la faute traduire au pied de la lettre l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 149 Views
  • Uploaded on

« Traduction / Traductologie. Au-delà de la lettre et de l'esprit : pour une redéfinition des concepts de source et de cible ». LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ?. Rudy Loock Université de Lille 3 & UMR 8163 STL du CNRS. Problématique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ?' - Mia_John


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la faute traduire au pied de la lettre

« Traduction / Traductologie. Au-delà de la lettre et de l'esprit : pour une redéfinition des concepts de source et de cible »

LA « FAUTE » : À TRADUIRE AU PIED DE LA LETTRE ?

Rudy Loock

Université de Lille 3 & UMR 8163 STL du CNRS

probl matique
Problématique

Comment traduire les fautes qu’un auteur fait volontairement faire à l’un de ses personnages?

=> Qu’est-ce qu’une faute?

=> Quel « sens » a la faute?

=> Doit/Peut-on transposer directement la faute dans la langue-cible?

slide3
Étude de la proposition subordonnée relative, structure complexe sujette à différents types de « déviances » morphosyntaxiques.

Corpus: dialogues de fiction faisant intervenir ce type de déviances, e.g. Great Expectations (C. Dickens), The Catcher in the Rye (D. Salinger), série américaine Friendsvs. leur(s) traduction(s) en français.

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

(1) Dennis, whoiwe were talking about tilast night, says you’re absolutely mental.

(a) Dennis, who(m) we were talking about last night, says you’re absolutely mental.

(b) Dennis, we were talking about who(m) last night, says you’re absolutely mental.

(c) Dennis, who(m)iwe were talking about tilast night, says you’re absolutely mental.

= relative standard

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic5
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

Relatives « atypiques » : gap-filled et gapless(Loock 2006)

(2) My nickname is “Pan” which I don’t like it so much.

(3) She gained a half pound which they were predicting she’d gain five pounds.

(4) She won’t do it on the carpet, which I don’t blame her.

(5) Those are warm jammies, which it’s been real warm lately anyway.

(6) If you do wash your hair then you’re washing away some of the goodness out of you. And which you don’t want to do that because you’re carrying a child inside you

(7) My foot is narrow in the arch area, which I would’ve expected it to widen

Loock (2006a/b)

(8) Il était grand et costaud mais c’est un type que je l’ai toujours vu avec une bouteille de whisky dans le sac.

(9) C’était un homme que, jusque de l’autre côté du plateau, on venait le trouver pour se faire arranger des affaires de famille. (Giono)

(10) Voilà une idée qu’elle est bonne.

(11) Il a fait un film avec des copains / que ça s’appelle Méli-Mélo.

F. Gadet. Le Français ordinaire : 118.

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic6
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

Relatives atypiques dans les dialogues de fiction :

(12) "Well to be sure!" said Joe, astounded. I wonder how she come to know Pip!" "Noodle!" cried my sister. "Who said she knew him?" "Which some individual", Joe again politely hinted, "mentioned that she wanted him to go and play there." (Great Expectations, Chap 7)

(13) "Has the boy, said Miss Havisham, ever made any objection? Does he like the trade?" "Which it is well beknown to yourself, Pip", returned Joe, strengthening his former mixture of argumentation, confidence, and politeness, "that it were the wish of your own hart." (GE, Chap 13)

(14) "See, Joe! I can walk quite strongly. Now, you shall see me walk back by myself." "Which do not over-do it, Pip", said Joe; "but I shall be happy fur to see you able, sir." (GE, Chap 57)

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic7
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

(15) Oh, I dreamed of a true class reunion of our family. Just imagine their faces, if they saw this place. Which, I might add, none of them came. (The Poisonwood Bible, B. Kingslover, 463)

(16) I mean I left schools and places I didn’t even know I was leaving them. (The Catcher In the Rye, D. Salinger, 8)

(17) He stuck around till around dinner-time, talking about all the guys at Pencey that he hated their guts. (CIR, 38)

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic8
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

whovs. whom

Approche descriptive vs. descriptive de la langue : whom « en voie de fossilisation » dans l’usage.

