EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL CHEZ L ENFANT  Pr EL HARIM LATIFA Septembre 2008

EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL CHEZ L ENFANT Pr EL HARIM LATIFA Septembre 2008 PowerPoint PPT Presentation


  • 413 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

N

Download Presentation

EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL CHEZ L ENFANT Pr EL HARIM LATIFA Septembre 2008

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


1. EVALUATION DE L’ETAT NUTRITIONNEL CHEZ L’ENFANT Pr EL HARIM LATIFA Septembre 2008

2. NÉCESSITÉ CHEZ L’ENFANT DE : Noter sur son carnet de santé à chaque consultation: Son âge (A) chronologique, Les mesures de son poids (P), sa taille (T) et son périmètre crânien (PC) Ses Antécédents, ..etc. Faire un interrogatoire et un examen clinique complets et si nécessaires, demander des examens paracliniques.

3. INTERROGATOIRE Mode d’alimentation, Diversification alimentaire, Antécédents de diarrhée aigue ou chronique, Niveau socio-économique.

4. EXAMEN CLINIQUE COMPLET Mesurer P, T et PC actuels. Étudier la croissance pondérale, le périmètre crânien, la vitesse de croissance (mesurée sur une durée au moins de 6 mois) et le stade pubertaire de l’enfant Déterminer l’âge osseux et l’âge pubertaire, en cas d’anomalie de la croissance.

5. EXAMEN CLINIQUE (SUITE) Rechercher des signes de malnutrition protéino-énergétique (MPE) : Œdèmes, amyotrophie, Pannicule adipeux Sécheresse, desquamation cutanée, Ongles secs, cassants, Autres signes de Kwashiorkor ou de marasme,

6. EXAMEN CLINIQUE (SUITE) Rechercher : Une affection organique cause de la MPE (insuffisance rénale chronique, affection maligne, malabsorption intestinale, etc.) des signes de carence en vitamine D, en vitamine A, en fer, et / ou en iode. l’étiologie d’une éventuelle obésité.

7. LES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES Mesurer P, T et PC actuels : Peser l’enfant dévêtu avec une balance ayant une précision au 100 g près. Mesurer la taille de l’enfant au 1 mm près : enfant couché avant l’âge de 2 - 3 ans, debout après cet âge. La mesure de la taille faite sur un enfant couché est souvent supérieure de 1 cm à celle d’un enfant debout.

8. LES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES (suite) Ces mesures sont notées sur le carnet de santé de l’enfant et reportées sur les courbes de références américaines (NCSH), françaises ou d’autres courbes locales.

9. LES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES (suite) Le poids par rapport à l’âge (P/A) La taille par rapport à l’âge (T/A) : Le poids par rapport à la taille (P/T) : Le périmètre crânien par rapport à l’âge (PC/A) L’indice de masse corporelle (IMC, ou indice de Quetelet) est égal au poids (en Kg) divisé par la taille (en mètre) au carré : P/T2. Calculer le degré en pourcentage d’un éventuel amaigrissement : [(poids usuel – poids actuel) x 100] / poids usuel.

10. LES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES (suite) P/A : Un poids normal, exprimé en percentile est situé entre le 3ème et le 97ème percentile T/A : Exprimée en déviations standards (DS) ou en percentiles. P/T : Compare le poids par rapport au poids moyen pour la taille de l’enfant, Exprimé en DS ou mieux en percentile. Utile lorsque l’âge de l’enfant n’est pas connu avec précision.

11. LES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES (l’IMC) L’IMC reflète l’état nutritionnel et la masse grasse. Sa valeur normale chez l’enfant varie avec l’âge. Il doit être reporté sur les courbes de corpulence et il est exprimé en percentiles. A l’âge de 18 ans, sa valeur normale atteint celle de l’adulte, comprise entre 18 et 25 Kg/m2.

12. Courbes de références et carnet de santé Le carnet de santé de chaque enfant devrait inclure les courbes de références suivantes : Courbes de P/A, T/A, PC/A. Courbes de corpulence.

