conf rence grand public
Download
Skip this Video
Download Presentation
Conférence grand public

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

Conférence grand public - PowerPoint PPT Presentation


  • 47 Views
  • Uploaded on

Conférence grand public. Centre jeunesse de Québec – Institut universitaire Mardi le 28 février 2012 à 19 h 30 Musée de la civilisation. La violence conjugale : une chicane de grands qui affecte beaucoup les enfants.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Conférence grand public' - whitney-soto


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
conf rence grand public

Conférence grand public

Centre jeunesse de Québec – Institut universitaireMardi le 28 février 2012 à 19 h 30Musée de la civilisation

La violence conjugale : une chicane de grands qui affecte beaucoup les enfants

Conférencières:Geneviève Lessard, Ph. D., professeure à l’École de service social de l’Université Laval,

directrice du CRI-VIFF et chercheuse associée au CJQ-IU

Isabelle Côté, M.S.S., t.s. formatrice et conférencière

vid o
Vidéo
  • Guillaume, Vanessa et les autresBonenfant, L. Vidéo-Femmes (2004)
  • Visionnement
  • Échange avec l’assistance
la reconnaissance des enfants expos s une histoire r cente 1 2
La reconnaissance des enfants exposés… une histoire récente (1/2)
  • Des recherches nord-américaines depuis 1985;
  • Des services d’aide spécifique initiés dans les années 1990 dans les maisons d’hébergement et quelques CLSC;
  • Le gouvernement québécois reconnaît, en 1995, la victimisation des enfants exposés à l’intérieur de la Politique d’intervention en matière de violence conjugale;
la reconnaissance des enfants expos s une histoire r cente 2 2
La reconnaissance des enfants exposés… une histoire récente (2/2)
  • En 2006, Québec devient la 7e province canadienne à reconnaître l’exposition à la violence conjugale et familiale par les modifications apportées à la Loi de la protection de la jeunesse (article 38.c sur les mauvais traitements psychologiques). L’exposition à la violence conjugale est de plus en plus reconnue comme une forme de violence indirecte.
un enfant est expos la violence conjugale 1 2
Un enfant est exposé à la violence conjugale … (1/2)
  • Lorsqu’il assiste à des scènes de violence;
  • Lorsqu’il est dans une autre pièce et qu’il entend des paroles, des cris, des coups, des bris de vaisselle ou autres;
  • Lorsqu’il voit les marques des coups portés;
  • Lorsque la police intervient (qu’il ait ou non composé le 911);
un enfant est expos la violence conjugale 2 2
Un enfant est exposé à la violence conjugale … (2/2)
  • Lorsqu’il perçoit la détresse du parent agressé;
  • Lorsqu’il doit se réfugier avec sa mère dans une maison d’hébergement, chez de la parenté, des amis, des voisins… ;
  • Lorsqu’il vit dans un climat cyclique de tensions, de frictions, de peur et même de terreur.

« Les chicanes, chez mon amie, c’est pas comme chez nous. Elle, elle n’a pas peur. »

Ève, 8 ans (Tempête dans la famille (2011), p.31)