Alternance who/whom (métalinguistique) : comment traduire?

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic9
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

(18) [Scene: Monica and Rachel's, everyone but Joey and Chandler are there getting ready for Thanksgiving.]

Phoebe: Speaking of Christmas, umm since Monica and I are starting a new business and have like no money, umm, this year maybe we could do secret Santa, and then we each only buy one gift. And-and there’s the added mystery of you know who gets who.

Ross:Who gets whom. (They all look at him.) I don’t know why I do that.

(Friends 4x08)

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic10
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

(19) [Scene: Monica and Chandler's, Ross and Rachel are discussing and arguing about who initiated the sexual intercourse they had a few weeks before.]

Ross: Y’know what? Uh, it’s-it’s not important. What is important is that, is that we’re having a baby. And it’s not—Doesn’t matter who came on to who.

Joey:Whom. (Everyone looks at him shocked.) That’s right.

(Friends 8x04)

1 le cas de la relative qu on y fait souvent des fautes sic11
1. Le cas de la relative qu’on y fait souvent des fautes (sic)

(20)[Scene: Central Perk, Ross, Phoebe, Rachel, and Monica are there. Ross is trying to figure out why Phoebe's mad at him.]

Ross: Okay, are you mad at me because my hair gel smells?

Phoebe: No.

Ross: Are you angry with me because I said your handwriting is childlike?

Phoebe: No that made me feel precious.

Monica: Oh, I know! Umm, is it because he's always correcting people's grammar? Whom! Whom! Sometimes it's who!

Ross: Yeah? Sometimes it's… (Does the fist thing.)

(Friends 5x22)

comment traduire
Comment traduire?

Danger : « lissage » de la langue, réparation des fautes.

(12) "Well to be sure!" said Joe, astounded. "I wonder how she come to know Pip!" "Noodle!" cried my sister. "Who said she knew him?""Which some individual", Joe again politely hinted, "mentioned that she wanted him to go and play there. "

(12a) —Assurément! dit Joe étonné. Mais je me demande comment elle a connu mon petit Pip!—Imbécile! dit ma sœur, qui t'a dit qu'elle le connût?—Quelqu'un, reprit Joe avec beaucoup d'égards, a dit qu'elle le demandait et qu'elle avait besoin de lui.

(Traduction Ch. Bernard-Derosne)

(12b) —Eh bien, vrai! s'écria Joe stupéfait. Mais comment a-t-elle pu connaître Pip?—Grand benêt! répliqua ma sœur. Qui t'a dit qu'elle le connaissait?—Quelqu'un, remarqua Joe poliment, a dit qu'elle voulait qu'il aille jouer chez elle.

(Traduction P. Leyris)

slide13
(13) "Has the boy, said Miss Havisham, ever made any objection? Does he like the trade?""Which it is well beknown to yourself, Pip", returned Joe, strengthening his former mixture of argumentation, confidence, and politeness,"that it were the wish of your own hart."

(13a) —Cet enfant-là a-t-il jamais fait la moindre objection?... A-t-il du goût pour cet état?—Tu dois le savoir, mon petit Pip, mieux que personne, repartit Joe; c'était jusqu'à présent le plus grand désir de ton cœur.»

(Traduction Ch. Bernard-Derosne)

(13b) —L'enfant, dit Miss Havisham, n'a-t-il jamais fait aucune objection? Aime-t-il le métier?—Tu n'es pas sans savoir, Pip, répondit Joe d'un ton où l'argumentation, la confidence et la politesse transparaissaient de plus en plus nettement, que c'était le voeu de ton coeur.

(Traduction P. Leyris)

(13c) —Cet enfant-là a-t-il jamais fait la moindre objection?... A-t-il du goût pour cet état?—Tu dois le savoir, Pip, mieux que personne, reprit Joe en redonnant voix comme il l'avait fait à cette combinaison d'argumentation, de confiance et de politesse ; c'était le désir de ton coeur.

