Lecture Interdisciplinaire
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 61

Lecture Interdisciplinaire PowerPoint PPT Presentation


  • 55 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Lecture Interdisciplinaire. Chapitre 1 Aubin. Objectifs en français. Objectifs en histoire. Comprendre un texte littéraire en s'appuyant sur un traitement correct des substituts. Mobiliser des connaissances ad hoc pour interpréter les informations explicites et implicites.

Download Presentation

Lecture Interdisciplinaire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Lecture interdisciplinaire

Lecture Interdisciplinaire


Lecture interdisciplinaire

Chapitre 1Aubin

Objectifs en français

Objectifs en histoire

  • Comprendre un texte littéraire en s'appuyant sur un traitement correct des substituts.

  • Mobiliser des connaissances ad hoc pour interpréter les informations explicites et implicites.

  • Lire-produire différents types d’écrits décrivant quelques aspects de la vie dans un château fort

  • Commencer à s’interroger sur les caractéristiques du roman historique.

- Comprendre quelle était la vie

quotidienne des seigneurs au

Moyen-Age dans leur lieu de vie : le

château

- dégager, à partir de son architecture,

les fonctions d'un château fort au

Moyen-Age et son évolution

- commencer à percevoir l'aspect

hiérarchisée de la société au

Moyen-Age

- Reconnaître et examiner des

sources spécifiques de l'époque

médiévale : miniatures, enluminures...


Lecture interdisciplinaire

Séance 1 Français

Objectifs

Déroulement

  • Compréhension explicite:

  • Identifier les 5 personnages auxquels renvoient les substituts dans les premières pages du livre.

  • Compréhension implicite: Parvenir à un premier niveau d’interprétation du récit en référence à une culture personnelle.

Fiche de travail sur les substituts (Ecrit –individuel)

Jeux de Vrai / faux (Oral - collectif)

Premières représentations du château. (Ecrit - individuel)


Lecture interdisciplinaire

Consigne 1: Dans le texte qui suit, colorie les mots encadrés avec la couleur qui correspond au personnage qu’ils remplacent.


Lecture interdisciplinaire

Consigne 2:

Lecture du premier chapitre du livre:

  • les élèves lisent seuls

    ou

    - l’enseignant le lit à voix haute


Lecture interdisciplinaire

Consigne 3: Jeu du VRAI / FAUXPhase 1:Ces affirmations sont-elles vraies ou fausses ?L’enseignant invite les élèves à chercher dans le texte des indices étayant leurs réponses. Ces dernières sont notées sur une affiche, quelque soit leur justesse; en cas de désaccord entre les élèves, toutes les réponses sont prises en compte.


Lecture interdisciplinaire

Aubin est le fils de frère Jacques et Dame Berthe.

Frère Jacques est le grand frère de Aubin

L’histoire se déroule à notre époque

L’histoire se déroule à la même époque que Cendrillon.

Aubin est le fils de Dame Berthe et Monseigneur.

Monseigneur et Dame Berthe ont demandé à Frère Jacques d’enseigner l’histoire et la lecture à Aubin.

Frère Jacques est le professeur de catéchisme de Aubin.

L’histoire se déroule dans une église


Lecture interdisciplinaire

Dame Berthe est une princesse et Monseigneur un prince.

Frère Jacques et Dame Berthe menacent Aubin de faire venir les fées s’il n’est pas plus sage.

Frère Jacques n’est pas rassuré par les fées.

Monseigneur se bat avec une croix

Maitre Chapiton apprend à Aubin comment se battre avec une épée.

Maitre Chapiton enseigne le judo.

Aubin a un frère

Il y a un monstre dans l’histoire.


Lecture interdisciplinaire

Jeu du VRAI / FAUX – Anne-Sophie (1)

Manon (2)

  • Aubin est le fils de frère Jacques et Dame Berthe.

  • (1)Faux parce que Frère Jacques est un domestique.

  • (2)Faux, Aubin est le fils de Monseigneur et de Dame Berthe

  • L’histoire se déroule à notre époque

  • (1)Non, je ne pense pas.

  • (2) Faux, il y a un château, des seigneurs. C'est l'époque des rois


Lecture interdisciplinaire

  • L’histoire se déroule à la même époque que Cendrillon.

