s d v t synth se et processus
Download
Skip this Video
Download Presentation
S D V T synthèse et processus

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

S D V T synthèse et processus - PowerPoint PPT Presentation


  • 65 Views
  • Uploaded on

Municipalité de Tunis. S D V T synthèse et processus. Décembre 2006. Fédération Nationale des Villes Tunisiennes. Programme de Gestion Urbaine PGU. Avant-propos. En 2000, la Ville de Tunis a pris l ’ initiative d ’ une grande consultation sur l ’ avenir de l ’ agglom é ration.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' S D V T synthèse et processus' - wilmet


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
s d v t synth se et processus

Municipalité de Tunis

SDVTsynthèse et processus

Décembre 2006

Fédération Nationale des Villes Tunisiennes

Programme de Gestion Urbaine

PGU

avant propos
Avant-propos
  • En 2000, la Ville de Tunis a pris l’initiative d’une grande consultation sur l’avenir de l’agglomération.
  • Les Stratégies de Développement de Ville (SDV) sont le fruit d\'une initiative conjointe de la Banque Mondiale et du Centre des Nations Unies pour les Établissements Humains (CNUEH).
  • Tunis fait partie des 7 villes sélectionnées pour recevoir l\'appui de ces institutions en 1999 et 2000.
  • Elle a sollicité l’appui de la FNVT et du PGU et la contribution de différents acteurs publics et privés de la métropole tunisoise afin de les unir autour des décisions dont sera fait l’avenir de Tunis.
  • Elle a adopté une démarche participative, stratégique et prospective pour élaborer la Stratégie de Développement de la Ville de Tunis (SDVT), démarche proche de celle de l’Agenda 21 local.
les acteurs la municipalit de tunis
Les acteurs: La Municipalité de Tunis
  • Créée en 1858
  • 730 000 habitants
  • 60 conseillers municipaux
  • Superficie totale: 34 000 ha
  • Superficie urbanisée : 8500 ha
les acteurs la f d ration nationale des villes tunisiennes
Les acteurs: la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes
  • La FNVT a été créée en 1973 pour accompagner le processus de décentralisation
  • Le budget annuel est d’environ 100 000$, il provient des contributions des communes (1/1000 de leur budget)
  • La FNVT a pour missions de:
    • Faciliter la coordination et coopération entre municipalités et avec la tutelle et les départements ministériels
    • Animer la vie municipale
    • Renforcer les compétences des élus et du personnel municipal
    • Coordonner les relations entre municipalités et les organisations internationales
    • Soutenir la promotion du civisme
les acteurs le programme de gestion urbaine
Les acteurs: Le Programme de Gestion Urbaine
  • Programme mondial d’appui technique aux gestionnaires des villes en développement, créé en 1987 par le PNUD et la BM, géré par le CNUEH et financé par plusieurs pays européens
  • Le PGU/Tunisie, créé en 1993 est un des 7 PGU arabes(Maroc, Tunisie, Egypte, Jordanie, Liban, Syrie, Yemen)
  • Il est partenaire de la Ville de Tunis et de la FNVT depuis 1994
  • Ses objectifs sont de contribuer:
    • Au renforcement des Collectivités Locales et des autres acteurs urbains
    • Au développement de l’économie urbaine, la réduction de la pauvreté et l’intégration des femmes et des jeunes dans la vie de la Cité
    • A une gestion durable et participative de la ville.
  • Ces consultations ont montré l’intérêt d’adopter une approche globale de la ville, d’où la SDVT.
le processus de la sdvt les principes
Le processus de la SDVT les principes
  • La SDVT est le processus par lequel les responsables municipaux, agissant en partenariat avec le secteur privé, la société civile, l\'université et les organismes nationaux concernés, décident des choix stratégiques à opérer et des actions prioritaires à mettre en œuvre pour promouvoir durablement le développement de la ville.
  • Le processus de la SDVT n’est pas purement technique, il est participatif et s’intéresse à la dynamique urbaine et aux interactions entre les différentes dimensions de la ville
le processus de la sdvt les principes1
Le processus de la SDVT les principes

La SDVT se fonde sur les principes de la ville durable qui met le citoyen au cœur de son projet et vise :

