Le Tocilizumab en pratique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 57

Le Tocilizumab en pratique PowerPoint PPT Presentation


  • 304 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le Tocilizumab en pratique. Pr Jacques MOREL CHU Montpellier Université Montpellier 1. Pau, 9 septembre 2010. IL-6. Activation cellulaire. Les récepteurs de l’IL-6 . Récepteur membranaire:

Download Presentation

Le Tocilizumab en pratique

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le tocilizumab en pratique

Le Tocilizumab en pratique

Pr Jacques MORELCHU MontpellierUniversité Montpellier 1

Pau, 9 septembre 2010


Les r cepteurs de l il 6

IL-6

Activation cellulaire

Les récepteurs de l’IL-6

  • Récepteur membranaire:

    • Une chaîne gp130 ubiquitaire : transduction du signal de l’IL-6 et d’autres membres de la famille de l’IL-6

    • Une chaîne alpha de 80kD : site de réception de l’IL-6, exprimée sur les membranes des leucocytes et des hépatocytes

  • Certaines cellules (endothéliales) qui n’expriment pas l’IL-6Ra sont activées!

  • Comment?

IL-6

IL-6Ra

IL-6Ra

gp130

gp130

Membrane


Les r cepteurs de l il 61

gp130

Activation cellulaire

Les récepteurs de l’IL-6

  • Le récepteur IL-6a soluble est clivé de la membrane des PNN par une MMP ou produite par épissage alternatif

  • Récepteur soluble: un récepteur activateur! “Trans-signaling”

IL-6

sIL-6R

Membrane


Signalisation de l il 6

IL-6

P

P

Signalisation de l’IL-6

  • Une signalisation JAK/ STAT

Membrane

IL-6Ra

Intracellulaire

gp130

JAK

JAK

-

STAT3

STAT3

PIAS

Intranucléaire

+

+

Protéines inflammation

SOCS3


Tocilizumab 5 tudes de phase iii internationales

Tocilizumab : 5 études de phase III internationales

* Indication hors AMM


Le tocilizumab en pratique

Tocilizumab :près d’un patient sur 3 en rémissionà S24

Etude TOWARD (1)

Etude OPTION (2)

Etude LITHE (3)

ITT

ITT

ITT

TCZ

+ MTX

TCZ

+ MTX

TCZ+DMARD

40

40

40

33*

30*

27,5*

30

30

30

18

% rémission (DAS28<2,6)

% rémission (DAS28<2,6)

% rémission (DAS28<2,6)

20

20

20

13,5*

10

10

10

4

3,4

0,8

0

0

0

Placebo

+ DMARD

(n=322)

Placebo

+ MTX

(n=204)

TCZ 4mg/kg

+ MTX

(n=213)

TCZ 8mg/kg

+ MTX

(n=205)

Placebo

+ MTX

(n=393)

TCZ 4mg/kg

+ MTX

(n=399)

TCZ 8mg/kg

+ MTX

(n=398)

TCZ 8mg/kg

+ DMARD

(n=716)

* p<0,0001, TCZ vs placebo+MTX ou vs placebo+DMARD

1 Genovese MC et al. Arthritis Rheum 2008;58:2968-80.

2 Smolen JS et al. Lancet 2008;371:987-97.

3Kremer G et al. ACR 2008, présentation orale #L11.


Le tocilizumab en pratique

Près d’un patient sur 3 en rémission à S24sous tocilizumab 8mg + MTX

RADIATEAnti-TNF IRAssociation

Faible activité

DAS28 ≤ 3,2

Rémission

DAS28 < 2,6

51,2(a)

60

60

50

50

40

40

30,1*

% Répondeurs

% Répondeurs

30

30

15,2(a)

20

20

7,6*

10

10

4,9

1,6

0

0

Placebo

+ MTX (n=158)

TCZ 8mg/kg

+ MTX (n=170)

TCZ 8mg/kg

+ MTX (n=170)

Placebo

+ MTX (n=158)

TCZ 4mg/kg

+ MTX (n=161)

TCZ 4mg/kg

+ MTX (n=161)

* p<0.0001, TCZ vs. placebo+MTX. (a) p = ND.

