Chapitre 2 - PowerPoint PPT Presentation

chapitre 2 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre 2 PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 35
Chapitre 2
188 Views
Download Presentation
Samuel
Download Presentation

Chapitre 2

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Chapitre 2 Politiques économiques en économie ouverte Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  2. Plan 1. Compléments 1.1. Les principaux régimes actuels de taux de change 1.2. Mécanismes de retour à l’équilibre de la balance des paiements 1.2.1. Régime de changes flexibles 1.2.2. Régime de changes fixes 2. Les politiques économiques en régimes de changes flexibles 2.1. Le degré de mobilité des capitaux 2.2. La politique budgétaire 2.2.1. Forte mobilité des capitaux 2.2.2. Faible mobilité des capitaux Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  3. Plan 2.3. La politique monétaire 3. Les politiques économiques en régimes de changes fixes 3.1 La politique budgétaire 3.1.1. Forte mobilité des capitaux 3.1.2. Faible mobilité des capitaux 3.2. La politique monétaire 4. Les crises de changes 5. Avantages et inconvénients des différents régimes de changes Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  4. 1. Compléments 1.1. Les principaux régimes de changes actuellement en vigueur 1.2. Les mécanismes de retour à l’équilibre de la balance des paiements selon le régime de change Remarque : Tous les exemples concernent le taux de change entre l’€ et le $ Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  5. 1.1 Les principaux régimes de changes 1.1.1. Changes fixes La valeur du taux de change est fixée par la Banque Centrale (BC). Elle doit défendre cette valeur en achetant ou en vendant la monnaie nationale sur le marché des changes 1.1.2. Changes flexibles La valeur du change est librement déterminée par le marché en fonction de l’O et la D de devises Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  6. 1.1 Les principaux régimes de changes 1.1.3. Les taux de changes administrés La Banque Centrale laisse fluctuer le taux de change à l’intérieur de limites prédéfinies Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  7. 1.1 Les principaux régimes de changes : Exemples • Changes fixes : Le taux de change peut être fixé par rapport • À une autre devise • À un panier de devises • À toutes les devises d’un même espace économique • Change flexible : Le taux de change peut être fixé par rapport à certaines devises et flexible par rapport à d’autres • Exemple : Yuans • Changes administrés : Le SME Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  8. 1.2. Les mécanismes de retour à l’équilibre de la BP • Le solde de Compte courant (CC) évolue selon : • Le taux de change • Les prix nationaux et étrangers • Le taux de croissance nationaux et étrangers • Le solde de la balance des capitaux (BK) évolue selon : • Le différentiel d’intérêt Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  9. 1.2.1. Régime de changes flexibles Si la Balance Globale (BG) n’est pas équilibrée, la taux de change assure le retour à l’équilibre à long terme • Si BG déficitaire (CC<0 et BK=0 par exemple) • O€> D€  Dépréciation de l’€ • Prix des biens exportés diminue • Plus de compétitivité • Le solde du CC s’améliore Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  10. 1.2.1. Régime de changes flexibles • Si BG excédentaire (CC<0 et BK=0 par exemple) • O€> D€  Appréciation de l’€ • Prix des biens exportés s’accroît • Moins de compétitivité • Le solde du CC se dégrade Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  11. 1.2.2. Régime de changes fixes C’est la BC qui régule le cours du change en achetant ou en vendant de la monnaie nationale • Si BG déficitaire (CC<0 et BK=0 par exemple) • O€> D€ • Tendance à la Dépréciation de l’€ (impossible) • La BC achète des € et vend des $ • D€ augmente et MM diminue • Inflation diminue et r augmente • Le solde du CC s’améliore et la BK devient excédentaire Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  12. 1.2.2. Régime de changes fixes • Si BG excédentaire (CC>0 et BK=0 par exemple) • O€< D€ • Tendance à l’appréciation de l’€ (impossible) • La BC vend des € et achète des $ • D€ diminue et MM augmente • Inflation augmente et r diminue • Le solde du CC diminue et la BK devient déficitaire Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  13. 2. Les politiques économiques en changes flexibles 2.1. Le degré de mobilité des capitaux 2.2. Les politiques budgétaires 2.3. Les politiques monétaires Remarque : Avant la mise en place des politiques, on suppose que les soldes de BG, CC et BK sont équilibrés Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  14. 2.1. Le degré de mobilité des capitaux • Si les capitaux (IPE) sont très mobiles entre les pays • Élasticité de la demande de capitaux au taux d’intérêt très élevée • Une petite hausse du taux d’intérêt entraîne une forte entrée de capitaux (solde de BK s’accroît) • D€ augmente et l’€ s’apprécie • Si les capitaux (IPE) sont peu mobiles alors une hausse du taux d’intérêt a peu d’effet sur les entrées de capitaux (donc sur BK et sur le taux de change) Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  15. 2.2. Les politiques budgétaires Forte mobilité des capitaux Au final, le PIB augmente mais moins fortement qu’en économie fermée. Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  16. 2.2. Les politiques budgétaires Faible mobilité des capitaux Au total la politique budgétaire est plus efficace qu’en économie fermée Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  17. 2.3. Politique monétaire Politique monétaire plus efficace qu’en économie fermée Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  18. 