Co d veloppement en afrique et am rique latine pr sentation des exp riences novembre 2007
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

« Co-développement  en  Afrique  et  Amérique  Latine » Présentation  des  expériences PowerPoint PPT Presentation


  • 92 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Rencontre Internationale Migrations et Co-développement Adeje 2007 au Centre de Développement Touristique Costa Adeje COMMUNICATION SUR. « Co-développement  en  Afrique  et  Amérique  Latine » Présentation  des  expériences Novembre 2007. CAS DU MALI. CONFERENCIER.

Download Presentation

« Co-développement  en  Afrique  et  Amérique  Latine » Présentation  des  expériences

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Co d veloppement en afrique et am rique latine pr sentation des exp riences novembre 2007

Rencontre Internationale Migrations et Co-développement Adeje 2007 au Centre de Développement TouristiqueCosta AdejeCOMMUNICATION SUR

« Co-développement  en  Afrique  et  Amérique  Latine »

Présentation  des  expériences

Novembre 2007

CAS DU MALI


Conferencier

CONFERENCIER

  • M. Mamadou Oumar DEMBELE

  • Ingénieur de Développement Local

  • BP : 7121 ; Tél./Fax : (223) 224 23 85, Portable : (223) 606 49 98

  • Email : [email protected]

  • Bamako - Mali


Profil du pays situation g o d mographique

PROFIL DU PAYSSituation Géo démographique

  • Pays enclavé situé au centre de l’Afrique de l’Ouest, le Mali s’étend entre le 10ème et le 25ème degré de latitude Nord d’une part et d’autre part entre le 4ème degré de longitude Est et le 12ème degré de longitude Ouest, sur une superficie de 1.241.238 Km².

  • La population, qui comptait 4,2 millions d’habitants en 1960, a plus que triplé en 47 ans, passant à environ 13 millions en 2007.

  • Le climat du Mali est intertropical à caractère soudano sahélien, avec des températures élevées (moyenne entre 26 et 30°C), une seule saison de pluies par an (de juin à octobre) et de faibles précipitations

  • Sur le plan hydrographique le pays est arrosé par deux grands fleuves et leurs affluents. Il s’agit du fleuve Sénégal long de 1800 km dont près de la moitié au Mali, et du fleuve Niger (4200 km dont 1780 km au Mali).


Carte du mali

CARTE DU MALI


Situation conomique

Situation économique

  • le Mali a entrepris depuis 1982, avec I'appui des institutions de Bretton Woods, des programmes d'ajustement structurels (PAS) visant a rétablir les équilibres macro-économiques et la viabilité des finances publiques.

  • L’économie nationale connait des contraintes dont les plus significatives sont :

  • Le climat dont les aléas se répercutent invariablement sur le secteur primaire encore prépondérant dans le PIB à hauteur de 40% en moyenne;

  • Le coût élevé des facteurs de production tels l'énergie, les transports et les télécommunications;

  • La faible capacité du secteur privé national ;

  • L’enclavement du pays qui renchérit son approvisionnement;

  • L'insuffisance des ressources humaines adéquates;

  • La faiblesse de l'environnement juridique et institutionnel.

  • L’informatisation de l’économie, le niveau généralisé de la pauvreté et le faible niveau des indicateurs sociaux (voir tableau ci-dessous).


Indicateurs cl s du d veloppement au mali

Indicateurs clés du développement au Mali


Compr hension du ph nom ne migratoire au mali contexte g n ral

COMPRÉHENSION DU PHÉNOMÈNE MIGRATOIRE AU MALIContexte Général

  • Inégale répartition spatiale de la population

  • Persistance de calamités naturelles,

  • Analphabétisme, malnutrition, longévité réduite, mauvaise santé.


Dimension historique

Dimension historique

D’après Monsieur Lopez Blanco, chef de la délégation européenne: "Le phénomène de la migration, en particulier celle en provenance de l’Afrique, est aussi ancien que l’espèce humaine. Certains scientifiques nous disent en fait que c’est à partir de l’Afrique que homo sapiens s’est répandu dans le monde entier et en premier lieu, en Europe. C’est aussi la migration qui a répandu les connaissances technologiques et fait le succès de toutes les grandes Nations et civilisations. Il n’y a pas de développement humain en vase clos."


Dimension l gale

Dimension légale

Le droit de circuler a été reconnu au niveau mondial il y a plus d’un demi-siècle lors de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il y est stipulé à l’article 13 que "Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État" et que "Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays".


Flux migratoire

Flux migratoire

  • Le nombre de maliens vivant à l’étranger est estimé à 2,5 à 3 millions (dont 2 à 2,5 millions en Afrique et 1 à 1,2 million en Côte d’Ivoire).