  • une gestion économe des ressources naturelles et la valorisation de l’environnement et des paysages urbains,
  • l’amélioration des conditions de la croissance économique et de l’attractivité de la ville,
  • une répartition équitable des fruits du développement et des ressources de la ville,
  • l’épanouissement sociétal et le développement de la citoyenneté,
  • et la préservation des droits des générations à venir
le processus de la sdvt les instances
Le processus de la SDVTles instances
  • Des instances de concertation/décision
    • Le Conseil Municipal
    • Une équipe de projet autour du Maire
    • Un comité de pilotage réunissant les principaux acteurs publics et privés concernés
  • Des instances techniques et consultatives
    • Des groupes de travail thématiques
    • Une équipe d’ experts pour alimenter le débat (production de notes, rapports) et capitaliser les fruits de la concertation
tat d avancement
État d’avancement
  • Le processus de la SDVT est conduit en 4 phases principales:
    • Phase 1 : où en sommes-nous aujourd’hui?
    • Phase 2 : où voulons-nous aller?
    • Phase 3 : Quelles sont les questions à aborder en priorité et comment?
    • Phase 4 : Quelles actions prioritaires entreprendre pour atteindre nos objectifs
  • Les phases 1,2, 3, étapes de diagnostic et de validation des grandes orientations et des principaux choix de développement, sont achevées depuis 2002,
  • La quatrième phase est consacrée aux études de faisabilité des trois actions prioritaires identifiées dans le cadre du Plan d’Action:
    • Un Plan d’Urbanisme d’ensemble pour le Centre Ville, incluant la Médina et les futures zones d’urbanisation des Berges du Lac jouxtant l’hypercentre, notamment la future marina « Lac Sud »,
    • Un Plan de Développement et de Mise en Valeur de la Médina de Tunis,
    • Une Charte Locale de Développement pour le lac Sebkhet Séjoumi et la zone populaire limitrophe de Sidi Hassine,
  • Seule la première action a fait l’objet d’une étude
o en est on
Où en est-on?
  • Tunis est de loin la plus grande agglomération du pays.
  • Elle doit faire face à des besoins urbains croissants, en quantité et en qualité, avec des ressources et moyens qui n’augmentent pas au même rythme.
  • Dans le contexte d’intégration à l’espace économique euro-méditerranéen et mondial, elle est soumise à une forte concurrence internationale.
  • Pour y faire face, elle dispose d’atouts non négligeables. Elle est forte de ses hommes et de ses femmes, de son histoire et de sa géographie et fait preuve d’un dynamisme certain.
  • Tunis est une ville qui "bouge" et qui fait "peau neuve".
  • Mais son organisation et son niveau d’équipement présentent, malgré des efforts importants, des lacunes et des disparités préoccupantes.
tunis un site aux multiples potentialit s
Tunis, un site aux multiples potentialités
  • Tunis bénéficie de potentialités d’extension importantes (90 hab/ha)
  • Ellecommence à valoriser ses atouts naturels : (3 lacs, km de littoral)
  • La qualité environnementale s’améliore:
    • La restauration et l’aménagement du Lac de Tunis change le visage de la ville et sa qualité de vie
    • Le ratio de 10 m2 espace vert par habitant pour la Commune de Tunis est à améliorer et il cache des disparités
    • Plus de 600 T déchets/jour par la Ville de Tunis, gérés sans grands problèmes mais la performance du service est liée au développement institutionnel du secteur : recouvrement des coûts, financement de la modernisation
    • L’esthétique urbaine est au premier plan des préoccupations de la ville
patrimoine urbain exceptionnel
Patrimoine urbain exceptionnel
  • Tunis bénéficie d’un patrimoine urbain exceptionnel :
    • La Médina de Tunis est l’une des plus vivantes et des mieux conservées du monde arabo-musulman
    • La Kasbah est valorisée (Hôtel de Ville, Place du Gouvernement)
    • L’ASM créée il y a près de 40ans a engagé de nombreuses interventions de type patrimonial
    • Le patrimoine urbain contemporain longtemps négligé connaît un spectaculaire processus de restauration-mise en valeur: L’avenue Habib Bourguiba et les zones avoisinantes connaissent une métamorphose
des conditions de d placement qui s am liorent
Des conditions de déplacement qui s’améliorent
  • De grands progrès réalisés au cours depuis 20 ans en matière d’infrastructures et de transports urbains:
    • La part des TC dans les déplacements est en baisse mais elle reste importante (40%) malgré les encouragements accordés aux ménages pour accéder à la VP. Le système de TC en site propre (le Métro Léger) et la restructuration du réseau de bus ont eu un impact positif sur les conditions de déplacement,
    • Une structure municipale performante de gestion de la circulation existe. Le plan de circulation a permis la maîtrise de l’accès de la VP au centre ville
    • La capacité de stationnement augmente de manière significative grâce à la construction des parking à étages
    • Une culture de planification des transports urbains s’est développée
mais d ficit en logements sociaux et en qualit urbaine et environnementale
Mais déficit en logements sociaux et en qualité urbaine et environnementale
    • Persistance de l’habitat spontané: ¼ à 1/3 de la surface urbanisée
    • déficit important en logements sociaux et terrains à bâtir
    • De nombreux quartiers affichent une qualité urbaine en deçà des aspirations de ses habitants et visiteurs.
    • les sources de pollution sont encore nombreuses et insuffisamment inventoriées
    • Les quartiers périphériques connaissent un déficit en espaces verts
  • Le Lac de Tunis est assaini mais:
    • La restauration-aménagement des Berges du Lac nécessite la recomposition d’une centralité forte dans le cadre d’une « vision de centre » d’ensemble
    • d’autres lacs et d’autres espaces nécessitent des interventions d’envergure : Sekhat Séjoumi et Sebkhat Ariana
la r conciliation de la ville avec ses lacs
La réconciliation de la ville avec ses lacs