  • (1) Bah oui, les fées… ça peut

  • (2) vrai car il y a un château et un village

  • Dame Berthe est une princesse et Monseigneur un prince.

  • (1)C’est la même chose des rois et des princes. Oui ça peut. Monseigneur ça peut être le roi.

  • (2) Vrai, je crois. Dame Berthe est un peu jeune sur le dessin


Lecture interdisciplinaire

Jeu du VRAI / FAUX – Anne-Sophie (1), Manon (2)

  • Frère Jacques n’est pas rassuré par les fées.

  • (1)C’est faux… enfin on ne voit pas si il est inquiet ou pas dans les phrases qu’il fait.

  • [les fées ça peut être très sympa et ça peut aussi être très méchant. Comme la fée qui a ensorcelé La Belle au bois dormant.]

  • (2)Vrai [après être revenu au livre]

  • Monseigneur se bat avec une croix

  • (1)Avec une croix ? Je ne sais pas du tout. Il n’y a pas d’histoire de croix dans ce chapitre.

  • (2) Faux, il se bat avec la Croix (un autre roi ?)


Lecture interdisciplinaire

  • Maitre Chapiton apprend à Aubin comment se battre avec une épée.

  • (1)C’est qui ce type ? C’est lui ou c’est l’autre ? Parce qu’il y en a un qui lui enseigne des grandes listes avec du latin. Je sais plus son nom mais il y en a deux. Il y a Chapiton et il y en a un autre. [ Recherche dans le livre] Oui, c’est bien maitre Chapiton. C’est frère Jacques qui lui enseigne les listes en latin.

  • (2)Vrai

  • Aubin a un frère

  • (1)Je ne pense pas. Ils n’en parlent pas dans le livre.

  • (2) Vrai car il aimait bien quand il était petit et qu' il n'avait pas de frère


Lecture interdisciplinaire

  • Il y a une histoire de monstre avec des poils tout noirs dans le premier chapitre

  • (1)Non

  • (2) Non, pas de monstre !

  • Aubin a vraiment peur des fées

  • (1)Non puisqu’il veut qu’elles viennent le chercher parce qu’il a envie de partir de ce monde cruel. Il pense que personne ne l’aime, c’est ce qu’il dit à la fin du chapitre. Il y a trop de choses à apprendre ; c’était mieux avant ses 7 ans.

  • (2). Non puisqu'il dit : « qu'elle viennent me chercher ! »


Lecture interdisciplinaire

Consigne 3: Jeu du VRAI / FAUXPhase 2:A votre tour, proposez des affirmations vraies ou fausses à vos camarades.Les affirmations des élèves et les réponses apportées viennent compléter l’affiche de la première phase.


Autres questions vrai faux propos es par anne sophie

Autres questions Vrai/faux proposées par Anne-Sophie:

  • Je te dis des personnages et tu me dis si ils sont ou non dans l’histoire: Aubin, Dame Berthe, Edouard, Monseigneur, Dame Berthe, Nicole

  • Est-ce que Dame Berthe dit à Aubin: si tu n’es pas sage les fées ne viendront pas te chercher?


Lecture interdisciplinaire

  • Autres questions Vrai/faux proposées par Manon:

  • La mère d'Aubin lui dit « si tu n'es pas sage les fées

  • vont venir te chercher »

  • Le moine n'a pas de barbe

  • Le moine surveille Aubin quand il part

  • Aubin se moque des fées

  • Aubin claque la porte quand il s'en va


Lecture interdisciplinaire

Consigne 4:

La dernière phrase du texte 1 indique que les personnages vivent dans un château. Dessine ce château comme tu l’imagines.

Aucune indication n’est donnée: il s’agit, par ces dessins, de recueillir les représentations des élèves.


Lecture interdisciplinaire

Dessin du château – Anne-Sophie (1)


Lecture interdisciplinaire

Dessin du château – Anne-Sophie (2)

  • « Depuis le donjon on voit tout. Il y a un passage qui est en haut du château où ils voient tout, tous les alentours. »

  • « Il y a la cour devant le château puisqu’on dit qu’il joue dans la cour. »

  • « Il y a la rivière et la fée est au bord. Entre, il y a la forêt. »


Lecture interdisciplinaire

Représentation du château fort chez Anne-Sophie

  • Aubin dans le mur d’enceinte

  • Emplacement et taille des fenêtres

  • Toits des tours

  • Le donjon (évoqué mais non dessiné)

  • La porte

  • Emplacement de la cour


Lecture interdisciplinaire

Séance 2 Histoire

Objectifs

Déroulement

  • Confrontation des représentations

  • des élèves à des photos de châteaux

  • ou des reconstitutions

  • Comprendre l'évolution

    architecturale du château et

    sa fonction au Moyen Age

    Replacer cette évolution à l'échelle

    de la période médiévale

Retour sur les représentations

dessinées des châteaux

Comparaison entre 3 reconstitutions

de châteaux forts.