Emery P et al. Ann Rheum Dis 2008;67:1516-23.


Le tocilizumab en pratique

Ralentissement significatif de la progression radiographique sous tocilizumab(évaluation à S52, extrapolation linéaire; ITT)

p<0.001

p<0.001

Placebo + MTX (n=290)

1,2

TCZ 4 mg/kg + MTX (n=339)

1,13

TCZ 8 mg/kg + MTX (n=348)

1

p<0.001

p<0.001

70%Inhibition

0,8

Modification moyenne / inclusion

p<0.01

0,71

74%Inhibition

0,6

p<0.01

0,4

0,42

0,34

0,29

0,2

0,21

0,17

0,13

0,12

0

Score total

Score d’érosion

Score de pincement

articulaire

LITHE

MTX IR

Association

Jones G et al. ACR 2008, présentation orale.


Ro actemra en pratique

Ro Actemra en pratique

Posologie : 8mg/kg/j ; 4mg/kg/j

Perfusion 1 heure

Surveillance 30 mn


Ro actemra en pratique1

Quel suivi biologique ?

* Entre la 2ème et la 3ème perfusion : cholestérol total, LDL-cholestérol, HDL-cholestérol et triglycérides

Quels autres suivis ?

Contraception => Pendant toute la durée du traitement jusqu’à 12 semaines après la dernière administration

Ro Actemra en pratique

  • Bilan préthérapeutique= bilan pour anti-TNF; + bilan lipidique


Cas clinique

Cas clinique

  • M. Arthur R, 50 ans, enseignant, 80kg, 1,78m

  • PR évoluant depuis 6 ans, DAS 28=6,2 (NAG=10); HAQ : 1,25 malgré le Methotrexate 25 mg/semaine

  • Fume depuis l’âge de 18 ans 10 cigarettes/j mais a arrêté depuis 6 mois après que son frère de 58 ans ait fait un IDM VS= 66mm et CRP=60mg/l

  • FR= 530 UI, anti-CCP>250 UI. Vous envisagez un agent biologique. TA=15/10


Quels agents biologiques peuvent tre prescrits chez ce patient

Quels agents biologiques peuvent être prescrits chez ce patient?

  • Golimumab (Saponi)

  • Abatacept (Orencia)

  • Rituximab (Mabthéra)

  • Tocilizumab (Ro-Actemra)

  • Etanercept (Enbrel)

  • Adalimumab (Humira)


Quels agents biologiques ont l amm apr s chec du methotrexate

Quels agents biologiques ont l’AMM après échec du methotrexate?

NON

  • Golimumab (Saponi)

  • Abatacept (Orencia)

  • Rituximab (Mabthéra)

  • Tocilizumab (Ro-Actemra)

  • Etanercept (Enbrel)

  • Adalimumab (Humira)

OUI

NON

OUI

OUI

OUI


Quels sont les l ments du bilan pr ciser avant un traitement par tcz

Quels sont les éléments du bilan à préciser avant un traitement par TCZ ?

  • Antécédents d’ulcère ou de diverticulite

  • Recherche de tuberculose latente

  • Médicaments associés avec un risque d’interaction médicamenteuse

  • Dosage pondéral des immunoglobulines

  • Bilan lipidique

  • Phénotypage lymphocytaire

  • Endoscopie digestive


Quels sont les l ments du bilan pr ciser avant un traitement par tcz1

Quels sont les éléments du bilan à préciser avant un traitement par TCZ ?

