conditions facilitantes l utilisation de la fonction de pr diction de mots n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots PowerPoint Presentation
Download Presentation
Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 65

Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots - PowerPoint PPT Presentation


  • 64 Views
  • Uploaded on

Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots . Présentation au Congrès de l’AQETA, 24 mars 2011 Par Julie Duchesneau, enseignante Marie-Danielle Sigouin, orthopédagogue support

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots' - alida


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
conditions facilitantes l utilisation de la fonction de pr diction de mots

Conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots

Présentation au Congrès de l’AQETA, 24 mars 2011

Par

Julie Duchesneau, enseignante

Marie-Danielle Sigouin, orthopédagogue support

Patrick Simard, conseiller pédagogique en adaptation scolaire (et orthopédagogue)

En collaboration avec Josée Labossière, conseillère pédagogique en adaptation scolaire (et orthophoniste)

pr sentation
Présentation
  • Origine du projet global sur les conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots
  • Un projet au primaire en classe spécialisée en difficultés d’apprentissage
  • Un projet au secondaire en classes régulières et en classes de cheminement particulier
  • Un résumé des conditions facilitantes
origine du projet
Origine du projet
  • Suite à l’Info/Sanction 554 de janvier 2008 permettant l’utilisation d’aides à l’écriture lors des examens menant à la sanction des études, constat que nos écoles (200) ne sont pas toutes au même niveau quant à la connaissance des aides technologiques.
  • Décision de monter un projet permettant de créer une expertise dans chacun des 6 Réseaux de notre Commission scolaire et de mettre en commun toutes les nouvelles connaissances.
  • Présentation de deux projets (un au primaire et un au secondaire) pour les années 2009-2010 et 2010-2011 dans le cadre de la mesure ministérielle 30054 sur l’utilisation des TIC.
structure de projet
Structure de projet
  • 2 projets ayant chacun les mêmes volets.
  • Déterminer les conditions facilitantes à l’utilisation de la fonction de prédiction de mots, en contexte d’apprentissage et d’évaluation, en classes ordinaires et en classes spécialisées au primaire et au secondaire.
coles participantes
Écoles participantes

Au total:

20 écoles primaires et 14 écoles secondaires provenant de chacun des 6 Réseaux. (Aussi, quelques écoles observatrices)

Une cinquantaine d’enseignants entourés d’une équipe

Classes régulières et d’adaptation scolaire

slide6

Équipes autour de chaque titulaire

Les équipes participantes sont formées de différents intervenants selon la structure

en place dans chaque école et les intérêts des gens:

Au titulaire, peut se greffer :

Orthopédagogue de l’école

Orthopédagogue de l’équipe Répit-Conseil

Orthophoniste

Conseiller pédagogique de l’école

Conseiller pédagogique en adaptation scolaire

Direction adjointe

Enseignant ressource TIC

Psychoéducateur

partenaires du projet
Partenaires du projet
  • Écriture du projet: consultation de la personne ressource du RÉCIT en adaptation scolaire pour nous aider à écrire le projet
  • Élaboration de grilles d’observation en collaboration avec la personneressource du RÉCIT et une conseillère pédagogique en français
  • Collaboration de 3 conseillers pédagogiques du Service des ressources informatiques
  • Collaboration des conseillers pédagogiques en adaptation scolaire des 6 réseaux
le d roulement du projet
Le déroulement du projet
  • L’an 1, toutes les équipes ont été invitées à une journée de formation sur la fonction de prédiction de mots donnée par une conseillère pédagogique spécialiste des aides technologiques
  • Quelques logiciels d'aide à la rédactionont été achetés pour chaque école participante
  • La libération de chaque titulaire participant était assurée. ( 3,5 jours / année au primaire et 4 jours/ année au secondaire)
  • Des grilles d’observation (installation et pédagogique) ont été remises à chaque équipe
exemple grille 1 installation organisation
ExempleGRILLE 1 INSTALLATION/ORGANISATION
  • Questionnements sur la première utilisation de Word-Q
  • Nom du participant : ___________________________
  • Fonction : ____________________________________
  • Nom de l’école : _______________________________
  • An 1
  • Vos commentaires en cours de projet. Vos commentaires à la fin de l'an 1
  • Mise en place du projet sur les plans techniques, organisationnels :
          • Installation des équipements
          • Configuration du logiciel (options)
          • Formation des intervenants et des élèves
          • Début d’expérimentation et rodage
          • Gestion de l’utilisation des logiciels par les élèves. 
exemple grille 2 volet p dagogique
Exemple GRILLE 2 VOLET PÉDAGOGIQUE