(Traduction Ch. Bernard-Derosne, revue par J.P. Naugrette)

slide14
(21) At last, one day, I took courage, and said, "Is it Joe?"And the dear old home-voice answered, "Which it air, old chap". (Chap 57)

(21a) Enfin un jour je pris courage et je dis:«Est-ce vous, Joe?»Et la chère et ancienne voix de chez nous répondit:«Quel autre pourrait-ce être, mon vieux camarade?»

(Traduction Ch. Bernard- Derosne)

(21b) Enfin, un jour, je pris courage et dis : "Est-ce bien Joe?"Et la chère voix familière de jadis répondit: "Mais oui, mon vieux Pip."

(Traduction P. Leyris)

(21c) Enfin un jour je pris courage et je dis:«Est-ce Joe?»Et la chère et ancienne voix familière répondit:«Si fait, mon vieux.»

(Traduction Ch. Bernard-Derosne, revue par J.P. Naugrette)

slide15
Traduction S. Monod :

(12c) —Eh ben, je t'assure! Dit Joe, stupéfait. Je me demande comment ça se fait qu'elle connaisse Pip.—Nouille! Dit ma sœur. Qui t'a dit qu'elle le connaissait?—… Rapport qu'une certaine personne, fit Joe, à titre de suggestion courtoise encore une fois, a parlé qu'elle voulait qu'il aille jouer chez elle.

(13d) —Le petit a-t-il jamais montré de la répugnance? Demanda Mlle Havisham. Est-ce que cette profession lui plaît?—Comme quoi que tu le sais très bien, Pip, répliqua Joe, renforçant encore son précédent mélange de cohérence, de confidence et de politesse, que c'était le voeu le plus cher de ton propre coeur.

slide16
(22) —Oui, Joe; mais ce que je voulais dire, c'est que, comme nous n'avons pas beaucoup de travail en ce moment, si tu voulais bien me donner une demi-journée de congé demain, je crois que j'irais en ville pour faire une visite à Mlle Est… Havisham.—Comme quoi qu'elle s'appelle pas Estavisham, me dit Joe, avec gravité, Pip, à moins qu'elle aurait été rebaptisée.

(23) Car Joe venait bel et bien de poser la tête sur l'oreiller à côté de moi et de me passer un bras autour du cou, dans sa joie de voir que je le reconnaissais.—Comme quoi, mon cher vieux Pip, mon cher petit vieux, dit Joe, qu'on a toujours été amis, toi et moi. Et quand tu seras assez bien portant pour te promener en voiture... on s'amusera royalement.

(24) Ils m'avaient fait entrer dans la cuisine, où j'avais posé la tête sur la chère vieille table en bois blanc. Biddy avait porté une de mes mains à ses lèvres et je sentais sur mon épaule la caresse réconfortante de Joe.—Comme quoi qu'il était pas encore assez fort, ma chérie, pour supporter la surprise, dit Joe.

slide17
(21d) Un jour enfin je trouvai le courage de demander:—Est-ce vraiment toi, Joe?Et la chère vieille voix familière me répondit:—Comme quoi que ça serait bien ça, mon petit vieux.
conclusion partielle
Conclusion partielle
  • Respect de l’esprit doit primer sur la lettre : importance de la signification de la « déviance »:

Hypercorrection : « tendance à une surenchère en situation surveillée » (Gadet 1997 : 15)

  • Respect de l’esprit en évitant le « lissage », l’élimination de scories signifiantes.
  • Si possible, transposer directement la faute dans la langue-cible.
  • Variantes (comme quoi) : déviance du même type.
who vs whom
Who vs. whom

« Faute » non directement transposable en français, contrairement aux relatives atypiques (gap-filled et gapless).

=> la lettre ne peut être respectée.

who vs whom20
Who vs. whom

(18) [Scene: Monica and Rachel's, everyone but Joey and Chandler are there getting ready for Thanksgiving.]

Phoebe: Speaking of Christmas, umm since Monica and I are starting a new business and have like no money, umm, this year maybe we could do secret Santa, and then we each only buy one gift. And-and there’s the added mystery of you know who gets who.

Ross:Who gets whom. (They all look at him.) I don’t know why I do that.

(Friends 4x08)

Version française :

who vs whom21
Who vs. whom

(19) [Scene: Monica and Chandler's, Ross and Rachel are discussing and arguing about who initiated the sexual intercourse they had a few weeks before.]