OUI

  • Antécédents d’ulcère ou de diverticulite

  • Recherche de tuberculose latente

  • Médicaments associés avec un risque d’interaction médicamenteuse

  • Dosage pondéral des immunoglobulines

  • Bilan lipidique

  • Phénotypage lymphocytaire

  • Endoscopie digestive

OUI

OUI

NON

OUI

NON

NON


M dicaments associ s

Médicaments associés


Cas clinique1

Cas clinique

  • Vous avez inclus le patient dans un protocole thérapeutique utilisant du tocilizumab 8 mg/kg. Le bilan lipidique que vous lui avez prescrit est le suivant: Cholestérol total=3g/l; LDL=2,5 g/l; HDL=0,5g/l; TG normaux. Vous lui donnez des conseils diététiques pauvres en graisse

  • Vous le revoyez trois mois plus tard avec un contrôle du bilan lipidique Cholestérol total = 2,8 g/l; LDL=2,0 g/l; HDL=0,6g/l.


Risque cardiovasculaire et pr

Risque cardiovasculaire et PR

  • Une augmentation du LDL cholestérol est observée chez 25% des patients traités

  • Une augmentation du LDL cholestérol est plus fréquente chez les patients qui ont déjà une dyslipidémie

  • L’augmentation du cholestérol survient dans les 16 premières semaines suivant l’initiation du tocilizumab

  • L’augmentation concerne le LDL mais pas le HDL cholestérol

  • Les évènements cardiovasculaires sont plus fréquents sous tocilizumab


Risque cardiovasculaire et pr1

Risque cardiovasculaire et PR

NON

  • Une augmentation du LDL cholestérol est observée chez 25% des patients traités

  • Une augmentation du LDL cholestérol est plus fréquente chez les patients qui ont déjà une dyslipidémie

  • L’augmentation du cholestérol survient dans les 16 premières semaines suivant l’initiation du tocilizumab

  • L’augmentation concerne le LDL mais pas le HDL cholestérol

  • Les évènements cardiovasculaires sont plus fréquents sous tocilizumab

OUI

NON

NON

NON


Tocilizumab profil de tol rance

Tocilizumab : Profil de tolérance

  • Effets indésirables les plus fréquents (> 1/10)

    • Infection respiratoire haute

  • Effets indésirables fréquents (> 1/100)

    • Cellulite, Pneumonie, Herpès labial, Zona

    • Ulcération buccale, gastrite

    • Rash, prurit

    • Céphalées, sensations vertigineuses

    • Hypertension

    • Conjonctivite

    • Augmentation des transaminases hépatiques

    • Hypercholestérolémie

    • Leucopénie, neutropénie

  • Effets indésirables peu fréquents (< 1/1000)

    • Diverticulite

    • Stomatite

    • Urticaire

    • Réactions d’hypersensibilité

    • Hypertriglycéridémie

    • Augmentation de la bilirubine totale

Data on file. Laboratoires Roche-Chugai.


Actualisation des donn es de tol rance

Actualisation des données de tolérance

LONG-TERM EXTENSION STUDIES

CLINICAL TRIALS (Initially Randomized Population)

ALL-EXPOSED POPULATION†N = 4009

All patients from OPTION (regardless of whether they transitioned into GROWTH95)

who received ≥1 dose of TCZ

n = 597

OPTIONTCZ 4 or 8 mg/kg, 24 weeksN* = 623

GROWTH95OPTION

AMBITIONTCZ 8 mg/kg, 24 weeksN* = 673

GROWTH96

AMBITION

RADIATE

TOWARD

Clinical pharmacology study

All patients from AMBITION, RADIATE, TOWARD (regardless of whether they transitioned into GROWTH96),