  • Le Ministère de l’intérieur français indique qu'en 2003, il y avait 41 590 cartes de séjour valides de Maliens, cependant, on cite souvent une estimation de 120 000, soit quelque 70 000 clandestins

  • Le président du Conseil des Maliens en Espagne estimait au cours d’une conférence à l’Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux de Bamako en mai 2006 à plus de 6 000 le nombre de ses compatriotes résidant dans ce pays.


Impact des migrations sur le d veloppement du mali

Impact des migrations sur le développement du Mali

  • Selon les statistiques de la Banque Mondiale, en 1995 et 1999 le Mali a reçu 112,11 et 83,41 millions d’euros de transferts. Ces montants représentent 14,5 % des exportations, 10 % des importations, 25 % de l’aide publique reçue et 4 % du PIB malien.

  • Le chiffre habituellement accepté aujourd’hui, tant par les autorités maliennes que par les partenaires au développement, est de 180 millions d’euros en 2004 (120 milliards de FCFA).


Le dispositif institutionnel malien de gestion de la migration

Le dispositif institutionnel malien de gestion de la migration

  • Le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine,

  • Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur,

  • La Délégation des Maliens de l’Extérieur.


Co d veloppement d finition et concept

CO-DÉVELOPPEMENTDéfinition et Concept

  • Initiée par le rapport de l’universitaire Sami Naïr remis à Lionel Jospin en 1997, la politique de Codéveloppement, « coopération pour le développement », se propose de lier gestion des flux migratoires et développement des pays d’origine des immigrés. Pour cela, Sami Naïr propose au gouvernement, d’une part, de permettre, dans le cadre de conventions bilatérales, à des travailleurs et des étudiants de venir se former en France, à condition de s’engager à valoriser leur expérience au service de leur pays d’origine, d’autre part, il propose un soutien financier aux projets de développement local initiés par les associations d’immigrés et à certaines actions de coopération décentralisée. Il est alors prévu que l’aide publique française soit conditionnée à la capacité des pays d’origine à contrôler leurs flux d’émigration.


Convention de cod veloppement entre la france et le mali

Convention de Codéveloppemententre la France et le Mali

  • La mise en oeuvre de cette convention se fait à travers de programmes de Codéveloppement et fait intervenir divers partenaires :

  • les associations de migrants,

  • les grandes entreprises et les PME/PMI intervenant au Mali,

  • les administrations publiques,

  • les collectivités territoriales impliquées dans la coopération décentralisée,

  • les organismes de formation,

  • les associations de solidarité internationale.


Domaines d actions soutenues par les programmes

Domaines d’actions soutenues par les Programmes

  • L’appui au développement local et régional

  • L’aide aux projets individuels et collectifs des migrants

  • L’appui au développement du système productif

  • Les formations générales et professionnelles

  • La mobilisation des jeunes, le développement des échanges, la communication

  • L’amélioration des instruments financiers mobilisant l'épargne des migrants


Le fsp co d veloppement du mali d finition

LE FSP CO-DÉVELOPPEMENTDU MALIDéfinition

  • Le FSP Codéveloppement Mali est un outil financier (de 2.6 millions d’€) qui fait suite à la signature en 2002 d’une convention bilatérale de Codéveloppement entre la France et le Mali. Le FSP vise, sur une période expérimentale de trois ans, à contribuer au développement économique et social du Mali par la valorisation des actions économiques, sociales et culturelles portées par les migrants.


Dispositif

Dispositif

  • En France :

    Une cellule relais du Codéveloppement est chargée de mobiliser et de coordonner les moyens d’appui en France nécessaires à l’élaboration des projets portés par les migrants et les OSIM, de mettre en place un dispositif de mobilisation des compétences de la communauté malienne de France et d’assurer la liaison entre le Mali et la France. Un comité de suivi France se réunit deux fois par an. C’est un espace d’échange en France entre les pouvoirs publics, les collectivités locales et de manière générale, les acteurs non gouvernementaux impliqués dans des actions de Codéveloppement au Mali.

  • Au Mali :

    Une cellule technique, domiciliée à Bamako, est chargée de l’animation du programme, de la réception des dossiers de projets, de la rédaction des rapports d’activité, de la capitalisation et de l’évaluation du programme. Le pilotage opérationnel est assuré par le comité de pilotage du FSP. Ce comité de pilotage est aussi chargé de l’attribution des aides aux différents porteurs de projets.


Conclusion

CONCLUSION

  • De l’analyse de différentes conclusions d’études menées dans le domaine, on peut retenir des propositions dont la finalité est de contribuer à rétablir l’équilibre entre politiques migratoires restrictives et mesures d’ouverture, positivant la migration. Cela passe, entre autres, par une meilleure connaissance quantitative et qualitative du phénomène, par une meilleure orientation des migrants de retour mais aussi des candidats au départ, par un rétablissement des filières légales de migration de travail, etc.


  • Login