slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
METRORRAGIES ET MENOPAUSE PowerPoint Presentation
Download Presentation
METRORRAGIES ET MENOPAUSE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 44

METRORRAGIES ET MENOPAUSE - PowerPoint PPT Presentation


  • 162 Views
  • Uploaded on

METRORRAGIES ET MENOPAUSE. Dr BONNEAU MIREILLE. 10.01.2002. EVALUATION D’UNE FEMME MENOPAUSEE PRESENTANT UNE HEMORRAGIE GENITALE. Les recommandations de la conférence américaine de consensus. PRINCIPALES ETIOLOGIES. Cancer de l’endomètre 10% des métrorragies chez les femmes ménopausées.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'METRORRAGIES ET MENOPAUSE' - alessa


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

METRORRAGIES ET MENOPAUSE

Dr BONNEAUMIREILLE

10.01.2002

evaluation d une femme menopausee presentant une hemorragie genitale

EVALUATION D’UNE FEMME MENOPAUSEE PRESENTANT UNE HEMORRAGIE GENITALE

Les recommandations de la conférence américaine de consensus

principales etiologies
PRINCIPALES ETIOLOGIES
  • Cancer de l’endomètre
  • 10% des métrorragies chez les femmes ménopausées
  • la pathologie bénigne
  • fibromes / polypes / hyperplasie
  • 40% des cas
les techniques diagnostiques etudiees
LES TECHNIQUES DIAGNOSTIQUES ETUDIEES
  • L’échographie endovaginale
  • La biopsie d’endomètre
les methodes complementaires
LES METHODES COMPLEMENTAIRES
  • L’hystéroscopie opératoire
  • la sonohystérographie
1 re etape diagnostic
1ère ETAPE DIAGNOSTIC
  • L’échographie endovaginale

ou

  • La biopsied’endomètre
  • même efficacité
  • même coût ( USA )
  • même sensibilité
  • Selon l’expérience et l’habitude de chacun
  • Et selon la demande de la patiente
l echographie endovaginale
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE

pour certains

Seuil d’épaisseur

ou

4 mm

=5 mm

  • soit 10% des échographies

mais

PRUDENCE

Augmentation des faux positifs

l echographie endovaginale8
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE
  • SI CANCER DE L’ENDOMETRE

Épaississement

isolé

endomètre

épais

et hétérogène

ou

  • Si ENDOMETRE FIN

risque de cancer faible

Forte VPN

examens complementaires
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
  • Si endomètre > 5 mm

HYSTEROSCOPIE chirurgicale

+ BIOPSIE

OU

SONOHYSTEROGRAPHIE

ambulatoire

examens complementaires10
EXAMENS COMPLEMENTAIRES

chronologie

  • Plutôt sonohystérographie

Technique simple

Efficace

Ambulatoire

Bonne visualisation des polypes et des fibromes

  • hystéroscopie complémentaire

résection de l’anomalie

Diagnostic histologique

conference de consensus
CONFERENCE DE CONSENSUS

Suggestion et fin

TOUTE FEMME MENOPAUSEE PRESENTANT UNE HEMORRAGIE GENITALE

DEVRAIT BENEFICIER D’UNE

SONOHYSTEROGRAPHIE

l echographie endovaginale12
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE
  • Endomètre vu en totalité
  • En coupe saggitale

guidelines de qualité

l echographie endovaginale13
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE

guidelines dequalité

  • Endomètre vu en totalité
l echographie endovaginale14
L’ECHOGRAPHIEENDOVAGINALE
  • Sur la zone la plus épaisse
  • Uniquement les 2 zones hyperéchogènes
  • Si liquide intra-cavitaire, soustraire son épaisseur
  • Bords nets

guidelines de mesure

slide15

L’ECHOGRAPHIEENDOVAGINALE

guidelines de mesure

  • Sur la zone la plus épaisse
  • Uniquement les 2 zones hyperéchogènes
  • Si liquide intra-cavitaire, soustraire son épaisseur
  • Bords nets
slide16

L’ECHOGRAPHIEENDOVAGINALE

guidelines de mesure

  • Sur la zone la plus épaisse
  • Uniquement les 2 zones hyperéchogènes
  • Si liquide intra-cavitaire, soustraire son épaisseur
  • Bords nets

*

*

l echographie endovaginale17
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE
  • Cancer de l’endomètre
  • adénomyose

LES BORDSFLOUS

C’est un épaississement généralisé

On peut

évoquer

l echographie endovaginale18
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE

LES BORDSFLOUS

Cancer de l’endomètre

l echographie endovaginale19
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE
  • EXAMEN NON CONTRIBUTIF

LES BORDS FLOUS : CAT

IL FAUT FAIRE

UNE SONOHYSTEROGRAPHIE

BIOPSIE DE L’ENDOMETRE

l echographie endovaginale20
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE
  • HYSTEROSCOPIE

EPAISSISSEMENT FOCALISE : CAT

l echographie endovaginale21
L’ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE

EPAISSISSEMENT FOCALISE

Polype endométrial

la biopsie d endometre
AMBULATOIRE

LIMITES

LA BIOPSIE D’ENDOMETRE

IMPOSSIBLE

DANS 10% des cas

Pour certains

1-biopsie d’endomètre

2-si impossible échographie endovaginale

les faux negatifs
LES FAUX NEGATIFS
  • La pathologie bénigne
  • Quelque soit la méthode
  • Échographie endovaginale
  • Ou biopsie d’endomètre
les regles du jeu
LES REGLES DU JEU
  • Si double couche > 5mm
  • échographie anormale
les regles du jeu25
LES REGLES DU JEU
  • Obésité et / ou diabète
  • Valeur du seuil des 5 mm ????
  • D’abord la BIOPSIE D’ENDOMETRE

CAS PARTICULIERS

Les patientes à risque

les regles du jeu26
LES REGLES DU JEU

Si discordance entre

  • L’échographie endovaginale
  • La biopsie d’endomètre
  • Les deux examens l’un après l’autre

SONOHYSTEROGRAPHIE

les regles du jeu27
LES REGLES DU JEU

ATTENTION

TOUTE HEMORRAGIE CHEZ UNE FEMME MENOPAUSEE N’EST PAS UN CANCER

LA PATHOLOGIE BENIGNE EST TRES FREQUENTE

Hyperplasie de l’endomètre

polype

les regles du jeu28
LES REGLES DU JEU

ATTENTION

SI FEMME ASYMPTOMATIQUE

LA SONOHYSTEROGRAPHIE VA REVELER

DANS 1/3 DES CAS

DES ANOMALIES DE L’ENDOMETRE

les regles du jeu29
LES REGLES DU JEU

LASONOHYSTEROGRAPHIE

UNE TECHNIQUE D’AVENIR

???????????

la sonohysterographie
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Myomes endocavitaires

la sonohysterographie31
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Myome

endocavitaire

la sonohysterographie32
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Polype

Et

Sa

vascularisation

la sonohysterographie33
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

HYPERTROPHIE

DIFFUSE

la sonohysterographie34
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

ADENOCARCINOME

la sonohysterographie35
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Adénocarcinome

et

sa

vascularisation

la sonohysterographie36
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Tamoxifene

Et atrophie

glandulokystique

la sonohysterographie37
LA SONOHYSTEROGRAPHIE

Tamoxifène

Et

Polype

kystique

patientes sous ths
PATIENTES SOUS THS

CAS PARTICULIERS

  • traitement discontinu
  • J4 / J5

ECHOGRAPHIE

  • traitement continu
  • N’importe quand
cas particuliers
CAS PARTICULIERS

PATIENTES SOUS THS

Le taux de cancer de l’endomètre n’est pas augmenté par le THS

RESULTATS

Sensibilité

Identique

Avec ou sans traitement

Taux de faux positifs élevé

cas particuliers40
CAS PARTICULIERS

LE TAMOXIFENE

SI PATIENTE ASYMPTOMATIQUE

PAS D’EVALUATION EN ROUTINE

DE L’ENDOMETRE

cas particuliers41
CAS PARTICULIERS

LE TAMOXIFENE

RISQUE AUGMENTE DE

  • POLYPE
  • HYPERPLASIE
  • CANCER
cas particuliers42
CAS PARTICULIERS

LE TAMOXIFENE

SI PATIENTE SYMPTOMATIQUE

ECHOGRAPHIE SANS DATE PRECISE

REGLES DES 5 mm

cas particuliers43
CAS PARTICULIERS

LE TAMOXIFENE

LE THS

ou

Avant tout traitement faire

UNE ECHOGRAPHIE ENDOVAGINALE

remerciements
REMERCIEMENTS
  • Pr J-M BOURGEOIS et sa revue EGEO
  • Dr P Vignal et ses photos de sonohystérographie
  • Dr R Goldstein et la revue JUM