and the clinical pharmacology study who received ≥1 dose of TCZ

AMBITION, n = 618

RADIATE, n = 464

TOWARD, n = 1158

Clinical pharmacology study, n = 23

RADIATETCZ 4 or 8 mg/kg, 24 weeksN* = 499

TOWARDTCZ 8 mg/kg, 24 weeksN* = 1220

Clinical pharmacology studyTCZ 10 mg/kg N* = 23

LITHE extension phase

LITHE TCZ 4 or 8 mg/kg, 2 yr with 24 and 52 week analysesN* = 1196

All patients from LITHE who received ≥1 dose of TCZ, n = 1149


Actualisation des donn es de tol rance1

Actualisation des données de tolérance

Patient retention as of Feb. 06, 2009

Patients treated up to current treatment period

Withdrawals prior to current treatment period

Patients who have not yet reached current treatment period

Patients withdrawn during current treatment period

4500

4000

3500

3000

2500

Number of Patients

2000

4009

3701

3399

3174

1500

2968

2499

1000

1602

500

710

0

0

24

48

72

96

120

144

168

Study Weeks


Le tocilizumab en pratique

Tolérance globale du TCZ

  • Pas de nouveau signal concernant la tolérance du TCZ en termes d’infections, de cancers et d’événements CV

ACR 2009 - D’après Van Vollenhoven (1955), Van Vollenhoven (1613)


Le tocilizumab en pratique

Perturbations lipidiques

  • Évolution des taux de LDL-cholestérol dans les essais contrôlés de TCZ et leur extension en ouvert (population totale)

60

59

LDL-cholestérol initial

à l’inclusion dans

les essais TCZ (g/l)

45

43

40

Patients (%)

34

33

32

30

< 1 (n = 1 287)

24

22

20

1 à < 1,3 (n = 1 285)

15

16

13

11

1,3 à < 1,6 (n = 704)

7

6

4

> 1,6 (n = 357)

0

< 1,0

1,0 to < 1,3

1,3 to < 1,6

> 1,6

LDL-cholestérol final lors de la dernière visite (g/l)

  • Le risque d’augmentation importante du LDL-cholestérol est supérieur chez les patients ayant une hypercholestérolémie avant l’instauration du TCZ


Le tocilizumab en pratique

  • Tolérance lipidique :

    Augmentations des lipides au cours des études contrôlées :

    • 24% des patients sous TCZ ont eu une  du cholestérol total  6,2 mmol/l

    • 15% des patients sous TCZ ont eu une  du LDL cholestérol  4,1 mmol/l

    • Elles répondent à un traitement par hypolipémiant

    • Augmentation concomitante du HDL cholestérol

    • Normalisation de la CRP

    • Pas d’augmentation du taux d’événements cliniques cardiovasculaires (infarctus du myocarde et AVC) versus cohortes en population générale ou de PR (rapport FDA du 29/07/2008)(Consultable à l’adresse : www.fda.gov/ohrms/dockets/AC/08/slides/2008-4371s1-01-FDA-Okada.ppt)

    • Index d’athérogénicité Apo B / Apo A1 stable

Data on file. Laboratoires Roche-Chugai.


Risque cardiovasculaire et pr2

Risque cardiovasculaire et PR

  • Le nombre de facteurs de risque CV est de 5 si l’HTA est confirmée

  • Un traitement hypolipéminant par statine est à proposer

  • L’efficacité de l’atorvastatine peut être diminuée par le tocilizumab

  • L’objectif est d’atteindre un taux de LDL< 1g/l

  • L’objectif est d’atteindre un taux de LDL< 1,3 g/l

  • La levure de riz rouge est une alternative pour les patients intolérants ou refusant les statines


Le tocilizumab en pratique

Le riz rouge : une alternative aux statines

  • Etude monocentrique randomisée:

  • Riz rouge 600 mgX2/j vs placebo associé à un programme nutritionnel, exercices physiques

  • Evaluation à 12 et 24 semaines du LDL et CT

Becker DJ et al., Ann Intern Med 2009;150;830-839


Le tocilizumab en pratique

Le riz rouge : une alternative aux statines

 Le riz rouge diminue de 21% le taux de CT et LDLc avec une bonne tolérance musculaire

Becker DJ et al., Ann Intern Med 2009;150;830-839


Le tocilizumab en pratique

Le riz rouge : une alternative aux statines?

  • Monacoline K= lovastatine

M


Le tocilizumab en pratique

Quelle conduite à tenir en cas de survenue d’une dyslipidémie sous traitement ?

