slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Prise en compte de la problématique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Prise en compte de la problématique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 40

Prise en compte de la problématique - PowerPoint PPT Presentation


  • 172 Views
  • Uploaded on

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Prise en compte de la problématique' - alexis


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

LE MANSDominique PETIT - CNOSFDanièle SALVA - FEMIX SPORTSsport des femmes et insertion sociale - Les freins - comportements discriminants/- femmes sports et médias - la place des femmes dans le sport /- pratiques sportives minoritaires et émergeantes chez les femmes/- les femmes et le sport en Europe

prise en compte de la probl matique
Prise en compte de la problématique
  • Cette prise en compte est récente et s’inscrit dans le contexte global social et politique devenu favorable
  • 1995 : création de l’observatoire de la parité entre hommes et femmes
  • 1998 : circulaire sur la féminisation des noms de métiers
  • 2000 : loi sur l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives
  • 2001 : loi sur l’égalité professionnelle entre hommes et femmes
d marche globale
Démarche globale
  • constat
  • diagnostic : étude des freins
  • phase de sensibilisation
  • phase opérationnelle
1 place des femmes dans la pratique
1. Place des femmes dans la pratique
  • Globalement, la pratique des femmes progressent plus que celles des hommes mais reste toujours inférieure :
  • aujourd’hui 48% des 34 millions de pratiquants sont des femmes.
  • 64 % des femmes pratiquent contre 79 % des hommes.
  • les femmes ne détiennent qu’1/3 des 16 millions de licences.
  • Persistent aussi de fortes disparités entre les femmes en fonction d’autres critères, dont les plus discriminants sont le niveau de diplôme et la CSP
  • Les freins les plus forts sont culturels et font obstacle à la pratique de certaines catégories de jeunes filles et de femmes : 51% des filles pratiquent le sport hors zones d’éducation prioritaire (ZEP) et 32% en ZEP.
2 place des femmes dans la direction
2. Place des femmes dans la direction
  • L’accès des femmes aux postes à responsabilité reste encore très limité.
  • Plus on progresse dans la « hiérarchie », moins il y a de femmes...quelle que soit la hiérarchie :
  • Hiérarchie des fédérations : 6% de présidentes des fédérations françaises, mais aucun femme présidente de fédération olympique ;
  • Hiérarchie dans l’étendue du territoire :14 % de présidentes de comités départementaux mais aucune femme présidente de CROS ;
  • Hiérarchie des fonctions : 6 % de présidentes et 20% de secrétaires générales de fédérations.
1 etat des lieux pratique
1. Etat des lieux : pratique
  • Les pratiques sont encore très sexuées :
  • Dominante femmes : gymnastique, danse, équitation, patin à glace, randonnée pédestre ou en montagne
  • Dominante hommes : football, rugby, handball, pétanque et engagement dans la compétition
  • Pratique équilibrée : natation, marche, volley-ball
2 place des femmes dans la direction du sport

Le nombre de femmes se raréfie dès que l’on passe du niveau local au niveau national ou international

2. Place des femmes dans la direction du sport

92% dans les

« commissions féminines »

Seulement 8% dans les

« commissions stratégiques »