Le maître : donne des éléments

pour comprendre l'évolution du château

pendant le Moyen Age (à l'oral)

Faire compléter une frise chronologique

individuelle


Lecture interdisciplinaire

Consigne 1 : Comparons et classons les dessins que

vous avez réalisés en essayant de voir les

ressemblances et les différences

Les élèves décrivent leurs productions, proposent des critères de classement

(matériaux, style...) en utilisant un vocabulaire spécifique (tour, donjon,

remparts...)


Lecture interdisciplinaire

Consigne 2 : Choisir (en grand groupe) parmi les 3 dessins

celui qui s'adapterait le mieux à la description qu'en fait

le roman en justifiant le choix. « Aubin aurait pu vivre,

s'il existait, dans ce type de château parce que... »

Château 2

Château 1

Château 3


Lecture interdisciplinaire

Consigne 3 : place sur l'axe chronologique

les trois châteaux dans l'ordre chronologique en :

- mentionnant pour chacun les éléments d'évolution

- plaçant Aubin (dessin) sous celui qui semble être le bon

XIV

siècle

IX siècle

XIIème

siècle

XIème

siècle

XIIIème

siècle

XVème

X


Lecture interdisciplinaire

Séance 3 Français- Histoire

Objectifs

Déroulement

  • Français:

  • Pratiquer une lecture (guidée) en réseau: roman – documentaires.

  • Construire et/ou mobiliser des savoirs en histoire pour avancer vers un second niveau d’interprétation du récit.

  • Histoire:

  • Utiliser des outils (glossaire, reconstitution) pour comprendre la fonction d'un château et l'organisation hiérarchique de la société médiévale

  • Décrire une miniature pour comprendre des techniques et pratiques d'une époque

Réseau 1: récit – coupe d’un donjon

Réseau 2: récit – Glossaire « château fort »

1. Glossaire, coupe et reconstitution légendée d'un château

2. Miniature représentant le siège d'un château.


Lecture interdisciplinaire

Consigne 1: Situer les personnages dans le donjon

Situe tous ces personnages sur le schéma suivant (coupe de donjon):

Aubin

Monseigneur

Dame Berthe

Petit frère de Aubin

Frère Jacques

Maître Chapiton

Les gens du château : guetteurs, gardes, cuisinières et leurs enfants


Anne doustaly dunyach 2006 le moyen age dix si cles d ombre et de lumi re milan jeunesse p 75

Anne Doustaly-Dunyach, 2006, Le Moyen Age Dix siècles d’ombre et de lumière,Milan Jeunesse, p. 75


Lecture interdisciplinaire

  • Consigne 2: Où va Aubin  ? - Questions de compréhension

  • Trouve dans l’extrait qui suit trois expressions qui désignent l’endroit du château où se rend Aubin.

  • Seulement 2 de ces expressions figurent dans le glossaire :

    • Lesquelles?

    • A ton avis, pourquoi la troisième n’y figure-t-elle pas?


Lecture interdisciplinaire

Sur la pointe des pieds, le petit garçon quitta la cheminée, traversa la grande salle et poussa la lourde porte aux battants sculptés. Il prit bien garde, en la refermant, à ne pas faire grincer les gonds. En prenant ce petit escalier de pierre, qui partait en tournant sur la droite, on montait jusqu'aux toits du Château. Les marches étaient hautes, et il fallait s'aider de ses mains. Enfin, au bout de l'ascension, on arrivait au plus près du ciel, tout en haut des remparts. Arrivé à la dernière marche, Aubin s'arrêta. Il craignait qu'on le surprenne et qu'on lui tire les oreilles. Mais par chance, si haut, il n'y avait personne. A cette heure, en temps de paix, les guetteurs et les gardes n'étaient pas si pressés de surveiller l'horizon. Ils préféraient rester au sol, à s'occuper de leurs familles et de leurs bêtes. Du chemin de ronde, le regard portait dans toute la vallée.


