Le d pistage du cancer du sein en france
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 20

Le dépistage du cancer du sein en France PowerPoint PPT Presentation


  • 61 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le dépistage du cancer du sein en France. Débat autour de l ’efficacité Benoit Aurélie - Journée DES 22/11/2005. Plan. Contexte Méta-analyse de Götzsche et Olsen Analyses de sous-groupes Effets indésirables Position de l ’ ANAES Choix de santé publique. Contexte.

Download Presentation

Le dépistage du cancer du sein en France

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le d pistage du cancer du sein en france

Le dépistage du cancer du sein en France

Débat autour de l ’efficacité

Benoit Aurélie - Journée DES 22/11/2005


Le d pistage du cancer du sein en france

Plan

  • Contexte

  • Méta-analyse de Götzsche et Olsen

  • Analyses de sous-groupes

  • Effets indésirables

  • Position de l ’ ANAES

  • Choix de santé publique


Contexte

Contexte

  • Fin 80 - 2000: recommandations pour organisation dépistage systématique par mammographie en population générale chez femmes 50 ans et +

  • objectif : diminuer la mortalité par cancer du sein

  • 2001 : méta-analyse réseau Cochrane mise en doute utilité du dépistage


Rappel

Rappel

  • définition d’une méta-analyse : ensemble de techniques conduisant à une synthèse des données collectées dans des études différentes

  • principales étapes

  • avantages

  • limites


M ta analyse de gotzche et olsen

Méta-analyse de Gotzche et Olsen

  • Objectif : vérifier effet du dépistage par mammographie sur mortalité et morbidité

  • sélection des études : études randomisées prospectives comparant un groupe dépisté par mammographie et un groupe témoin sans dépistage (9)


M ta analyse de g tzsche et olsen

Méta-analyse de Götzsche et Olsen

  • Classification des études selon des critères qualitatifs méthodologiques :

  • adéquation méthode de randomisation

  • comparabilité des 2 groupes à l ’inclusion

  • existence d ’exclusions après randomisation

  • fiabilité des données de mortalité

  • cohérence des effectifs randomisés, inclus et suivis


M ta analyse de g tzsche et olsen1

Méta-analyse de Götzsche et Olsen

  • Études classées en 4 groupes :

  • haute : 0

  • moyenne (2) : étude de Malmö et du Canada(randomisation appropriée)

  • médiocre (4) : Göteborg, Stockholm, Koppaberg, Ostergötland

  • insuffisant (2): New-York et Edinburgh, non utilisés dans l ’analyse


R sultats m ta analyse gotzsche et olsen

Résultats méta-analyse Gotzsche et Olsen

  • sur mortalité par cancer du sein (tableau)

  • sur mortalité globale

  • sur morbidité

  • conclusion:dépistage par mammographie non justifié

  • critiques sur la méthode de cotation des essais


Relative risk of death from breast cancer in screened versus control groups lancet janv 2000

RELATIVE RISK OF DEATH FROM BREAST CANCER IN SCREENED VERSUS CONTROL GROUPS ( Lancet, janv 2000)


Analyses de sous groupes

Analyses de sous groupes

  • Question: essais permettent-ils de déceler des sous-groupes pour lesquels efficacité potentielle du dépistage semble mieux démontrée ?

  • Sous-groupes étudiés:

    - femmes à haut risque de cancers du sein

    - en fonction de la tranche d’ âge


Analyses de sous groupes1

Analyses de sous-groupes

Femmes à haut risque de cancer du sein :

  • atcds familiaux de cancer du sein

  • porteuse d’ une mutation sur gènes BRCA1, BRCA2

  • pas d ’essai sur groupe déterminé à priori

  • pas d ’analyse à posteriori


Analyses de sous groupes2

Analyses de sous groupes

Par tranche d ’âge

  • pas de données pour les - 40 ans et les +69 ans

  • 40-49 et 50-59 ans: pas de démonstration d ’efficacité du dépistage

  • 60 ans et plus:données de faible niveau de preuve


Effets ind sirables du d pistage

Effets indésirables du dépistage

  • Inconfort de l ’examen

  • irradiations répétées

  • faux positifs: conséquences psychologiques, exs complémentaires

  • diagnostics par excès

  • augmentation du nombre de traitements agressifs (mastectomies, tumorectomies)


Position de l anaes

Position de l ’ANAES

  • Réalisation de 2 rapports sur le dépistage du cancer du sein

  • recommandations ANAES :

    réalisation d ’une mammographie systématique

    pour la tranche d ’age 50-69 ans tous les 2 ans

  • 2002: évaluation de la méta-analyse de Götzsche et Olsen


Position de l anaes1

Position de l ’ANAES

Lecture critique mettant en évidence limites

méthodologiques majeurs:

  • modification du critère d ’évaluation principal

  • critères imprécis et discutables pour évaluer la qualité méthodologique des essais


Position de l anaes2

Position de l ’ANAES

  • omission certains aspects pour interprétation des données:

  • contamination groupe témoin par dépistage individuel

  • absence standardisation prise en charge

  • évolution des traitements dans le temps


Position de l anaes3

Position de l ’ANAES

conclusions:

  • méta-analyse ne présentant pas niveau de preuve élevé

  • recommandations ANAES non remises en question

  • question de l ’évaluation du dépistage


Choix de sant publique

Choix de santé publique

  • Mise en balance avec autres besoins sanitaires en raison :

  • Organisation dépistage en pop générale demande investissements importants

  • preuve non faite efficacité du dépistage et si effet celui-ci est très limité

  • inconvénients du dépistage pour femme


Choix de sant publique1

Choix de santé publique

  • Pays ayant dépistage organisé:

  • difficulté à interrompre programme

  • pas d’intérêt à extension à de vastes populations

  • mieux informer les femmes

  • poursuivre l ’évaluation en prenant en compte les effets indésirables, en recherchant des sous-populations


  • Login