  • Élues
  • Présidentes : 6 %
  • Vices Présidentes : 12%
  • Secrétaires Générales : 20 %
  • Trésorières : 13 %
  • Présidentes de commission : 20 %
  • Postes administratifs : 36,8%
  • Postes techniques
  • DTN : 2 DTN sur 58
  • Entraîneures nationales : 10 %
  • Conseillères techniques : 16 %
3 place des femmes dans les m tiers du sport
3. Place des femmes dans les métiers du sport
  • Même constat que pour les dirigeantes : plus le niveau du diplôme s’élève, plus rares sont les femmes.
  • Parmi les diplômes d’Etat délivrés en 2003 :
  • - 55 % des titulaires du BAPAAT sport
  • 28% des titulaires du BEES 1er degré
  • 26 % du CAEP MNS
  • 5 % des qualifications complémentaires
  • 14% des titulaires du BEES 2nd degré,
  • 0 % des révisions guides haute-montagne
4 visibilit des sportives dans les m dias
4. Visibilité des sportives dans les médias
  • Une inégalité de traitement en quantité :
    • peu de volume de 1% à 25% des articles « sport » selon le type de média ; des articles plus courts dans la presse
    • les femmes ne sont pas présentes dans les sports les plus médiatisés (football, Formule 1)
    • peu de journalistes femmes
    • manque d’intérêt des lecteurs ?
  • Problème qualitatif : image et vocabulaire
    • en 2000, seuls 5% des journalistes sportifs sont des femmes… la sportive est donc montrée au travers du regard des hommes et le critère «séduction» est encore souvent le plus important
les freins l acc s des femmes
Les freins à l’accès des femmes
  • à la pratique sportive
  • aux postes de dirigeantes, élues ou salariées des organisations sportives
les freins l acc s des femmes la pratique
Les freins : l’accès des femmes à la pratique
  • les représentations du sport
  • les références culturelles
  • les décideurs sont majoritairement des hommes
  • l’organisation du sport : offre restreinte, encadrement sportif majoritairement masculin
  • la difficile articulation des temps de vie
  • le coût
les freins l acc s des femmes la direction
Les freins : l’accès des femmes à la direction
  • les freins inhérents aux femmes
    • remise en cause de leurs compétences
    • motivation par rapport aux postes à pourvoir
    • acquisitions des codes sociaux masculins
  • les freins inhérents aux structures
    • les modes de fonctionnement de l’institution sportive
    • étiquetage des femmes à des postes administratifs
    • les modes d’élection
les actions mises en oeuvre
Les actions mises en oeuvre
  • Phase de constats et de sensibilisation : 1998 - 1999
    • Préparation et organisation des Assises nationales «Femmes et Sport »
  • Phase opérationnelle à partir de 2000
    • Elaboration de plans d’actions successifs
constats et sensibilisation
Constats et sensibilisation
  • Préparation des Assises nationales «Femmes et Sport » -
  • Création de 10 groupes thématiques de réflexion réunissant tous types d’acteurs :
    • Santé, physiologie, corps et identité sexuée
    • Enfance et adolescence
    • Analyse des pratiques sportives féminines
    • Égalité – parité homme/femme dans le sport
    • Les femmes et le sport de haut-niveau
    • Femmes, sports et media
    • Femmes et sports, la dimension internationale
    • Femmes, sport et insertion
    • Sport féminin et entreprise
    • Les pratiques émergentes ou minoritaires
    • Chacun des groupes a élaboré un rapport (problématique - état des lieux, préconisations)
constats et sensibilisation20
Constats et sensibilisation
  • ASSISES NATIONALES « Femmes et Sport »
  • 500 personnes
  • 4 tables rondes sur les thèmes suivants :
    • le corps : contraintes et liberté,
    • égalité - mixité des pratiques,
    • l'accès aux responsabilités
    • pratiques sportives et vie quotidienne.
constats et sensibilisation21
Constats et sensibilisation
  • A la suite des ASSISES, des MESURES sont ANNONCEES
  • Par le ministère :
    • Le plan de féminisation de l’administration du ministère,
    • La création d’un réseau de correspondantes régionales et départementales,
    • L’attribution de moyens financiers spécifiques.
  • Par le CNOSF :
    • La création d’un groupe de travail chargé de :
      • dresser un état des lieux,
      • réfléchir aux conditions d’accès des femmes à la prise de responsabilité dans le sport et dans l’encadrement du sport,
    • La création d’une ligne budgétaire spécifique
  • Par le ministère et le CNOSF :
    • Plus d’égalité dans le sport de haut-niveau :
      • reconnaissance des disciplines de haut-niveau,
      • critères d’attribution des primes (aides personnalisées)
phase op rationnelle 2000 2002
Phase opérationnelle 2000 - 2002
  • PLAN D’ACTION « Femmes et Sport » du ministère 2000-2002 :
    • Possibilité de financement par l'Etat des actions spécifiques et innovantes pour l’amélioration de la place des femmes dans le sport,
    • Composition paritaire des jurys du professorat de sport,
    • Création d’un prix « média » dont l’objectif est de mettre en valeur le sport féminin dans la presse écrite, radiophonique et télévisuelle
    • Elaboration et diffusion d’un dépliant bilingue présentant la politique ministérielle
    • Parution du décret du 9 avril 2002relatif à l'agrément des groupements sportifs dont les dispositions prévoient l'égal accès des femmes et des hommes aux instances dirigeantes
phase op rationnelle 2000 200225
Phase opérationnelle 2000 - 2002
  • PLAN D’ACTION « Femmes et Sport » du CNOSF 2000-2002 :
  • Participation à l’organisation de la 2ème Conférence Mondiale du CIO à Paris avec débat sur les thèmes suivants :
    • promouvoir les femmes dirigeantes sportives ;
    • améliorer le financement du sport féminin ;
    • égalité de chances: surmonter les contraintes sociales et structurelles ;
    • image du sport féminin: le rôle des médias ;
    • rôle des jeunes dans le développement du sport féminin ;
    • rôle des gouvernements dans la promotion de la femme dans le sport ;
    • rôle des organisations sportives.
  • Recommandation du CIO
  • Objectif fixé à toutes les organisations sportives nationales et internationales : avoir au moins 10 % de femmes à des postes décisionnels au plus tard en décembre 2000.
phase op rationnelle 2000 200226
Phase opérationnelle 2000 - 2002