Lecture interdisciplinaire

Glossaire

  • Archère : Ouverture longue et étroite dans un mur pour tirer à l'arc ou à l'arbalète.

  • Barbacane : Ouvrage fortifié avancé, servant à défendre la porte d'une ville ou d'un château.

  • Basse Cour : Cour extérieure protégée par les murailles d'un château.

  • Chapelle : (du latin capa, capuchon) Edifice religieux comportant généralement un autel. C'est une pièce réservée au culte (dans un lieu privé->château).

  • Chemin de ronde : Chemin au sommet des murs, souvent protégé par un parapet.

  • Corbeau : Elément encastré en saillie sur un mur pour supporter.

  • Courtine : Elément de muraille reliant deux bastions ou deux tours flanquantes.

  • Créneau : (du latin crena, entaille) Partie creuse d'un rempart.

  • Donjon : (du latin dominus, tour du seigneur) Tour maîtresse d'un château fort médiéval, demeure du seigneur.

  • Douves : (du grec dokhê, récipient) Fossé souvent rempli d'eau entourant le château.

  • Echauguette : Guérite placée en surplomb sur une muraille fortifiée ou une tour.

  • Haute Cour : Partie égale à la basse cour, mais ne comportant pas tous les "luxes" de la population. C'est une des parties réservée au Seigneur.

  • Hourds : (hurdel, du Francique hurd, palissade) Galerie de bois établie en surplomb autour du sommet des murs du château.

  • Machicoulis : (de mâcher-écraser- et coulis-action de couler-) Construction en surplomb des remparts permettant de jeter des projectiles verticalement.

  • Merlon : (de l'italien merlon) Partie pleine d'un rempart entre deux créneaux.

  • Pont levis : Pont mobile au dessus d'un fossé, dont le tablier se relève et ferme l'accès.

  • Tour : Edifice nettement plus haut que large qui sert à voir l'horizon.


Lecture interdisciplinaire

Consigne 3 :

En reprenant la coupe du donjon, à ton avis, pourquoi

les personnages ne vivent pas tous au même étage,

ensemble ?

On attend que les élèves évoquent l'hypothèse d'une

hiérarchie sociale

Consigne 4 : dans le roman il est écrit que : 

« à cette heure, en temps de paix, les guetteurs et les gardes

n'étaient pas si pressés de surveiller l'horizon. Ils préféraient

rester au sol, à s'occuper de leurs familles et de leurs bêtes ».(p 20)

- Peux tu localiser sur la reconstitution suivante où peuvent être alors les gardes ?

- Relever les éléments du château (aide-toi aussi du glossaire) qui permettent de

défendre les gens du château en temps de guerre.


Lecture interdisciplinaire

Hachette éducation, 5ème, 2002, p 85


Lecture interdisciplinaire

Consigne 5 : Décrire une miniature :

Retrouve les éléments du château

dans une miniature

Décris la scène du siège (raconte oralement ou écris le déroulement

du siège)


Lecture interdisciplinaire

Séance 4 Français- Histoire

Déroulement

Objectifs

  • Français:

  • Relever dans un récit des informations (implicites ou explicites) pour répondre à une question précise.

  • Lister dans un texte théorique les informations qui répondent à une question posée en titre

    • Comparer les informations du récit et celles du texte théorique.

    • Histoire:

    • Mettre en relation un texte d'historien et une enluminure

    • Comprendre ce qu'est une enluminure

    • Décrire une oeuvre iconographique pour en dégager des éléments significatifs du mode de vie d'une société à un moment donné

  • Réseau 3: récit – texte théorique

  • Texte théorique (d'un historien)- documents iconographiques


Lecture interdisciplinaire

Consigne 1: écrire un (court) texte documentaire

Est-ce que le château fort était confortable?

Relève dans le texte du 1er chapitre les informations qui vont te permettre de répondre à cette question.

Ecris un court texte documentaire pour répondre à la question.


Lecture interdisciplinaire

Consigne 2: lecture d’un documentaire historique

Jacques Le Goff est un historien renommé qui a écrit un ouvrage intitulé: Le moyen âge expliqué aux enfants. Dans cet ouvrage, il répond à la question: est-ce que le château fort était confortable?