Nom du participant : ____________________________

Fonction : ____________________________________

Nom de l’école : _______________________________

An 1

Vos commentaires en cours de projet. Vos commentaires à la fin de l'an 1

1) Quelles connaissances/habiletés de base

l’élève doit-il avoir :

Pour les connaissances graphophonémiques?

Pour les habiletés de segmenter en syllabes ou sons ?

Pour les connaissances de la ponctuation ?

Avec quel(s) intervenant(s) les élèves ont-ils appris

ces connaissances?

Avec quels outils ont-ils appris ces connaissances? 

2) Phase d’appropriation du logiciel :

Quel type de tâches facilite l’appropriation

du logiciel :

Dictée de mot

Dictée de phrase

Rédaction de phrase

Rédaction de paragraphe, courts textes

Recopier

Phrase à compléter

blogue sur le portail
Catégories

Achats de licences (1)

clavier (2)

conscience métalinguistique et lexicale (1)

évaluation (1)

grilles (2)

nouvelles des écoles (6)

pédagogie (1)

ponctuation (1)

Technique (4)

Archives

novembre 2010

mai 2010

avril 2010

mars 2010

février 2010

janvier 2010

Liens

Site de WordQ

Site de Tap'Touche

Site de Tux Typing

Portail CSDM

Blogue sur le Portail

Communauté Prédiction de mots

Vos questions et réponses sur l'outil "prédiction de mots"

projet dans chaque cole
Projet dans chaque école
  • Chaque équipe participante est libre d’utiliser la fonction de prédiction de mots dans les activités de son choix.
  • Chacune a donc son propre projet à l’intérieur du projet global.
rencontre de bilans
Rencontre de bilans
  • 7 rencontres de bilans de mi-projet regroupant en moyenne 6 écoles ont eu lieu en mai 2010 et des rencontres de bilan de fin de projet se tiendront en mai 2011.
nos formations cette ann e
Nos formations cette année

Suite aux rencontres de bilans de mi-projet 6 types de formations ont été

offertes aux équipes cette année.

Antidote

Antidote est un logiciel de correction grammaticale et d'aide à la rédaction. Différentes fonctions de ce logiciel seront abordées dans cet atelier ainsi que l’application de ces fonctions dans un contexte d’apprentissage.

Date : 5 novembre AM (8h30 à 11h30) ou 17 décembre

Lieu : Salle La Stratégie 2 salle du réseau centre

Word Q = avancé

Cet atelier s’adresse aux personnes qui aimeraient avoir des idées dans la façon d’intégrer Word Q dans un contexte plus pédagogique. Les thèmes suivants y seront traités :

comment aborder l’apprentissage de ce logiciel chez les élèves

comment intégrer d’autres outils comme Lexibook et Euréka! pour soutenir les élèves dans leurs écrits

Date : 5 novembre PM (13h00 à 15h30) ou 17 décembre

Lieu : Salle La Stratégie 2 salle du réseau centre

slide16

Nos formations cette année (suite)

  • Word Q = débutant Mains sur les touches (maximum 20 personnes)
  • Cet atelier s’adresse aux personnes n’ayant pas ou peu utilisé le logiciel Word Q. Les thèmes suivants y seront traités :
    • Comment ouvrir son Word Q
    • Comment utiliser les différentes fonctions :
      • Prédictions de mots
      • Rétroaction vocale/ Surbrillance
    • Comment apporter des modifications aux fonctions
  • Date : 11 novembre AM (8h30 à 11h30)
  • Lieu : Laboratoire TIC

