examen cytobact riologique urinaire ecbu l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Examen cytobactériologique urinaire (ECBU) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Examen cytobactériologique urinaire (ECBU)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 38

Examen cytobactériologique urinaire (ECBU) - PowerPoint PPT Presentation


  • 1021 Views
  • Uploaded on

Examen cytobactériologique urinaire (ECBU). 18 juin 2009 Michelle BOYER. L’examen cytobactériologique urinaire (ECBU) est l’analyse bactériologique la plus fréquemment pratiquée au laboratoire. 14. 3. Indications

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Examen cytobactériologique urinaire (ECBU)' - Samuel


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2
L’examen cytobactériologique urinaire (ECBU) est l’analyse bactériologique la plus fréquemment pratiquée au laboratoire.
slide5
Indications
  • Situations d’infection urinaire (IU) sauf cystites aiguës simples d’évolution favorable.
  • Dépistage des colonisations: grossesse, chirurgie urinaire.
slide7
Etapes de l’ECBU:
  • Prélèvement, conservation
  • Examen direct (cellules, bactéries)
  • Culture, compte de germes.
slide9
L’urine est normalement stérile.
  • Facilement contaminée par la flore commensale.
  • Toilette, élimination du 1er jet.
  • Flacon stérile
  • Temps de stase ( au moins 4h)
slide10
Problème des patients incontinents
  • Recueil chez l’enfant: milieu de jet, poches

(= collecteur) à urines, moins de 30 mn

slide11
2h à température ambiante
  • 24h à +4°
  • Jusqu’à 48h en flacon + borate

Sinon:

  • Modification du compte de germe
  • Altération des cellules
slide13
Etape capitale pour le dépistage et le diagnostic rapide (Afssaps)

Résultat en urgence ( Pédiatrie)

slide14
Leucocyturie et hématurie:
  • mesure microscopique
  • ou automatique
slide15
Mesure quantitative

Le seuil normal de la leucocyturie est de:

10/mm3 ou 104/ml

Si le comptage est automatisé, normes fabricant: ex: 25/mm3 adulte, 10/mm3 enfant

slide16
Le seuil de l’hématurie est de:

10/mm3 ou 104/ml

Si le comptage est automatisé, normes fabricant: ex: 20/mm3 adulte, 10/mm3 enfant

slide17
Autres éléments:

Résultat semi-quantitatif

  • Cellules épithéliales
  • cristaux
  • Cylindres
  • Parasites
slide18
Bactériurie:

Résultat semi-quantitatif

  • Par microscopie (coloration de Gram)
  • ou automate + microscopie
slide19
Le seuil de détection est de 105 UFC/ml

identique pour les 2 techniques (microscopique ou automatique)

La coloration de Gramdonneune orientation

sur le type de bactérie

slide20

Exemples:

Bacilles gram négatif polymicrobien

slide21
La présence de bactéries:

Si + : ≥ 105 UFC/ml → Gram pour orientation du traitement

Si - : < 105 UFC/ml, mais IU possible!

Si flore variée (± cellules épithéliales): contamination

slide22
La présence de leucocytes:

en faveur d’une IU si

≥ 10/mm3 ou ≥ 104 /ml

+/- cylindres leucocytaires et amas de leucocytes ( pyurie)

slide23
Mais…

La leucocyturie peut être absente au cours d’authentiques IU:

- prélèvement très précoce

- patients neutropéniques

- enfant de moins de 3 mois

- lyse des leucocytes (conservation)

slide24
Inversement…

La leucocyturie peut être présente et non spécifique d’IU:

ex: urétrite, vulvo-vaginite, maladie inflammatoire (Kawasaki), porteur de sonde, vessie neurologique…

slide25
L’absence de leucocyturie et de bactériurie a une excellente valeur prédictive négative ( proche de 100%)
  • La valeur prédictive positive est médiocre.
slide27
La culture est nécessaire pour:
  • Préciser l’espèce bactérienne (IU mono ou bimicrobienne)
  • Réaliser l’antibiogramme
slide28
Palmarès des bactéries ( CH de Roanne):
  • Escherichia coli50%
  • Enterococcus sp. 10%
  • Proteus mirabilis 5%
  • Klebsiella pneumoniae 5%
slide29
La numération de germes en UFC/ml est nécessaire à l’interprétation.

Plusieurs seuils en fonction de la forme clinique et de l’espèce bactérienne.

slide30
≥ 103 UFC/ml: cystites aiguës à E.coli et autres entérobactéries ou Staph.saprophyticus.
  • ≥ 105 UFC/ml: cystites à autres bactéries ( entérocoque)
  • ≥ 104 UFC/ml: pyélonéphrites et prostatites
slide31
Interprétation de l’ECBU:

doit prendre en compte

  • L’état clinique du patient

(enfant < 3mois, personne âgée…)

  • Les conditions de réalisation du prélèvement.
  • L’existence d’une antibiothérapie.
slide32
Cas particuliers:

Symptômes urinaires + bactériurie à l’examen direct + culture stérile:

→ UI décapitée ( traitement ATB)

→ bactérie difficile à cultiver (ex:anaérobie)

slide33
Si la leucocyturie est présente + absence de bactériurie à l’examen direct + culture stérile:

→ tuberculose

→ traitement antibiotique

slide34
Prudence:

Si la leucocyturie est absente et la bactériologie significative:

→ IU chez le jeune enfant,

→ IU chez le neutropénique,

→ IU lorsque le prélèvement est très précoce

slide35
Très souvent:

Chez une femme: nombreuses cellules épithéliales + bacilles Gram positif (lactobacilles) à l’examen direct + culture

(103 ou 104 UFC/ml) flore polymorphe :

→ contamination vaginale