La métamorphose …

… Et l’attente

d s quilibres dans la desserte par les transports collectifs
Déséquilibres dans la desserte par les transports collectifs
  • les conditions de déplacement des tunisois restent difficiles
    • embouteillages et congestion persistent. Sur certains itinéraires la saturation est particulièrement inquiétante aux heures de pointe et les bouchons aux entrées des carrefours stratégiques non dénivelés sont importants.
    • la prolifération anarchique du stationnement perturbe les déplacements et dégrade l’image et l’attrait de la capitale.
    • Les accidents de la circulation provoquent plusieurs centaines de morts par an
  • La part des transports collectifs baisse dans les déplacements:
    • les ménages captifs des transports collectifs vivant dans les zones périphériques les moins bien desservies, restent majoritaires.
    • la dégradation du niveau de service des TC suite à la réduction de la vitesse commerciale, des fréquences et de la régularité accentue l’inconfort des déplacements aux heures de pointe
    • Les comportements inciviques de certains usagers, dont les femmes font le plus souvent les frais, sont fréquents.
quels enjeux guident les orientations de d veloppement
Quels enjeux guident les orientations de développement?
  • Cinq enjeux majeurs émergent
    • Faire accéder Tunis au rang de métropole méditerranéenne,
    • Faire de Tunis, une ville pour tous et pour toutes (équitabilité),
    • Développer l’identité historique et culturelle de Tunis
    • Valoriser les atouts naturels, rationaliser l’organisation de l’espace et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles
    • Doter Tunis de nouvelles capacités pour planifier et gérer son développement et porter « le projet de ville »
tunis m tropole m diterran enne
Tunis, métropole méditerranéenne

Développer les fonctions d’interface économique et culturelles entre Tunis, la Tunisie et la Méditerranée