3. Les politiques économiques en changes fixes Relations entre décisions de la BC et la MM • Lorsque la BC vend de la monnaie nationale, la quantité de monnaie en circulation augmente  MM augmente • Lorsque la BC achète de la monnaie nationale, la quantité de monnaie en circulation augmente  MM diminue Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  19. 3.2. Les politiques budgétaires Faible mobilité des capitaux Au total le PIB augmente moins qu’en économie fermée Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  20. 3.2. Les politiques budgétaires Forte mobilité des capitaux Accroît l’impact d’une politique budgétaire Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  21. 3.3. Les politiques monétaires Inefficace quelque le degré de mobilité des capitaux Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  22. 4. Les crises de changes 4.1. Choix entre actifs étrangers et nationaux 4.2. Qu’est-ce qu’un crise de change ? 4.3. La crise thaïlandaise en 1997 4.3. La crise du SME en 1992 Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  23. 4.1. Choix entre actifs nationaux et étrangers Dépend du différentiel de taux d’intérêt et des anticipations de taux de change Exemple : R€ = 2% et RUS = 10% (taux à 1 an) et 1€ =1$ Placement 100$ au USA  coût 100€ Dans un an, on obtient 110$  110€ si taux de change ne varie pas En plaçant en Europe, gain = 102€ Si on anticipe une dépréciation du $ dans un an (1€ = 2$) Alors le gain est seulement de 55€  Placement en France plus avantageux Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  24. 4.3. La crise thaïlandaise • Contexte • Change fixe par rapport au dollar • Forte croissance en Thaïlande • Afflux massif de capitaux étrangers • Spéculation boursière et immobilière Les créanciers étrangers prêtent aux banques thaïlandaises qui prêtent à leur tour aux résidents Les non-résidents prêtent à court terme et les banques prêtent à long terme Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  25. 4.3. La crise thaïlandaise Lorsque les créanciers ont anticipé : • Soit une dépréciation du bath • Soit des défauts des remboursement Ils ont rapatrié leurs investissements.  Offre de baths augmente  tendance à la dépréciation  la BC achète des baths et vend des dollars Mais lorsqu’elle n’a plus de réserves de dollars, elle doit laisser le bath se déprécier Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  26. 4.3. La crise thaïlandaise Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  27. 4.3. La crise thaïlandaise : conséquences Les banques manquent alors de liquidités et prêtent moins Moins de spéculation  éclatement des bulles Défauts de remboursement augmentent • Faillite de débiteurs et donc bancaires • Offre de crédits diminue • Croissance ralentie (voire récession) Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  28. 4.3. La crise thaïlandaise : causes Pourquoi les capitaux ont-ils fuient massivement ? • Causes économiques • Surévaluations des marchés boursiers et immobiliers • Dépendance à l’égard des capitaux de court terme • Investissements peu rentables • Insuffisances du contrôle bancaire • Manque de confiance et rumeurs sur une dévaluation Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  29. 4.3. La crise thaïlandaise : propagation Deux raisons essentielles qui sont interconnectées • Baisse de la croissance donc baisse de la demande • Réduction des importations de biens manufacturés  autres pays asiatiques touchés • Réduction des importations de matières premières • Fournisseurs de matières premières touchés (Russie) • Cela peut arriver aux autres pays asiatiques   Fuite vers la qualité Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  30. 4.4. La crise du SME : contexte • Monnaies européennes évoluent dans une bande de fluctuation de  2,5% • Monnaie « forte », le DM • Réunification allemande • Taux d’intérêt nominaux allemands augmentent fortement • Pour maintenir la parité avec le DM les autres pays doivent accroître les taux d’intérêts Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  31. 4.4. La crise du SME : la crise • Selon certains analystes, cette situation est intenables pour la France, l’Italie, l’Angleterre. • Chômage, compétitivité, mouvements sociaux… Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  32. 4.4. La crise du SME : la crise Prévisions de dévaluations  Fuite de capitaux  Attaques spéculatives contre certaines monnaies Mécanismes : On emprunte des francs que l’on revend contre des DM. Lorsque le francs est dévalué, on échange les DM contre des FF pour rembourser, en faisant une plus-value Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  33. 4.4. La crise du SME : la crise Exemple • Taux de change au comptant initial 1 £= 3 DM • Emprunt de 1M de £ et échange contre des DM  3M de DM  Tendance à la dépréciation de la £ • Lorsque la £ est dévaluée 1£ = 2 DM (par ex) • Revend les DM et rembourse l’emprunt en £  3M de DM = 1,5M de £ Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  34. 4.4. La crise du SME : la crise 2 solutions pour éviter la dépréciation • Les BC achète de la monnaie nationale contre des DM  Problème : montant des réserves • Hausse des taux d’intérêt pour inciter à acheter de la monnaie nationale ou désinciter à emprunter en monnaie nationale  Problème : coût de l’emprunt augmente Exemple : La BC de Suède augmente son taux d’intérêt jusqu’à 500% en rythme annuel Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE

  35. 4.4. La crise du SME : conséquences • La Livre et la Lire sortent du SME (change flottant) • L’Espagne y reste mais a dévalué • Après d’autres attaques de même type, les bandes de fluctuation du SME sont élargies à ± 15% en 1993 Licence 3 LEA - Economie internationale et financière : Cours de M. LEMIALE