Ross: Y’know what? Uh, it’s-it’s not important. What is important is that, is that we’re having a baby. And it’s not—Doesn’t matter who came on to who.

Joey:Whom. (Everyone looks at him shocked.) That’s right.

(Friends 8x04)

Version française :

who vs whom22
Who vs. whom

(18b) P : En parlant de Noël, peut-être que cette année on pourrait jouer au Père Noël secret, comme ça on ajoute la surprise de qui offre/donne qui. 

R : Qui offre/donne quoi à qui. (Ils lui lancent un regard furieux) Je ne sais pas pourquoi je fais ça.

(18c) P : En parlant de Noël, peut-être que cette année on pourrait jouer au Père Noël secret, comme ça on ajoute la surprise de qui offre le cadeau supplémentaire de qui.

R : Qui offre quoi à qui. (Ils lui lancent un regard furieux) Je ne sais pas pourquoi je fais ça.

who vs whom23
Who vs. whom

(18d) P : En parlant de Noël, peut-être que cette année on pourrait jouer au Père Noël secret, comme ça on ajoute la surprise de qui a le cadeau à qui.

R : Le cadeau de qui. (Ils lui lancent un regard furieux) Je ne sais pas pourquoi je fais ça.

(18e) P : En parlant de Noël, peut-être que cette année on pourrait jouer au Père Noël secret, comme ça on ajoute la surprise de qui est-ce qui aura le cadeau de qui.

R : Qui aura le cadeau de qui. (Ils lui lancent un regard furieux) Je ne sais pas pourquoi je fais ça.

who vs whom24
Who vs. whom

(20)[Scene: Central Perk, Ross, Phoebe, Rachel, and Monica are there. Ross is trying to figure out why Phoebe's mad at him.]

Ross: Okay, are you mad at me because my hair gel smells?

Phoebe: No.

Ross: Are you angry with me because I said your handwriting is childlike?

Phoebe: No that made me feel precious.

Monica: Oh, I know! Umm, is it because he's always correcting people's grammar? Whom! Whom! Sometimes it's who!

Ross: Yeah? Sometimes it's… (Does the fist thing.)

(Friends 5x22)

Version française :

conclusion
Conclusion
  • Importance de l’esprit, de la signification de la faute : quel(s) rôle(s) joue-t-elle dans la définition du personnage?
  • Importance de l’aspect sociolinguistique : définir la « déviance », le degré de la faute, ce qu’elle révèle et implique.
  • Recherche d’équivalents dans la langue-cible :

directs : pronom résomptif

indirects : alternance who/whom

bibliographie
Bibliographie

Chuquet, H. et M. Paillard. 1987. Approche linguistique des problèmes de traduction. Paris : Ophrys.

Gadet, F. 1989. Le français ordinaire. Paris : Armand Colin.

Guillemin-Flescher, J. 1981. Syntaxe comparée du français et de l’anglais : problèmes de traduction. Paris : Ophrys.

Loock, R. A paraître, 2006. “Are you a good which or a bad which ?: the relative pronoun as a plain connective”, in Pragmatics and Beyond, Actes du Colloque international « Les Connecteurs, jalons du discours » (Université Paris 7, équipe LILA), 26-8 mai 2005.

Loock, R. A paraître, 2007. « Des données relativement étranges : erreurs de performance ou variation ? », Actes du 46° Congrès de la SAES.

corpus
Corpus

Dickens, C. 1861. Great Expectations.

Version électronique: http://etext.virginia.edu/toc/modeng/public/DicGrea.html

Traductions :

J.Charles-Derosne : 1869

P. Leyris : 1935

Révisée par J.P. Naugrette : 1998

S. Monod : 1999

Kingslover, B. 1999. The Poisonwood Bible.

Salinger, J. D. 1951. The Catcher in the Rye.

Série TV Friends : saisons 4, 5, 8.

slide28
Merci de votre attention!

rudy.loock@univ-lille3.fr

http://stl.recherche.univ-lille3.fr/sitespersonnels/loock/