La premi re guerre mondiale et la danse
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

La première guerre mondiale et la danse PowerPoint PPT Presentation


  • 61 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La première guerre mondiale et la danse. Un ballet créé en 1917... « Parade ». Chorégraphie Léonide Massine Musique d’Erik Satie Décors et costumes de Pablo Picasso Poèmes de Jean Cocteau. CONTEXTE.

Download Presentation

La première guerre mondiale et la danse

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La premi re guerre mondiale et la danse

La première guerre mondiale et la danse

N. Barral CPD EPS


Un ballet cr en 1917 parade

Un ballet créé en 1917... « Parade »

Chorégraphie Léonide Massine

Musique d’Erik Satie

Décors et costumes de Pablo Picasso

Poèmes de Jean Cocteau

N. Barral CPD EPS


Contexte

CONTEXTE

Représenté au théâtre du Chatelet en 1917, ce ballet est l’un des premiers exemples de collaboration entre des artistes d’avant-garde de différents domaines :

danse (Léonide Massine et Serge Diaghilev avec la Compagnie des ballets russes)

arts plastiques (Pablo Picasso)

musique (Erik Satie)

écriture (Jean Cocteau).

Le spectacle met en scène une parade foraine au cours de laquelledes managers essaient d’attirer les spectateurs à l’intérieur d’un théâtre. Ils présentent ainsi trois numéros :

un prestidigitateur chinois,

une petite danseuse américaine

deux acrobates.

Mais aucun numéro ne séduit assez les spectateurs pour leur

donner envie d’entrer. A la fin, les directeurs et les artistes

s’écroulent de fatigue.

N. Barral CPD EPS


Ruptures et continuites

RUPTURES ET CONTINUITES

Présenté pour la première fois le 18 mai 1917 au Théâtre du Châtelet à Paris, "Parade" déclenchera un scandale dans la salle. On accuse ses créateurs dont Picasso, de peindre une scène pleine de légèreté alors que la violence de la Première Guerre Mondiale fait rage à 300 km de là. Le public ne comprend pas que des danseurs hors pair, se conduisent comme des clowns et des acrobates quelconques. Par ailleurs, la musique, composée de bruitages fut accablé par la presse.

La campagne des détracteurs fut telle que le spectacle ne rencontra pas de succès même si des artistes comme Guillaume Apollinaire en dire tout le bien possible.

Remarque : En 1920, quand Diaghilev reprend « Parade », il est nettement mieux accueilli et même applaudi par ceux qui, trois ans plus tôt, l'avait sifflé.

N. Barral CPD EPS


Les textes de jean cocteau

Les textes de Jean Cocteau

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

  • Jean Cocteau est né le 5 juillet 1889 à Maisons-Lafitte et mort le 11 octobre 1963 à Milly-la-forêt.

  • C’est un poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français.

  • Comptant parmi les artistes qui ont marqué le XXe siècle, il a côtoyé la plupart de ceux qui ont animé la vie artistique de son époque. Il a été l‘ imprésario de son temps, le lanceur de modes, le bon génie d'innombrables artistes et posa sa touche inspirée sur tout ce qu'il créa avec une grâce particulière, une originalité de tous les instants et une intuition rare. En dépit de ses œuvres littéraires et de ses talents artistiques, Jean Cocteau insista toujours sur le fait qu'il était avant tout un poète et que tout travail est poétique.

  • Il est élu à l‘Académie française en 1955.

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

A l'origine de du projet « Parade », il y a surtout Jean Cocteau.

C'est lui qui, médusé par la création du "Sacre du Printemps" de Stravinski en 1913, brûle de participer, lui aussi, à cette modernité.

Il écrit donc "Parade" avec dans l'idée de créer un spectacle résolument contemporain, qui parlerait de la vie.

Il a aussi l’idée d'associer Picasso et Satie au projet.

Il va finalement se battre pour imposer son argument, mais bientôt ses deux collaborateurs réussissent à ôter tout texte, toute parole, le privant ainsi de l'essentiel de son œuvre. Mais qu'importe !

Cocteau cède, emporté par l'impatience de plaire au peintre et au musicien. 

→ Livret de « parade » écrit par Jean Cocteau : http://www.faisceau.com/pica_th_pa_in1.htm

N. Barral CPD EPS


La danse avec l onide massine

La danse avec Léonide Massine

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

Leonid Fedorovitch Myassin, dit Léonide Massine est un danseur et chorégraphe américain d’origine russe né à Moscou le 9 août 1896 et décédé à Weseke bei Borken en Westphalie le 15 mars 1979.

Il a étudié la danse dès l'âge de huit ans à l'École Impériale du théâtre Bolchoï de Moscou.

De 1915 à 1921, il fut le principal chorégraphe des Ballets russes de Serge Diaghilev pour qui il crée en plus de Parade les chorégraphies de Soleil de nuit, La Meninas, Les Contes russes, une nouvelle chorégraphie du Sacre du printemps, La Boutique fantasque, Le Tricorne, Le Chant du rossignol, et Pulcinella.

N. Barral CPD EPS


La musique avec erik satie

La musique avec Erik Satie

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

Éric Alfred Leslie Satie, dit Erik Satie, né à Honfleur le 17 mai 1866 et mort à Paris le 1er juillet 1925, est un compositeur et pianiste français.