  • Renforcer autour du centre ville, une centralité économique et culturelle de niveau national
  • Créer de nouvelles capacités d’accueil pour les équipements et les espaces d’intermédiation entre Tunis, la Tunisie et la Méditerranée
  • Reconquérir et restructurer le centre ville à l’intérieur d’un périmètre élargi incluant l’hypercentre (y compris la Petite Sicile et la zone de l’avenue Mohamed V), les Berges du Lac et la Médina
  • Créer « une vitrine » de la ville sur le Lac et la mer: nouvelle alliance port-lac-centre ville, cohérences morphologiques, paysagères, architecturales, fonctionnelles, culturelles et économiques
tunis ville pour tous et pour toutes
Tunis, ville pour tous et pour toutes
  • Renforcer la cohésion spatiale et territoriale
      • Assurer pour tous et toutes une meilleure accessibilité aux services urbains (transport, loisirs, culture, information…) et aux espaces publics porteurs d’urbanité (parcs urbains, jardins publics, artères principales, berges du lac, promenades…,
      • Sécuriser la ville pour les citoyens et les femmes en particulier
      • Renforcer l’intégration à la ville des zones défavorisées et sous intégrées et y assurer les services environnementaux de base
  • Développer une stratégie de développement social au niveau de Tunis, tenant compte des nouveaux enjeux: chômage des jeunes, vieillissement de la population, marginalisation des quartiers périphériques, femmes pauvres chefs de ménage…
environnement sain
Environnement sain
  • Valoriser les espaces naturels et les espaces verts
    • Un Projet Phare : L’aménagement de Sebkha Sejoumi
    • Réactiver et mettre à jour le Plan Vert
    • De grands parcs urbains au Sud et à l’Ouest, desservant les quartiers défavorisés
    • Esthétique urbaine & espaces verts : mobiliser les citoyens
  • Gérer les déchets solides de façon durable
    • Œuvrer pour lever les contraintes qui se posent au niveau national 
    • Consolider les filières de valorisation existantes
    • Développer de nouvelles filières  
    • Un Programme ambitieux de sensibilisation sur la propreté et la gestion des déchets
  • Améliorer le cadre de vie grâce notamment à un programme continu de suivi de la qualité de l’air et de la pollution sonore
  • Renforcer les capacités de la ville dans la gestion de l’environnement
    • Doter la ville d’une capacité et d’instruments de planification
    • Élaboration d’une Stratégie Environnementale de la Ville
les principaux acquis du processus
Les principaux acquis du processus
  • La SDVT est une expérience de planification et gestion urbaines pilote en Tunisie et qui fait école (Sfax)
  • La SDVT a initié un débat sur l’avenir de la ville qui mérite d’être poursuivi
  • Un important travail d’expertise a été mené dans des domaines névralgiques
  • Des documents de référence ont été produits: Diagnostic, Livre Blanc, Stratégie de communication
  • Une couverture médiatique a accompagné le processus
les difficult s rencontr es
Les difficultés rencontrées
  • Appropriation limitée de la démarche par l’ensemble de l’équipe municipale, pas de bureau de la SDVT au sein de la Municipalité
  • Pas de démarche claire pour mobiliser la Société Civile, les universitaires et le monde des affaires
  • Concertation intercommunale et interdépartementale insuffisante
  • Faible capitalisation de la démarche et des leçons tirées
sdvt que reste t il faire
SDVT: Que reste-t-il à faire?
  • Renforcer l’appropriation du processus par les élus, l’administration municipale et les citoyens
  • Actualiser et diffuser le Livre Blanc
  • Relancer le débat public autour du Plan d’Action
  • Finalisation de la préparation des Plans d’actions prioritaires
    • le projet d’Urbanisme global pour le Centre Ville élargi aux Berges du Lac et comprenant la Petite Sicile
    • Le Plan de Développement et de Mise en Valeur de la Médina de Tunis,
    • Le programme de Développement/mise en valeur pour le lac Sebkhet Séjoumi et la zone populaire limitrophe de Sidi Hassine
    • Autres Plans d’Action prioritaires?
  • Identification et mise en œuvre d’actions prioritaires dans les zones stratégiques
  • Capitaliser le processus
que reste t il faire d velopper de nouvelles comp tences
Que reste-t-il à faire? développer de nouvelles compétences
  • Avec les ambitions de « métropolité », de renforcement de la cohésion sociale et de mise en valeur de son identité, les enjeux urbains changent de nature à Tunis , ils appellent:
    • des approches prospectives et concertées
    • La mise en place d’équipes de travail pluri disciplinaires et multi acteurs et d’instances de concertation
    • Le développement de l’intercommunalité
    • Le renforcement de la citoyenneté : le développement urbain n’est pas seulement une affaire d’experts et de politiciens, il suppose le développement de la participation et l’organisation des citoyens, la diffusion d’une information de qualité et de dispositifs de communication
ad