slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu PowerPoint Presentation
Download Presentation
Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14

Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu - PowerPoint PPT Presentation


  • 99 Views
  • Uploaded on

Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu. Diane-Gabrielle Tremblay Télé-université, Université du Québec www.teluq.ca/chaireecosavoir www.teluq.ca/aruc-gats. Clusters créatifs. Les activités culturelles et artistiques comme sources d’attraction de populations

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu' - allene


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Cité créative, Innovation et revitalisation : La Tohu

Diane-Gabrielle Tremblay

Télé-université, Université du Québec

www.teluq.ca/chaireecosavoir

www.teluq.ca/aruc-gats

clusters cr atifs
Clusters créatifs
  • Les activités culturelles et artistiques comme sources d’attraction de populations
  • Interactions entre divers secteurs: source d’innovation et de créativité
  • Réfléchir au rôle de la culture (Tavano Blessi, Tremblay, et al. dans revue Cities; Sacco et auteurs italiens):
  • culture AND/ET développement = + indépendance (mécénat sans engagement par ex.)
  • -« culture-led dévelopment «  = les activités culturelles tirent/stimulent le développement socio-économique
  • -cultural development = développement culturel et écon sont associés, étroitement imbriqués
slide3

Question: dans quelle mesure les activités créatives peuvent contribuer à la revitalisation et à l’attraction de travailleurs créatifs/autres ?

La recherche est fondée sur trois études de cas à Montréal, comparaison avec des cas italiens à venir (Bologne, Milan, Venise…)

processus inductif pour tenter de déterminer les effets de ces activités créatrices sur le milieu, la reconversion, le développement territorial et l’identité de la population locale /ID territoriale ?

slide5

1-Projet de revitalisation territoriale

1-Le premier cas est celui de la Tohu (arts du cirque, un projet de revitalisation tirée par la culture (culture-led) , proche du “district culturel proactif” défini par les collègues italiens (Sacco et Tavano Blessi, 2005, Sacco et Ferilli, 2006; Tavano Blessi , Tremblay, et al. 2012).

slide8

.

  • La Tohu est une agglomération géographique qui inclut un ensemble d’organisations diverses
  • Les organisations sont du même secteur (Cirque) mais il y a aussi des activités de nature environnementale – éducation à l’environnement.
  • Toutes ont besoin d’infrastructure, de talent et de technologie)
  • Complémentarité stratégique entre la production et le système culturel
  • Une synergie définie par une
  • spécialisation territoriale et une
  • Nouvelle organisation spatiale
  • dans le quartier
slide9

La Tohu est un OSBL;

  • Elle fait la promotion et l’éducation à l’environnement en partenariat avec l’un des plus grands sites de revitalisation au Canada, le complexe environnemental St Michel
  • La Tohu offre une programmation de cirque très innovatrice, mais a aussicherché à intégrer la population locale dans les emplois (accueil, secrétariat, etc.) et dans des stages pour aller vers d’autres emplois (entrevue DGT avec Stéphane Lavoie, 2006 et 2012)
  • La tohu cherche aussi à éviter les effets de la gentrification en soutenant des projets de logement collectif (coops, etc.)
  • Logique de participation collective, activités et planification avec la communauté locale
slide10

La Tohu est donc un diffuseur d’activités artistiques et créatives, mais aussi très fortement axée sur l’inclusion de la population locale par les stages et emplois

  • La Tohu mène donc des activités avec composante sociale et essaie de réduire les écarts en termes de “cultural capability “(Amartya Sen, 1999 et2000), des écarts qui font qu’il est difficile pour des individus de participer activement à des événements ou activités, lorsque ceux-ci ne satisfont pas leurs besoins ou attentes.
  • La Tohu fait un effort pour atteindre la population locale, mais ce n’est pas toujours facile (cf article Cities: tout de même augmentation de la participatoin culturelle, sociale, mais pas changement radical à court terme et encore de l’exclusion bien sûr.
slide11

Eco –Fête; La Falla (feu); Journée de peinture collective (journée contre la pauvreté ); ateliers créatifs ouverts à tous…Présence dans la collectivité et recherche d’inclusion, création de lien social

slide13

Le cas de la Tohu montre que les activités créatives/culturelles peuvent jouer un rôle important pour l’intégration de communautés, individus exclus ou marginalisés , par le biais des activités (pour les familles surtout) et des stages et emplois (pour les jeunes du quartier ()

slide14

Mais comme l’a écrit Ann Markussen :

Les artistes/créatifs ne constituent pas une solution magique pour la revitalisation, mais c’est UNE des réponses possibles

Nous avons documenté trois cas positifs de revitalisation par la créativité: Tohu, Lab créatif et les centres d’artistes autogérés dans Mile End ...

Mais on ne peut conclure définitivement que c’est LA solution pour tous les lieux, toutes les situations

Les quartiers touchés (Mile End, St-Michel) deviennent certes des quartiers créatifs et dynamiques culturellement, et cela peut contribuer à l’inclusion sociale, et à une participation plus active aux activités créatives... Mais le résultat global reste à évaluer au fil des ans...