Aussi groupe 2 ajouté : 24 novembre

slide17

Nos formations cette année (suite)

  • Gestion de poste Mains sur les touches (maximum 20 personnes)
  • Cet atelier s’adresse aux personnes qui sont débutantes avec l’utilisation de l’ordinateur. Les thèmes suivants seront abordés :
      • Gestion des dossiers
      • Ouvrir/fermer l’ordinateur
      • Ouvrir/fermer des programmes
      • Sauvegarder des documents sur le mégaserveur, sur une clé USB…
  • Date : 11 novembre PM (13h00 à 15h30)
  • Lieu : Laboratoire TIC
  • Logiciels gratuits : Audacity + Idéateur
  • Mains sur les touches (maximum 20 personnes)
  • Audacity est un logiciel de traitement et d'édition audio. L’Idéateur est un logiciel qui permet à l'utilisateur d'organiser des idées hiérarchiquement. Ces deux types de logiciels gratuits vous seront présentés durant cet atelier ainsi que des idées d’activités d’apprentissage pour exploiter ces logiciels en classe. (Le logiciel idéateur Inspiration sera également présenté.)
  • Date : 17 novembre AM (8h30 à 11h30)
  • Lieu : Laboratoire TIC

Atelier sur la numérisation :

Date : 27 janvier PM (13h00 à 16h00)

Lieu : École Père-Marquette

slide18

Nos journées de mise en commun à venir

en mai 2011:

Primaire:

10 mai (8 : 30 à 15 : 30) : salle du réseau Centre, écoles : Sainte-Bernadette-Soubirous, Notre-Dame-de-Grâce, Saint-Gabriel-Lalemant, Saint-Paul-de-Lacroix, Saint-Albert-le-Grand, Au-Pied-de-la-Montagne.

11 mai (8 : 30 à 15 : 30) salle du réseau Centre, écoles : Alice-Parizeau, Louis-Colin, Saint-André-Apôtre, Marie-Rivier, Saint-Gérard, Christ-Roy, Saint-Noël-Chabanel, Saint-Simon-Apôtre.

17 mai (8 : 30 à 15 : 30) salle du réseau Centre, écoles : Barthélémy-Vimont, Saint-Justin, Barclay, Saint-Antoine-Marie-Claret, Dominique-Savio.

Secondaire:

3 mai (8 : 30 à 15 : 30) : salle du réseau Centre.

Écoles : Académie Dunton, Père-Marquette, Georges-Vanier, Accès Nord, DE la Lancée, Marguerite-de-la-Jemmerais, Eulalie-Durocher.

6 mai (8 : 30 à 15 : 30) salle du réseau Centre.

Écoles : Louise-Trichet, Sophie-Barat, Saint-Luc, LaVoie, Jeanne-Mance, Lucien-Pagé

client le
Clientèle

* Difficultés graves d’apprentissage

comment s y prendre
Comment s’y prendre ?

Je reçois de la formation.

Je la transmets à mes élèves: sur le canon de la bibliothèque.

Un de mes élèves forme les orthopédagogues.

Exercices divers pour s’approprier le logiciel et l’ordinateur.

ce qu il faut
Ce qu’il faut…

Bonne conscience phonologique.

Bonnes connaissances du clavier.

S’habiliter au traitement de texte: ouvrir un document, l’enregistrer, types de police, taille de la police, page titre, centré, imprimer, …

Bien comprendre l’utilité de la boîte de prédiction.

Bien maîtriser Euréka et notre code de correction.

r sultats 2009 2010
Résultats 2009-2010

Amélioration de l’orthographe d’usage.

Amélioration de la syntaxe et de la ponctuation.

Textes plus longs.

MOTIVATION face à l’écriture.

Utilisation de différents sites Internet pour les apprentissages.

Ils adorent les temps libres maintenant.

