slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 24

Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS - PowerPoint PPT Presentation


  • 447 Views
  • Uploaded on

Évolution de la réglementation incendie applicable aux petits hôtels (hôtels de 5ème catégorie) à compter du 4 août 2011. Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS-OPÉRA Chapitre III – L’ARRÊTÉ DU 24 JUILLET 2006

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS' - Jeffrey


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Évolution de la réglementation incendie applicable aux petits hôtels

(hôtels de 5ème catégorie) à compter du 4 août 2011

Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE

Chapitre II – GENESE DE LA REGLEMENTATION : L’INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS-OPÉRA

Chapitre III – L’ARRÊTÉ DU 24 JUILLET 2006

Chapitre IV – DÉTAIL DES PRESCRIPTIONS APPLICABLES AU 04.08.2011

chapitre i definition et rappel reglementaire
Chapitre I – DEFINITION ET RAPPEL REGLEMENTAIRE

Un hôtel est un établissement recevant du public (ERP) comportant

des locaux dits « à sommeil ».

Selon sa capacité, il appartient au :

 1er groupe (de la 1ère à la 4ème catégorie)

Hôtels à partir de 100 personnes

 2ème groupe (la 5ème catégorie)

Hôtels jusqu’à 99 personnes

>>> Réglementation = articles PE et PO (voir page suivante)

rappel
Rappel :

Les hôtels de 5ème catégorie sont soumis :

- aux articles PE du Règlement de sécurité (petits établissements) :

 PE 1 à PE 27

Ces articles s’appliquent à l’ensemble des ERP de 5ème catégorie

 PE 28 à PE 37

Ces articles ne s’appliquent qu’aux ERP de 5ème catégorie comportant

des locaux à sommeil.

- aux articles PO du Règlement de sécurité (petits hôtels)

 PO 1 à PO 7

Ces articles ne s’appliquent qu’aux hôtels à construire, ou qui font l’objet de

modifications.

 PO 8 à PO 12

Ces articles s’appliquent à compter du 4 août 2011 (voir détail pages 7 à 24)

remarque
Remarque :

Les établissements suivants, bien qu’ayant des locaux à sommeil, ne

relèvent pas de l’hôtellerie. Ils ne relèvent donc pas de l’article GN1,

Mais seulement de l’article PE 2.

  • gîtes d’étapes,
  • gîtes équestres,
  • gîtes ruraux, ou communaux,
  • ou autres appellations.
incendie de l h tel paris op ra 15 avril 2005
INCENDIE DE L’HÔTEL PARIS-OPÉRA – 15 avril 2005

Chapitre II - GENESE DE LA REGLEMENTATION

Les facteurs déterminants qui expliquent ce lourd bilan (24 morts, 55 blessés) sont:

  • L’absence de cloisonnement entre le local où est né le feu et l’escalier.
  • L’existence de deux axes de propagation verticaux (l’escalier et un puits de lumière) accolés entre eux.
  • L’absence d’exutoire en partie haute pour évacuer les fumées.
  • Le comportement humain inadapté.
  • L’important pouvoir calorifique dans l’établissement (meubles, sacs, matelas, effets personnels ….)
  • L’effectif de l’hôtel (complet, voire en sureffectif)
  • Le sinistre se déclare de nuit
  • L’absence de dégagement alternatif en dehors de l’escalier touché par le feu
  • La source d’ignition (bougie)

70 % des incendies meurtriers ont lieu la nuit. Le sinistre surprend les victimes dans

leur sommeil (LESCHERAINES et Paris Opéra)

24 morts dont 11 par chute dans le vide lors des premières minutes du drame.

Ce petit hôtel était conforme à la réglementation qui lui était applicable. A ce titre,

il n’avait qu’un seul escalier. Ce facteur a beaucoup participé à ce lourd bilan.

S’il avait été soumisà une réglementation récente, il aurait eu deux escaliers protégés.

slide6
Chapitre III – L’ARRÊTÉ DU 24 JUILLET 2006

L’arrêté du 24 juillet 2006, paru au Journal Officiel du 4 août 2006, impose de nouvelles

règles afin de renforcer la sécurité incendie dans les petits hôtels :

Celles-ci sont applicables :

- 3 mois après la publication de l’arrêté au JO (soit le 4 novembre 2006) pour les nouveaux établissements (ou lors de modifications à venir),

- 5 ans après la publication de l’arrêté au JO (soit le 4 août 2011) pour les

établissements existants à la date de publication de l’arrêté du 24 juillet 2006.

slide7
Chapitre IV – DÉTAIL DES PRESCRIPTIONS APPLICABLES AU 04.08.2011

(Art. PO 9 § 1) (Art PO 2 § 1) (Art PE 11)

Encloisonner l'escalier desservant les deux étages au moyen de parois coupe-

feu de degré une heure, avec blocs-portes pare-flammes de degré une demi-

heure équipés d'un ferme-porte.

Soumettre, en cas d'impossibilité technique ou architecturale, un dossier pour

avis de la commission départementale de sécurité.

slide8
PO 9

La protection du ou des escaliers doit être assurée conformément à

l’article PE11&6.

Toutefois, il est admis que:

- 2 portes d’accès par niveau puissent déboucher sur un palier traversant,

- les parois existantes pleines soient considérées comme résistantes au feu compte tenu des matériaux utilisés et de leur mode de construction,

- un ouvrant en partie haute de 0,6 m² minimum actionnable à partir du niveau d’accès des secours constitue un exutoire.

slide9
En cas d’impossibilité architecturale ou technique reconnue par la

sous-commission, pour l’encloisonnement de l’escalier au RDC, le

volume dans lequel il débouche doit servir uniquement de hall

d’accueil.