Réalisation d’une plaquette de communication :

  • - Réalisation d'une plaquette " Femmes et sport "
phase op rationnelle 2000 200227
Phase opérationnelle 2000 - 2002
  • Modification des statuts pour respecter les recommandations du CIO
  • Organisation par le CNOSF de journées nationales annuelles
  • Constitution d'un réseau de correspondants dans le mouvement sportif,
  • Incitation des CROS, CDOS et fédérations sportives à mettre en place diverses opérations,
  • Financement d’actions des clubs pour développer la pratique des femmes et leur accès aux responsabilités (crédits du FNDS),
  • Création d’outils
    • expositions
    • film
  • Intervention dans divers colloques en France et à l'étranger.
phase op rationnelle 2002 2004 europe
Phase opérationnelle 2002-2004 - Europe
  • A l’initiative de Mme BUFFET, obtention de la présidence du réseau Européen Femmes et sport (EWS) pour 2002 – 2004
    • Groupe indépendant fondé en 1990, composé de personnes concernées ou intéressées par le travail en faveur de l’égalité des sexes mené par des organisations et des institutions sportives de leur pays respectif
    • Réseau actif dans l’Europe entière (41 pays)
    • Ayant pour objectif d’accroître la participation des femmes dans le sport à tous les niveaux, dans toutes les fonctions et dans tous les rôles
    • Ayant une présidence et un comité de pilotage changeant tous les 2 ans
    • Chaque présidence devant organiser une Conférence Européenne « Femmes et Sport »
  • Le CNOSF et le ministère chargé des sports coopèrent pour que la France assume au mieux, cette Présidence.
phase op rationnelle 2002 2004 europe29
Phase opérationnelle 2002-2004 - Europe
  • Participation aux conférences internationales en 2002 :
    • Européenne (EWS) à Berlin « Femmes, Sport et Innovation »
    • Internationale (IWG) à Montréal

Accueil du groupe International Femmes et Sport (IWG) et du comité de pilotage EWS en présence du Président du CNOSF et du ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative

Ils réaffirment le positionnement des deux institutions sur le thème « Femmes et Sport »et annoncent l’organisation de la Conférence Européenne de 2004

slide30

Phase opérationnelle 2002-2004 - Europe

  • Présidence Française EWS

Chantal AMADE-ESCOT,Présidente

Danièle SALVA, Secrétaire générale

Frédéric FRAISSE, Assistant

Préparation de la conférence européenne 2004 sur le thème :