2010 2011
2010-2011

100% de nouveaux élèves dans mon groupe, il faut donc reprendre toutes les formations.

Ces élèves sont plus faibles que l’an dernier, l’orthopédagogue me donne un bon coup de main.

Je poursuis mes formations.

À l’Halloween, la majorité maîtrise bien le logiciel et le traitement de texte.

nous y croyons
Nous y croyons!

Ma collègue de DGA embarque dans cette démarche pédagogique.

Les orthopédagogues sont équipées d’ordinateurs portables.

Nous réalisons de plus en plus les impacts positifs.

Nous sommes motivés et les élèves aussi.

notre d marche porte fruits
Notre démarche porte fruits

Des élèves du troisième cycle utilisent maintenant le logiciel de prédiction de mots en classe puisque leurs enseignants y croient!

r sultats 2010 2011
Résultats 2010-2011

Utilisation de nouvelles fonctions de la prédiction de mots.

Amélioration de la qualité des productions écrites grâce à l’utilisation des ordinateurs, du logiciel de prédiction de mots et de la rétroaction vocale.

L’écriture devient plus positive, moins ardue.

Plusieurs compétences pratiquées grâce à l’utilisation d’Internet.

la suite
La suite…

Former les parents, principalement des élèves qui utilisent leur portable à l’école. (PIA)

Partager notre enthousiasme et nos connaissances avec nos collègues.

Bâtir une banque d’activités pour maximiser notre démarche pédagogique.

retenir
À retenir

Ce n’est pas une recette miracle.

Le logiciel de prédiction de mots n’est pas un correcteur.

Textes plus longs, mieux structurés et avec moins d’erreurs d’orthographe.

Grande motivation pour tous!

ce qu en pense les l ves
Ce qu’en pense les élèves?

J’adore travailler à l’ordinateur parce que ça va plus vite.

Je trouve que je fais moins de fautes.

Je suis content car mes textes sont plus longs.

C’est plus facile de me corriger.

J’aime que le logiciel me relise mon texte parce que je peux mieux me comprendre.

pr sentation des conditions facilitantes la pr diction de mots l cole sophie barat

Présentation des conditions facilitantes à la prédiction de mots à l’école Sophie-Barat

1- La présentation du milieu

2- Notre quotidien et notre organisation en photos

3- Répercutions du Projet conditions facilitantes

4- Exemple de production d’élève avec et sans la prédiction de mots

2008 2009
2008-2009

12 élèves diagnostiqués dyslexiques et troubles associés dans certains cas en classe fermée

Une orthopédagogue-titulaire 5 jours par semaine et 4 spécialistes

Une orthophoniste 2 jours par semaine

Soutien de l’orthopédagogue de l’équipe Répit-conseils

2009 2010
2009-2010

11 élèves sont réintégrés aux classes de CPF, de première secondaire et de deuxième secondaire en soutien

Une orthopédagogue, 5 jours par semaine

Une orthophoniste, 2 jours par semaine

Soutien de l’orthopédagogue de l’équipe Répit-Conseil

Une secrétaire, une journée par semaine

2010 20111
2010-2011

Une orthopédagogue DF

Ouverture du service à l’école

Consultation en orthophonie

Soutien de l’orthopédagogue de l’équipe Répit-Conseil

+ ou – 27 élèves dyslexiques en CPF, SEC 1,2,3

Parents bénévoles

mat riel utilis
Matériel utilisé

Ordinateur portable, Word Q, Antidote, Le Visuel et le verbomaître

Écouteurs, clé USB, souris, sac

Enregistreuse, Lexibook

C-Pen pour certains élèves

Imprimante, numériseur avec un programme OCR (Readiris), réseau internet

la t che de l orthop dagogue
La tâche de l’orthopédagogue

Organisation du bon roulement technique ( numérisation)

Rappels, encadrement pour les devoirs et leçons

Soutien en classe

Suivi individuel

Mise en place des mesures du PIA

Lien entre les différents intervenants

le projet conditions facilitantes la pr diction de mots depuis 2009 2010
Le projet conditions facilitantes à la prédiction de mots depuis 2009-2010

Le volet formation

→ Augmente la participation des autres enseignants de l’école.