Il doit être isolé des locaux adjacents par les aménagements suivants:

  • Réalisation d’un écran de cantonnement au droit de l’accès à l’escalier
  • Isolement des locaux adjacents par des parois pleines ou vitrées résistantes au feu
  • Accès aux locaux adjacents par des portes munies de ferme portes ou asservies à la détection incendie
slide10
Dans l’hypothèse d’une unique chambre par niveau donnant sur le

volume de protection de l’escalier, y compris dans le cas d’un palier

traversant, l’accès à cette chambre devra se faire :

- soit par une circulation horizontale commune,

- soit par un espace privatif sous détection délimité par 2 blocs portes

pare-flammes de degré 1/2h équipés de ferme-portes.

Les sanitaires de cette chambre peuvent s’ouvrir sur cette circulation.

slide11

Article PO 2 :

Halls et escaliers

Les escaliers doivent être protégés

dès que l'établissement possède

plus d'un étage sur rez-de-chaussée

slide12

2 escaliers protégés.

Si

+ de 50 personnes

et >R+1

Sil'effectif du public cumulé aux niveaux au-dessus du 1er étage est ≤ à 50 personnes

et

Si toutes les chambres à ces niveaux disposent d'une fenêtre accessible aux échelles des sapeurs-pompiers.

Le 2ème escalier pourra ne pas desservir les niveaux au-dessus du R+1

slide13

Pour les établissements

R+1 maxi

avec 1 escalier non protégé

Toutes les chambres doivent être accessibles aux échelles des

sapeurs-pompiers.

slide14
(Art. PO 10) (Art. PO 4)

Equiper, avant le 4 août 2011, tous les locaux à risques courants,

à l’exception des sanitaires, de blocs-portes pare-flammes de

degré une demi-heure ou E 30-C, munis d’un ferme-porte.

slide15

Article PO 4 :

Portes

SORTIE

NOUVEAUTE :

A l'exception des sanitaires, tous leslocaux doivent être équipés de blocs-portes PF de degré 1/2 heure munis d'un ferme-porte ou E30-C.

slide16

Article PO 10 :

Isolement des locaux dangereux

  • cf PE9 (locaux présentant des risques particuliers):
  • Murs et planchers CF 1 heure
  • Porte CF ½ heure avec ferme-porte

cf PO4 (portes):

 Portes PF ½ heure avec ferme-porte ou E30-C

slide17
(Art. PO 9 § 1) (Art PO 2 § 4) (Art AM 7)

Remplacer, dans le volume futur d'encloisonnement de l'escalier, les

matériaux d'aménagement s'ils ne présentent pas les catégories de

réaction au feu suivantes :

- M 1 pour les parois verticales, les plafonds et les rampants ;

- M 3 pour les marches et les paliers.

slide18
Les dispositions de l'article AM7 sont applicables aux halls.

Revêtements :

 M 1 pour les parois verticales et les plafonds;

M 3 pour le sol.

slide19
(Art. PO 8 § 1) (Art. PE 36)

Compléter, avant le 4 août 2011, l'éclairage de sécurité, non alimenté

au moyen d'une source centralisée, par des blocs autonomes pour

habitation conformes à la NF C 71-805 (décembre 2000). Les blocs

autonomes d'éclairage de sécurité visés à l'article EC 12 devront être

mis automatiquement à l'état de repos dès l'absence de tension en

provenance de la source normale et leur passage automatique à l'état

de fonctionnement sera subordonné au début du déclenchement du

processus d'alarme.

slide20
(Art. PO 8 § 1) (Art. PE 32)

Installer, avant le 4 août 2011, un système de sécurité incendie de

catégorie A, tel que défini à l’article MS53 et conforme aux dispositions

des articles MS58 et MS59.De plus, toute temporisation est interdite.

Les détecteurs utilisés doivent être sensibles aux fumées et aux gaz de

combustion et être implantés dans les circulations horizontales

communes et les locaux à risques particuliers.

slide21
(Art. PO 11) (Art. PE 33 § 2)

Modifier dans chaque chambre,avant le 4 août 2011, la consigne

fixant la conduite à tenir en cas de sinistre. Cette nouvelle consigne,

rédigée en français et éventuellement dans les langues parlées par les

occupants habituels, devra être complétée par une bande dessinée.

slide22

Article PE 33 :

Registre de sécurité, consignes

Consigne de sécurité

affichée dans

chaque chambre

Elle doit être complétée par une bandedessinée illustrant les consignes

NOUVEAUTE :

slide23
(Art. PO 11) (Art. PE 35 § 2)

Apposer dans la circulation des étages, avant le 4 août 2011, près de

l'accès à l'escalier, un plan d'orientation simplifié.

  • (Art. PO 11) (Art. PE 35 § 3)
  • Afficher dans chaque chambre, avant le 4 août 2011, un plan
  • sommaire de repérage par rapport à l'escalier.
pe 37
PE 37
  • Cet article rend obligatoire :
  • l’étude de dossier par la commission de sécurité
  • la visite de réception
  • la visite quinquennale obligatoire

Donc, après les travaux :

  • Réception des travaux : l’exploitant demande au maire le passage de la commission de sécurité.