La partition d’orchestre de « Parade » comprend différents thèmes :

Choral

Prélude du rideau rouge

Prestidigitateur chinois

Petite fille américaine

Acrobates

Final

Suite au « prélude du rideau rouge »

http://www.dlib.indiana.edu/variations/scores/bgz3235/index.html

Extrait de musique de « Parade » de Satie :

http://www.youtube.com/watch?v=UOz2dKdh4kI

(Exemples de moments de bruitages : bruits d’hélices d’avion, des sonneries de téléphone et autres machines.  : 2’23 - 6’28 - 7’00 - 8’45 -12’30)

N. Barral CPD EPS


Les d cors les costumes et le rideau de sc ne avec pablo picasso

Les décors, les costumes et le rideau de scène avecPablo Picasso

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga (Espagne) le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins (France), est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant passé l'essentiel de sa vie en France.

Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque.

Il est l'un des plus importants artistes du XXème siècle, tant par ses apports techniques que par ses prises de positions politiques.

Il a produit près de 50 000 œuvres :

Tableaux

Sculptures

Céramiques

Dessins

Tapisseries

Croquis

Estampes (gravures, lithographies…)

Il s'investira à plusieurs reprises dans l'espace scénique en

collaborant à la conception des costumes, des décors et des

rideaux de scène. Mais c'est avec les Ballets. Mais c'est avec

les Ballets russes de Diaghilev qu'il réalisa la plus longue et la plus

riche des collaborations parmi lesquelles "Le Tricorne", Pulcinella,

"Cuadro Flamenco", "L'après-midi d'un faune" et "Le train bleu".

N. Barral CPD EPS


Le rideau

Le rideau

● Au delà des dimensions spectaculaires (10,5 mètres de haut sur 16,40 mètres de large pour un poids de 45 kg), c'est surtout l'iconographie de ce rideau de scène qui en fait une pièce maîtresse de l‘oeuvre de Picasso.

● La toile représente une scène théâtrale entourée de lourdes tentures rouges qui s'ouvrent sur une fête et un banquet où se détachent sept personnages : deux pierrots "arlequinés", deux hommes, l'un en costume de marin, l'autre en tenue de picador, deux femmes et un serviteur noir. Tous semblent s'être immobilisés à l'arrivée d'un Pégase femelle qui allaite son poulain. Debout sur l'animal, une jeune femme ailée qui monte à une échelle bleu-blanc-rouge, aidée par un singe.

À l'arrière-plan est figurée une ruine dans un bosquet.

● Remarque : Le projet initial de l'artiste était de se représenter lui-même sur le cheval.

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

N. Barral CPD EPS


Les costumes

Les costumes

Des managers américains qui prennent l’allure d’automates,

à la fois inhumains et maladroits.

N. Barral CPD EPS


La premi re guerre mondiale et la danse

Costumes de Chinois du ballet "Parade" - Aquarelle de Picasso 

N. Barral CPD EPS


Extrait de parade par preljocaj en 1993

Extrait de « Parade » par Preljocaj en 1993

  • Extrait de la générale de Parade au Palais Garnier : 4’19 à 8’24

  • Propos sur le décor (un japonais) et les costumes (Hervé Pierre) : 20’45 à 24’40

  • Explication du scandale par Cocteau et Preljocaj : 24’40 à 27’00

  • Nouvel extrait : 27’00 à 30’37

  • Bibliographie : 53’15 à 53’30

    http://www.ina.fr/video/CPB93005302/angelin-preljocaj-et-les-ballets-russes-video.html

N. Barral CPD EPS


Extrait de parade par europa danse

Extrait de « Parade » par Europa Danse

► Direction artistique Jean-Albert Cartier Date de création 1999

http://www.youtube.com/watch?v=_Chq1Ty0nyE

► Direction artistique Suzanna Della Pietra

Date de création 2008

http://www.numeridanse.tv/fr/catalog?mediaRef=MEDIA090313145833332

N. Barral CPD EPS


Autres extraits de parade

Autres extraits de « Parade »

  • 1976 : la danse du prestidigitateur chinois Gary Chryst

    http://www.youtube.com/watch?v=Mp--yKNWdgA

    ● du début à 2’46 : présentation des différents personnages

    http://www.dailymotion.com/video/x7mbdq_europa-danse-parade-pulcinella-pica_creation

N. Barral CPD EPS


Conclusion

CONCLUSION

Parade est, sous plusieurs aspects, le premier ballet moderne. Il a ouvert de nouvelles perspectives aux arts de la scène.

L’œuvre fonctionne sur un principe d’oppositions :

- Les vêtements des Managers et les décors cubistes tranchent avec les costumes des artistes et le rideau de scène plus classiques.

- Les bruitages viennent recouvrir la musique, notamment lors des interventions des Managers, personnages géants qui semblent être des éléments échappés du décor, évoquant à la fois la fantaisie et le caractère marginal du théâtre forain, le bruit, l’agitation et la confusion de la ville moderne.

- Le rideau, évoque également cet univers, mais de manière plus poétique et symbolique.

N. Barral CPD EPS


  • Login