→Permet à certains enseignants d’offrir de l’aide au élèves en classe

→Facilite la communication entre les intervenants en développant une base commune face à l’aide technologique

le projet conditions facilitantes la pr diction de mots depuis 2009 20101
Le projet conditions facilitantes à la prédiction de mots depuis 2009-2010

Le volet libération

→ Permet des moments de consultation à l’école.

→ Augmente la motivation des participants

→ Permet de se concerter pour insérer les outils dans les périodes d’apprentissage et d’évaluation en classe.

le projet conditions facilitantes la pr diction de mots depuis 2009 20102
Le projet conditions facilitantes à la prédiction de mots depuis 2009-2010

Le volet matériel

→ Achat de la licence école Word Q avec la collaboration de l’école

→ Les élèves peuvent maintenant avoir accès à Word Q de la maison

slide41

La partie de chasse ne durait que quelle heures car des que le soleil commençait a monté le ciel la chaleur devenait insupportable. Il fessait particulièrement chaud.

r sum des conditions facilitantes

Conditions favorables en lien avec la réceptivité du milieu

  • b) Mise en place d’une structure d’accueil pour les élèves ayant des besoins particuliers pour qui l’utilisation d’une aide technologique ayant une fonction de prédiction de mots est nécessaire
  • c) Détermination des besoins particuliers des élèves
  • d) Formation et accompagnement du personnel
  • f) Soutien aux élèves dans l’utilisation de leur aide technologique
  • g) Soutien technique et matériel technologique
  • h) Approches et matériel complémentaires

Résumé des conditions facilitantes

slide44

Conditions favorables en lien avec la réceptivité du milieu

  • Avoir des directions d’école qui comprennent l’équité de l’utilisation des aides technologiques;
  • Être dans un milieu prêt à investir de l’argent pour l’équipement;
  • Être dans un milieu qui permet aux intervenants qui supporteront les élèves
  • de prendre du temps pour se concerter;
  • S’assurer d’avoir une équipe pour soutenir l’implantation et non pas une seule personne;
conditions favorables en lien avec la r ceptivit du milieu suite
Conditions favorables en lien avec la réceptivité du milieu (suite)
  • Être dans un milieu qui favorise la continuité d’un cycle à l’autre et même d’un ordre à l’autre avec le même type de matériel technologique utilisé;
  • De préférence, s’assurer qu’une personne de cette équipe fasse partie de l’équipe-école avant l’implantation du projet;
  • Inscrire l’utilisation des aides technologiques comme une priorité dans le plan de réussite de l’école;
slide46

Mise en place d’une structure d’accueil pour

les élèves ayant des besoins particuliers

pour qui l’utilisation d’une aide technologique

ayant une fonction de prédiction de mots

est nécessaire.

Porteur de dossier :

Il faut un porteur de dossier par école. Une personne doit être toujours en place pour analyser les besoins, proposer les mesures d’adaptation, évaluer les élèves, accompagner les enseignants pour le support à apporter aux élèves. Ce doit être une personne qui a des connaissances sur l’apprentissage et les programmes du français écrit ainsi que les troubles de lecture et d’écriture. Cette personne doit connaître les outils et soit en mesure d’évaluer les besoins des jeunes. En classes spéciales, les enseignants doivent aussi avoir le support du porteur de dossier pour savoir dans quel ordre faire les choses et recevoir de l’aide pour la planification des activités

slide47

Mise en place d’une structure d’accueil (suite)