Dyslipidémie au cours du traitement par tocilizumab

En cas d’initiation d’un traitement par tocilizumab dans la PR, un bilan lipidique doit être systématiquement effectué avant la 3ème perfusion de tocilizumab (avant la 8ème semaine).

  • NE PAS SUSPENDRE le traitement par Tocilizumab

  • Dépister les autres facteurs de risque cardiovasculaire pour préciser les objectifs thérapeutiques

Patient sans antécédent cardiovasculaire (prévention I) :

traitement diététique pendant 3 mois

Patient avec antécédents cardiovasculaires(prévention II) :

traitement par statines le plus précocement possible

+ prescription diététique

+ correction autres FdR* (sédentarité, tabagisme, surpoids…)

  • Après 3 mois :

  • contrôler le bilan lipidique

  • si dyslipidémie confirmée :

  • traitement par statines

Après 1 mois : exploration des anomalies lipidiques

Objectif LDL–cholestérol

non atteint :

augmenter la posologie des statines et renouveler l’exploration un mois après

Objectif LDL–cholestérol atteint :

renouveler l’exploration 3 mois après, puis tous les 6 mois

9

* FdR : facteur de risque.


Le tocilizumab en pratique

INTERACTION MEDICAMENTEUSE ET TOCILIZUMAB


Tcz et bilan lipidique

TCZ et bilan lipidique

OUI

  • Le nombre de facteurs de risque CV est >2 si l’HTA est confirmée

  • Un traitement hypolipéminant par statine est à proposer

  • L’efficacité de l’atorvastatine peut être diminuée par le tocilizumab

  • L’objectif est d’atteindre un taux de LDL< 1g/l

  • L’objectif est d’atteindre un taux de LDL< 1,3 g/l

  • La levure de riz rouge est une alternative pour les patients intolérants ou refusant les statines

OUI

OUI

NON

OUI

OUI


Cas clinique2

Cas clinique

  • Trois mois plus tard, son bilan lipidique s’est amélioré avec un LDLc = 1,2g/l.

  • Il a du Methotrexate 25mg/ semaine, du tocilizumab 8mg/kg avec un DAS28=2,5

  • Le bilan biologique mensuel qu’il vous apporte est le suivant:

    • NFS: GB=2500/mm3 PNN= 1012/mm3, Lymphocyte=900/mm3

    • ASAT=31UI; ALAT=34UI

    • Créatinine = 80mmol/l


Anomalie de l h mogramme et tcz

Anomalie de l’hémogramme et TCZ

  • Vous demandez un myélogramme

  • Vous diminuez la posologie de methotrexate

  • Vous arrêtez le methotrexate

  • Vous arrêtez le Tocilizumab

  • Vous rapprochez le contrôle des leucocytes à tous les 15 j


Anomalie de l h mogramme et tcz1

Anomalie de l’hémogramme et TCZ

NON

  • Vous demandez un myélogramme

  • Vous diminuez la posologie de methotrexate

  • Vous arrêtez le methotrexate

  • Vous arrêtez le Tocilizumab

  • Vous rapprochez le contrôle des leucocytes à tous les 15 j

OUI

NON

NON

OUI


Le tocilizumab en pratique

Que faire en cas de neutropénie ou de thrombopénie sous traitement ?

  • Signes d’appel d’une neutropénie : fièvre ou signes d’infection (mais pas de relation entre neutropénies sous tocilizumab et infections graves)

  • Signes d’appeld’une thrombopénie : purpura, saignement des gencives, hématome en dehors de tout traumatisme.