Lis le texte écrit par Jacques Le Goff

Complète le tableau qui suit.


Lecture interdisciplinaire

- Est-ce que le château fort était confortable ?

Non. C'est seulement dans la période qui suit l'arrivée du canon [à partir de la fin du XIVème et du début du XVème], quand il devient surtout un lieu d'habitation, que le château gagne en confort. Jusque-là, la vie y est plutôt rude : le seigneur et ses proches se réservent l'usage des coussins; les meubles sont rares : on utilise surtout des coffres pour ranger les vêtements; les tables sont amovibles, et les chaises, pour s'asseoir, rudimentaires. Chez les plus riches, toutefois, les murs sont décorés de tapisseries. L'élément de prestige, c'est la cheminée, à la fois parce qu'elle peut être réalisée par un artiste, donc représenter une « oeuvre d'art », et parce qu'elle permet cette chose si recherchée dans des châteaux bien froids : la chaleur. La cheminée et la salle qui l'abrite sont le symbole du foyer, ce lieu de rencontre, de paroles échangées, de jeux. Comme l'alimentation a une grande importance, la cuisine est souvent une salle spectaculaire (voyez les cuisines du Louvre, sous la Conciergerie). Au Moyen Age, les gens s'efforçaient de vivre proprement, et donc il y avait de vraies latrines (des toilettes) dans les châteaux forts.

Jacques Le Goff, Le Moyen Age expliqué aux enfants,

Seuil, 2006, pp. 49-50.


Lecture interdisciplinaire

Est-ce que le château fort était confortable ?

Ce que nous apprend

le livre de Marie Desplechin

Ce que nous apprend le livre de Jacques Le Goff


Lecture interdisciplinaire

Est-ce que le château fort était confortable ?

Lors de la correction, l’enseignant fera apparaitre que les informations apportées par le roman pour répondre à la question sont « vraies » et que Marie Desplechin a sans doute dû se documenter pour écrire le récit.

On pourra alors de demander si, pour autant, tout est vrai dans ce roman: première approche de la notion de genre.

La séance pourra se conclure par un premier retour sur les réponses du VRAI/FAUX


Consigne 3 d crire et comprendre des enluminures

Consigne 3 : Décrire et comprendredes enluminures

  • 1. Décris à l'oral l'image suivante

  • 2. A partir du texte de Jacques Le Goff, complète les encadrés en utilisant le vocabulaire de l'historien

  • 3. A ton avis, où peut-on trouver cette image ? Qu'est-ce qui justifie ta réponse ?

  • 4. Donne un titre qui résume le thème de cette enluminure


Lecture interdisciplinaire

Barthélémy l'Anglais, Livre des propriétés

des choses, France, XVe siècle

Paris, BnF, département des Manuscrits,

Français 9140 fol. 50v.

Au Moyen Âge, "chambre" signifie

indifféremment toute salle, pas seulement

pièce à dormir ; les lieux de vie sont

multifonctionnels. La vie s'organise autour

de la cheminée, qui fournit à la fois lumière

et chaleur et autour de laquelle se

rassemblent toutes les activités : le lit est

installé non loin, la table dressée devant le

feu au moment des repas, le banc toujours

placé face ou dos au foyer, lieu où les

femmes s'installent pour allaiter, s'occuper

des enfants, filer, coudre ou broder.

http://classes.bnf.fr/ema/audio/grands/c081.htm


Lecture interdisciplinaire

tenture

boiseries

Unique siège pour le maître des lieux

Un ameublement minimum

Renaud de Montauban, Bruges, 1462-1470

Paris, Arsenal, manuscrit 5072 fol. 291


Consigne 4 d crire une enluminure

Consigne 4 : décrire une enluminure

  • 1. A ton avis, où se passe la scène dépeinte par cette image ? Quels éléments te permettent de le dire (emploie le vocabulaire vu lors des séances précédentes)

  • 2. Que font les personnages ?

  • 3. A partir de ce que tu as lu dans le chapitre du roman, penses-tu qu'Aubin, a le temps de faire la même chose ?


Lecture interdisciplinaire

Cassiel et Phésona jouant aux échecs

Jean Wauquelin, Histoire d'Alexandre le Grand. XVe siècle.

