  • Rejet de la notion d’absolutisme de droit divin, et héréditaire
  • Refus d’un pouvoir au main d’un petit nombre seulement
ce qu ils d noncent
Ce qu’ils dénoncent:
  • les inégalités;
  • les injustices;
  • les préjugés;
  • le despotisme; t la tyrannie;
  • le fanatisme;
  • l'intolérance;
  • les privilèges;
  • l'esclavage;
  • la torture.
ce qu ils d fendent
Ce qu’ils défendent:
  • la liberté de penser;
  • la liberté d'expression;
  • le choix de culte;
  • l'éducation;
  • la foi dans le progrès;
  • le développement économique;
  • le bonheur.
6 l encyclopedie
6. L’ENCYCLOPEDIE
  • Matériellement:
  • 28 volumes
  • 60.000 articles
  • 3000 planches illustrées
  • Objectif: classer, faire connaître les changements et instruire le lecteur
  • Pas des articles « neutres » mais souvent des prises de position, des dénonciations
probl mes encourus
Problèmes encourus
  • Emprisonnement de Diderot
  • Condamnation par les jésuites
  • Exil de certains collaborateurs (Voltaire, par ex.)
  • Censure
  • Disputes entre Diderot et d’Alembert
influence de l encyclop die sur les auteurs de l poque
Influence de l’Encyclopédie sur les auteurs de l’époque
  • Dicionnaires augmentent
  • Pamphlets essaiment
  • Contes pas si anodins..
  • Théâtre contestataire (ex. Marivaux, l’île des esclaves)
  • Le genre épistolaire sert de questionnement
  • Roman épistolaire (fictifs) mais dénonciateur prudent
7 combat politique de l encyclop die
7. Combat politique de l’encyclopédie
  • Question: Les Encyclopédistes et les philosophes des Lumières ont-il souhaité, provoqué la Révolution française de 1789?
  • =>> réponse à nuancer très fortement
slide44
Leurs origines sociales n’appelaient pas un renversement total des classes
  • Plutôt un désir de réformer ce qu’ils constatent autour d’eux, dans cette France du milieu XVIII°s;
  • Promouvoir des concepts: liberté, justice, moins mélanger le politique et le religieux
  • Moins de guerres injustes et dommageables pour la France
objectif important
Objectif important
  • Stabilité de la nation, de la France
  • => améliorer commerce, progrès techniques
  • => améliorer système politique (faire comme en Angleterre où le Parlement limite le pouvoir royal)
en r sum
En résumé…
  • 7.1. Dénoncer:
  • les privilégiés
  • la misère du peuple et les impôts injustes
  • Les guerres injustes
  • 7.2. Promouvoir:
  • La liberté de l’individu
  • L’égalité naturelle
  • La suppression de l’esclavage
8 m thode fr quente l ironie
8. Méthode fréquente: l’ironie
  • Faire mine de défendre l’idée adverse, pour mieux la dénoncer, la détruire , puis reconstruire
pages importantes
Pages importantes
  • Encyclopédie (1749-1772)
  • Lettres persanes (1721). Montesquieu (1689-1755)
  • L'Ile des esclaves (1725). Marivaux (1688-1763)
  • Les Voyages de Gulliver (1726).Swift (1667-1745)
  • Le Jeu de l'amour et du hasard (1730). Marivaux
  • Lettres philosophiques (1734).Voltaire (1694-1778)
  • De l'esprit des lois (1748). Montesquieu
pages importantes1
Pages importantes
  • Discours sur l'inégalité (1755). Rousseau (1712-1778)
  • Candide ou l'optimisme (1759).Voltaire
  • Du contrat social (1762). Rousseau
  • Dictionnaire philosophique (1764),Voltaire
  • Jacques le fataliste (1765). Diderot (1713-1784)
  • Le Mariage de Figaro (1784). Beaumarchais (1732-1799)
texte 3 egalit naturelle chevalier de jaucourt
Texte 3 Egalité naturelle (Chevalier de Jaucourt)
  • Quel constat de base émet-il?
