symposium suicide et d linquance client le adulte
Download
Skip this Video
Download Presentation
Symposium Suicide et délinquance Clientèle adulte

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

Symposium Suicide et délinquance Clientèle adulte - PowerPoint PPT Presentation


  • 77 Views
  • Uploaded on

Symposium Suicide et délinquance Clientèle adulte. Marc Daigle, Ph. D. Université du Québec à Trois-Rivières Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie Institut Philippe-Pinel de Montréal. Plan du symposium.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Symposium Suicide et délinquance Clientèle adulte' - ziven


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
symposium suicide et d linquance client le adulte

SymposiumSuicide et délinquanceClientèleadulte

Marc Daigle, Ph. D.

Université du Québec à Trois-Rivières

Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie

Institut Philippe-Pinel de Montréal

plan du symposium
Plan du symposium
  • Marc Daigle: Situer problématique suicidaire (taux chez délinquants incarcérés vs en liberté)
  • Hélène Naud (Marc Daigle): État des pratiques actuelles au Service correctionnel du Canada
  • Michel Dion: État des pratiques actuelles aux Services correctionnels du Québec
  • Caroline Pelletier : Analyse de 66 enquêtes portant sur des suicides survenus au Service correctionnel du Québec
  • Échanges entre présentateurs et auditoire
titre des symposiums
Titre des symposiums?
  • Pourquoi parler de « suicide et délinquance » plutôt que de « suicide et milieu carcéral » ?
  • Où est le problème? Dans la prison?
  • Bref rappel historique
o est le probl me
Où est le problème?
  • Ce sont les taux (élevés) de suicide en milieu carcéral qui ont d’abord attiré l’attention parce que:
  • regard médiatique
  • responsabilités institutionnelles et politiques
  • vie carcérale plus difficile

- lien automatique entre vie difficile et suicide

o est le probl me1
Où est le problème?
  • Jean-Claude Bernheim
  • Les suicides en prison (1987):
  • Le problème est dans la prison
o est le probl me2
Où est le problème?
  • 25 ans plus tard
  • Où est le problème?
  • La vie en prison a changé
  • La prévention du suicide s’est améliorée
  • Nouvelles recherches sur le phénomène
o est le probl me3
Où est le problème?

Quels sont les facteurs associés au suicide en prison?

slide8
Facteurs généraux +

Facteurs liés à la masculinité +

Facteurs spécifiques:

1. Le milieu carcéral serait suicidogène

(privation) – centré sur l’environnement

2. Les délinquants sont à haut risque

(importation) – centré sur la personne

slide9
Facteurs généraux +

Facteurs liés à la masculinité +

Facteurs spécifiques:

1. Le milieu carcéral serait suicidogène

(privation) – centré sur l’environnement

2. Les délinquants sont à haut risque

(importation) – centré sur la personne

slide10
Privation : les facteurs situationnels et environnementaux expliquent les hauts taux de suicide

(approche sociologique)

  • Importation : les comportements suicidaires des détenus sont le produit de leurs expériences passées et de leurs caractéristiques

(approche personnelle / psychologique)

importation du probl me
Importation du problème ?
  • Daigle et Côté (2006)
  • Lieux où se produisent les tentatives de suicide ?
  • Détenu(e)s questionné(e)s au moment de l’entrée en centre de détention (provincial):
risques de mourir en prison comparativement l ext rieur
Risques de mourir en prisoncomparativement à l’extérieur
  • Marc Daigle et Hélène Naud (2008)
  • 1025 détenus d’un pénitencier canadien admis entre juillet 1995 et octobre 1996
  • En 2006, a vérifié les décès avec autorités carcérales (lorsqu’incarcérés) ou bien auprès du Bureau du Coroner (lorsque libérés)
slide14

Détenus décédés selon leur statut et la cause de l’incident

Note: ª Information non disponible après la libération complète du détenu.

les d linquants sont haut risque
Les délinquants sont à haut risque
  • La délinquance comme telle, mais pas nécessairement l\'incarcération, est associée au suicide
  • La vulnérabilité initiale des délinquants semble évidente
  • Il faudrait voir ensuite jusqu\'à quel point l\'expérience de l\'emprisonnement exacerbe ou bien allège celle-ci
o est le probl me4
Où est le problème ?
  • Centres jeunesse
  • Hôpitaux psychiatriques
  • Établissements de détention provinciaux (prisons)
  • Pénitenciers fédéraux
  • Délinquants non institutionnalisés
o peut on offrir des services
Où peut-on offrir des services?
  • Centres jeunesse
  • Hôpitaux psychiatriques
  • Établissements de détention provinciaux (prisons)
  • Pénitenciers fédéraux
  • Délinquants non institutionnalisés ???
o peut on offrir des services1
Où peut-on offrir des services?
  • Délinquants non institutionnalisés
    • Cliniques externes
    • Services de probation
    • Travail de rue
    • Doivent-ils revenir « en dedans » pour se soigner?

Dans la rue, les clients sont-ils atteignables et demandeurs de service?

la bonne nouvelle
La bonne nouvelle ?
  • Les recherches démontrent que c’est pas la faute aux institutions…
  • Oups… il y a encore des choses à améliorer à l’intérieur des institutions
la mauvaise nouvelle
La mauvaise nouvelle ?
  • Les institutions ont (encore plus) la responsabilité de:
  • profiter du moment d’internement pour traiter les individus
  • Mieux préparer la transition vers la sortie
ad