troubles n vrotiques et grand ge
Download
Skip this Video
Download Presentation
Troubles névrotiques et grand âge

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 18

Troubles n vrotiques et grand ge - PowerPoint PPT Presentation


  • 172 Views
  • Uploaded on

Troubles névrotiques et grand âge. Jean-Claude BOUIX. Troubles névrotiques et grand âge Généralités 1/3. Peu étudiés  troubles du comportement et du caractère Les formes débutant après 65 ans sont  Émergence ou amplification des symptômes névrotiques avec l’âge

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Troubles n vrotiques et grand ge' - xenia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
troubles n vrotiques et grand ge g n ralit s 1 3
Troubles névrotiques et grand âgeGénéralités 1/3
  • Peu étudiés  troubles du comportement et du caractère
  • Les formes débutant après 65 ans sont 
  • Émergence ou amplification des symptômes névrotiques avec l’âge
  • L’avancée en âge modifie les troubles névrotiques
  • Formes masquées de symptômes névrotiques préexistants
  • Co-morbidité dépression et démence
  • Co-morbidité dépression et maltraitance
troubles n vrotiques et grand ge g n ralit s 2 3
Troubles névrotiques et grand âgeGénéralités 2/3

IMPORTANCE de l’ENTRETIEN

  • Au fil des entretiens (confiance mutuelle)
  • Le langage des patients = questionner l’évidence
  • Vécu de la vieillesse
  • Vécu des deuils et séparations réitérés
  • Vécu d’un nouvel handicap
  • Adaptation
  • Recherche des signes cachés ou trompeurs
troubles n vrotiques et grand ge g n ralit s 3 3
Troubles névrotiques et grand âgeGénéralités 3/3

TOUT BON ENTRETIEN

EST

  • THÈRAPEUTIQUE

ET

  • PERMET UN DIAGNOSTIC
troubles n vrotiques caract ristiques
Troubles névrotiquescaractéristiques
  • Inhibition
  • Anxiété immotivée ou disproportionnée

et autres symptômes

  • Incapacité à réguler le trouble
  • Une bonne adaptation à la réalité
d pressions n vrotiques g n ralit s
Dépressions névrotiquesGénéralités
  • Plus fréquentes à cet âge
  • Risque suicidaire +++
  • Formes masquées
  • Signant parfois le début d’une démence
  • Compliquant parfois une maladie chronique grave (Parkinson ou autre)
  • Associées à une alcoolo-dépendance
  • Rechercher une maltraitance
d pressions n vrotiques formes masqu es
Dépressions névrotiquesFormes masquées
  • Somato-forme (sphères : digestive, articulaire, cardio-vasculaire)
  • Anxieuse
  • Conative (désafférentation émotionnelle)
  • Hypocondriaque (souci morbide pour la santé soma. & psy.)
  • Inapparente voire souriante
  • Hostile
  • Interprétative
  • Alcoolodépendance au premier plan
  • Pseudo-démentielle
  • Vasculaire (Δg )
d pressions n vrotiques traitements
Dépressions névrotiquestraitements
  • Le soutien des acteurs médico-sociaux :

ou LE TRANSFERT BIENVEILLANT

La thérapie de soutien ne fait pas partie de la culture médicale

mais beaucoup plus de la culture des travailleurs sociaux

  • L’entourage, le ou les proches

ou L’AMBIVALENCE

  • Groupes de stimulations cognitives (institutions, mais rares)
  • Les médicaments, l’ECT (grave + résistante)

ATTENTION à la déshydratation avec les dépressions, les IRS

(confusion, thromboses, embolies)

les anti d presseurs irs et irsn en premi re intention
Les anti-dépresseurs IRS et IRSNEn première intention
  • DEROXAT
  • PROZAC
  • FLOXIFRAL
  • SEROPRAM
  • ZOLOFT
  • IXEL
  • NORSET
  • EFFEXOR
les anti d presseurs non non premi re ou deuxi me intention
Les anti-dépresseurs « non-non »première ou deuxième intention
  • ATHYMIL 10, 30, 60 mg
  • STABLON 12,5 mg 1cp x 2 ou 3
  • VIVALAN 100 mg ou 300 LP (300/j)
  • MOCLAMINE 150 mg 2 cp à 3/j (IMAO sélectif)

C.I. Triptans et Tramadol

les anti d presseurs tricycliques troisi me intention
Les anti-dépresseurs tricycliquestroisième intention
  • Anafranil, Laroxyl, Prothiaden,Tofranil, Surmontil, Pertofran, Quitaxon, Kinupril,Defanil.

CONTRE-INDICATIONS:

Glaucome , Adénome de la prostate, Trouble du rythme, IDM récent, Insuffisance rénale sévère

l lectro convulsivoth rapie ect ou sismoth rapie en derni re intention
L’électro-convulsivothérapie (ECT)ou Sismothérapieen dernière intention
  • Hospitalisation
  • Choc uni ou bilatéral sous AG
  • Deux fois par semaine
  • Plusieurs semaines
troubles anxieux g n ralit s
Troubles anxieuxGènéralités
  • Fréquents et sous estimés
  • Souvent associés à des troubles somatiques
  • L’anxiété et la pulsion vitale
  • L’anxiété morbide
  • L’angoisse
  • La crainte, la peur, les phobies
  • Le trouble anxieux généralisé
  • Le trouble panique (crise d’angoisse aigüe)
troubles anxieux traitements
Troubles anxieuxTraitements

Les Benzodiazépines

  • CONSENSUS: importance des effets secondaires, sédation, ataxie, amnésie, confusion, désinhibition.
  • Si nécessaire, et prescription limitée dans le temps.
  • BZD à demi-vie courte: Seresta 10h Xanax 12h Temesta 15h

Lexomil 20h

Les non-BZD

  • EQUANIL (carbamate = dose léthale vite atteinte)
  • ATARAX (antihistaminique + anticholinergique)
  • BUSPAR (neuroleptique dans ses métabolites actifs)
  • SPASMINE,EUPHYTOSE (phytothérapie)
  • STRESAM (anxiolytique léger?)
  • IRS, si trouble anxieux généralisé et/ou trouble panique
les troubles du sommeil g n ralit s
Les troubles du sommeilGénéralités
  • Les insomnies de toujours sont à respecter
  • Une insomnie alléguée doit être questionnée
  • Insomnies rebelles ou graves
  • Une insomnie peut s’intégrer dans un cadre pathologique plus large
  • Une hypersomnie fera rechercher :
      • Un syndrome dépressif, de glissement
      • Un syndrome de fatigue chronique?
      • Une pathologie somatique intriquée (thyroïde)
les troubles du sommeil hypnotiques
Les troubles du sommeilhypnotiques
  • Privilégier une molécule non BZD :
  • Imovane, Stilnox
  • Mépronizine
  • Phytothérapie
  • Toute chute, vertige… pourra être l’occasion de supprimer un hypnotique
troubles n vrotiques et grand ge conclusion
Troubles névrotiques et grand âge Conclusion
  • La répétition des entretiens est ici primordiale

Transfert

  • Penser à questionner l’évidence

Le Sujet

  • Éviter la prescription rapide

Le passage à l’acte médical

  • Remettre en cause les traitements

La vigilance du praticien

bibliographie
Bibliographie
  • Clément JP, Darthout N. Guide pratique de psychogériatrie, Paris, Masson, 2002 : 13-26.
  • Dr Véronique LEFEBVRE des NOETTES, psychiatre, C.H.E.R. AP-HP (Power-Point 2005)
ad