  • S’assurer d’avoir une équipe autour du porteur de dossier pour soutenir l’implantation de l’utilisation des aides technologiques et non pas une seule personne. Par exemple, la complémentarité orthopédagogue et orthophoniste a montré son efficacité. Aussi, l’implication d’un conseiller pédagogique auprès des enseignants, afin de les soutenir dans la progression des apprentissages et ainsi leur permettre de mieux déterminer quels sont les concepts à travailler de façon plus particulière auprès des élèves en difficulté. Ceci aidera à mieux choisir quels seront les documents pour lesquels la numérisation pourrait être essentielle si les élèves doivent utiliser une synthèse vocale pour lire des textes dans certaines disciplines;
  • Le soutien d’un technicien en informatique et l’accès à du personnel pouvant effectuer la numérisation sera aussi fort utile;
  • De préférence, si possible, s’assurer qu’une personne de cette équipe faisait partie de l’équipe-école avant l’implantation du projet;
  • S’assurer que les rôles de chaque intervenant soient bien précisés.
slide48

Mise en place d’une structure d’accueil (suite)

  • Offrir à tout le personnel, qui soutiendra les élèves et les enseignants, de la formation, leur donner du temps pour s’approprier les outils ainsi que planifier la démarche;
  • Commencer l’implantation auprès d’enseignants ouverts à la différenciation;
  • Commencer avec des enseignants qui croient en la possibilité de réussite des élèves avec des besoins particuliers, qui ont une ouverture envers l’utilisation des aides technologiques;
  • S’assurer que les enseignants des classes d’adaptation scolaire et ceux des classes ordinaires d’une même école partagent la même vision quant à l’équité de l’utilisation des aides technologiques, il est donc important d’avoir une compréhension commune de ce que signifie la notion d’équité.
mise en place d une structure d accueil suite
Mise en place d’une structure d’accueil (suite)
  • Prévoir un horaire qui permet aux intervenants de pouvoir avoir des
  • interventions fréquentes auprès des jeunes sur de courtes périodes;
  • Organiser l’horaire de sorte que les élèves ayant des difficultés similaires
  • puissent se côtoyer et s’entraider;
  • S’assurer d’avoir le matériel nécessaire.
slide50

Formation et accompagnement du

personnel

  • Sensibiliser l’ensemble du personnel de l’école à la problématique du trouble
  • de langage écrit.
  • Démontrer aux enseignants les bénéfices de l’utilisation de l’aide technologique;
  • Démontrer le fonctionnement de la fonction de prédiction de mots;
  • Permettre de se familiariser d’abord avec l’environnement informatique si
  • ceci n’est pas déjà le cas;
  • Avoir du temps de concertation donc du temps de libération;
  • Avoir une équipe autour de l’enseignant et de l’élève;
slide51

Détermination des besoins particuliers des

élèves

D’abord se rappeler que l’utilisation de l’aide technologique ne guérit pas les troubles d’apprentissage de la lecture et de l’écriture;

C’est un facilitateur qui ne doit pas être utilisé pour remplacer l’intervention pédagogique et rééducative auprès des élèves.

Avant d’utiliser une aide technologique à l’écriture ou à la lecture, on doit utiliser des approches efficaces pour développer au maximum chez les élèves les piliers essentiels à la lecture et à l’écriture: la conscience phonologique, les correspondances graphèmes-phonèmes, le vocabulaire, la vitesse et la précision (fluidité) en lecture, la compréhension du langage écrit et la calligraphie. L’aide technologique peut être un complément aux autres approches pour développer ces habiletés en contexte d’apprentissage mais ne saura les remplacer. L’utilisation des aides technologique en contexte d’évaluation est jugée essentielle à un élève seulement après une analyse approfondie de ses besoins.

slide52

Détermination des besoins particuliers des

élèves (suite)