BNF, Manuscrits (fr. 9342 f° 48v°)


Lecture interdisciplinaire

Séances sur l'éducation d'un jeune chevalier

au Moyen Age que l'on peut placer à ce moment

de l'étude (articulation français/ histoire)


Lecture interdisciplinaire

Séance 5 Français

Déroulement

Objectifs

  • Catégoriser les types d’écrits utilisés tout au long de la séquence

  • Elaborer une première définition du roman historique

  • Définir une posture de lecteur de roman historique

  • Tri des supports écrits utilisés tout au long de la séquence

  • Synthèse


Lecture interdisciplinaire

Séance 6 Français- HistoireInstitution du savoir

Français

Histoire

Le château et la vie au château :

Au Moyen-Age, l'architecture du

château fort évolue : d'abord en bois

sur une motte puis en pierre, le

château devient de plus en plus

somptueux pour répondre à deux

fonctions à la fois :

- l'habitat du seigneur et

de sa famille (donjon)

- la défense contre les

attaques ennemies lors de longs

sièges.

Les enluminures de l'époque nous

montrent que l'intérieur est cependant

peu confortable; les seigneurs s'occupent

avec différents loisirs. Les jeunes seigneurs

reçoivent une éducation très complète

Le premier chapitre de « Entre l’Elfe et la fée » raconte une histoire qui se passe au moyen-âge et explique la vie dans un château fort: c’est un roman historique.


Lecture interdisciplinaire

Comment le roman est-il interprété par deux élèves de cycle 3?


Lecture interdisciplinaire

Anne-Sophie, peux tu résumer l’histoire?

Les parents de chacun disent, à la fille « si tu n’es pas sage les Elfes viendront te chercher », et la mère du garçon elle fait « si tu n’es pas sage les fées viendront te chercher ». Et un jour Aubin se sauve pour aller près de la rivière pour voir le fées; et la fille c’est ses chèvres qui vont près de la rivière pour avoir de l’herbe plus tendre; et donc à un moment la fille elle voit Aubin et elle le prend pour un Elfe; et Aubin il voit la fille et il la prend pour une fée; et après ils disent « ben on part »; et donc ils partent et la plus grande des chèvres les ramène à la maison; et il y a des gardes de Monseigneur qui arrivent; et il y a frère Jacques qui arrive sur un petit âne; et les gardes font: « Frère Jacques a prétendu que vous étiez perdu mais vous n’êtes pas tant perdu que ça »; et après ils pensaient dans leur têtes chacun: « mais c’est pas l’Elfe » et la garçon pensait « mais c’est pas la fée! »; et après ils se marièrent et ils eurent beaucoup d’enfants; et ils n’osaient pas dire à l’autre qu’ils pensaient que lui c’était la fée et l’autre c’était l’elfe.

Est-ce qu’à ton avis ça peut être une histoire vraie?

Ca peut. Parce qu’il n’y a pas de fées et d’elfes, il n’y a pas de trucs qui vont trop loin dans la fantaisie. On pourrait croire cette histoire parce qu’il n’y a pas (vraiment) d’elfes ni de fées.

Maintenant tu la situerais à quelle époque cette histoire?

Je la mettrais plus au moyen âge parce que les chevaliers, avec les gardes, le château...

Alors à ton avis, elle est vraie ou elle n’est pas varie cette histoire?

C’est entre la vraie et la pas vraie. Ce qui me fait penser qu’elle est pas vraie c’est que pile au moment où l’un pense que c’est la fée et l’autre c’est l’elfe, ils sont ensemble à côté de la rivière donc c’est un peu fait exprès qu’ils se retrouvent tous les deux. Et du côté vrai c’est qu’il n’y a pas de trucs fantaisie qui partent trop loin.

Est-ce que tu as appris des choses sur la vie au moyen âge en lisant ce livre?

Pas trop. Si, c’est qu’il y a des rois, enfin des gens assez nobles, qui peuvent avoir des moines chez eux.


Lecture interdisciplinaire

Pour info :

dessin d'Antonin

(5 ans), sans

lecture du

roman


Une activit pour la suite

Une activité pour la suite...


Les 8 tiquettes proviennent des deux premiers chapitres du livre

Les 8 étiquettes proviennent des deux premiers chapitres du livre

1. Sur chaque étiquette, souligne les indices qui te permettent de savoir si on parle d’Aubin ou de Nicolette.

2. Encadre en rouge les étiquettes qui parlent de Aubin, en vert celles qui parlent de Nicolette.

3. Découpe les 8 étiquettes et cherche une manière de les trier en te servant de l’axe dessiné en dessous. Explique ton classement.