  • Un hémogramme doit être prescrit dans les deux cas

  • Conduite à tenir :

  • - Maintien du traitement par tocilizumab

  • Surveillance de l’hémogramme tous les 15 jours -> stabilisation

  • Interruption du tocilizumab

  • - Surveillance de l’hémogramme tous les 15 jours

  • Reprise à 4 mg/kg si remontée neutrophiles > 1 000 /mm3 et plaquettes > 100 000/mm3

  • Reprise possible à 8 mg/kg si maintien neutrophiles >1 000/mm3 et plaquettes > 100 000/mm3 pendant > 2 mois

  • - Arrêt du tocilizumab

  • - Surveillance NFS au moins hebdomadaire

  • Reprise envisageable à 4 mg/kg avec surveillance étroite de la NFS si remontée neutrophiles > 1000/mm3 et plaquettes > 100 000/mm3

  • Reprise possible à 8 mg/kg si maintien neutrophiles > 1 000/mm3 et plaquettes > 100 000/mm3 pendant > 2 mois

  • Neutrophiles > 1 000/mm3

  • et/ou plaquettes > 100 000/mm3

  • Neutrophiles = 500 à 1 000/mm3

  • et/ou plaquettes = 50 à 100 000/mm3

  • Neutrophiles < 500/mm3

  • et/ou Plaquettes < 50 000/mm3

16


Cas clinique3

Cas clinique

  • Aprés un an, la posologie de Methotrexate a été diminuée à 7,5 mg/ semaine , le tocilizumab 8 mg/kg avec un DAS28=2,5

  • Le bilan biologique mensuel est normal

  • Une prothèse du genou droit est envisagée pour gonarthrose programmée 3 mois après un voyage en Guyane pour revoir sa fille qui a déménagé il y a 9 mois

  • Quelles sont les précautions à envisager?


Tcz et arr t

TCZ et arrêt

  • Arrêter le TCZ 1 mois avant la chirurgie

  • Arrêter le TCZ 2 mois avant le vaccin contre la fièvre jaune

  • Arrêter le methotrexate avant la chirurgie

  • Poursuivre le méthotrexate pour la vaccination contre la fièvre jaune

  • Envisager une prophylaxie anti-paludéenne

  • Contacter un hospitalier de Guyane française pour que le TCZ soit réalisé


Tcz et arr t1

TCZ et arrêt

OUI

  • Arrêter le TCZ 1 mois avant la chirurgie

  • Arrêter le TCZ 2 mois avant le vaccin contre la fièvre jaune

  • Arrêter le methotrexate avant la chirurgie

  • Poursuivre le méthotrexate pour la vaccination contre la fièvre jaune

  • Envisager une prophylaxie anti-paludéenne

  • Contacter un hospitalier de Guyane française pour que le TCZ soit réalisé

NON

NON

OUI si CD4>250

OUI

OUI


Regate le registre fran ais des pr trait es par tocilizumab

REGATE Le Registre français des PR traitées par tocilizumab

Une enquête observationnelle multicentrique procédant à un recueil prospectif et continu de données cliniques et biologiques des patients traités par tocilizumab pour PR


Pourquoi un registre

Pourquoi un registre?


Crit res d exclusion dans les essais randomis s contr l s

Critères d’exclusion dans les essais randomisés contrôlés

  • Antécédent de cancer

  • Antécédent d’infections récurrentes ou sévères

  • Comorbidités associées graves

  • Manifestations extra-articulaires


Le tocilizumab en pratique

Intérêt des registres


Apport des registres air et ora

Apport des registres AIR et ORA

  • AIR-PR : données de tolérance

    • Populations traitées par Rituximab: antécédents de cancer (13%) ou d’infections (24,6%)

    • Infections sévères: 5 /100 patients/année

  • AIR-PR: une idée sur les pratiques de prescription

    • Nombre d’agents biologiques avant le RTX

      0 anti-TNF : 20,5%

      1 anti-TNF : 22,9%

      2 anti-TNF : 33,2%

      3 anti-TNF : 23,4%


Une demande de la has

Une demande de la HAS

  • Décrire les modalités de prescription (indication, posologie, co-prescriptions,...) et les patients traités (données socio-démographiques, antécédents, histoire de la maladie, comorbidités ...)

  • Evaluer l'impact du traitement sur la santé de la population concernée en termes de morbi-mortalité (notamment la progression de la maladie, la qualité de vie des patients, lesuivi de l'apparition d'une résistance au traitement, la survenue d'événements indésirables à long terme...)