  • Bien connaître les forces et les faiblesses de chaque élève et déterminer ses
  • besoins. Une analyse de la situation de chacun est nécessaire.
  • L’évaluation puis l’essai de différentes fonctions d’aide permettra de déterminer
  • quelles seront les aides à privilégier si l’utilisation d’une aide s’avère nécessaire;
  • Les élèves qui seront amenés à utiliser les aides technologiques doivent être
  • motivés à s’investir, doivent avoir un intérêt à utiliser un ordinateur, doivent être
  • conscients de leurs difficultés et accepter de faire des démarches pour s’aider.
apprentissages pr alables en lien avec l environnement informatique
Apprentissages préalables en lien avec l’environnement informatique
    • L’élève doit préalablement :
  • Savoir où sont placées les lettres sur le clavier. (La maîtrise d’un doigté n’est
  • pas nécessaire, ce qu’il faut c’est connaître assez bien le clavier pour ne pas
  • avoir à le regarder tout le temps);
  • Pouvoir utiliser la barre d’espacement, la barre de retour, la touche majuscule;
  • Pouvoir écrire les voyelles accentuées et pouvoir utiliser les apostrophes et les
  • marques de ponctuation;
  • Savoir manipuler une souris;
  • Pouvoir mettre en surbrillance un mot;
  • Connaître un traitement de texte: par exemple pouvoir changer la police ou
  • la couleur des lettres;
apprentissages pr alables en lien avec l environnement informatique suite
Apprentissages préalables en lien avec l’environnement informatique (suite):
  • Savoir ouvrir et fermer un ordinateur. Savoir ouvrir et fermer une session;
  • Retrouver un programme dans l’ordinateur (retrouver l’icône sur le bureau ou passer par la liste des programmes) et ce tant pour Word que pour Word Q;
  • Pouvoir ouvrir le traitement de texte. (Utile de comprendre aussi les fonctions de correction de Word)
  • Créer, retrouver des dossiers ou des fichiers;
  • Sauvegarder un fichier;
  • Sauvegarder sur une clé et sur le serveur;
  • Savoir imprimer.
slide55
Apprentissages préalables en lien avec la conscience phonologique et les correspondances graphophonémiques
  • Pour bien utiliser la fonction de prédiction de mots:
  • il faut pouvoir être habile en segmentation phonémique;
  • il faut maîtriser de nombreuses correspondances grapho-phonémiques
  • et penser à des alternatives quand la première correspondance grapho-
  • phonémique utilisée n’est pas la bonne.
soutien aux l ves dans l utilisation de leur aide technologique suite
Soutien aux élèves dans l’utilisation de leur aide technologique (suite)
  • Lorsque les élèves ont une bonne connaissance de l’environnement informatique, une
  • bonne habileté à segmenter et une bonne maîtrise des correspondances
  • grapho-phonémiques, l’initiation à l’aide technologique et en particulier à la fonction
  • de prédiction de mots peut commencer.
  • Voici une progression possible:
  • introduction du logiciel permettant la prédiction de mots :
  • En premier, apprendre à l’élève à porter attention aux mots suggérés de la
  • boîte de prédiction. Par exemple, on peut faire des dictées de mot simples.
  • On peut présenter en premier des mots dont la première lettre ne pose pas de
  • problème.
  • Quand l’élève arrive à bien regarder les mots de la boîte de prédiction, passer
  • à des graphies plus complexes.
soutien aux l ves dans l utilisation de leur aide technologique suite1
Soutien aux élèves dans l’utilisation de leur aide technologique (suite)
  • Amener l’élève à réaliser que si le mot cherché n’apparaît pas dans la boîte de prédiction de mots, il doit se poser des questions (il faudra dans certains cas apprendre à se servir aussi d’un dictionnaire phonologique);
  • Amener l’élève à utiliser la fonction de rétroaction vocale lorsqu’il utilise la prédiction de mots;
  • Amener l’élève aussi à se demander s’il doit reculer si le mot n’apparaît pas dans la boîte de prédiction;
  • Passer ensuite à des dictées de phrases, puis à des productions de textes (par exemple, on peut commence par composer un court texte à partir d’une histoire imagée en séquence);
slide58

Soutien aux élèves dans l’utilisation

de leur aide technologique (suite)

  • Lorsque l’élève maîtrise bien la prédiction de mots, un travail systématique
  • doit se poursuivre en lien, entre autres avec:
  • la grammaire;
  • les homophones;
  • les outils de correction orthographique