13. LES COURBES DE RÉFÉRENCES AMÉRICAINES NCSH Disponibles sur le site de l’OMS : http://www.cdc.gov/nchs/about/major/nhanes/growthcharts/clinical_charts.htm Recommandées par l’OMS, lorsque l’objectif de l’évaluation de l’état nutritionnel est une étude épidémiologique d’une population. Courbes différentes selon le sexe : Courbes de poids pour la taille (P/T) . Courbes de P/A, de 2 à 20 ans. Courbes de P/A et de T/A de 0 à 36 mois Courbes du PC/A, et du P/T de 0 à 36 mois

14. LES COURBES DE RÉFÉRENCES FRANÇAISES http://www.sfpediatrie.com/upload/2/1170/carnet_sante.pdf Site du nouveau modèle du carnet de santé de l’enfant http://www.sante.gouv.fr Aller dans « Les dossiers de la santé de A à Z», puis ouvrir le dossier « Carnet de santé de l’enfant  » pour retrouver les courbes de : PC/A et T/A de la naissance à 3 ans. P/A de la naissance à 3 ans. P/A et T/A des filles de 1 à 18 ans. P/A et T/A des garçons de 1 à 18 ans. Evolution de la corpulence des filles de O à 18 ans. Evolution de la corpulence des garçons de O à 18 ans.

15. Interprétation P/A : Rechercher la cause d’une éventuelle hypotrophie ou d’une cassure de la courbe pondérale, ou d’une obésité. Chiffrer un éventuel amaigrissement en pourcentage du poids (P) usuel : [(P usuel – P actuel) x 100] / P usuel. T/A : Rechercher la cause d’un éventuel retard statural ou d’une avance staturale. P/A et T/A : P/A et T/A (exprimés en écarts-types (ET) : P/A <- 2 ET et T/A >-2 ET : signe d’émaciation ou malnutrition aiguë. P/A <- 2 ET et T/A <-2 ET : signe de malnutrition chronique.

16. Interprétation (Suite) Calculer P/T en pourcentage de la valeur moyenne pour la taille : P/T en % = (P mesuré/P moyen pour la taille) x 100 Dénutrition franche si P/T inférieur à 80 %.

17. Interprétation de l’IMC Les mesures de l’IMC notées régulièrement et reportées sur les courbes de corpulence permettent de dépister le risque pour l’enfant de développer ultérieurement une obésité. Le rebond d’adiposité survient normalement : à l’âge de 6 ans chez les enfants ayant un poids normal, Plus précocement (vers l’âge de 3 ans) chez les enfants à risque d’obésité.

18. LES LIENS http://www.sfpediatrie.com/upload/2/1170/carnet_sante.pdf Nouveau modèle du carnet de santé de l’enfant comprenant les courbes de croissance et de corpulence en France. http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/carnet_sante/guide.pdf Adresse Internet du guide d’utilisation des nouveaux modèles et certificats de santé à l’usage des professionnels de santé en France.

19. LES LIENS (Suite) http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/actions622.htm L’outil d’évaluation nutritionnelle des enfants et les courbes de corpulence (d’IMC) par sexe. Ce site contient les courbes de corpulence par sexe et le livret d’accompagnement du guide de nutrition des enfants et ados pour tous les parents. Guide destiné aux professionnels de santé pour informer et conseiller les parents, les enfants et les adolescents et les sensibiliser à l’importance de l’alimentation et de l’activité physique.

20. LES LIENS (Suite) http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/guide_nut_pro.pdf Livret d’accompagnement du guide de nutrition des enfants et adolescents pour tous les parents, destiné aux professionnels de santé. http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/actions6223.pdf L’indice de masse corporelle et les courbes de corpulence Situations pratiques. Ces courbes de corpulence (ou courbes d’IMC) figurent depuis 1995 dans le carnet de santé en France.

  • Login