L loge et le bl me
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 13

L’éloge et le blâme PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L’éloge et le blâme. Plan du travail. 1- Introduction 2- Les procédés de la valorisation 3- Les procédés de la dévalorisation 4- Les formes du discours 5- Éloge, blâme et registres 6- Histoire d’un genre. 1- Introduction. - Que veut dire « éloge »? - Que veut dire « blâme »?

Download Presentation

L’éloge et le blâme

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L loge et le bl me

L’éloge et le blâme


Plan du travail

Plan du travail

1- Introduction

2- Les procédés de la valorisation

3- Les procédés de la dévalorisation

4- Les formes du discours

5- Éloge, blâme et registres

6- Histoire d’un genre


1 introduction

1- Introduction

- Que veut dire « éloge »?

- Que veut dire « blâme »?

Ce sont deux démarches qui consistent à mettre en relief des qualités ou des défauts.

- Quand on fait la louange d’une personne, que suscite-t-on?

  • Quand on dévalorise quelqu’un, que suscite-t-on?

    Dans les deux cas, la démarche engagée est associée à des valeurs justificatives, souvent implicites.

    L’éloge et le blâmesont comme des argumentations faisant appel à différents registres.


2 les proc d s de valorisation

Lisez le texte puis relevez les expressions qui décrivent le tabac.

S’agit-il de qualités ou de méfaits?

De quelles domaines relèvent les expressions qui décrivent le tabac?

Définissez le ou les ton(s) du texte?

Sganarelle, Gusman

Sganarelle, tenant une tabatière. - Quoi que puisse dire Aristote et toute la philosophie, il n'est rien d'égal au tabac : c'est la passion des honnêtes gens, et qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre. Non seulement il réjouit et purge les cerveaux humains, mais encore il instruit les âmes à la vertu, et l'on apprend avec lui à devenir honnête homme. Ne voyez-vous pas bien, des qu’on en prend, de quelle manière obligeante on en use avec tout le monde, et comme on est ravi d'en donner à droit et à gauche, partout où l’on se trouve ? On n'attend pas même qu'on en demande, et l’on court au-devant du souhait des gens: tant il est vrai que le tabac inspire des sentiments d'honneur et de vertu à tous ceux qui en prennent. Mais c'est assez de cette manière.

Moliere, Don Juan, Acte I, scène 1 (première réplique de la pièce), 1665

2- Les procédés de valorisation


3 les proc d s de d valorisation

Observez la ponctuation des phrases, que remarquez-vous?

Relevez les 2 adjectifs qui qualifient les ministres. Sont-ils péjoratifs ou mélioratifs? Quel rapport trouvez-vous entre leur choix et la suite du texte?

Relevez dans les vers 3 à 12 les expressions qu’utilise Ruy Blas pour décrire les ministres. De quelle figures de style s’agit-il?

Quel est le registre employé?

Ruy BLAS1, survenant. - Bon appétit, messieurs! Tous se retournent. Silence de surprise et d'inquiétude. Ruy Blas se couvre, croise les bras, et poursuit en les regardant en face.

Ô ministres intègres !Conseillers vertueux! Voilà votre façonDe servir, serviteurs qui pillez la maison!Donc vous n'avez pas honte et vous choisissez l'heure.L'heure sombre où l'Espagne agonisante pleure!Donc vous n'avez ici pas d'autres intérêtsQue remplir votre poche et vous enfuir après !Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,serviteurs qui pillez la maison!- Mais voyez, regardez, ayez quelque pudeur.L'Espagne et sa vertu, 1'Espagne et sa grandeur,Tout s'en va.

V. hugo, Ruy Blas, Acte III, scène 2 (v. 1058-1069), 1838

1. Devenu premier ministre par la faveur de la reine d'Espagne, Ruy Blas prend aux autres ministres qui pillent l'Espagne.

3- Les procédés de dévalorisation


4 les formes du discours

4- Les formes du discours

L’ éloge et le blâme exploitent toutes les formes de discours: le discours descriptif dans les portraits élogieux ou caricaturaux, le discours narratif pour rappeler les actions importantes ou indignes, le discours injonctif, lorsque le blâme prend la forme d’une diatribe (pamphlet critique très violent, injurieux) ou d’un pamphlet (écrit critique court et violent) incitant à maudire ou à combattre, ou au contraire d’un panégyrique (écrit à la louange de quelqu'un); le discours informatif pour faire connaître et le discours argumentatif pour donner un point de vue.

L’éloge met en relief les valeurs et le blâme souligne les transgressions et les erreurs.


5 loge bl me et registres

5- Éloge, blâme et registres

L’efficacité de la célébration ou de la dénonciation passe par l’utilisation de registres divers.

L’exagération dans le sens positif ou négatif renvoie au registre épique.

La critique renvoie au registre satirique qui ridiculise et au polémique qui est violent.

Les registre pathétique, lyrique et tragique expriment et suscitent de fortes émotions.


6 histoire d un genre

6- Histoire d’un genre

L’éloge et le blâme relèvent depuis l’antiquité gréco-latine, c’est le discours épidictique.

L’éloge s’inscrit dans les odes célébrant les vainqueurs aux jeux olympiques et dans les discours funèbres en l’honneur des guerriers morts pour la patrie.

Le blâme trouve sa place dans les discours politiques antiques, dans les satires…

L’éloge et le blâme persistent à notre époque à travers les célébrations souvent excessives de figures médiatiques ou dans la violence des débats politiques nationaux et internationaux.


R ponses

Réponses

Quand on dévalorise quelqu’un, que suscite-t-on?

  • L’indignation, la colère, le refus, le dégoût.

    Quand on fait la louange d’une personne, que suscite-t-on?

  • L’admiration, le respect.

retour


R ponse que veut dire bl me

Jugement défavorable que l’on porte sur les paroles ou le comportement de quelqu’un. Réprimande.

Réponse: que veut dire « blâme »?

retour


R ponse que veut dire loge

Paroles ou écrits à la louange de quelqu’un. Montrer ses qualités, lui faire des compliments…

Réponse: que veut dire « éloge »?

retour


R ponses les proc d s de valorisation

Réponses: les procédés de valorisation

« rien n’est égal », ce qui signifie que le tabac est supérieur à tout. « Réjouit, purge, instruit, on apprend avec lui, manière obligeante, on est ravi, inspire des sentiments d’honneur et de vertu », ces expressions justifient les qualités du tabac.

Ces qualités relèvent du domaine de l’intelligence, de la morale et du comportement social.

Il s’agit d’une parodie burlesque. Le ton est comique, ironique, parodique.

retour


R ponses les proc d s de d valorisation

Réponses: les procédés de dévalorisation

- Les phrases sont exclamatives, elles justifient l’indignation, la colère et le dégoût de Ruy Blas face aux mauvais comportements des ministres malhonnêtes.

- Les adjectifs sont: intègres et vertueux. Ils sont mélioratifs. Ils s’opposent à la suite du texte qui présente des ministres traîtres, voleurs et malhonnêtes.

- «Ministres intègres! Conseillers vertueux!»: antiphrase

«serviteurs qui pillez la maison!», «serviteurs qui pillez la maison!»: métaphore

- C’est le registre ironique. C’est un ton violent qui traduit les sentiments de Ruy Blas.

retour


  • Login