Également, il faut habiliter l’élève à faire face à différentes problématiques

techniques et à savoir réagir aux messages d’erreurs;

De plus, il faut l’habiliter à bien connaître quelles sont les mesures d’adaptation

qui lui sont nécessaires afin qu’il puisse, si nécessaire, informer lui-même de

nouveaux intervenants.

slide59

Soutien technique et matériel technologique

  • Le matériel nécessaire :
  • Prises de courant en quantité nécessaire;
  • Fils d’extension en quantité nécessaire;
  • Ordinateurs (au moins un ordinateur par deux élèves ayant des besoins
  • particuliers). (Pour une classe spécialisée: au moins 3 ordinateurs fixes et
  • quelques portables);
  • Logiciels de prédiction de mots;
  • Installation du logiciel Office et non pas Open Office
  • Écouteurs;
  • Clés USB;
  • Accès à une imprimante;
  • Accès à un numériseur;
  • Mode d’accès aux épreuves numérisées.
  • De préférence, avoir de l’équipement similaire d’un élève à l’autre pour favoriser
  • l’installation et la réparation.
slide60

Soutien technique et matériel technologique

(suite)

  • Avoir le soutien d’un technicien en informatique:
  • Pour le choix des ordinateurs et des périphériques,
  • Pour vérifier la compatibilité du nouveau matériel avec celui déjà en place,
  • Pour prévoir le nombre de prises nécessaires,
  • Pour l’installation et la configuration,
  • Pour le support en cas de problèmes.
soutien technique et mat riel technologique suite
Soutien technique et matériel technologique(suite)
  • Ressources humaines à prévoir pour la numérisation:
  • Pour aider au choix du matériel essentiel à numériser;
  • Pour aider à s’assurer d’effectuer la numérisation en respectant les droits d’auteur;
  • Pour effectuer la numérisation;
  • Pour organiser l’accès aux épreuves du MELS et aux épreuves de la commission scolaire en version numérique.
slide62

Soutien technique et matériel technologique

(suite)

  • Les lieux nécessaires
  • Prévoir la disposition nécessaire des ordinateurs portables et fixes dans la ou les
  • salles de classe;
  • Prévoir un lieu de rangement pour les ordinateurs portables surtout au secondaire
  • (salle, chariot, ou meuble de rangement au secrétariat ou ailleurs);
  • Prévoir un lieu particulier pour les examens ( surtout au secondaire) si le tiers
  • temps est nécessaire et s’il y a lieu, prévoir qui sera en fonction dans ce
  • lieu; prévoir du support technique en cas de problème;
  • Au secondaire, prévoir un lieu pour imprimer et pour avoir accès à la numérisation.
slide63

Approches et démarche pédagogique

en classe

Il faut garder en tête l’importance d’une bonne démarche pédagogique en classe.

En écriture: Les élèves doivent avoir une intention d’écriture, doivent être encouragés à faire un plan et à utiliser un organisateur graphique. Il faut les rendre conscients des différentes structures de récits. Il faut modéliser pour leur montrer explicitement comment écrire. Il faut aider au développement chez les élèves des fonctions exécutives de planification.

En lecture : L’utilisation de la fonction de synthèse vocale ne peut se substituer à l’utilisation de la présentation des textes en classe et à leur analyse en groupe.

slide64

Approches et matériel complémentaires

Des exemples:

Approche Les 5 au quotidien

Logiciels idéateurs (exemple : Inspiration)

La grammaire en 3 dimensions

Activités de conscience phonologique

Dictionnaire phonologique (exemple: Eureka)

Logiciels de correction orthographique (exemple Antidote et correcteur de Word)

Codes de correction

Dictionnaire électronique (exemple Lexibook)

slide65
FIN

Merci!

Pour des informations additionnelles :

Julie Duchesneau : duchesneauj@csdm.qc.ca

Josée Labossière : labossierej@csdm.qc.ca

Marie-Danielle Sigouin : sigouinmd@csdm.qc.ca

Patrick Simard : simardpat@csdm.qc.ca