Recensement description et valuation de la coop ration inter tablissements des eoh
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 18

Recensement, description et évaluation de la coopération inter-établissements des EOH PowerPoint PPT Presentation


  • 74 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Recensement, description et évaluation de la coopération inter-établissements des EOH. DHOS - cellule « infections nosocomiales » - 2005. Contexte. circulaire du 29 décembre 2000 synthèse BS 2003 (2290 établissements) : 878 établissements (38%) sans personnel dédié à la lutte contre les IN

Download Presentation

Recensement, description et évaluation de la coopération inter-établissements des EOH

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Recensement, description et évaluation de la coopération inter-établissements des EOH

DHOS - cellule « infections nosocomiales » - 2005


Contexte

  • circulaire du 29 décembre 2000

  • synthèse BS 2003 (2290 établissements) :

    • 878 établissements (38%) sans personnel dédié à la lutte contre les IN

    • établissements < 100 lits (45%) moins performants (O, M, A)

    • 49% des petits établissements avec personnel dédié à la lutte contre les IN ont EOH partagée


Contexte

  • synthèse BS 2003 (2290 établissements) :

    • % d’objectifs atteints en terme de personnel dédié :

      • public et PSPH : 66% IDE et 53% médecins

      • privé : 49% IDE et 48% médecins


Objectifs de l’évaluation

  • caractériser les établissements ayant opté pour une EOH partagée

  • décrire les expériences de coopération inter-établissements

  • analyser les difficultés rencontrées

  • proposer des principes organisationnels adaptés aux objectifs des EOH


Méthodologie

  • phase quantitative d’analyse : enquêtes postales

    • 409 établissements sans EOH

    • 678 établissements avec EOH inter-établissements

    • questionnaire complémentaire pour 119 « établissements pilotes »


Méthodologie

  • phase qualitative : conférences téléphoniques

    • 2 groupes pluridisciplinaires représentant 40 établissements chacun

    • entretien approfondi avec le responsable d’une EOH travaillant sur 11 établissements


Organisation de la LIN dans les établissements sans EOH (n=105)

  • caractéristiques :

    • < 100 lits (53%)

    • mono-activité (63%) : SSR, SLD, psy

  • risque infectieux admis

  • possibilité partage EOH connue

  • insuffisance moyens humains (temps / budget)

  • actions menées par le CLIN + bénévolat personnel


Coopération inter-établissements (n=323)

  • établissements pilotes :

    • multi-activités (94%)

    • publics (81%)

    • 535 lits en moyenne

  • établissements satellites :

    • mono-activité (29%)

    • PSPH ou privés (37%)

    • 169 lits en moyenne


Coopération inter-établissements

  • organisation souvent antérieure à la circulaire

  • 5 à 6 établissements en moyenne (max : 19)

  • 20 à 25 km de l’établissement pilote (max : 67 km), même département

  • peu de coopération public / privé


Coopération inter-établissements

  • convention écrite (75%) :

    • répartition du temps de travail (84%)

    • budget (50%)

    • objectifs et missions (16%)

    • organisation et évaluation (8%)

  • parfois CLIN inter-établissements


Coopération inter-établissements

  • fonctionnement :

    • établissement pilote : > 40% du temps de travail, quel que soit le nombre d’établissements satellites

    • temps fonction taille établissement

    • présence à jour fixe pour grands établissements, à la demande pour petits


Coopération inter-établissements

  • personnel :

    • 2,75 ETP tous professionnels confondus


Avantages des EOH partagées (établissements satellites)

  • facilitation communication et harmonisation des pratiques (42%)

  • partage et/ou apport compétences (29%)

  • mutualisation des moyens et outils (22%)


Inconvénients des EOH partagées

  • établissements pilotes :

    • lourdeur de fonctionnement (38%)

    • augmentation charge de travail (réunions…) + éloignement géographique ingérables quand > 10 établissements

  • établissements satellites :

    • temps alloué insuffisant (55%)

  • nécessité d’adaptation aux spécificités des établissements


Inconvénients des EOH partagées

  • difficultés de mise en place et de suivi des projets

  • missions EOH partiellement appliquées :

    • oui : conception protocoles et harmonisation pratiques

    • non : formation, audits, évaluation


Principales difficultés

  • décalage attentes établissements / possibilités d’action de l’EOH

  • pas de prise en compte du niveau de risque dans le temps alloué à chaque établissement

  • manque de coordination (cadre relais)

  • insuffisance et instabilité des correspondants : absence, turn-over rapide, absence de statut, rôle thématique, 35 heures…


Recommandations

  • pré-requis au partage d’une EOH :

    • existence des correspondants

    • présence d’un interlocuteur relais

  • clarification des rôles :

    • CLIN : politique

    • EOH : expertise

    • correspondants : application


Recommandations

  • conditions de partage :

    • 5 ou 6 établissements maximum

    • 25 km de distance maximum

    • établissements homogènes en termes de risque infectieux et de préoccupations

  • modélisation plus fine du temps de travail des différents professionnels de l’EOH

  • intégration de l’incidence des IN dans l’évaluation des dispositifs ?


  • Login