4. Souligne sur chaque étiquette les indices qui te permettent te savoir où se trouvent et où vont les personnages.

5. Dessine les trajets de Aubin et de Nicolette jusqu’à leur rencontre sur le plan, après l’avoir complété avec les détails qui manquent.


Lecture interdisciplinaire

Nicolette s'assit sur une grosse pierre plate, à l'abri de l'eau. Elle se mit à observer la rivière.

Ils n'avaient pas marché cent mètres que Frère Jacques avait le nez collé au sol (...) Aubin était déjà loin. Sitôt que son maître avait relâché sa surveillance, il avait filé. Il dévalait la pente à toutes jambes. À travers champs et à travers près, il fonçait tout droit vers la rivière.

Il n'y avait pas à marcher très longtemps pour aller de la ferme de Père Jean à la rivière. Arrivées aux grands saules dont les branches pendent dans l'eau, les chèvres s'arrêtèrent.

Les chèvres n'en font qu'à leur tête. Aujourd'hui elles refusaient de prendre le sentier de la petite prairie. Elles préféraient grimper sur les talus. Nicolette (...) se contentait de les suivre, en criant pour que ses trois chèvres ne prennent pas trois directions différentes.

- Bourriques ! Ne partez pas dans tous les sens! Je n'ai pas trois jambes !

Mais les chèvres savaient où elles voulaient se rendre. Elles se dirigeaient vers le bord de la rivière (…)

Elle détacha la corde qui fermait la barrière et fit sortir les bêtes. Puis, à leur tête, elle prit la direction de la petite prairie.

Maintenant qu'il approchait des saules, Aubin ne se sentait plus très sûr de lui. On entendait chanter derrière le rideau d'arbres.

(...) le moine et le fils de Monseigneur descendirent l'allée pavée, saluèrent les gardes, passèrent le pont-levis et se retrouvèrent sur la colline.

Il contourna le tronc d'un large saule, glissa de tout son long, échappa de peu au plongeon, se rattrapa aux branches qui pendaient mollement jusqu'à l'eau... Et c'est là qu'il la vit, la fée, assise sur un caillou.


Lecture interdisciplinaire

Aubin

La rencontre

Nicolette


Lecture interdisciplinaire

Ils n'avaient pas marché cent mètres que Frère Jacques avait le nez collé au sol (...) Aubin était déjà loin. Sitôt que son maître avait relâché sa surveillance, il avait filé. Il dévalait la pente à toutes jambes. À travers champs et à travers près, il fonçait tout droit vers la rivière.

Maintenant qu'il approchait des saules, Aubin ne se sentait plus très sûr de lui. On entendait chanter derrière le rideau d'arbres.

Il contourna le tronc d'un large saule, glissa de tout son long, échappa de peu au plongeon, se rattrapa aux branches qui pendaient mollement jusqu'à l'eau... Et c'est là qu'il la vit, la fée, assise sur un caillou.

(...) le moine et le fils de Monseigneur descendirent l'allée pavée, saluèrent les gardes, passèrent le pont-levis et se retrouvèrent sur la colline.

Les chèvres n'en font qu'à leur tête. Aujourd'hui elles refusaient de prendre le sentier de la petite prairie. Elles préféraient grimper sur les talus. Nicolette (...) se contentait de les suivre, en criant pour que ses trois chèvres ne prennent pas trois directions différentes.

- Bourriques ! Ne partez pas dans tous les sens! Je n'ai pas trois jambes !

Mais les chèvres savaient où elles voulaient se rendre. Elles se dirigeaient vers le bord de la rivière (…)

Il n'y avait pas à marcher très longtemps pour aller de la ferme de Père Jean à la rivière. Arrivées aux grands saules dont les branches pendent dans l'eau, les chèvres s'arrêtèrent.

Nicolette s'assit sur une grosse pierre plate, à l'abri de l'eau. Elle se mit à observer la rivière.

Elle détacha la corde qui fermait la barrière et fit sortir les bêtes. Puis, à leur tête, elle prit la direction de la petite prairie.

Aubin

La rencontre

Nicolette


  • Login