  • Quelles conclusions en découlent?
constat de base
Constat de base:
  • Tous les hommes sont égaux, de par leur nature même, leur constitution physiologique
  • Un homme « vaut » un autre et doit être traité de la même façon
cons quences de ce constat de base
Conséquences de ce constat de base
  • 1) Ils ont tous droit à la liberté
  • 2) ceux qui « dominent » par leur naissance, leur richesse, leur position supérieure doivent être équitables et ne pas profiter de ces inégalités
  • 3) personne ne doit vouloir être supérieur à ses semblables
  • 4) il faut freiner la propriété privée et encourager le partage des biens collectifs
  • 5) devoir de charité, de justice envers nos semblables
que fait le chevalier de jaucourt dans la 2 partie de son article1
Que fait le chevalier de Jaucourt dans la 2° partie de son article?
  • Il nuance fortement son propos car il sait bien que l’égalité absolue est une chimère et qu’elle est plus un postulat, en vue de progrès sociaux, qu’une réalité à atteindre.
texte 4 sel chevalier de jaucourt
Texte 4: Sel (Chevalier de Jaucourt)
  • 1. Quelles considérations tient-il concernant les impôts, et particulièrement l’impôt sur le sel ?
  • 2. Montrez que cet article s’insère bien dans la méthode argumentative des Encyclopédistes.
1 quelles consid rations tient il concernant les imp ts et particuli rement l imp t sur le sel
1. Quelles considérations tient-il concernant les impôts, et particulièrement l’impôt sur le sel ?
  • Les impôts ne sont pas bien pensés:
  • Ils affaiblissent les travailleurs
  • Indirectement, il ne remplissent pas bien les caisses de l’Etat
  • Ils sont injustes car frappant les classes les plus pauvres et épargnant les classes riches..
2 montrez que cet article s ins re bien dans la m thode argumentative des encyclop distes
2. Montrez que cet article s’insère bien dans la méthode argumentative des Encyclopédistes.
  • Utilisation d’un argument d’autorité (Sully) pour dénoncer cet impôt;
  • Explication détaillée de ce qu’est cet impôt et ses conséquences sur l’agriculteur
  • Dénonciation explicite de ceux qui peuvent s’y soustraire
  • Evocation de la notion d’Etat, qui s’appauvrit, croyant s’enrichir
texte 5 voltaire lettre sur le commerce
Texte 5 Voltaire: Lettre sur le commerce
  • 1. Comment Voltaire exalte-t-il dans ce texte la dimension politique de l'activité économique ?
  • 2. À quoi tient l'habileté, dans la comparai son France-Angleterre du passage par l’exemple allemand?
  • 3. Relever dans ce texte les différents éléments d'une critique de l’aristocratie.
1 comment voltaire exalte t il dans ce texte la dimension politique de l activit conomique
1. Comment Voltaire exalte-t-il dans ce texte la dimension politique de l'activité économique ?
  • Dernière ligne: Le commerce et le négoce enrichissent le pays et contribuent au bonheur de la société
2 quoi tient l habilet dans la comparaison france angleterre du passage par l exemple allemand
2. À quoi tient l'habileté, dans la comparaison France-Angleterre du passage par l’exemple allemand?
  • Il feint de dénoncer la situation en Allemagne, alors que c’est la France qu’il vise, et que pareille situation se rencontre en France…. Cela lui sert à atténuer son pamphlet, tout en restant efficace dans sa critique.
3 relever dans ce texte les diff rents l ments d une critique de l aristocratie
3. Relever dans ce texte les différents éléments d'une critique de l’aristocratie.
  • Critique du lignage, du nom relevant de la noblesse (-ac, -ille)
  • Les nobles montrent du mépris vis-à-vis des commerçants…
  • Dénonciation du monde des courtisans, qui n’apporte rien à la France