les contextes de l exposition la violence conjugale
Les contextes de l’exposition à la violence conjugale
  • Pendant l’union conjugale;
  • Au moment de la rupture du couple;
  • Et même après la rupture du couple lorsque la violence continue.
la violence conjugale c est une grosse chicane de grands
La violence conjugale, c’est une grosse chicane de grands
  • L’enfant exposé n’est pas en présence de modèles de réconciliation positifs;
  • Un parent domine et contrôle l’autre parent, qui se soumet pour se protéger et protéger l’enfant. Il achète la paix… pour un temps;
  • L’enfant exposé vit dans la peur, la honte, la tristesse, la culpabilité, le non-dit, la négation, le secret, le danger et la souffrance.
l enfant expos et les diff rents r les qu il peut jouer 1 3
L’enfant exposé et les différents rôles qu’il peut jouer (1/3)
  • Baromètre des tensions de la famille;
  • Porteur et gardien du lourd secret familial;
  • Pacificateur lorsqu’il tente d’empêcher ou de tempérer la violence;
  • Bouc émissaire des tensions, des gestes et des propos violents, peut être perçu et ressentir qu’il est le responsable de la violence exercée;
l enfant expos et les diff rents r les qu il peut jouer 2 3
L’enfant exposé et les différents rôles qu’il peut jouer (2/3)
  • Protecteur de la fratrie plus jeune et de la mère (enfant parentifié), prend des responsabilités d’adulte;
  • Sauveur, lorsqu’il dénonce la violence et est alors à risque de porter le poids d’avoir « brisé la famille » ou « fait arrêter le père »;
  • Messager entre ses parents lors de l’union conjugale mais particulièrement dans les situations de violence conjugale postrupture;
l enfant expos et les diff rents r les qu il peut jouer 3 3
L’enfant exposé et les différents rôles qu’il peut jouer (3/3)
  • En recherche active de toute stratégie susceptible d’atténuer sa souffrance (se réconforter auprès d’un animal, apprécier sa vie à l’école, découvrir un adulte significatif, etc.)
des cons quences nombreuses vari es et intensit variable 1 4
Des conséquences nombreuses, variées et à intensité variable (1/4)
  • Problèmes de santé physique et psychologique;
  • Problèmes d’apprentissage scolaire et de fonctionnement scolaire;
  • Problèmes de comportement intériorisés et extériorisés;
  • Lacunes dans les habiletés sociales et dans la résolution de conflits;
des cons quences nombreuses vari es et intensit variable 2 4
Des conséquences nombreuses, variées et à intensité variable (2/4)
  • De jeunes enfants peuvent subir des dommages neurobiologiques (Perry, 2007; Lessard et al. 2009);
  • L’exposition à la violence conjugale est considérée comme un facteur important dans la réplique de la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence et à l’âge adulte;
des cons quences nombreuses vari es et intensit variable 3 4
Des conséquences nombreuses, variées et à intensité variable (3/4)
  • Des enfants et adolescents peuvent souffrir d’un syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Ce diagnostic est souvent confondu avec le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (THADA) (Sudermann et Jaffe. 1999);
  • THADA
  • Difficulté à maintenir son attention;
  • Fautes d’inattention, pas attentif aux détails;
  • Oubli des consignes.
  • SSTP
  • Difficulté à se concentrer;
  • Baisse de l’intérêt et participation réduite aux activités;
  • Trous de mémoire.
des cons quences nombreuses vari es et intensit variable 4 4
Des conséquences nombreuses, variées et à intensité variable (4/4)
  • Les enfants exposés sont plus susceptibles de vivre un dilemme affectif important communément appelé conflit de loyauté;
  • Ils peuvent aussi subir des conduites aliénantes dégénérant en aliénation parentale.
des facteurs susceptibles d influencer les r actions des enfants expos s 1 2
Des facteurs susceptibles d’influencer les réactions des enfants exposés (1/2)
  • L’âge de l’enfant et son tempérament;
  • Les formes, la sévérité et la persistance de la violence conjugale dont la violence qui se poursuit postrupture;
  • La concomitance de la violence conjugale avec d’autres problématiques (toxicomanie, alcoolisme, problèmes de santé mentale, etc.);
des facteurs susceptibles d influencer les r actions des enfants expos s 2 2
Des facteurs susceptibles d’influencer les réactions des enfants exposés (2/2)
  • L’enfant qui vit, à la fois, l’exposition à la violence conjugale et la victimisation directe (négligence, abus physique, sexuel, psychologique ou autre);
  • La présence ou non de facteurs de protection (la cessation de toutes formes de violence, le soutien de la communauté, la qualité de la relation avec le parent non violent, la présence et l’utilisation de ressources d’aide, le réseau familial et social).
de l aide multi cibles pour les enfants expos s et les parents 1 2
De l’aide multi-cibles pour les enfants exposés et les parents (1/2)
  • Intensifier le développement des stratégies de sensibilisation sur la violence conjugale et l’exposition à la violence conjugale (ex.: la conférence de ce soir) pour rejoindre la population, les familles qui vivent de la violence conjugale, les milieux scolaires et les Centres de la petite enfance (CPE), les milieux juridiques, médicaux et sociaux et les intervenants de différentes disciplines qui exercent dans ces milieux;
de l aide multi cibles pour les enfants expos s et les parents 2 2
De l’aide multi-cibles pour les enfants exposés et les parents (2/2)
  • Outiller davantage les intervenants pour une plus grande détection des situations de violence conjugale et des enfants exposés;
  • Promouvoir l’existence des ressources d’aide dédiées aux parents et aux enfants exposés et encourager leur utilisation.
des interventions et des ressources diversifi es 1 2
Des interventions et des ressources diversifiées (1/2)
  • Les enfants exposés et les parents peuvent bénéficier de différentes formes d’aide par:
    • De l’intervention individuelle pour les enfants, les mères et les pères;
    • Une intervention en dyade mère-enfant;
    • Une intervention de groupe pour les enfants, les mères et les pères;
    • De l’aide et de l’hébergement pour les enfants et les mères.
des interventions et des ressources diversifi es 2 2
Des interventions et des ressources diversifiées (2/2)
  • Où trouver de l’aide?
    • Les Maisons d’aide et d’hébergement;
    • Les Centres de santé et de services sociaux;
    • Les Centres Jeunesse;
    • Les ressources pour hommes ayant des comportements violents (ex.: Groupe d’aide aux personnes impulsives (GAPI);
    • Violence Info;
    • Les Centres de femmes;
    • Entraide-Jeunesse.
en guise de conclusion 1 2
En guise de conclusion… (1/2)
  • La violence conjugale est un problème social important et les enfants exposés en subissent nettement les contrecoups;
  • La sécurité et la protection des victimes est à prioriser et il faut aussi investir dans des activités de sensibilisation, de prévention et de thérapie si l’on veut vraiment aider les enfants et les parents;
en guise de conclusion 2 2
En guise de conclusion… (2/2)
  • Les recherches concernant la violence conjugale et l’exposition à celle-ci doivent se poursuivre ;
  • Ce problème social nécessite un réel travail d’équipe entre les différents partenaires impliqués.
notre croyance
Notre croyance:

Tous ensemble nous pouvons faire la différence dans la vie des enfants exposés et des parents, et ainsi contribuer à ce qu’après la tempête, il y ait de réelles et persistantes éclaircies.

slide26

Vos questions seront appréciées…

Merci beaucoup!

Geneviève et Isabelle

ad