Femme, Sport et Démocratie

«  Le sport, un enjeu pour les femmes

Les femmes, un enjeu pour le sport »

phase op rationnelle 2002 2004 europe31
Phase opérationnelle 2002-2004 - Europe

Geneviève FRAISSE

  • Résolution du Parlement Européen Juin 2003
  • « Le sport féminin est l'expression du droit à l'égalité et à la liberté de toutes les femmes de disposer de leur corps et des'inscrire dans l'espace public »
  • Structurer la question 'femmes et sport'
  • Développer le sport scolaire et le sport de loisir
  • Garantir l'égalité des droits dans le sport de haut niveau
  • Assurer la santé de l'athlète féminine
  • Renforcer la participation des femmes à la prise de décision
slide32

Phase opérationnelle 2002-2004 - Europe

  • Ouverture de la 6ème conférence européenne du réseau Européen Femmes & Sport
phase op rationnelle 2002 2004 france
Phase opérationnelle 2002-2004 - France
  • PLAN D’ACTION « femmes et sport » du ministère :
    • Création d’un groupe de travail « femmes et sports »,
    • Création d’un prix « média » dont l’objectif est de mettre en valeur le sport féminin dans la presse écrite, radiophonique et télévisuelle
    • Elaboration et diffusion d’un dépliant bilingue présentant la politique ministérielle
    • Décret du 9 avril 2002relatif à l'agrément des groupements sportifs dont les dispositions prévoient l'égal accès des femmes et des hommes aux instances dirigeantes
    • Décret de janvier 2004 instaurant un principe de proportionnalité entre licences femmes et élues au sein des instances dirigeantes
phase op rationnelle 2002 2004 france34
Phase opérationnelle 2002-2004 - France
  • L’action du gouvernement
    • La charte de l’égalité dans laquelle le MJSVA et le CNOSF se sont engagés
    • Un rapport « Femmes et Sports » a été remis par Brigitte Deydier aux 2 ministres en avril 2004
phase op rationnelle 2002 2004 france35
Phase opérationnelle 2002-2004 - France
  • PLAN D’ACTION « Femmes et Sport » du CNOSF
  • Organisation d’une journée nationale en 2003 sur la place des femmes dans les instances dirigeantes sportives
  • Soutien à la recherche
  • Participation à la Conférence du CIO à Marrakech
  • Recommandations CIO : objectif pour fin 2005 :les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les Fédérations Internationales de sports (FI), les fédérations nationales et les organismes sportifs appartenant au Mouvement olympique doivent se fixer comme objectif de réserver aux femmes au moins 20 % des postes dans toutes les structures ayant pouvoir de décision (notamment tout organe exécutif et législatif).
phase op rationnelle 2005 2008
Phase opérationnelle 2005-2008
  • Les mesures spécifiques du ministère :
  • Les consignes aux fédérations sportives : mise en place de plans de féminisation de leurs instances dirigeantescomprenant unimportant volet formation et accompagnement
  • Les actions de communication :
    • Plaquette "de la réflexion à l'action"
    • Flyers et affichettes "les métiers du sport, c'est aussi pour les filles"
    • l'instruction aux services déconcentrés du ministère et ses axes de travail
    • La création d'un concours national « femmes et sport » en coopération avec le CNOSF,
  • La création d’un pôle ressources national « sport, famille, pratiques féminines »
phase op rationnelle 2005 200837
Phase opérationnelle 2005-2008
  • Plan d’action du CNOSF 2005 - 2008
  • Accompagnement des dirigeants :
    • la mixité dans la direction des organisations sportives,
    • accès aux responsabilités internationales
  • Accompagnement des organisations sportives
    • démarche de labellisation des clubs
  • Participation aux manifestations internationales.
slide40
Contacts :
  • CNOSF - Mission vie associative
  • 1, avenue Pierre de Coubertin
  • 75650 PARIS CEDEX 13
  • Dominique PETIT
  • dominiquepetit@cnosf.org
  • 01 40 78 29 54
  • Danièle SALVA
  • danielesalva@cnosf.org
  • 01 40 78 29 38
  • www.franceolympique.com
  • FEMIX SPORTS
  • contact@femixsports.fr
  • www;femixsports.fr