  • Décrire la stratégie thérapeutique et l'utilisation de soins et services de santé


Le tocilizumab en pratique

Registre REGATE

  • Objectifs :

    Evaluer la tolérance et l’efficacité à long terme du Tocilizumab en pratique courante (hors essais cliniques)

    • chez les patients traités pour une polyarthrite rhumatoïde

    • suivis de manière prospective pendant 5 ans Propriété des données

  • Soutien

    Soutien financier: Roche Chugai (les données seront recueillies par des ARC et un e-CRF électronique..

  • Promoteur : la SFR qui est le propriétaire exclusif des données collectées


  • Le tocilizumab en pratique

    Registre REGATE

    • Comité scientifique :

      • J Sibilia, (coordonnateur),

      • J Morel (investigateur principal),

      • JE Gottenberg (investigateurs associés),

      • P Ravaud,

      • A Cantagrel,

      • A. Saraux,

      • T. Schaverbecke,

      • M. Soubrier,

      • L. Guillevin,

      • A Constantin,

      • X Mariette,

      • P Miossec


    Le tocilizumab en pratique

    Registre REGATE

    • Modalités pratiques :

      • Qui peut participer ?

        • Tous les médecins prenant en charge des patients atteints de PR et répondant aux critères de sélection

        • Critères de sélection: patients adultes souffrant de PR et ayant débuté un traitement par tocilizumab – hors études cliniques - à compter du 1er janvier 2010)

      • Comment participer ?

        • Contacter Jacques Morel:[email protected]

      • Protocole et eCRF seront accessibles sur internet :

      • Un ARC prendra RDV pour venir saisir rapidement les données des patients :

        Afin de garantir la qualité des données saisies, lui accorder 15 minutes à la fin de sa visite pour valider les données et répondre à ses questions éventuelles.


    Le tocilizumab en pratique

    Registre REGATE

    • Disponibilité des résultats :

      • Pour chaque centre participant: possibilité de recevoir une base de données des patients du centre (format Excel ou SAS)

        → exploitation autonome et indépendante des données du centre

      • Un résumé des résultats du registre sera communiqué 3 fois/an, ainsi qu’un résumé des caractéristiques des patients inclus pour chaque centre.

    • Discussion des résultats :

      • Journée des investigateurs organisée une fois par an pour discuter:

        • de l’état des inclusions,

        • des résultats préliminaires,

        • des projets d’étude sur le registre.

          la volonté du conseil scientifique de REGATE est de promouvoir les études qui pourraient être proposées sur l’ensemble des patients inclus dans le registre


    Registre regate

    Registre REGATE

    • Différences par rapport aux registres AIR et ORA :

      • Prélèvements biologiques (sérothèques, prélèvement d’ADN) avant le traitement par TCZ et à la sortie d’étude

      • PR: photothèque à l’inclusion


    Registre regate1

    Registre REGATE

    • Autres indications que la PR

      • Spondylarthropathies (D Wendling)

      • Arthrites juvéniles idiopathiques (P Cartier)

      • Maladie de Still (M de Bandt/ X Puechal)

      • Maladie de Castelman

      • Maladies auto-immunes (Connectivites et vascularites) (E Hachulla)


    Le tocilizumab en pratique

    REGISTRE REGATE

    1500 patients PR à inclure!


    Le tocilizumab en pratique

    CONCLUSION


    Tocilizumab dans le traitement de la pr

    Tocilizumab dans le traitement de la PR

    Efficacité symptomatique

    Quelle que soit la ligne de traitement

    Données consistantes dans toutes les études

    Apparition rapide de l’effet (dès S2)

    Renforcement de l’efficacité au delà de S24

    Des bénéfices patients (améioration de la fatigue et du score HAQ)

    Efficacité structuraledémontrée à 1 an en association au MTX dans la PR avec réponse inadéquate au MTX.

    Profil de tolérance identifié. Précautions d’emploi connues et permettant de gérer les effets indésirables.


  • Login